Ruminations, rancœur, ressentiment, pensées envahissantes ...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
bidouille
Forcené
Messages : 3054
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: Ruminations, rancœur, ressentiment, pensées envahissantes ...

#61 Message par bidouille » vendredi 14 septembre 2018 à 8:09

Je pourrais pas si je klaxonne et agresse jne personne c est encore pire. Non seulement la personne m'a agressee en traversant n'importe comment, et en plus elle m'a rendue agressive.
Je refuse cette montee de violence, qui est ce qui me fait souffrir justement. Qui fait que tout le monde s agresse se crie dessus...
Je ne supporte plus cette agressivité ambiante qui fait que y'a toujours quelqun d'excite ou a klaxonner, ou a crier , ou encore a s'enerver sur quelqun d'autre.
Modifié en dernier par bidouille le vendredi 14 septembre 2018 à 16:25, modifié 1 fois.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 10 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

EnHans
Forcené
Messages : 2615
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Ruminations, rancœur, ressentiment, pensées envahissantes ...

#62 Message par EnHans » vendredi 14 septembre 2018 à 10:35

Les gens ne supportent pas qu'on les klaxonne. Ils n'aiment pas qu'on les mette en face de leur erreur. Il m'est arrivé de klaxonner sur des gens qui s'arrêtent trop longtemps à un rd point alors qu'il n'y a personne. C'est dangereux, il y a trop de risque de leur rentrer dedans. Leurs réactions sont... virulentes...
C'est pour cette raison aussi que je ne voulais pas mettre de sonnette sur le vélo de mon fils, je ne veux pas que cela lui créé des ennuis... pourtant le danger bien réel m'oblige à le faire. Il ne devra pas en abuser !
Un enfant diag en 2012

Avatar du membre
zeffe
Passionné
Messages : 469
Enregistré le : mercredi 28 janvier 2015 à 7:59
Localisation : PACA

Re: Ruminations, rancœur, ressentiment, pensées envahissantes ...

#63 Message par zeffe » vendredi 14 septembre 2018 à 12:32

Je rumine, ressasse sans arrêt, c'est tout le temps, tous les jours, pour tout et n'importe quoi ... puis je finis par oublier, et un jour, paf ça revient!! C'est terrible, et c'est complètement incontrôlable , ça revient sans prévenir . Des fois je passe au-dessus de certaines choses ( j'sais pas moi .. On va dire, quelqu'un qui me passe devant à la pharmacie par exemple), sur le moment ça va rien me faire sinon je me manifeste , puis quelques jours après je vais y penser et me dire " Purée mais j'aurais dû lui dire quelque chose" et là c'est parti pour un tour .. Y a aussi des situations désagréables qui sur le moment m'ont mise en colère et pour lesquelles je n'ai pas réagi ( j'y repensais récemment, une voiture qui me refuse la priorité dans une pente, m'obligeant à faire marche arrière). En temps normal, je serais sortie de la voiture pour lui demander si elle connaissait le code de la route, ou j'aurais arrêté ma voiture jusqu'à ce qu'elle décide de faire marche arrière elle, mais prise de panique dans un endroit que j'aimais pas de base, je n'ai fait que m'énerver, pleurer, et abîmer ma voiture . Et bien je vais y repenser, m'énerver, pester tout ce que je peux , ça me rend vraiment mal. Mais c'est comme ça .. Franchement, c'est usant , vraiment, et ça use aussi mon mari ( qui est pour ainsi dire mon seul confident, et j'essaies évidemment de pas faire ça devant mes enfants!). Heureusement , il a une patience d'ange et un mental d'acier .. Lui il m'appelle " Conditionel" parce que je suis tout le temps là " et si j'avais fait/dit ça" " et si, et si, et si" . Bref, c'est ma vie!
TSA + phobies sociales massives .
Mariée, 2 enfants :love: Diag. Novembre 2016

EnHans
Forcené
Messages : 2615
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: [Guide] Prendre soin de son sommeil - CReHPsy

#64 Message par EnHans » dimanche 1 août 2021 à 22:14

Modération (Tugdual) : Déplacement de messages depuis ici (début).


Stopper des ruminations... pour un autiste ça me semble dur. Se repasser la bande ad vitam, c'est la conséquence d'une faible capacité d'adaptation. Souvent ces pensées envahissantes sont le fruits de choses qu'ils n'ont pas dit/fait. Je veux surtout pas dire que c'est utopique de croire qu'un autiste puisse y arriver... l'espoir fait vivre :mryellow: plus sérieusement, je pense qu'il faut les accepter (ces ruminations) avec bienveillance... sans culpabiliser nécessairement... Ça pourrait être le chemin ?

Puis c'est un schéma habituel pour autiste que de retourner un pb dans tous les sens. Comment admettre qu'il n'y a pas de solution ?

C'est comme l'alcool, les ruminations trompent et piègent... Les études montrent que 10 mn de marche permettent de stopper les ruminations :lol: ça semble si simple !
Un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Comte_Pseudonyme
Adepte
Messages : 218
Enregistré le : vendredi 23 juillet 2021 à 1:56
Localisation : Dijon
Contact :

Re: [Guide] Prendre soin de son sommeil - CReHPsy

#65 Message par Comte_Pseudonyme » dimanche 1 août 2021 à 23:30

EnHans a écrit :
dimanche 1 août 2021 à 22:14
C'est comme l'alcool, les ruminations trompent et piègent... Les études montrent que 10 mn de marche permettent de stopper les ruminations :lol: ça semble si simple !
Mouais. En général, quand je marche, je me fais chier, donc je pense à des trucs. Si j'ai des trucs à ruminer, je rumine dessus. :?

Probable que ce ne soit pas exactement le même type de "rumination" ceci dit. Ne serait-ce que parce que tu bouges, as éventuellement un peu de soleil (mais pas trop, pitié petits nuages, restez), donc toujours mieux que d'être assis à l'ombre et ne rien faire (à part réfléchir, potentiellement de façon excessive et en rond). Si tu marches, je suppose que tu as au moins un résultat positif : où que tu as ailles, tu as avancé un peu (et fait un peu d'exercice). Hum. L'impression de me contredire (ou nuancer plus que je ne l'aurai cru). Je suppose que j'irai me promener si je me rend compte que je rumine sur quelque chose. Pour voir ce que ça donne. J’espère ne pas oublier. :innocent:
Spoiler : 
Ceci dit, j'ai au moins deux ou trois souvenirs où je ne pouvais QUE ruminer, même en marchant, même si de longues distances. La météo n'était pas un facteur. Compliqué l'esprit humain.
Autiste supposé par mon psychologue et ma mère, qui me connait depuis longtemps. || En attente d'un diagnostique au CRA local. Il devrait être fait aux alentours de la fin d'année. || INTJ-T d'après Neris.
Présentation ici.

EnHans
Forcené
Messages : 2615
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: [Guide] Prendre soin de son sommeil - CReHPsy

#66 Message par EnHans » lundi 2 août 2021 à 0:57

Ruminer, c'est aussi tenter d'aller mieux. Je dis tenter car ruminer, c'est tourner en boucle sans fin, sans solution. Ça doit servir à quelque chose ? C'est comme les angoisses, à la base elles doivent inciter l'individu à changer (d'environnement, d'attitude, de compagne/compagnon). Il ne faut pas ruminer, il ne faut pas angoisser, c'est comme empêcher l'inflammation d'une articulation suite à une entorse.. empêcher un processus naturel qui veut nous protéger.
Mais on ne peut pas, non plus, laisser s'installer la rumination (addiction). A force d'épuisement, la tentation des médocs est forte.
Un enfant diag en 2012

Dehlynah
Forcené
Messages : 711
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: [Guide] Prendre soin de son sommeil - CReHPsy

#67 Message par Dehlynah » lundi 9 août 2021 à 11:15

Ruminer, c'est aussi tenter d'aller mieux. Je dis tenter car ruminer, c'est tourner en boucle sans fin, sans solution. Ça doit servir à quelque chose ? C'est comme les angoisses, à la base elles doivent inciter l'individu à changer (d'environnement, d'attitude, de compagne/compagnon). Il ne faut pas ruminer, il ne faut pas angoisser, c'est comme empêcher l'inflammation d'une articulation suite à une entorse.. empêcher un processus naturel qui veut nous protéger.
mm intéressant je n'avais jamais pensé à ce point de vue, pour moi rumination =ennemi n°1
vu que ça m' empêche de dormir ...Je me réveille souvent la nuit et je rumine, et il me faut même du temps pour m'apercevoir que je rumine - souvent on tourne en rond, mais peut être dans une tentative désespérée de sortir d'une impasse. Mais bon j'ai juste besoin de dormir, basta.
Donc si et quand je m'aperçois que je suis en boucle, j'enclenche le plan anti rumination/ cogitation, je me concentre sur quelque chose de très précis, je capture mon mental : poèmes, prières, exercices sur des gammes (dans ma tête), ça me détend, finit par m'endormir, mais c'est un acte volontariste très fort, je me mets dans un cocon sensoriel aussi, avec des odeurs (HE), des sensations (un tissu doux, voire l'hiver une bouillotte) qui me détendent etc.


Sinon je lis dans les conseils " pas de sieste"
mmm c'est contestable
le médecin qui me suit pour les troubles du sommeil m'a dit - il préconisait aussi le "no siesta": "Soit, une petite sieste, soit 30 mn max après manger pourquoi pas" et pas après 15h
perso si j'ai eu un sommeil haché, voir coupé précocement, que j'ai donc très mal et ou très peu dormi, je ne SURVIS pas sans sieste, le manque de sommeil me rend malade : vertiges, nausées, maux de tête, idées suicidaires
par contre le truc c'est de pas se décaler avec une sieste de 2h
ce médecin m'a parlé de la nécessité de garder une "pression du sommeil"
la fenêtre d'endormissement est très courte aussi, 10 à 15mn, si on a la rate, c'est reparti pour un cycle d'éveil
Et aussi qu'en cas d'insomnie il faut mieux se lever et ne pas essayer de se rendormir si 20mn sont passées ( parce que idem c'est reparti)
Ses conseils en mode TCC sont bien mais il ne prend pas en compte les particularités TSA et l'intensité de mes problématiques je crois - les ruminations, le stress, les rêves et les cauchemars qui me réveillent etc.
Là j'ai arrêté de remplir le journal du sommeil
je l'ai rempli un mois et demi environ
parce que là limite je culpabilise du manque de progrès avec en arrière plan l'aspect sermonage des TCC " si vous dormez pas bien, c'est que vous faites pas comme il faut"


Modération (Tugdual) : Déplacement de messages depuis ici (fin).
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
Curiouser
Modératrice
Messages : 2427
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France
Contact :

Re: Ruminations, rancœur, ressentiment, pensées envahissantes ...

#68 Message par Curiouser » lundi 9 août 2021 à 14:15

Spoiler : 
Dehlynah a écrit :
lundi 9 août 2021 à 11:15
Sinon je lis dans les conseils " pas de sieste"
J'avais tiqué aussi en lisant le document, avant de me rendre compte qu'il était précisé dans le bandeau du dessus : « avant de se coucher, évitez... » (p.13). Ce qui me semble en effet être un bon conseil.

Et courage à toi :kiss:
Diagnostiquée TSA en janvier 2021.
Conjoint diagnostiqué TSA en octobre 2020.

Répondre