[Téléfilm] Pour te retrouver (Bruno Garcia)

Livres, publications, films, ressources en rapport avec l’autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
Petronille
Adepte
Messages : 260
Enregistré le : samedi 27 juin 2020 à 20:13
Localisation : Région parisienne

Re: [Téléfilm] Pour te retrouver (Bruno Garcia)

#16 Message par Petronille » mercredi 26 janvier 2022 à 19:55

Je n'ai rien regardé de la soirée, je pense que j'anticipais que ce soit trop cliché ou bourré de stéréotypes, comme souvent malheureusement. Je jetterai sans doute un coup d’œil au replay, mais d'après ce que vous en dites je sauterai pas mal de passages ! :?
Bon allez j'avoue : le mardi soir je me regarde les vieux épisodes de "H" sur CStar (canal 17). :mrgreen:
TSA (diagnostic par psychiatre spécialisée, septembre 2020)
HQI

Petronille
Adepte
Messages : 260
Enregistré le : samedi 27 juin 2020 à 20:13
Localisation : Région parisienne

Re: [Téléfilm] Pour te retrouver (Bruno Garcia)

#17 Message par Petronille » dimanche 30 janvier 2022 à 21:40

Lettre ouverte à M6, à l'initiative d'une association creusoise de personnes autistes :
https://blogs.mediapart.fr/savannah-ans ... -chaine-m6
TSA (diagnostic par psychiatre spécialisée, septembre 2020)
HQI

Cardamome
Forcené
Messages : 1792
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: [Téléfilm] Pour te retrouver (Bruno Garcia)

#18 Message par Cardamome » lundi 31 janvier 2022 à 8:19

Mon avis sur le téléfilm: je passe les gros clichés, les maladresses.
Spoiler : 
j'ai été surprise de voir la grossièreté de l'imitation du ventre la femme enceinte :lol: puis de quand elle a un bébé dans les bras: c'est une poupée. Ça m'a fait bizarre, et finalement c'est à l'image du reste du téléfilm. Ça sonne faux.
J'ai néanmoins être sensible aux visions très différentes du papa et de la maman par rapport aux difficultés. Leur déchirement. Le fait que ça arrive dans une famille plutôt d'un certain niveau social du côté du papa.
Ça fait réfléchir on sent une certaine éducation chez eux...
Le fait qu'ils sont tous très contents "on change de voiture car on va en avoir un second"...
Le truc très parfait en surface...
Et le frère du papa un peu à part de tout ça, qui détonne et qui adore son neveu... :bravo:

C'était un peu gros tout accumulé, mais plausible.

De même que les suspicions de la police...
Le père fatigué qui craque et finit par avouer sa honte de ne pas avoir supporté ce soir là, la crise de son enfant, alors que sa femme le gère toute la semaine.
Ça m'a touchée.

Et le titre... Je l'ai vu à double sens.
Est ce la maman/le papa qui s'adresse à son fils?
Ou la maman qui s'adresse à son mari?
Ils se sont perdus... Devant ce petit qu'ils aiment tous les deux à leur façon... Devant ce trouble qui le rend différent...

Ce côté là du téléfilm m'a touchée et j'ai réussi à le regarder jusqu'au bout.

Le documentaire suivant : toujours pareil je suis très troublée car je n'arrive plus à faire de différence entre le TSA et la déficience. Je n'ai pas su voir pour le cas du jeune entouré par son village...
Et évidemment les extrêmes choisis...

Et les commentaires en off comme par exemple je n'ai pas noté exactement quand un jeune rentre du lycée et repete machinalement que son pas fait tant de cm et donc qu'il parcourt tant de mètres à la minute...
Le commentaire conclue que sa rapidité de penser.
:naugty: c'est le neuro typique qui écoute qui ne suit pas mais on sent bien que le jeune ne fait que répéter une de ses obsessions et que ce n'est pas une pensée qui va très vite... C'est pas un truc nouveau pour lui il doit très souvent se faire se type de réflexion...

Je n'ai pas du tout aimé les grosses erreurs de langage, ni les généralités: comme tous les asperger/ ia donc une très grande mémoire/
Je n'ai plus les exemples en tête mais c'était :lol:

De même on ne sait pas trop pr un des jeunes si c'est son TSA ou son caractère (il semble très imbu de lui même je sais que ça peut venir du TSA mais ça peut aussi venir de son caractère!) ou du fait qui soit ado entouré de personnes assez âgées de sa famille... On sent que ça le gonfle :lol:
La même scène sans dire que c'est pour le TSA, ne surprendra personne :lol:

Je n'ai pas fini de regarder.

Mon fils est venu en regarder une partie c'est bien une des rares fois.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Fluxus
Forcené
Messages : 2537
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: [Téléfilm] Pour te retrouver (Bruno Garcia)

#19 Message par Fluxus » lundi 31 janvier 2022 à 10:13

Cardamome a écrit :
lundi 31 janvier 2022 à 8:19
Le documentaire suivant : toujours pareil je suis très troublée car je n'arrive plus à faire de différence entre le TSA et la déficience. Je n'ai pas su voir pour le cas du jeune entouré par son village...
Et évidemment les extrêmes choisis...

Et les commentaires en off comme par exemple je n'ai pas noté exactement quand un jeune rentre du lycée et repete machinalement que son pas fait tant de cm et donc qu'il parcourt tant de mètres à la minute...
Le commentaire conclue que sa rapidité de penser.
c'est le neuro typique qui écoute qui ne suit pas mais on sent bien que le jeune ne fait que répéter une de ses obsessions et que ce n'est pas une pensée qui va très vite... C'est pas un truc nouveau pour lui il doit très souvent se faire se type de réflexion...

Je n'ai pas du tout aimé les grosses erreurs de langage, ni les généralités: comme tous les asperger/ ia donc une très grande mémoire/
Je n'ai plus les exemples en tête mais c'était

De même on ne sait pas trop pr un des jeunes si c'est son TSA ou son caractère (il semble très imbu de lui même je sais que ça peut venir du TSA mais ça peut aussi venir de son caractère!) ou du fait qui soit ado entouré de personnes assez âgées de sa famille... On sent que ça le gonfle
La même scène sans dire que c'est pour le TSA, ne surprendra personne

Je n'ai pas fini de regarder.
Concernant le reportage suivant, ils ont suivi ce qu'étaient devenus certains jeunes qui avaient témoigné il y a plusieurs années. Il y en a pour qui les problématiques qui sont toujours d'actualité sur le plan familial étaient déjà là lors des premières interviews.

J'avais trouvé ce reportage sur YouTube. Il y en avait sûrement eu un autre entre temps parce que j'ai vu des images plus récentes que je n'avais pas vu dans le premier documentaire.


Personnellement, en ce qui concerne le documentaire suivant le film, j'ai été très touchée par celui qui est devenu papa. Lorsque j'avais vu l'ancien reportage, je me sentais émotionnellement proche de lui, dans ses façons de faire, de réagir en société, sa façon de pensée etc. qui sont très similaires à mes façons de faire et de vivre au quotidien.

Et du coup j'ai été très surprise, en voyant qu'il était devenu parent. Je ne sais pas pourquoi, ça m'a fait presque un petit "choc" et je me suis dit "Ah oui, bon, comme quoi...".

Et j'ai remarqué aussi qu'il y a 2 choses différentes qui se dessinent dans les profils des personnes TSA : Y a toujours une partie des gens qui veulent se tenir en retrait pour qu'on leur laisse leur tranquillité, quitte à avoir envie de se couper de la société parce qu'ils ne trouvent pas ça utile vu qu'ils ne la comprennent pas et une autre partie des gens qui veulent se faire quand même une place dans cette société au sens où ils prennent en compte les difficultés des autres personnes TSA de manière générale et aiment faire les choses à leur image, telles qu'eux les comprennent en espérant pouvoir un jour, faire en sorte que ça s'appliquera de manière générale.

Je pense notamment au passage dans le documentaire où les règles du jeu ont été conçues telles qu'elles doivent être crées pour une personne TSA : A savoir, contenir tous les implicites, des informations auxquelles quasiment personne ne pense en général en jouant mais auxquelles on peut penser en tant que TSA ou autre personne qui se pose beaucoup de questions etc.

Enfin bref, voilà, en tout cas, j'ai été très surprise de l'évolution du mec qui est devenu père. :mryellow:
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. régional (2021)

Cardamome
Forcené
Messages : 1792
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: [Téléfilm] Pour te retrouver (Bruno Garcia)

#20 Message par Cardamome » lundi 31 janvier 2022 à 13:46

Mon fils "s'est reconnu" dans les propos de Valentin
(il me dit qu'il aurait pu réagir et répondre la même chose pour cette histoire de règle du jeu) celui qui est devenu papa.

C'était intéressant de voir que la maman elle même disait qu'elle n'aurait pas imaginé ça... Lui non plus d'ailleurs...

Ça c'était effectivement intéressant pour moi, maman d'un ado avec TSA...

Le plus fort c'est qu en en discutant avec mon fils, il me dit (je trouve ça énorme il n'aurait pas été capable il y a quelques années) " j'ai hésité avant de te dire que j'aurais dit pareil maman, parce que c'est vrai parfois j'ai tendance à nier... Avec mauvaise foi.
Belle surprise pour moi de voir qu'il était capable de se reconnaître dans ce qu'il aurait pu prendre comme un reproche alors que ça n'en est pas du tout un... Et qu'il avoue qu'il a osé me le dire alors que d'autres fois il aurait nié pas du tout, je ne réagis pas comme lui etc etc.
Je ne sais pas si je me fais comprendre :crazy:
C'est une des premières et rares fois que mon fils s'intéresse et commente même si très peu... Et revient sur ça un peu plus longuement, de lui même! !
Ça fait beaucoup pour moi d'un seul coup :lol:
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Fluxus
Forcené
Messages : 2537
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: [Téléfilm] Pour te retrouver (Bruno Garcia)

#21 Message par Fluxus » lundi 31 janvier 2022 à 13:54

Oui, je me suis énormément reconnue aussi en lui, son témoignage est parlant, je trouve.

C'est peut-être un bon début, si ton fils peut se retrouver dans les propos de d'autres personnes partageant sa condition ?

Peut-être que, comme ça a déjà été évoqué par d'autres, en le confrontant à d'autres témoignages de personnes TSA de son âge ou plus âgés, ça peut ouvrir des portes sur des prises de conscience par rapport à des choses qui paraissent difficiles ? :mryellow:
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. régional (2021)

Avatar du membre
Jolteon
Adepte
Messages : 229
Enregistré le : mardi 19 septembre 2017 à 20:13

Re: [Téléfilm] Pour te retrouver (Bruno Garcia)

#22 Message par Jolteon » jeudi 3 février 2022 à 14:04

Le reportage:
Dommage de ne voir que des personnes autistes avec DI et des "aspergers" avec des dons (profils assez homogène en plus, les 3 ont un don pour le piano dont un qui est (ou souhaite devenir?) musicien professionnel et les autres qui ne souhaitent pas mais auraient pu). Pas de personne autiste TSA sans DI et sans don ni mémoire extraordinaire, ça aurait été bien. Pas de femme non plus (il est cité que la compagne de Valentin est "asperger" mais elle n'apparait pas).

Le concept de montrer l'évolution par rapport à un précédent reportage pour Valentin et Hélios, j'ai trouvé ça intéressant.

Il est cité que 95% (je crois?) des personnes TSA n'ont pas d'emploi, y compris lorsqu'ils ont un don. + le fait que Valentin a une aah. C'est bien ça change des stéréotypes sur les personnes autistes qui travaillent dans l'informatique (qui existent mais ne représentent pas du tout la majorité contrairement à ce que certains croient).

Le téléfilm:
J'ai bien aimé globalement. Le passage où l'enfant autiste se fait renvoyer à cause d'un acte de violence qui a eu lieu lors d'une fête hors de l'école j'ai trouvé ça hallucinant :shock: (surtout qu'il n'y avait jamais eu de violence à l'école et qu'il allait bientôt avoir une AVS). Clairement c'est une excuse pour le renvoyer et la vraie raison est son autisme.
Spoiler : 
Si seulement les élèves responsables de violences physiques/harcèlement scolaire au secondaire étaient renvoyés de cette façon...
Diagnostiquée TSA.

Répondre