[Livre] Asperger et fière de l'être (Alexandra Reynaud)

Livres, publications, films en rapport avec l'autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
Avatar du membre
Epsi
Régulier
Messages : 42
Enregistré le : lundi 22 mai 2017 à 17:00

[Livre] Asperger et fière de l'être (Alexandra Reynaud)

#1 Message par Epsi » jeudi 25 mai 2017 à 14:36

Bonjour à tous,

Alexandra Reynaud occupe une place spéciale dans mon coeur et dans ma vie puisque c'est par son blog Les tribulations d'un petit zèbre, qu'en 2013 j'en suis arrivée à me demander si je n'étais pas surdouée.
Hier soir en passant au rayon livres de mon hypermarché préféré (humour), je suis tombée sur Asperger et fière de l'être.
J'ai tout d'abord commencé par le feuilleter, m'arrêtant sur une phrase ou un paragraphe. Je ne pensais pas l'acheter : j'avais en effet déjà trouvé le Larousse illustré des symboles et des signes et j'hésitais à prendre en plus le Larousse des mythologies grecque et romaine. Finalement, j'ai délaissé la mythologie (non ?! si !) pour Alexandra Reynaud.
Et, chose qui ne m'était plus arrivée depuis des années : je l'ai lu d'une traite, dans la soirée.

Si je devais le résumer de manière simple (-iste), je pense que je dirais : très belle pudeur et sacré caractère !
(sachant que dans ma bouche, l'expression "sacré caractère" est un compliment car j'admire les gens qui parviennent à s'affirmer).

Le style est limpide, d'une simplicité merveilleusement reposante (ce dont je suis incapable ; quand j'écris c'est toujours d'emblée très touffu, confus, complexe et surchargé), cohérent et toujours extrêmement juste (dans la quantité comme dans la qualité).
Cela faisait un moment que je n'avais plus pris autant de plaisir à lire et j'ai retrouvé hier soir des émotions et même des habitudes (noter toutes mes pensées dans la marge) que j'avais perdues depuis de longues années.
Décidément, Alexandra Reynaud occupe une place spéciale dans ma vie !

La construction est agréable, alternant le temps présent et les flash-back avec fluidité.
Le tout est documenté (ni trop, ni trop peu) et j'ai retenu quelques références d'ouvrages qu'il va falloir que je me procure !
La pudeur est partout présente dans une totale absence d'auto-apitoiement (je suis réellement admirative, moi qui ai toujours tant pleurniché sur mon sort). Sans être froid, c'est objectif et très détaché (admirative...), ce qui contribue à l'impression de fluidité et de limpidité. J'ai retrouvé à la lecture d'Asperger et fière et de l'être mes émotions d'adolescente profondément éprise de Sherlock Holmes (et oui ! mes grandes amours d'adolescentes ne ce sont pas fixées sur Johnny Depp ou le chanteur d'INXS comme les autres filles, mais sur Sherlock Holmes et Lorenzaccio... Aaaaahhhh Lorenzacciooooooo.... Je m'en suis inventé, des scénarios où j'étais l'héroïne sauvée par le merveilleux Lorenzaccio qui savait si bien cacher son jeu).

J'ai énormément apprécié qu'elle donne des exemples concrets.
Ca manque cruellement, surtout dans les tests que j'ai pu faire sur internet dont les questions me paraissent toujours tellement abstraites et impossibles à raccrocher à une quelconque réalité tant qu'on ne m'a pas donné d'exemple - à part pour les trains mais les trains m'ont toujours laissée parfaitement indifférente.
Je déteste l'abstraction que les gens utilisent (à outrance ?!) comme si les choses étaient évidentes. Pour comprendre les choses, j'ai besoin de pouvoir les visualiser au préalable sinon je fais n'importe quoi ou je réponds à côté. Je me rappelle de grandes conversations philosophiques avec un copain de fac que j'interrompais constamment avec des "Exemple ?", "Exemple ?", "Exeeeeeemple !!!!!".

Alors que je ne maîtrise ni l'autisme ni la douance (je dirais même que je ne connais rien ni à l'un ni à l'autre ; je ne suis donc pas légitime à émettre des idées mais comme j'aime bien les débats, j'y vais quand même !), j'ai été très intéressée par sa frise du continuum autistique (page 31). Je trouve cette façon de voir les choses très cohérente et très éclairante.
Je me suis même demandé s'il ne pourrait pas y avoir corrélation entre certaines compétences (perceptive, vitesse de traitement etc...) exercées à de très hauts niveaux et l'expression (la visibilité) des traits autistiques.
Mais je ne suis décidément pas légitime à aller plus loin dans cette "idée" car je ne maîtrise pas encore suffisamment mon sujet.


Pour finir, le seul petit bémol que je vois dans Asperger et fière de l'être est parfaitement égocentrique (et me renvoie avec brutalité à l'effet Barnum) : si je me fie à ce qu'elle est, alors il est évident que je ne suis pas autiste.
Si je me fie à ce qu'elle décrit, alors je suis plus schizophrène qu'autiste (même si je ne me suis jamais vraiment reconnue dans la schizophrénie notamment parce que j'ai toujours conservé une sorte de lucidité quant à mes comportements et surtout à leurs motivations).
J'ai eu du mal à me reconnaître dans certains traits comme la recherche de solitude (ceci étant peut-être un peu caricatural ?). Au contraire, j'ai toujours été prête à accueillir les autres dans mon bac à sable et je n'ai jamais compris qu'ils me refusent parfois l'accès du leur (pire je n'ai jamais compris pourquoi certains faisaient parfois semblant de m'accepter par "politesse" - la politesse, suprême insulte ! - ce qui a engendré je pense une grande méfiance/défiance à l'égard du monde entier qui a été étiquetée "paranoïa" quand j'avais 16 ans).
Bref, j'ai toujours cherché à être "normale", à faire comme les autres sans jamais comprendre pourquoi dans certains cas je n'y parvenais pas ; et faisant de ce fait parfois preuve d'une grande compromission.

En conclusion, la lecture de cet ouvrage ne m'a certes pas permis d'avancer dans mes questionnements sur un éventuel TSA mais j'y ai pris grand plaisir.
Il constitue à la fois un objet littéraire agréable et facile à lire et un outil réflexif de première intention fort utile pour qui se pose des questions.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?
HPI hétérogène diagnostiqué en avril 2017
Beaucoup de questions sur Asperger
(42 est la réponse !)

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25501
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#2 Message par freeshost » jeudi 25 mai 2017 à 16:39

Un prochaine livre dans mes commandes. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Bastion
Fidèle
Messages : 112
Enregistré le : lundi 10 avril 2017 à 17:58

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#3 Message par Bastion » jeudi 25 mai 2017 à 22:15

Le titre m'a un peu dérangée au premier abord... Avant d'arriver sur le forum, j'avais de par mes expériences l'image d'aspies parfois un peu hautains, ce qui me mettait mal à l'aise, et le titre me renvoyait à ça. Heureusement le forum m'a rassurée en me confirmant que ce n'était qu'une impression et que chaque asperger était vraiment différent (ouf :kiss: !)

En tous cas, ta description m'a vraiment donné envie de le lire, j'ai hâte d'avoir un peu de temps pour m'y plonger :D !
Mail au CRA envoyé

Avatar du membre
Lucielle
Régulier
Messages : 34
Enregistré le : lundi 21 août 2017 à 14:07
Localisation : Mulhouse

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#4 Message par Lucielle » jeudi 24 août 2017 à 10:48

A partir du moment où on se rappelle que chacun d'entre nous exprime son spectre de façon différente, ce bouquin fait du bien. Je l'ai beaucoup aimé. Et je pense que c'est très bien pour montrer les aspects de la vie d'une TSA femme aux NT. Mieux expliquer.
Jeune femme en attente des tests pour diagnostic via CRA de Colmar. Premier RDV déjà effectué.
En recherche d'un pro pour suivi région de Mulhouse (psychologue, psychiatre ou accompagnant)

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4810
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#5 Message par Manichéenne » jeudi 24 août 2017 à 11:37

On m'a prêté le livre, je l'ai lu...
J'ai détesté. Mais vraiment. :innocent: J'ai eu du mal à finir.
Il n'y a rien dans ce texte. C'est court, simple, écrit gros, avec quelques fautes de français qui restent ("un monde dont on est étranger" :shock: )...
Mais il n'y a pas de contenu. Elle nous prouve qu'on peut être THQI, Aspie, et ne rien avoir à dire.
Elle généralise sur plusieurs points qui ne me correspondent pas du tout.
J'apprends avec consternation que les aspergirls ont l'avantage de pouvoir se maquiller pour améliorer leur apparence sociale. Que les vrais problèmes sont les hypersensibilités tandis qu'elle semble ignorer les hyposensibilités. Bon, je n'ai pas le livre avec moi là, mais il y aurait beaucoup de point sur lesquels j'aurai eu envie d'en discuter avec l'auteur, où j'aurai voulu nuancer.
Certaines de ses caractéristiques n'ont à mon avis rien à voir avec le SA mais sont tout de même présentées comme telles, comme le fait de ne pas apprécier manger et de ne voir ça que comme une fonction de "nourrissage" (sic).
Un shutdown pour elle, c'est d'être énervée et mépriser les gens quand elle est dans un supermarché.
Elle est fière, ça c'est sûr. Y compris de sa théorie comme quoi il y aurait un continuum entre autisme sévère, syndrome d'Asperger et THQI. :shock: :?
Elle ne se sent pas handicapée, elle a une vie routinière qui lui convient... Tant mieux pour elle. Elle a aussi des certitudes bien ancrées, et je me demande sincèrement combien d'autistes elle a rencontré, si elle a pris le temps d'échanger avec d'autres, si elle a la moindre idée de la diversité du spectre.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Larsen
Fidèle
Messages : 152
Enregistré le : lundi 24 juillet 2017 à 11:12
Localisation : Belgique

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#6 Message par Larsen » jeudi 24 août 2017 à 11:44

Je ne l'ai pas apprécié non plus, ce livre. Je l'ai finalement donné à la bibliothèque de ma ville. Il intéressera peut-être d'autres personnes.
Diagnostiqué autiste Asperger.
Babelio

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2104
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#7 Message par olivierfh » jeudi 24 août 2017 à 12:05

Manichéenne a écrit :Elle ne se sent pas handicapée, elle a une vie routinière qui lui convient... Tant mieux pour elle.
Ça dépend ce qu'on appelle handicapée, d'après ce qu'elle écrit ailleurs:
Alexandra Reynaud: [url=http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1659854-je-ne-suis-pas-autiste-moi-je-le-suis-monsieur-fillon-et-ce-n-est-pas-une-tare.html][i]'Je ne suis pas autiste' : moi, je le suis, Monsieur Fillon. Et ce n'est pas une tare[/i][/url] a écrit :Je suis incapable de faire un effort de hiérarchisation et j’éprouve quelques difficultés à être dans une foule. Ça m’épuise. J’ai souvent besoin de calme et de solitude. Par exemple, je me lève tous les jours à 5 heures du matin pour avoir un temps pour moi, sans mon fils et mon mari, même si évidemment je les adore.
J’ai aussi besoin de tout segmenter. L’imprévu m’angoisse plus que tout.
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 enfants avec légers traits Asperger, le cadet surtout, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4810
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#8 Message par Manichéenne » jeudi 24 août 2017 à 18:22

Elle décrit des difficultés qui pourraient l'amener à être en situation de handicap, mais sans le présenter ainsi et elle dit elle même qu'elle ne se sent pas handicapée.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Lilette
Forcené
Messages : 10176
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#9 Message par Lilette » jeudi 24 août 2017 à 22:41

Spoiler : Manichéenne, au sujet de la fôte d'ortografe :p : 
"Un monde dont on est étranger", pardon pour la question stupide mais, où se situe la faute dans cette phrase ?
Ça doit être super évident mais là j'avoue, je bloque, help me ^^
Je me suis "inscrite" sur son groupe FB pendant un temps, avant de débarquer sur le forum, je ne m'y suis pas sentie à l'aise, & pourtant je n'étais pas encore diagnostiquée.
Et ce que tu en dis Manichéenne ne m'étonne pas franchement.
J'ai feuilleté rapidement le livre en librairie l'autre jour, il ne m'a pas emballée (bon & puis de toute manière je suis fauchée, PB réglé lol), je vois que j'ai bien fait de ne pas investir !
TSA.

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4810
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#10 Message par Manichéenne » jeudi 24 août 2017 à 22:56

Spoiler : mini cours de français :) : 
On est étranger au monde -> "un monde auquel on est étranger"
On parle du monde -> "un monde dont on parle"
mais pas "un monde dont on est étranger", parce qu'on n'est pas étranger du monde.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Lilette
Forcené
Messages : 10176
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#11 Message par Lilette » jeudi 24 août 2017 à 23:13

Spoiler : Je vais retourner à l'école ^^ : 
Oui évidemment, dit comme ça j'ai compris :mryellow:
Je m'attendais plutôt à un mot mal orthographié ou quelque chose du même genre, je ne comprenais pas d'où venait le problème lol.
TSA.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25501
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#12 Message par freeshost » vendredi 25 août 2017 à 1:40

Spoiler : Ade ! à und de ! :lol:  : 
de et à , ces deux propositions qui posent des soucis aux personnes anglophones ou germanophones (ou autres...) qui apprennent la langue française. :mrgreen:

Je suis prêt à tomber dans le lac. Ich bin bereit, in den See zu fallen.
J'ai peur de tomber dans le lac. Ich habe Angst, in den See zu fallen.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Epsi
Régulier
Messages : 42
Enregistré le : lundi 22 mai 2017 à 17:00

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#13 Message par Epsi » samedi 26 août 2017 à 22:47

Manichéenne a écrit :On m'a prêté le livre, je l'ai lu...
J'ai détesté. Mais vraiment. :innocent: J'ai eu du mal à finir.
Il n'y a rien dans ce texte. C'est court, simple, écrit gros, avec quelques fautes de français qui restent ("un monde dont on est étranger" :shock: )...
Mais il n'y a pas de contenu. Elle nous prouve qu'on peut être THQI, Aspie, et ne rien avoir à dire.
Elle généralise sur plusieurs points qui ne me correspondent pas du tout.
J'apprends avec consternation que les aspergirls ont l'avantage de pouvoir se maquiller pour améliorer leur apparence sociale. Que les vrais problèmes sont les hypersensibilités tandis qu'elle semble ignorer les hyposensibilités. Bon, je n'ai pas le livre avec moi là, mais il y aurait beaucoup de point sur lesquels j'aurai eu envie d'en discuter avec l'auteur, où j'aurai voulu nuancer.
Certaines de ses caractéristiques n'ont à mon avis rien à voir avec le SA mais sont tout de même présentées comme telles, comme le fait de ne pas apprécier manger et de ne voir ça que comme une fonction de "nourrissage" (sic).
Un shutdown pour elle, c'est d'être énervée et mépriser les gens quand elle est dans un supermarché.
Elle est fière, ça c'est sûr. Y compris de sa théorie comme quoi il y aurait un continuum entre autisme sévère, syndrome d'Asperger et THQI. :shock: :?
Elle ne se sent pas handicapée, elle a une vie routinière qui lui convient... Tant mieux pour elle. Elle a aussi des certitudes bien ancrées, et je me demande sincèrement combien d'autistes elle a rencontré, si elle a pris le temps d'échanger avec d'autres, si elle a la moindre idée de la diversité du spectre.
Ha ha ha, Manichéenne, j'adore ton intervention !
Intéressant d'avoir un point de vue contraire et de comprendre ce qui t'a "choquée" ou "déçue" dans ce livre.
Pour moi qui me pose des questions, qui ne suis qu'autodiagnostiquée (cad qu'il y a de grandes probabilités pour que je ne sois pas aspie), lire un avis critique et divergent est intéressant et m'offre un point de vue différent.

Ok pour les fautes de français, Ok pour le fait que c'est écrit gros (tu dis ça parce que le style est simple voire simpliste ? :mryellow: )
Moi il m'a plu ce livre et le style aussi. Il m'a parlé sur plusieurs points. (Pourquoi n'aimes-tu pas sa "frise" ? Moi je l'ai trouvée intéressante, son idée, non ?)

Après, pour aller dans ton sens, ma mère à qui je l'ai fait lire l'a trouvé très "complaisant".
Comme quoi... !


Bon et puis zut... Moi qui voulais vous préparer une critique sur Silo, maintenant vous allez penser que j'ai des goûts de nase... :hotcry:
:mryellow: :mryellow: :mryellow:
HPI hétérogène diagnostiqué en avril 2017
Beaucoup de questions sur Asperger
(42 est la réponse !)

YoshPoloum
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : dimanche 27 septembre 2015 à 19:41
Localisation : Moselle

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#14 Message par YoshPoloum » samedi 26 août 2017 à 23:42

Bonsoir à tous,

c'est le premier livre que mon compagnon a lu depuis son diagnostique. Et il l'a totalement bouleversé.

Je l'ai moi-même lu mais j'ai moins été enthousiasmé que lui, peut-être parce que je ne suis pas Aspie.

Elle nous raconte son histoire et son vécu mais chaque personne pourrait écrire un livre sur sa propre vie et son propre vécu. Je n'ai malheureusement rien trouvé de transcendant en la lisant. La seule chose que j'ai apprécié, c'est qu'elle évoque son fils.

Voilà, je suis désolée pour l'auteur mais il m'a laissé indifférente.

J'ai d'autres lectures de prévu comme Josef Schovanec et Daniel Tammet. J'espère qu'ils auront plus d'effets sur moi, je supposerai être un monstre sinon :hotcry:
En couple avec un Aspie HPI.

Pupuce
Forcené
Messages : 5330
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: [Livre] Asperger et fière de l'être - Alexandra Reynaud

#15 Message par Pupuce » dimanche 27 août 2017 à 17:58

................
Modifié en dernier par Pupuce le samedi 18 novembre 2017 à 15:19, modifié 1 fois.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Répondre