[Illustré] Les petites victoires (Yvon Roy)

Livres, publications, films en rapport avec l'autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
LucieP
Passionné
Messages : 412
Enregistré le : mardi 3 juin 2014 à 18:20
Localisation : Mâcon

[Illustré] Les petites victoires (Yvon Roy)

#1 Message par LucieP » lundi 5 juin 2017 à 9:07

Avez-vous lu cette bd d'un père d'un enfant autiste? Est-elle bien?
diagnostiquée le 26/03/14 (centre Donald T.)

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25501
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: BD les petites victoires

#2 Message par freeshost » lundi 5 juin 2017 à 14:28

Celle-ci ? Non, pas encore ?

Ajoutons-la à nos listes d'achats. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Lilette
Forcené
Messages : 10176
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: BD les petites victoires

#3 Message par Lilette » mardi 6 juin 2017 à 20:38

Te reste plus qu'à l'acheter Lucie ;)
TSA.

LucieP
Passionné
Messages : 412
Enregistré le : mardi 3 juin 2014 à 18:20
Localisation : Mâcon

Re: BD les petites victoires

#4 Message par LucieP » samedi 17 juin 2017 à 20:59

Ce n'est peut-être pas une bonne BD dans son contenu (ça dépend la vision qu'il a de son enfant)
diagnostiquée le 26/03/14 (centre Donald T.)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21280
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [BD] les petites victoires

#5 Message par Tugdual » samedi 21 octobre 2017 à 17:36

Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 2112
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [BD] les petites victoires

#6 Message par hazufel » samedi 21 octobre 2017 à 22:09

Ouch :? Ça me dérange vraiment cette volonté farouche à façonner un être à sa propre mesure. J’aime pas.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Mariemento
Passionné
Messages : 454
Enregistré le : samedi 1 novembre 2014 à 18:38

Yvon Roy - Les petites victoires (BD)

#7 Message par Mariemento » vendredi 13 avril 2018 à 7:30

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


Une BD magnifique, sur la relation entre un père et son fils autiste.
Son combat contre les médecins qui condamnent son fils.
Elle est à lire, vraiment.

https://livre.fnac.com/a10553896/Yvon-R ... -victoires
"Ils avaient créé leur propre soleil pour combattre la nuit ."
"Simplement, un jour, j'ai pris conscience que, en matière d'humanité, la laideur aussi pouvait être intérieure."

Ayerdhal

Autiste diagnostiquée.

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 2112
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Yvon Roy - Les petites victoires (BD)

#8 Message par hazufel » vendredi 13 avril 2018 à 7:55

Il y a un fil pour ce titre BD les petites victoires
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Mariemento
Passionné
Messages : 454
Enregistré le : samedi 1 novembre 2014 à 18:38

Re: Yvon Roy - Les petites victoires (BD)

#9 Message par Mariemento » vendredi 13 avril 2018 à 8:02

Je n'avais pas vu, merci !


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
"Ils avaient créé leur propre soleil pour combattre la nuit ."
"Simplement, un jour, j'ai pris conscience que, en matière d'humanité, la laideur aussi pouvait être intérieure."

Ayerdhal

Autiste diagnostiquée.

Avatar du membre
Mariemento
Passionné
Messages : 454
Enregistré le : samedi 1 novembre 2014 à 18:38

Re: [BD] les petites victoires

#10 Message par Mariemento » vendredi 13 avril 2018 à 8:03

Je viens de la lire, elle est magnifique.
Il dessine sa relation avec son fils et son combat pour que son fils puisse grandir.
Elle m'a beaucoup émue.
A lire.
"Ils avaient créé leur propre soleil pour combattre la nuit ."
"Simplement, un jour, j'ai pris conscience que, en matière d'humanité, la laideur aussi pouvait être intérieure."

Ayerdhal

Autiste diagnostiquée.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 1413
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: [BD] les petites victoires

#11 Message par lulamae » vendredi 13 avril 2018 à 10:02

J'ai trouvé cette BD en faisant des recherches, et ça m'a donné envie de la lire.
Je trouve toujours difficile d'évaluer la "bonne" attitude des parents par rapport à leur enfant autiste : où se trouve le juste milieu entre prendre son enfant comme il est et vouloir qu'il apprenne des compétences pour s'adapter ? Même là j'ai conscience d'écrire peut-être une bêtise... :? Excusez-moi si c'est le cas.
Ce qui est un peu dérangeant, c'est ce côté "seul contre tous", "je ne fais qu'à ma manière" : j'ai retrouvé cette attitude dans le livre de Françoise Lefèvre, mère d'Hugo Horiot, Surtout ne me dessine pas un mouton.
Diagnostic TSA en cours à l'hôpital Sainte-Anne depuis juillet 2018 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel syndrome Ehlers-Danlos ?).

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 2112
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [BD] les petites victoires

#12 Message par hazufel » vendredi 13 avril 2018 à 10:56

lulamae a écrit : Je trouve toujours difficile d'évaluer la "bonne" attitude des parents par rapport à leur enfant autiste : où se trouve le juste milieu entre prendre son enfant comme il est et vouloir qu'il apprenne des compétences pour s'adapter ?
C'est justement ce qui est le plus difficile à faire.
Après, à quel niveau s'arrêtent les compétences qu'on veut lui inculquer ? Jusqu'où les estime-t-on possible ? Avons-nous tout fait pour comprendre le fonctionnement de l'autre avant de vouloir lui demander de s'adapter, à ce qui nous semble à nous, important ?
Pourquoi vouloir exiger ce que la majorité estime être la norme ?
Pourquoi vouloir modeler un enfant tel que nous sommes et ce que nous attendons de lui ?
Pour moi, aimer quelqu'un c'est le prendre comme il est, tenter de le comprendre et de trouver un mode de communication qui convient à l'un et à l'autre.
Là, on modèle mais je ne vois jamais de demande à l'autre, sur ses propres envies, ses propres besoins.
On les estime par nos envies à nous, pas les siennes.

Quand je lis ça : Après avoir entamé le deuil de l'enfant normal, ça me vrille les tripes, ça me torture littéralement. Si on fait des enfants pour en avoir des parfaits comme on en a toujours rêvé, mieux vaut ne pas en faire, au risque d'être toujours déçu par celui qui est une personne spéciale, qui pourra développer des angoisses immenses à se dire toute sa vie qu'il n'aura pas répondu aux rêves de ses parents.

Quand je lis J'aime les câlins et l'idée que mon enfant refuse que je le prenne dans les bras, qu'on se regarde dans les yeux et qu'on rit ensemble, m'était insupportable, ça me blesse aussi énormément. J'ai envie d'une chose, alors je veux que mon enfant la fasse. :? Ce n'est pas chercher à comprendre comment il fonctionne, c'est adapter ce qu'il est à ce que j'en attends. Et ça fait plus que me déranger, ça me rend profondément triste et en colère.

J'ai le même sentiment lorsque je vois des parents confier, voire abandonner, leurs enfants à pléthore de professionnels qui, selon eux, vont les leur rendre "normaux". En se disant que ces derniers ont les clés que les parents n'ont pas...
Qu'il n'y a rien à faire d'autre, et que la vie quotidienne n'a pas à s'adapter à ce que sont ces enfants, puisque les professionnels s'en occupent.
S'appuyer de leur aide, accompagner l'enfant avec eux n'est pas du tout la même chose pour moi, en tachant de choisir ce qui est essentiel, primordial, au vu des difficultés majeures de l'enfant et surtout de sa fatigabilité. Ce n'est pas un grand nom de la psychiatrie qui m'a aidée à le comprendre. C'est une infirmière. Bienveillante et au fait du quotidien d'enfants particuliers.

Mais ce n'est que mon avis et mon seul ressenti.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 1413
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: [BD] les petites victoires

#13 Message par lulamae » vendredi 13 avril 2018 à 11:37

Je suis on ne peut plus d'accord avec toi @hazufel !
Je n'aime pas mentionner mes filles quand aucun diagnostic n'a été réalisé pour elle, et que si cela se fait, cela va être dans le cadre d'un SED, mais je voudrais donner un exemple concernant ma fille cadette. La demoiselle a toujours été réservée, mais cela a commencé à devenir très marqué après le changement d'école en CE2, où elle a commencé à faire de la phobie scolaire, crises de larmes avant d'aller à l'école, et mutisme total en classe. Ses professeurs s'en inquiétaient dans le meilleur des cas, s'en agaçaient dans le pire...
J'ai toujours souhaité qu'on la prenne comme elle était avec sa "timidité", d'autant plus que le psychologue clinicien qui a réalisé le test HPI, nous enjoignait de la laisser évoluer à son rythme. J'ai eu la force de faire valoir ça au collège, avec l'aide de son bilan HPI.
Il m'a toujours paru normal de la respecter telle qu'elle est, avec ses TOC de lavage de mains et ses rituels étranges, sa phobie sociale, ses stéréotypies (elle tourne en rond pour apprendre ses leçons) et son rejet des bisous. Je lui fais simplement une caresse sur les cheveux quand elle se couche, et nous en rions. Je veille à toujours lui expliquer ce que nous allons faire, et à la prévenir si un projet attendu ne peut se réaliser. Je suis fière de ses qualités, que j'essaie de valoriser. Je lui donne des occasions de s'exprimer de manière créative, faire la cuisine avec moi. Elle fait de la danse et un cours de dessin BD/manga.
Je ne l'ai au grand jamais obligée de faire des bises aux gens, tant pis si la personne faisait la moue.
Je pense que j'ai toujours ressenti que je devais respecter sa façon d'être ; pour autant je ne l'ai pas isolée, nous fréquentions des amies, d'autres enfants, je sortais beaucoup avec mes deux filles, j'essaie qu'elle invite ses nouvelles copines ici, j'ai accepté qu'elle participe à un atelier photo en petit groupe au CMP...
Ce qui ne m'a pas empêchée de chercher inlassablement des explications, de consulter des psys (seulement quand j'avais le feeling avec eux - malheureusement ça ne marche pas très bien, car elle les fusille du regard et ne lâche pas un mot) quand il a fallu une aide pour la phobie scolaire.
Hier, j'ai pu dire à son kiné, un jeune gars souriant et simple, qu'il avait eu la bonne attitude avec elle, parce qu'elle a changé, elle rit et parle avec lui maintenant. Ca fait deux ans qu'elle le connaît, et elle a un bon sens de l'humour. Ce qu'il a fait, c'est très rare, la plupart du temps les gens sont mal à l'aise avec elle, et prennent contre eux sa réserve extrême. Il a eu envie de créer un lien, et il a trouvé le moyen qui lui convenait, à elle. J'ai été contente de pouvoir l'en remercier. Pareil pour la kiné d'avant, elle leur a fait beaucoup de bien. :)
Diagnostic TSA en cours à l'hôpital Sainte-Anne depuis juillet 2018 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel syndrome Ehlers-Danlos ?).

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 2112
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [BD] les petites victoires

#14 Message par hazufel » vendredi 13 avril 2018 à 13:06

Je vois les choses comme toi.
C'est chouette de voir ta fille se sentir à l'aise, c'est vraiment ça qui compte.
Mes petits sont bien plus à l'aise avec leurs corps et plus en confiance du coup depuis qu'ils ont des séances avec la super psychomotricienne. Expliquer leur fonctionnement aux instits de l'école actuelle permet aussi beaucoup plus de sérénité à l'école. Idem chez les grands-parents, bien qu'ils en rentrent tous les mercredis soirs épuisés quand même.
Chez nous, c'est pas trop dur de s'adapter...
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 1413
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: [BD] les petites victoires

#15 Message par lulamae » vendredi 13 avril 2018 à 13:11

Je crois aussi que si la maman est elle-même aspie ou apparentée, même sans le savoir, elle a accès aux réactions de son enfant et comprend ce dont il a besoin. Je ne généralise pas, mais je sens qu'avoir le même fonctionnement que mes filles fait qu'on se respecte mieux.
Mon père, pour m'aider à socialiser, m'avait envoyée aux éclaireurs, en camp pendant un mois ! :sick: J'ai vécu un cauchemar... Je suis contente de ne pas avoir reproduit ce genre d'exigences pour mes filles. :)
Diagnostic TSA en cours à l'hôpital Sainte-Anne depuis juillet 2018 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel syndrome Ehlers-Danlos ?).

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Répondre