[BD] les petites victoires

Livres, publications, films en rapport avec l'autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4716
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: [BD] les petites victoires

#46 Message par Manichéenne » vendredi 27 juillet 2018 à 16:29

Merci pour cette réponse. :)
Le fait que je critique quelques points ne remet pas en cause l'ensemble, je trouve la vidéo et les messages qu'elle fait passer importants et justes pour la plupart.
Je n'ai rien de particulier à ajouter, je crois qu'il y a eu quelques soucis de compréhension et de communication (et je dois avoir mes torts sur ce point), je réponds surtout pour ne pas donner l'impression de t'ignorer.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1965
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [BD] les petites victoires

#47 Message par hazufel » samedi 28 juillet 2018 à 8:17

Je reviens sur la parentalité, parce que ça me tarabuste depuis deux jours. Je comprends que Mikkel soit en ébullition cognitive, il n’est rien de plus complexe que d’être parent.
On nous serine, dans la famille, auprès de professionnels nombreux (enseignants, médecins, spécialistes, thérapeutes, etc) qu’il faut faire si ou ça, qu’on devrait mieux faire ça comme ça, que sinon nos gosses deviendront si ou ça. Enfant différent ou non.
Spoiler :  : 
Ma propre sœur ne s’est pas gêné de me dire quand mon fils aîné avait 14 ans, qu’étant métis et vivant en RP, il finirait de toute façon au commissariat. Je n’imagine même pas (et ne veut pas savoir) ce qu’elle envisage pour ses deux autres neveux...
Tous pensent être de bons conseils. Hormis lorsqu’il y a suspicion de maltraitance (et c’est le cas dans certaines pages de ce livre), personne n’a de leçon à donner.
Ce n’est que le parent, en accord avec son enfant qui doit faire le tri, avec ce qu’on lui dit (et être parent autiste n’aide pas toujours surtout quand on gobe tout ce qu’on nous dit), ce qu’il lit, analyse, et finalement choisit. Aucun parent ne fait jamais d’erreur, aucun n’est infaillible, le plus important à mon sens est de savoir reconnaître ses erreurs et apprendre d’elles.
Ça demande une énergie folle, et en tant que parent autiste, ça demande un effort constant et quotidien de communiquer, tenter d’expliquer, échanger avec son enfant.
Sans compter que le partage avec certains professionnels n’est pas toujours simple.

Enfin, en ce qui concerne les conventions sociales, je trouve qu’il est plus difficile de gérer la défense de ses convictions, lorsqu’elles sont « hors normes » qu’avec les différences en elles mêmes.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

mikkel
Forcené
Messages : 511
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: [BD] les petites victoires

#48 Message par mikkel » dimanche 29 juillet 2018 à 10:52

Hazufel, j'adore "tarabuste", j'aurais bien vu le capitaine Haddock employer ce mot mais il n'est pas dans la liste : http://www.bdenvrac.com/doc/tinsultes.html
Spoiler :  : 
en même temps, ce n'est pas une insulte, "tarabustier" pour définir quelqu'un/quelque chose qui nous tracasse, ce serait joli !
J'ai commandé la bd, je donnerai un avis après l'avoir lu et surtout celui de mon fils s'il veut bien la lire.
Papa d'un garçon autiste

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1965
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [BD] les petites victoires

#49 Message par hazufel » lundi 30 juillet 2018 à 8:11

Mes fils adorent les noms d’oiseaux chers au Capitaine Haddock :lol: l’un pour leur sonorité, l’autre pour pouvoir nous les envoyer à la figure l’air de ne pas y toucher et de ne pas insulter :roll: :lol:
Tu nous donneras ton avis sur la bd et celui de ton fils sera très intéressant, s’il a envie de la lire.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 1965
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [BD] les petites victoires

#50 Message par hazufel » mercredi 1 août 2018 à 14:07

Article Boycott BD les petites victoires vu dans Actualitté (source originale La voix du Nord).
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Lilette
Forcené
Messages : 10087
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [BD] les petites victoires

#51 Message par Lilette » mercredi 1 août 2018 à 14:40

Je ne peux pas m'empêcher de faire un parallèle avec une autre bd à thème "vécu parental", même si le thème est différent (trisomie). C'est Ce n'est pas toi que j'attendais, de F.Toulmé. En plus du titre que je trouve vraiment excellent et très touchant de sincérité, la bd est truffée de détails précis, qui dégagent une authenticité totale à mes yeux. L'inverse de ce que j'ai ressenti en lisant les "victoires". Et c'est celle là que je voudrais voir adaptée en film.
Oui elle est chouette cette BD :love:
Spoiler :  : 
Moi il y'a quelque chose qui me tarabuste aussi :mrgreen:
Comment il fait pour avoir autant de poussière dans sa baignoire ?
Il vit au milieu de travaux ou quoi ?
il fait jamais le ménage ?
TSA.

mikkel
Forcené
Messages : 511
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: [BD] les petites victoires

#52 Message par mikkel » mercredi 1 août 2018 à 16:13

"Moi il y'a quelque chose qui me tarabuste aussi :mrgreen:
Comment il fait pour avoir autant de poussière dans sa baignoire ?
Il vit au milieu de travaux ou quoi ?
il fait jamais le ménage ?"

Ça pouvait être des fibres des chaussettes restées coincées entre les doigts de pieds par exemple.

edit : je viens de lire la bd, finalement on ne l'a donnera pas à notre fils. L'histoire du deuil, ça pique et il met vraiment l'accent la dessus. Puis, je n'avais pas tilté que la bd était en noir et blanc. Quand je lui ai montré la bd, il m'a tout de suite dit qu'il ne voudrait pas la lire car il n'aime pas les images.
Ensuite, je l'ai trouvé assez vide en faite. Si elle épaisse, elle se lit trop vite, beaucoup de choses futiles. Finalement, je regrette mon achat.
Concernant le papa, si son attitude est inadaptée parfois, je pense que c'est un papa "aimant". Il faut continuer de sensibiliser les parents comme vous le faites, car si on croit bien faire en forçant l'enfant autiste, c'est une erreur.
Modifié en dernier par mikkel le mercredi 1 août 2018 à 19:45, modifié 1 fois.
Papa d'un garçon autiste

Lilette
Forcené
Messages : 10087
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [BD] les petites victoires

#53 Message par Lilette » mercredi 1 août 2018 à 19:35

Mais ça n'est pas de la poussière, pourquoi il utilise ce terme alors ? :innocent:
TSA.

mikkel
Forcené
Messages : 511
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: [BD] les petites victoires

#54 Message par mikkel » mercredi 1 août 2018 à 19:47

Lilette a écrit :Mais ça n'est pas de la poussière, pourquoi il utilise ce terme alors ? :innocent:
Je viens de lire sur wikipédia qu'une poussière était fait de matériaux particulaires d'un diamètre inférieur à 500 micromètres. Comme on peut le voir sur le dessin, c'est plus gros. Donc, en effet, il aurait dû employer un autre terme. En tout cas, ce qui faisait peur à mon fils, c'était ce qu'il avait de coincé entre ses doigts de pieds qui allait dans le bain. Du coup, on les lui enlevait avant. Mais c'était compliqué car il n'aimait pas qu'on lui touche les doigts des pieds.
Papa d'un garçon autiste

Avatar du membre
Lilas
Forcené
Messages : 2630
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: [BD] les petites victoires

#55 Message par Lilas » mercredi 1 août 2018 à 20:14

misty a écrit :Je ne peux pas m'empêcher de faire un parallèle avec une autre bd à thème "vécu parental", même si le thème est différent (trisomie). C'est Ce n'est pas toi que j'attendais, de F.Toulmé. En plus du titre que je trouve vraiment excellent et très touchant de sincérité, la bd est truffée de détails précis, qui dégagent une authenticité totale à mes yeux. L'inverse de ce que j'ai ressenti en lisant les "victoires". Et c'est celle là que je voudrais voir adaptée en film.
Je suis d'accord, c'est une BD que j'ai beaucoup appréciée aussi. :bravo:
Lilas - TSA (AHN) diagnostiqué en février 2016
"L'autisme est une façon d'être au monde, pas une maladie" - J. Schovanec

Avatar du membre
Petitepetite
Occasionnel
Messages : 14
Enregistré le : vendredi 16 novembre 2018 à 18:44

Re: [BD] les petites victoires

#56 Message par Petitepetite » jeudi 10 janvier 2019 à 11:44

hazufel a écrit :
vendredi 13 avril 2018 à 10:56
lulamae a écrit : Quand je lis ça : Après avoir entamé le deuil de l'enfant normal, ça me vrille les tripes, ça me torture littéralement. Si on fait des enfants pour en avoir des parfaits comme on en a toujours rêvé, mieux vaut ne pas en faire, au risque d'être toujours déçu par celui qui est une personne spéciale, qui pourra développer des angoisses immenses à se dire toute sa vie qu'il n'aura pas répondu aux rêves de ses parents.

Quand je lis J'aime les câlins et l'idée que mon enfant refuse que je le prenne dans les bras, qu'on se regarde dans les yeux et qu'on rit ensemble, m'était insupportable, ça me blesse aussi énormément. J'ai envie d'une chose, alors je veux que mon enfant la fasse. :? Ce n'est pas chercher à comprendre comment il fonctionne, c'est adapter ce qu'il est à ce que j'en attends. Et ça fait plus que me déranger, ça me rend profondément triste et en colère.

J'ai le même sentiment lorsque je vois des parents confier, voire abandonner, leurs enfants à pléthore de professionnels qui, selon eux, vont les leur rendre "normaux". En se disant que ces derniers ont les clés que les parents n'ont pas...
Qu'il n'y a rien à faire d'autre, et que la vie quotidienne n'a pas à s'adapter à ce que sont ces enfants, puisque les professionnels s'en occupent.
S'appuyer de leur aide, accompagner l'enfant avec eux n'est pas du tout la même chose pour moi, en tachant de choisir ce qui est essentiel, primordial, au vu des difficultés majeures de l'enfant et surtout de sa fatigabilité. Ce n'est pas un grand nom de la psychiatrie qui m'a aidée à le comprendre. C'est une infirmière. Bienveillante et au fait du quotidien d'enfants particuliers.

Mais ce n'est que mon avis et mon seul ressenti.
Je suis du même avis que Hazufel. Ce livre m'a beaucoup choqué. Cela m'a mis dans un sale état pendant tout une journée. J'ai du tout raconter à ma mère le soir, pour me sentir mieux et pouvoir dormir. :hotcry:

J'avais emprunté ce livre à la médiathèque. Cela me tracasse qu'il puisse être emprunté par tout le monde, et véhiculer des idées que je trouve dangereuses, auprès de personnes qui cherchent sincèrement à se renseigner sur l'autisme.
Du genre :
- la volonté des parents passe avant le bien-être de l'enfant ? :(
- l'enfant croit qu'il ne veut pas être touché, mais ce n'est pas vrai ? :naugty: Et le jour où on voudra le violer, il risque de ne pas se défendre, parce qu'il a "appris" de son père que les gens ont le droit de le toucher, même s'il ne le veut pas ? :hotcry:
De plus, à aucun moment, dans ce livre, le père ne parle des forces que l'enfant a en lui. C'est grave.

Aussi, j'ai une idée, et J'AI BESOIN DE VOUS !
Pourquoi ne pas glisser un petit papier dans la couverture du livre. Un texte court et clair, non agressif, expliquant :
- que chaque enfant a le droit d'être aimé et accepté TEL QU'IL EST ! :love:
- que l'autisme n'est pas une tare à éradiquer à tout prix. :bravo:
- que toutes les méthodes éducatives doivent être expliquées à l'enfant. :D
- que chaque enfant à des forces, des qualités, des facilités, des goûts qui doivent être mis en avant, et qu'il doit pouvoir exercer :D
- l'importance de respecter le consentement de tout être humain, enfant ou adulte, verbal ou non verbal :bravo:
Je ne suis pas très douée pour écrire. Auriez-vous une idée de texte ?
En cours de pré-diagnostic à Lyon.

Avatar du membre
Danse Avec Les TSA
Régulier
Messages : 33
Enregistré le : vendredi 4 janvier 2019 à 11:21

Re: [BD] les petites victoires

#57 Message par Danse Avec Les TSA » jeudi 10 janvier 2019 à 12:18

Je n'ai pas lu cette BD donc je ne vais pas en parler mais plus répondre à ce qui a été dit.

Je comprends que certaines phrases comme "Après avoir entamé le deuil de l'enfant normal" puisse être difficile à lire et faire du mal. Mais je crois que quand ils font un enfant, la majorité des parents ne va pas se dire "il faut que mon enfant soit autiste (ou de manière générale en situation de handicap)". Il y a une construction imaginaire d'un bébé fictif, qui est construit sur les attentes et les expériences des parents. Donc en général le bébé imaginaire correspond à un bébé "normal".
Et forcément, quand il y a un écart entre ce que les parents imaginent et ce que le bébé est vraiment, cela constitue une vraie problématique parentale. La souffrance de son enfant, son fonctionnement différent par rapport à celui d'éventuels frères et sœurs, les difficultés du quotidien, la projection dans l'avenir ... tout cela est sans doute perturbant pour des parents et peur requérir une phase d'acceptation.
En revanche si les parent refusent leur enfant tel qu'il est après cette première phase, c'est un vrai problème.
Diagnostiqué TSA par un CRA

"Mieux vaut encore ne pas avoir l'air que d'avoir l'air de ne pas avoir l'air..." Pierre Dac

Répondre