[Série] Atypical

Livres, publications, films en rapport avec l'autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
Papillons
Fidèle
Messages : 146
Enregistré le : dimanche 11 décembre 2016 à 9:06

Re: [Série] Atypical

#46 Message par Papillons » mercredi 30 août 2017 à 17:32

olivierfh a écrit :
Mizton a écrit :Est-ce que c'est une série qui se moque de lui parce que comme il est aspie "haha c'est une brelle pour trouver une copine" ?
C'est l'impression que donnent les extraits et ça ne me donne pas envie de la voir.
En général les séries avec un personnage à traits plus ou moins autistiques, quand ça veut être "amusant" comme The Big Bang Theory ça m'énerve au bout de cinq minutes, on est déjà assez moqués comme ça sans en rajouter en fiction; et je trouve à peine mieux le genre documentaire qui plaint le pauvre handicapé et qui n'intéresse personne, je préfère encore quand le personnage a des capacités spéciales comme Monk ou Sherlock Holmes (de 1984-1994).



Bonjour,
J'ai regardé la série et ne l'ai pas trouvée moqueuse. Elle permet de comprendre une partie de ces réactions atypiques qui justement étonnent et ne sont pas comprises quand on ne connaît pas l'autisme (ce qui est quand même la majorité des gens).
Apres si le message passe sur le ton de l'humour, ce n'est peut-être pas si grave que ça, le personnage est attachant et le message passe.
Personnellement, j'ai ri quelques fois parce que ca me rappelait le côté factuel de mon fils. Vous imaginez bien qu'il n'y avait aucun jugement négatif de ma part là-dedans :). Donc je pense que le jugement n'est pas "ce pauvre nul d'autiste qui fait n'importe quoi", mais plutôt "ah ok c'est pour ça qu'il réagit ainsi".
Bon, après je ne connais pas l'audience, mais je me demande s'il y a beaucoup de personnes non concernées par l'autisme de près ou loin qui l'ont regardée?
maman d'un garcon de 11 ans diagnostiqué TED NS.

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4810
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: [Série] Atypical

#47 Message par Manichéenne » mercredi 30 août 2017 à 19:31

Je ne l'ai pas regardée entièrement, mais je reste dubitative sur la perception qu'auront les gens de l'autisme.
Est-ce que les ados ayant regardé la série ne vont pas éviter à tout prix une relation romantique avec leur camarade autiste par peur de se faire enfermer dans un placard, d'être régulièrement humilié publiquement, et de ne jamais obtenir la moindre excuse ou le moindre signe de regret ? :?
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
evolution650HBn°2
Forcené
Messages : 4322
Enregistré le : dimanche 1 décembre 2013 à 17:58

Re: [Série] Atypical

#48 Message par evolution650HBn°2 » jeudi 31 août 2017 à 12:17

Le perso montre tout de même qu'il regrette certaines de ses actions, et s'en excuse indirectement.

HS : A quand une série avec une aspie ? Ca serait sympa.
Non-diag.
"Just another brick in the wall."

Papillons
Fidèle
Messages : 146
Enregistré le : dimanche 11 décembre 2016 à 9:06

Re: [Série] Atypical

#49 Message par Papillons » jeudi 31 août 2017 à 12:38

Manichéenne a écrit :Je ne l'ai pas regardée entièrement, mais je reste dubitative sur la perception qu'auront les gens de l'autisme.
Est-ce que les ados ayant regardé la série ne vont pas éviter à tout prix une relation romantique avec leur camarade autiste par peur de se faire enfermer dans un placard, d'être régulièrement humilié publiquement, et de ne jamais obtenir la moindre excuse ou le moindre signe de regret ? :?







On n'est jamais à l'abri de la bêtise :wink:
maman d'un garcon de 11 ans diagnostiqué TED NS.

Avatar du membre
Nanouille
Adepte
Messages : 270
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 14:53

Re: [Série] Atypical

#50 Message par Nanouille » samedi 9 septembre 2017 à 10:52

Je ne trouve aucun lien de streaming qui fonctionne. Si quelqu'un en connait un où je puisse regarder la série qu'il n'hésite pas à m'envoyer un mp, j'aimerais bien voir ça.

Edit: c'est bon merci!
Modifié en dernier par Nanouille le samedi 9 septembre 2017 à 11:14, modifié 1 fois.
Diagnostiquée TSA le 5 mai 2017

Avatar du membre
Moonygirl
Forcené
Messages : 950
Enregistré le : jeudi 28 mai 2015 à 22:47
Localisation : Rennes

Re: [Série] Atypical

#51 Message par Moonygirl » samedi 9 septembre 2017 à 11:08

evolution650HBn°2 a écrit :Le perso montre tout de même qu'il regrette certaines de ses actions, et s'en excuse indirectement.

HS : A quand une série avec une aspie ? Ca serait sympa.
Il y en avait dans Elementary (elle est partie) et dans Orphan Black (elle est morte) ... :sick:
TSA, TDA, Dyspraxie neuro-visuelle (08/12/15)

Pupuce
Forcené
Messages : 5330
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: [Série] Atypical

#52 Message par Pupuce » samedi 9 septembre 2017 à 13:02

.....................
Modifié en dernier par Pupuce le lundi 13 novembre 2017 à 21:28, modifié 2 fois.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Aby
Forcené
Messages : 2579
Enregistré le : vendredi 16 janvier 2015 à 8:51
Localisation : Pays de la Loire

Re: [Série] Atypical

#53 Message par Aby » samedi 9 septembre 2017 à 13:31

Pupuce a écrit :si quelqu'un a un lien, je le veux bien.
Même chose pour moi.

Edit : c'est ok pour moi aussi, merci ! :)
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom, 12 ans, diagnostiqué TSA (AHN) en janvier 2016,
avec dysgraphie - TDA confirmé par les tests en mars 2017
Egalement épouse d'un homme au fonctionnement "atypique".

Avatar du membre
Herlock Martin
Forcené
Messages : 703
Enregistré le : lundi 11 août 2014 à 23:05

Re: [Série] Atypical

#54 Message par Herlock Martin » samedi 9 septembre 2017 à 17:00

http://www.voirfilms.info/atypical-sais ... 242662.htm

sur ce site il na faut pas tenir compte des messages et fenêtres sur le lecteur par défaut...
regardez bien les croix cliquez dessus pour fermer ces faux messages et regardez votre série...
si le lecteur par défaut ne vous lit toujours pas la vidéo... vous avez pas moins de 13 autres liens en dessous pour trouvez un lecteur/serveur qui pourra vous lire votre épisode...

Après comme je suis énervé aujourd'hui j'en profite :

dans une discussion sur une série en cours et que clairement tout le monde n'a pas vu c'est encore fou en 2017 de devoir parler du principe de SPOILER, les intrigues sur les personnages secondaires peuvent être découvertes par soi même et pas lu ici.... MERCI.

des critiques "universelles" sur une série non vue de 1 à 8... c'est pas très productif/intéressant (comme ces gens qui disent votre méthode ne marche pas, j'ai pas fini votre bouquin mais pour moi ça a pas marché)

et il y a des gays dans
http://mika03-nouvellesgays.over-blog.c ... es-us.html#
ils ne parlent presque pas des séries anciennes, True Blood, 6 feet under, L World...



Voilà.

PS :
je crois que Sam est AHN et pas SA.
Il y aura aussi de la confusion avec le syndrome du "Good Doctor", à un moment il faut bien que l'on soit précis :mryellow:
Prédiag TSA en 14...
Scores élevés sur WAIS en 14 et 16
Prédiag TSA bis en 16
TSA diagnostiqué en 17
3 ADOS, 1 ADI, 1 SQC, 1 M-CHAT, 2 WAIS, pour un autiste sans déficience intellectuelle, un intellect, défi à la science...

Avatar du membre
Nanouille
Adepte
Messages : 270
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 14:53

Re: [Série] Atypical

#55 Message par Nanouille » lundi 11 septembre 2017 à 16:37

Après avoir vu les 8 épisodes je doute aussi que Sam soit atteint d'un syndrome d'Asperger. Après tout on nous dit juste qu'il est autiste. Peut-être se situe-t-il à un autre niveau qu'un Asperger sur le spectre autistique? Cela expliquerait des comportements qui me semblent être un peu extrêmes, par exemple la crise dans le bus où il se cogne contre la vitre et où il se roule en boule. Je trouve sa façon de parler aussi assez caricaturale, comme quand on lui demande si ça va et qu'il répond "ce midi j'ai mangé des frites, et j'ai une petite amie".
Je m'excuse de la crédulité de la question suivante mais est-ce que certaines personnes ici ont cette façon de s'exprimer?

Peut-être que la description de l'autisme chez un garçon adolescent qui est faite dans la série est rigoureusement exacte, malgré les aspects qui paraissent caricaturaux et poussifs? En fait n'étant pas très calée en matière d'autisme et en plus une fille, je n'en ai aucune idée.

A côté de ça je ne trouve pas la sensibilité sensorielle de Sam particulièrement marquée. On nous dit qu'il n'aime pas les endroits avec de la musique forte mais il peut sans problème se retrouver au milieu d'une foule de personnes à un bal, il peut déjeuner dans un restaurant sans apparemment éprouver la moindre gêne sensorielle. Il est également capable de reproduire une chorégraphie de hip hop, aucun problème de coordination à noter.

Du coup je ne sais pas trop quoi penser de la série, je n'ai pas les connaissances nécessaires pour savoir si elle décrit justement l'autisme. Je dirais que je la trouve quand même assez peu nuancée, mais elle a au moins le mérite d'exister et d'attirer l'attention sur un sujet méconnu.
Diagnostiquée TSA le 5 mai 2017

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4810
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: [Série] Atypical

#56 Message par Manichéenne » lundi 11 septembre 2017 à 18:03

Nanouille a écrit :Je m'excuse de la crédulité de la question suivante mais est-ce que certaines personnes ici ont cette façon de s'exprimer?
Ici, je ne crois pas.
Dans les rencontres que j'ai faites, oui, il y a des gens qui sont relativement proches.
Dans mon passé en cas de stress et/ou inattention, j'ai pu répondre complètement à côté comme ça ("hé, revenue de vacances ? Prête pour la rentrée ? :D " -> "j'ai échoué à mon examen de solfège il y a 2 mois à 0,3 points près". -> :shock: )

Pour le reste, je n'ai pas encore vu ce dont tu parles.
Ayant une fâcheuse tendance à me cogner pendant les crises avant de rester prostrée, je ne pense pas que la scène que tu décris me semblera vraiment caricaturale.

Du peu que j'ai vu, je reproche surtout à la série de ne rien avoir fait pour le rendre sympathique. Et de renforcer le cliché de lui attribuer une partenaire franchement bizarre, comme si personne d'autre ne pouvait s'intéresser à lui.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 3973
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: [Série] Atypical

#57 Message par misty » lundi 11 septembre 2017 à 18:50

Nanouille a écrit :Je m'excuse de la crédulité de la question suivante mais est-ce que certaines personnes ici ont cette façon de s'exprimer?
Quelle façon de s'exprimer?
Je trouve que le célèbre "comment ça va?" peut être compris de toutes les façons possibles, et la manière dont j'y réponds peut être décalée, oui (si c'est de ça qu'il s'agit). Dans le cadre de mon suivi, c'est un détail que je travaille parce que j'ai tendance à coincer quand on me demande comment je vais, ou effectivement à répondre à côté de ce qui est attendu...
Ca me le fait avec la plupart des questions vagues, comme quand j'ai passé un entretien pour un boulot, qu'on m'a demandé de me présenter et que j'ai donné mes nom, prénom, adresse et date de naissance :? Ou quand j'étais petite, au moment du goûter chez un copain de mon frère: quand sa mère qui nous gardait m'a demandé ce que je voulais, j'ai un peu hésité puis répondu "un poney" :oops:
Spoiler :  : 
Ca me fait penser à ma fille et à sa première conversation téléphonique avec quelqu'un avec qui j'avais une relation à distance (dont elle ne savait rien mais lui savait que j'avais une fille). Elle a décroché, puis j'ai entendu: "maman? elle est aux toilettes, je ne peux pas vous la passer maintenant... moi? oui, ça va... hier j'avais la diarrhée mais aujourd'hui c'est passé je vais bien mieux..."=> quand tu attrapes le téléphone suite à cette minute scato, tu te sens sexy comme jamais, et ça t'aide pour la conversation à venir (exercice déjà bien difficile en soi, le fait que l'interlocuteur soit mort de rire au moment où tu attrapes le combiné te détend un peu heureusement... :mrgreen: )
*Diag TSA*

“Balance every thought with its opposition. Because the marriage of them is the destruction of illusion.”
"Actions prove who someone is, words just prove who they pretend to be."

Avatar du membre
Ixy
Forcené
Messages : 4566
Enregistré le : jeudi 20 mars 2014 à 20:59
Localisation : 92

Re: [Série] Atypical

#58 Message par Ixy » mardi 12 septembre 2017 à 0:31

Je m'excuse de la crédulité de la question suivante mais est-ce que certaines personnes ici ont cette façon de s'exprimer?
le forum n'est pas représentatif de l'ensemble du spectre. Comme Manichéenne, j'ai fait certaines rencontres en dehors du forum c'est vraiment comme cela pour certains aspies.
Nanouille a écrit :Après avoir vu les 8 épisodes je doute aussi que Sam soit atteint d'un syndrome d'Asperger. Après tout on nous dit juste qu'il est autiste. Peut-être se situe-t-il à un autre niveau qu'un Asperger sur le spectre autistique?
La distinction Asperger/autisme classique n'existe plus dans les classifications. Je n'ai vu que un épisode, mais il me semble être assez typique d'une personne qui a eu des troubles de développement très importants jusqu'à un âge assez avancé et qui a bien évolué ensuite. Je dirais qu'il est very verbal donc oui ça correspond très bien au syndrome d'Asperger.
Etudiant en doctorat maths&info, 26ans. Je n'ai pas de diagnostic /!\
Ce que tu as la force d'être, tu as aussi le droit de l'être - Max Stirner

bézèdach44
Forcené
Messages : 1221
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: [Série] Atypical

#59 Message par bézèdach44 » mardi 12 septembre 2017 à 11:49

Nanouille a écrit :Il est également capable de reproduire une chorégraphie de hip hop, aucun problème de coordination à noter.
A noter que les troubles de la coordination ne font pas partie des critères de diagnostique. Perso je n'ai strictement aucun soucis de coordination globale, j'ai fait du sport à haut niveau et aujourd'hui j'ai un métier manuel. J'ai plus de mal en motricité fine (écrire) mais ce n'est pas non plus catastrophique. Donc ce que tu dis là ne me choque pas, on peut être autiste et doué en sport :bravo:
Autiste.

Avatar du membre
Nanouille
Adepte
Messages : 270
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 14:53

Re: [Série] Atypical

#60 Message par Nanouille » mercredi 13 septembre 2017 à 16:55

Oui c'est vrai qu'on ne fait plus la distinction Asperger/autisme, j'avais oublié.
Observer les différences qu'il peut y avoir entre un autiste et un autre autiste me rend perplexe. Je comprends mal comment un trouble du développement neurologique peut se traduire d'autant de manières différentes, je trouve ça très curieux en fait. Une pathologie clinique a des symptômes bien précis et elle s'arrête à ça, c'est comme ça qu'on l'identifie (il me semble). Or les autistes partagent des points communs qu'on connait tous mais l'intensité de certains traits peut varier drastiquement d'un individu à un autre.
Je réalise que les professionnels type psychiatres ou psychologues spécialisés sont donc face à une myriade de profils différents, chaque personne ayant des spécificités, un développement du comportement, une élocution, une motricité etc qui lui sont propres. Pas étonnant qu'un diagnostic soit si difficile à poser. Ça doit être une sacrée prise de tête pour les personnes qui étudient le sujet. Il y a d'ailleurs sans doute encore beaucoup de choses à découvrir.

Tout ceci est relativement nouveau pour moi donc je m'excuse si mes réflexions donnent l'impression que je débarque, car c'est toujours un peu le cas! :lol:

Quand je vois la série je ne peux pas m'empêcher de me dire "On a été diagnostiqués autiste tous les deux et pourtant le personnage de Sam a l'air carrément plus autiste que moi. Comment voulez-vous qu'on me croit quand je dis que j'ai le même trouble que lui?"
D'où mes questions sur l'aspect peut-être caricatural et poussif de certains points (et qui donc à vous entendre ne le sont pas tant que ça).
Ce qui me pousse à me poser des questions comme : que suis-je par rapport à un autiste de cette intensité? Est-ce que je "mérite" ce diagnostic identique au sien au vu nos différences? Est-ce que j'ai le droit de me comparer à lui et est-ce que mes difficultés à moi sont légitimes par rapport aux siennes?

Il y a clairement une différence entre les garçons et les filles autistes, bon on le sait. Mais c'est difficile de faire entendre aux autres qu'on est bel et bien autiste (ou tout du moins qu'un expert en est suffisamment convaincu pour nous avoir diagnostiqué) au même titre que ceux pour qui ça ne fait aucun doute vu de l'extérieur.
Je crois que j'ai du mal avec ça en fait. Je me sens comme dans une situation d'imposture, même en ayant reçu un diagnostic. Est-ce que certaine filles ressentent ça aussi? :(
Manichéenne a écrit :je reproche surtout à la série de (...) renforcer le cliché de lui attribuer une partenaire franchement bizarre, comme si personne d'autre ne pouvait s'intéresser à lui.
Je crois que la série nous dit implicitement qu'on n'a pas besoin d'être autiste pour être bizarre! La mère de Sam aussi a un côté un peu barré.
Diagnostiquée TSA le 5 mai 2017

Répondre