[Blog] L'Antre de la Chouette

Livres, publications, films, ressources en rapport avec l’autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
pierre précieuse
Régulier
Messages : 35
Enregistré le : samedi 13 octobre 2018 à 2:15

[blog] Un proche autiste Asperger ? merci de lire attentivement la notice

#16 Message par pierre précieuse » jeudi 7 février 2019 à 1:37

Ça m'arrive aussi...
J'ignore si cela t'aidera mais l'orientation traite seulement de ton goût, pas de ta pratique˙
point en place : intonation descendante ; point médian : intonation plate ; point en chef : intonation montante
diagnostiquée

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2996
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: [Blog] L'Antre de la Chouette

#17 Message par olivierfh » dimanche 5 janvier 2020 à 13:01

L'auteur du blog (la Chouette) est sur le forum LoonyKata.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
LoonyKata
Régulier
Messages : 42
Enregistré le : vendredi 30 décembre 2016 à 0:30

Re: [Blog] Un proche autiste Asperger? Merci de lire attentivement la notice

#18 Message par LoonyKata » vendredi 19 juin 2020 à 10:01

Carapa a écrit :
lundi 4 février 2019 à 20:52
C'est la première fois que je vois ce mot, d'où sort-il au juste? (Je trouve ça assez bizarre comme concept, parce que bon, la plupart des gens ne vont pas non plus coucher avec de parfaits inconnus).
"Demisexuel" désigne les personnes qui n'éprouvent pas d'attirance sexuelle pour les gens, à moins d'avoir développé un lien émotionnel et intellectuel particulièrement fort. Chez eux l'attirance primaire (attrait pour le physique) et l'attirance secondaire (attrait pour la personnalité de l'autre, son histoire, etc.) surviennent dans un ordre inverse par rapport aux gens avec un fonctionnement classique. Autrement dit, les demisexuels ne "regardent" pas les belles femmes ou les beaux mecs, ne fantasment pas sur les célébrités, ou d'autre choses dans le genre. Le "demi" sous-entend qu'on se place quelque part entre l'asexualité (absence d'attirance sexuelle) et l'attirance sexuelle "classique". En gros, les demisexuels sont asexuels sauf dans le cadre d'une relation approfondie.

Je ne crie pas ma vie sexuelle sur tous les toits, mais j'avoue que ça m'a fait du bien quand j'ai découvert ce mot. Je ne m'intéressais pas aux gens, au sens de les mater, de fantasmer sur eux, etc. Je savais pouvoir éprouver de l'attirance dans une relation stable, mais sinon balec, y'avait que le lien mental et affectif qui m'intéressait. Genre si j'avais le béguin pour quelqu'un, je voulais discuter avec lui de choses intéressantes, mais pas l'embrasser et plus si affinité. Ca me mettait en décalage avec les autres adolescents (bon c'était l'une des nombreuses choses qui me mettait en décalage :lol: ), et je ne comprenais pas pourquoi chez moi, ça ne "démarrait" pas, cette effervescence. Quand j'ai su que ça portait un nom et que plein de gens étaient comme moi, ça m'a rassurée et j'ai arrêté d'y penser. Une étiquette ça permet aussi de se libérer d'un truc enfermant, parfois.

Edit : Et bien sûr "avoir de l'attirance sexuelle pour autrui" ne signifie aucunement "coucher avec tout ce qui bouge". Je n'ai jamais souhaité sous-entendre que les "plein-sexuels" (je sais pas comment les appeler) étaient des chauds lapins. On parle de ressentis avant de parler d'actes.
- Septembre 2015 : Bilan psychologique révélant un haut potentiel intellectuel
- Mai 2018 : Diagnostic de TSA du type syndrome d'Asperger en clinique libérale (probablement avec dyspraxie)

Répondre