[Livre] Le syndrome d'Asperger et l'autisme ... (T. Attwood)

Livres, publications, films en rapport avec l'autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
belzebuth23
Forcené
Messages : 523
Enregistré le : vendredi 4 mars 2011 à 21:46
Localisation : Lyon

Re: et les adultes

#46 Message par belzebuth23 » dimanche 6 mars 2011 à 19:54

Jean a écrit :Plein de bonnes choses dans le livre de Tony Attwood

7 L'examen de dépistage des adultes

L'examen de diagnostic des adultes confronte le clinicien à plusieurs problèmes. De nombreuses années peuvent séparer l'adulte de son enfance, et les souvenirs d'enfance de l'adulte lui-même et de ses proches interviewés pendant l'examen de diagnostic peuvent être altérés par la mémoire à long terme. Passer en revue des photographies de l'adulte datant de son enfance peut faciliter la discussion et stimuler la mémoire. Les photographies de famille sont souvent prises à l'occasion d'un événement social, et cela peut permettre de constater si l'enfant semble participer à l'interaction sociale. Au cours de l'examen de dépistage, la conversation peut porter sur l'événement qui se trouve sur la photographie, et sur les aptitudes et la confiance de la personne dans la situation en question. Les bulletins scolaires peuvent être des indicateurs utiles de difficultés d'interaction avec d'autres enfants, ainsi que de l'aptitude à apprendre et du comportement à l'école.

Nous avons désormais des questionnaires pour détecter les aptitudes et traits de personnalité des adultes avec le Syndrome d'Asperger, l'analyse des réponses et des scores à ces questionnaires pouvant être extrêmement utiles au clinicien. J'ai remarqué qu'il pouvait être intéressant de faire valider les réponses de la personne au questionnaire par un membre de la famille, comme par exemple sa mère ou son partenaire. L'adulte en cours de diagnostic peut donner une réponse fondée sur sa perception personnelle de ses aptitudes sociales, alors que quelqu'un qui le ou la connaît bien et qui n'a pas le Syndrome d'Asperger peut avoir une opinion différente. Par exemple, on a demandé à un homme si durant son enfance d'autres enfants venaient chez lui. Il a répondu que des enfants venaient chez lui, ce qui suggère un certain degré de bonne réputation et de relations amicales. Sa mère a dit que les autres enfants venaient lui rendre visite, mais non pour jouer avec son fils, mais plutôt pour jouer avec ses jouets. Il préférait jouer au Lego seul dans sa chambre.

Il est possible que l'enfant ou l'adolescent trompe délibérément le clinicien pour défendre son estime de soi ou pour éviter un diagnostic perçu comme une maladie mentale.

Par exemple, Ben écrit:
Citation:
J'ai toujours eu honte de qui j'étais, donc je ne disais jamais la vérité sur tout ce qui m'embarrassait. Si vous m'aviez demandé si j'avais des difficultés à comprendre les autres, j'aurais dit que non, bien que la vraie réponse ait été oui. Si vous m'aviez demandé si j'évitais le contact social, j'aurais dit non, parce que je ne voulais pas que vous pensiez que j'étais bizarre. Si vous m'aviez demandé si je manquais d'empathie, j'aurais été vexé, parce que chacun sait que les gens estimables ont de l'empathie, et que les mauvaises gens n'en ont pas. J'aurais nié que j'avais peur des bruits forts, que j'avais une gamme étroite d'intérêts, et que j'étais perturbé par les changements dans ma routine. Les seules questions auxquelles j'aurais répondu oui, seraient celles sur ma mémoire exceptionnelle pour les événements et faits lointains; sur le fait que je lisais des livres pour apprendre des informations; et que j'étais une encyclopédie vivante. Car j'aimais ces choses sur moi. Je pensais qu'elles me faisaient paraître intelligent. Si j'avais pensé que c'était bien, j'aurais dit oui, et si j'avais pensé que c'était mal, j'aurais dit non. (La Salle 2003, pp.242-243)

Pendant l'examen de diagnostic, le patient adulte peut donner des réponses qui semblent témoigner de son empathie et de son aptitude au raisonnement social, mais après un examen plus attentif il peut être clair que ces réponses, faites après un délai de quelques secondes, ont été obtenues par une analyse intellectuelle plutôt que par l'intuition. Le processus cognitif requis donne l'impression d'une réponse réfléchie et non pas spontanée.

Certains adultes avec des signes clairs de Syndrome d'Asperger peuvent penser que leurs aptitudes sont assez normales, en faisant appel à un proche comme modèle d'interaction. Que la personne ait eu un proche en situation dominante ayant les caractéristiques du Syndrome d'Asperger peut avoir influencé la perception que la personne avait de la normalité.

Le guide complet du Syndrome d'Asperger - Tony Attwood - pp 46-47
Très intéressant ce passage sur le dépistage chez l'adulte (pou moi c'est demain le rdv photos avec les parents!!)...Par rapport au livre de T.Attwood Le syndrôme d'Asperger, ce Guide complet a l'air beaucoup plus fourni et intéressant!! :bravo:

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19620
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: livre de Tony Attwood

#47 Message par Jean » dimanche 6 mars 2011 à 19:57

Tu peux demander à la documentation du CRA si tu peux l'emprunter.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

belzebuth23
Forcené
Messages : 523
Enregistré le : vendredi 4 mars 2011 à 21:46
Localisation : Lyon

Re: livre de Tony Attwood

#48 Message par belzebuth23 » dimanche 6 mars 2011 à 20:03

Jean a écrit :Tu peux demander à la documentation du CRA si tu peux l'emprunter.
Ah oui c'est vrai ça, j'ai vu la dernière fois qu'ils ont une bibliothèque assez fournie!! :bravo:

belzebuth23
Forcené
Messages : 523
Enregistré le : vendredi 4 mars 2011 à 21:46
Localisation : Lyon

Re: livre de Tony Attwood

#49 Message par belzebuth23 » lundi 7 mars 2011 à 18:50

Jean a écrit :Tu peux demander à la documentation du CRA si tu peux l'emprunter.
Je n'ai pas osé demandé à emprunter des livres................pourtant ça m'aurait beaucoup intéressé......
Enfin l'entretien est passé, ouf!! :|

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

Re: livre de Tony Attwood

#50 Message par Murielle » mardi 8 mars 2011 à 13:28

Alors, cet entretien? C'est passé, mais ça s'est BIEN passé? :roll:
N'hésite pas à emprunter des bouquins au CRA...ils sont là pour CA.!!!! :bravo: :bravo: :bravo:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

belzebuth23
Forcené
Messages : 523
Enregistré le : vendredi 4 mars 2011 à 21:46
Localisation : Lyon

Re: livre de Tony Attwood

#51 Message par belzebuth23 » mardi 8 mars 2011 à 14:12

Murielle a écrit :Alors, cet entretien? C'est passé, mais ça s'est BIEN passé? :roll:
N'hésite pas à emprunter des bouquins au CRA...ils sont là pour CA.!!!! :bravo: :bravo: :bravo:
Oui ça s'est bien passé : ça a duré quand même 1h30...!! Plein de questions à mes parents, quelques unes pour moi, j'étais très mal à l'aise (mais comme d'habitude en fait!!). Les questions posées et les réponses de mes parents ne laissent pas planer beaucoup de doutes quant au diagnostic...si c'était à moi de le poser je dirais que je suis carrément asperger! La psy doit téléphoner à mon autre psy pour le mettre au courant, puis je la reverrai une fois avant le diagnostic final.

Pour ce qui est de la bibliothèque, on a pu l'admirer pendant un moment avant l'entretien, elle est bien fournie, en français comme en anglais, mais je n'ai pas osé demander à emprunter un livre...Comme je ne vais pas y retourner exprès, j'essayerai de demander la prochaine fois...

belzebuth23
Forcené
Messages : 523
Enregistré le : vendredi 4 mars 2011 à 21:46
Localisation : Lyon

Re: livre de Tony Attwood

#52 Message par belzebuth23 » vendredi 11 mars 2011 à 13:40

Je viens de recevoir le Guide Complet de T. Attwood. Je m'y plonge!!! :o

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

Re: livre de Tony Attwood

#53 Message par bernard » samedi 12 mars 2011 à 21:00

Bonne lecture.
Quand tu auras lu, fais-nous part de tes commentaires.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

belzebuth23
Forcené
Messages : 523
Enregistré le : vendredi 4 mars 2011 à 21:46
Localisation : Lyon

Re: livre de Tony Attwood

#54 Message par belzebuth23 » dimanche 13 mars 2011 à 12:08

Je viens de terminer la lecture de cet ouvrage. 400 pages en 2j, je l'ai vraiment dévoré!!
Il est bien meilleur que celui du même auteur "Le syndrôme d'Asperger et l'autisme de haut niveau". Incomparable!
Chaque chapitre est intéressant, que ce soit le chapitre sur les émotions, celui sur les particularités sensorielles, l'amour aspie ou les différentes étapes du diagnostic. Passionnant, j'ai eu l'impression de lire mon mode de pensée et de fonctionnement!

Sur l'acceptation du syndrôme, j'ai noté ce paragraphe page 388 : "Vous avez à vous accepter comme vous êtes, bien que cela puisse être difficile. Etre dans le déni ne fera que vous entraver. Reconnaître votre syndrôme, l'étudier, et vous souvenir que tous ceux qui ne sont pas gentils avec vous à cause de votre différence ne méritent rien de votre part. Cela est plus facile à dire qu'à faire, je le sais, je ne suis pas encore totalement à ce stade! S'accepter soi-même est donc la clef du succès personnel... Et, plus important, être sincère avec soi-même, parce qu'en fin de compte vous ne pouvez compter que sur vous-même."

Un livre parfait pour comprendre le SA par un éminent spécialiste du sujet. :bravo:

Je regrette juste la vingtaine de fautes de frappe qui m'ont fait tilter!! :mrgreen:

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

Re: livre de Tony Attwood

#55 Message par bernard » dimanche 13 mars 2011 à 21:22

Bonnes remarques.
C'est Josef Schovannec qui en a assuré la traduction avec l'esprit aspie.
J'ai trouvé cette version plus compréhensible et mieux construite que la version précédente, qui me faisait l'impression d'une description par quelqu'un de plus distant et avec des phrases plus "froides".
J'ai remercié Josef de sa traduction à l'occasion d'une conf de Tony Attwood à Paris en mai 2009.
Beaucoup d'aspies à qui j'ai passé le bouquin ou indiqué son existence ont eu un retour favorable, peut-être en raison de la façon dont la traduction française par un aspie a été rédigée. Par contre, cela risque a contrario, de compliquer la lecture par un NT qui aura plus de mal pour ce mettre dans la peau de cette "pensée autistique".
J'ai aussi noté les fautes d'orthographe qui n'ont pas été corrigées :mrgreen:
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

belzebuth23
Forcené
Messages : 523
Enregistré le : vendredi 4 mars 2011 à 21:46
Localisation : Lyon

Re: livre de Tony Attwood

#56 Message par belzebuth23 » dimanche 13 mars 2011 à 22:55

bernard a écrit :Bonnes remarques.
C'est Josef Schovannec qui en a assuré la traduction avec l'esprit aspie.
J'ai trouvé cette version plus compréhensible et mieux construite que la version précédente, qui me faisait l'impression d'une description par quelqu'un de plus distant et avec des phrases plus "froides".
Ah ben c'est peut-être pour ça que j'ai trouvé la compréhension facile!! :mrgreen: C'est un pavé mais qui se lit hyper bien!! :bravo: Bravo Josef pour la très bonne traduction! :wink:

Avatar du membre
meï
Forcené
Messages : 4891
Enregistré le : lundi 9 août 2010 à 22:08
Localisation : Bretagne

Re: livre de Tony Attwood

#57 Message par meï » dimanche 13 mars 2011 à 23:55

J'ai également été surprise lorsuqe je l'ai u de la rapidité avec laquelle je l'ai terminé, car il est clair et limpide.
Maman 44 ( Aspie, hpi, diag CRA 2012) de 3 garçons (20, 18( [trans hpi ) ,16 ans( hpi, TSA aspie diag cra 2016)) et d'une puce 4 ans ( hpi[) .
http://folensemble.fr
https://cieharmonieautiste.jimdo.com/

belzebuth23
Forcené
Messages : 523
Enregistré le : vendredi 4 mars 2011 à 21:46
Localisation : Lyon

Re: livre de Tony Attwood

#58 Message par belzebuth23 » mercredi 16 mars 2011 à 14:38

Je l'ai conseillé à mon psy ce matin!! il a bien pris note et va le commander, on en parlera la prochaine fois. Je lui demanderai s'il a trouvé le style d'écriture spécial (aspie?)!! :D

Avatar du membre
omega
Forcené
Messages : 1669
Enregistré le : lundi 18 janvier 2010 à 17:22

Re: livre de Tony Attwood

#59 Message par omega » mercredi 16 mars 2011 à 14:41

Ben remarque, d'un point de vus stylistique, ça peut pas être plus indigeste et abscons que Freud! :lol:
«Nous sommes tous des farceurs: nous survivons à nos problèmes.» (Cioran)

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19620
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: livre de Tony Attwood

#60 Message par Jean » mercredi 16 mars 2011 à 18:45

omega a écrit :Ben remarque, d'un point de vus stylistique, ça peut pas être plus indigeste et abscons que Freud! :lol:
Et Lacan : n'oublions pas Lacan, canmèm !
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Répondre