[Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

Livres, publications, films, ressources en rapport avec l’autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
Avatar du membre
Ixy
Forcené
Messages : 4607
Enregistré le : jeudi 20 mars 2014 à 20:59
Localisation : 92

Re: [Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

#151 Message par Ixy » mardi 13 novembre 2018 à 21:46

Moi j'ai compris, elle dit être autiste les années paires, et dit être non autiste les années impaires :lol: ou quelque chose comme ça :mrgreen:
Je n'ai pas de diagnostic /!\
Ce que tu as la force d'être, tu as aussi le droit de l'être - Max Stirner

Avatar du membre
PoissonFa
Régulier
Messages : 39
Enregistré le : samedi 15 décembre 2018 à 18:02

Re: [Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

#152 Message par PoissonFa » dimanche 16 décembre 2018 à 17:58

Ca me déçoit beaucoup d'apprendre qu'elle n'est pas claire sur son "statut"... Moi qui suis en train de terminer son livre, je trouvais que sa vision de l'asperger au féminin était très réduite et qu'elle ne prenait pas bien en compte les différentes personnalités possibles qui vont bien au-delà de l'autisme à mon avis et qui se manifestent de façons sans doute plus diverses (?) et puis j'ai trouvé aussi que cela était très (trop) imprégné de culture américaine, sans vouloir rien affirmer bien sûr, c'est juste mon opinion...
Femme avec SA (diagnostic établi en septembre 2019).

Risperdal
Nouveau
Messages : 4
Enregistré le : mardi 19 février 2019 à 15:37

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#153 Message par Risperdal » mercredi 20 février 2019 à 10:32

gog a écrit :
samedi 27 février 2016 à 16:40
Pour celles et ceux qui ont l'edition française, la page 44 sur le 11 septembre, où elle explique que son syndrome d'asperger (sa grande sensibilité) lui donne le don de voyance ou de prémonition peu importe comment on pourrait appeler cela, ne vous interpelle pas un peu? le chi et tout ça vous ne trouvez pas que ça fait bouquin de philosophie New Age à 2 sous? Le chapitre 9 sur les relations sociales n'est pas trop mal fait mais cela pourrait s'appliquer à bcp de personnes NT introverties en fait.
Quant aux conseils donnés aux parents, je les trouve assez superficiels, on y aurait pensé nous même à moins d'être complètement abrutis merci...
Franchement gardez vos sous. :lol:
Je déterre ce sujet juste pour dire que je suis complètement d'accord avec toi.
Je suis en pleine lecture de ce livre et je suis assez déçue. (D'autant plus que je sais maintenant qu'elle n'a pas été diagnostiquée et qu'elle ne se considère plus "Aspie", comme si on pouvait se défaire d'un trouble d'origine "neurologique" comme elle le précise si bien elle-même tout au long du bouquin).

Comparer sa prémonition de l'attentat du 11 septembre aux oiseaux [ah non, aux "chats", pardon] qui ressentent la survenue d'un tremblement de terre, c'est vraiment limite. Ça n'a aucun rapport.
Quant à ses "croyances" philosophiques voire métaphysiques, elle n'aurait pas dû les aborder. Ni ses idées de régimes sans gluten/sans caséine qui n'ont aucun fondement scientifique et peuvent se révéler délétères pour certaines personnes qui voudraient essayer d'atténuer voire de "guérir" leurs symptômes intrinsèques aux TSA.

En dehors de ça, le livre se lit facilement, et je trouve qu'il est assez simple de se retrouver dans la diversité des témoignages recueillis.
En questionnement. Sur liste d'attente du CRA.

Avatar du membre
Ailurine
Fidèle
Messages : 136
Enregistré le : jeudi 21 mars 2019 à 21:19

Re: [Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

#154 Message par Ailurine » vendredi 22 mars 2019 à 8:03

Bon, heureusement que je vois ce sujet, j'envisageais d'acheter ce livre... est-ce qu'il y a un équivalent plus "sûr ' ? EDIT : C'est bon, j'ai trouvé dans le fil :)
Atteinte d'un syndrome d'ehlers danlos, en plein questionnement sur les TSA.

margotton91
Habitué
Messages : 83
Enregistré le : mercredi 17 juillet 2019 à 16:14
Localisation : Essonne (91)

Re: [Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

#155 Message par margotton91 » jeudi 18 juillet 2019 à 18:27

Bonjour à toutes et à tous,

Comme indiqué dans ma signature, j'ai été récemment diagnostiquée. Avant d'avoir connaissance de ce diagnostic, curieuse intellectuellement pour comprendre l'origine de mes difficultés et tenter de cerner ma personnalité atypique, j'avais lu énormément de choses et je m'étais trouvé un certain nombre de points communs avec l'autisme asperger... Le fait de me l'entendre dire m'a beaucoup secouée. Désormais j'ai digéré l'information et la lecture des 3 ouvrages de Rudy SIMONE m'y a beaucoup aidé car cela m'a éclairé et m'a permis de comprendre mon mode de fonctionnement.Néanmoins, il y a un certain nombre d'éléments, pas beaucoup, dans lesquels je ne me retrouve pas et des "informations" et "conseils" délivrés (tels que ceux concernant les régimes alimentaires) que je ne partage pas et que je ne suivrai pas.

J'ai lu aussi le livre de M. PIAT. Il est intéressant, documenté et, sans conteste, le fruit d'un travail conséquent. Néanmoins, ceux de Rudy SIMONE m'ont davantage apporté, peut-être parce que je suis une femme, diagnostiquée tardivement ?
Pré-diagnostic TSA asperger, de niveau faible à modéré, par psychologue clinicien en 03/2019
Confirmation par psychiatre en 04/2019, à 51 ans
Juin 2020 : tests du bilan diagnostic réalisés dans le privé - QI hétérogène

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10933
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#156 Message par Lilette » jeudi 18 juillet 2019 à 18:41

À propos de RS :
Jean a écrit :
mardi 23 août 2016 à 12:15
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rudy_Simone
Auto-diagnostic

En 2011, Rudy Simone explique dans le Time qu'elle s'est auto-diagnostiquée sur le syndrome d'Asperger après avoir échoué à trouver un médecin qui la croie dans les 500 miles autour de chez elle6. Son auto-diagnostic a depuis été confirmé7. En décembre 2014, elle écrit sur son blog que ses rédactions d'ouvrages et ses changements diététiques ont fait diminuer ses symptômes au point qu'elle n'appartient plus au spectre des troubles autistiques8. Toutefois, elle a réalisé plus tard qu'elle reste une personne avec syndrome d'Asperger. Elle a été reçue en France, à Paris, pour faire évoluer l'approche de l'autisme pour les personnes de ce pays9.

Le 12 août 2016, elle accorde une interview sur le site Everyday Aspie où elle explique que son auto-diagnostic n'a finalement pas été confirmé officiellement et qu'elle ne ressent pas le besoin d'être évaluée 10.
https://everydayaspie.wordpress.com/201 ... dy-simone/
margotton91 a écrit :
jeudi 18 juillet 2019 à 18:27
J'ai lu aussi le livre de M. PIAT. Il est intéressant, documenté et, sans conteste, le fruit d'un travail conséquent. Néanmoins, ceux de Rudy SIMONE m'ont davantage apporté, peut-être parce que je suis une femme, diagnostiquée tardivement ?
Non.
Contente toi du livre de M. Piat, au moins tu es sûre de la source.
Son livre n'est pas "le fruit d'un travail conséquent", enfin si bien évidemment, mais il est AU MOINS basé sur des faits réels, vécus par l'auteur, ce qui n'est pas le cas de RS.
Chez qui TLM peut se reconnaître.

Ps Si un modo veut bien fusionner mes posts, je ne peux pas via mon téléphone. Merci

Modération (hazufel) : fusionné
TSA.

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 721
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: [Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

#157 Message par daphnée » lundi 6 juillet 2020 à 14:14

J'ai lu hier le livre de Rudy Simone : Vivre avec une femme asperger,

dans lequel elle affirme au début du livre (dans l'introduction), je cite:

"ma devise et ma croyance : le diagnostic et le soutien peuvent faire la différence entre une vie douloureuse et une vie pleinement épanouie"

puis dans la suite de son développement (page suivante) : "j'ai une expérience de première main au sujet des écueils d'une vie sans diagnostic (...) J'ai finalement trouvé, dans la quarantaine tardive, la validation d'un diagnostic et le soutien d'un partenaire".


De plus à la fin du livre sont cités des commentaires positifs de personnes sur ce même livre,
notamment (entre autres) de:
- Liane Holliday Willey, auteure elle-même diagnostiquée Asperger en 1999
- Stephen M. Shore "professeur d'éducation spécialisée (...) consultant et conférencier reconnu internationalement sur les questions concernant le spectre de l'autisme

Mme WIlley affirme "Rudy Simone (...) révèle ce dont les filles qui sont dans le spectre de l'autisme ont besoin (...) je vois de nombreuses relations où des Aspergirls et leur partenaire s'épanouissent et qui ont été rendues possibles par Rudy"

M. Shore, lui, "recommande hautement ce livre".



Je pense donc pour ces deux raisons, et contrairement à ce qui est affirmé dans ce topic (et je prends le risque de m'attirer des critiques :lol: ) que Mme Rudy Simone a une certaine fiabilité.


Pour ma part (et cela n'est que mon avis de non diagnostiquée) : j'ai trouvé que ce livre-là est rédigé d'une manière à être compris par les personnes qui maîtrisent déjà la définition du syndrome d'asperger (ou d'un TSA plus largement) et ses aspects. Le livre ne traite pas de la définition ni de choses techniques (par exemple, elle aborde les meltdown / shutdown [se contentant des termes d'effondrement ou de mutisme il me semble] sans vraiment détailler en profondeur ce que c'est). Elle explique seulement en allant plutôt droit au but comment ça se manifeste, pourquoi, comment réagir, pour que le partenaire soit au courant. Ce qui au final, ne perd pas le lecteur et est assez didactique. Le livre vise à énumérer tout ce qui peut être problématique dans une relation du fait de l'autisme (donc ce qui est différent de ce qu'on s'attend d'une relation courante) et des pistes de réflexion pour y faire face. Je me suis reconnue dans certaines choses mais pas dans tout, et je trouve qu'elle ne met pas assez l'accent (bien qu'elle le fasse parfois), sur le fait que d'une femme asperger à l'autre les choses peuvent être différentes. Disons qu'il ne faudrait pas que cela induise des proches en erreur. Mais je pense que globalement, le livre apporte de bons éléments, si la personne qui le lit le prend avec du recul en se disant "je cherche des éléments de compréhension dans ce livre, que je peux vérifier"... et non pas, "je vais prendre à la lettre tout ce qui est dans cet ouvrage comme un mode d'emploi d'une machine à café" (et même les modes d'emploi disent parfois des bêtises :lol: ). Ceci dit, je me renseigne beaucoup sur l'autisme depuis des années (ça m'intéresse vraiment), et rien de particulier ne m'a choquée dans ce livre, sous la réserve de ce que j'ai dit juste avant. Au début du livre, elle remercie un bon nombre de personnes qui ont partagé leur expériences et pensées, donc elle s'est basée sur une analyse bien plus large que celle de sa propre expérience, ce qui fait de son ouvrage un ouvrage assez riche et qui a le mérite d'exister d'après moi. Voilà, c'était ma critique du jour.

J'ai aussi beaucoup aimé (et encore plus), le livre l'Asperger au féminin. Je l'ai trouvé encore plus pertinent. Mes impressions étaient les suivantes : premièrement, le livre mettait "encore plus de mots" sur ce que je ressens à mon sujet, que ce que j'ai trouvé dans d'autres livres traitant des TSA. Et de plus, le livre apportait des "solutions" ou réflexions qui me semblaient tout à fait créatives et surtout appropriées pour les différents problèmes exposés. J'ai perdu ce livre (je ne détaillerai pas pourquoi ici :roll: ) mais j'aimerais bien à nouveau le lire pour me remémorer des choses qui ne sont pas forcément faciles à acquérir comme des réflexes...
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10933
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

#158 Message par Lilette » lundi 6 juillet 2020 à 14:35

Pour ma part (et cela n'est que mon avis de non diagnostiquée)
je n'aurais pas mieux dit.
TSA.

Avatar du membre
PetitNuage
Forcené
Messages : 759
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 16:37

Re: [Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

#159 Message par PetitNuage » lundi 6 juillet 2020 à 16:03

Ce sont deux livres de Rudy Simone que la documentaliste du centre de documentation du CRA de ma region m'a conseillé d'y emprunter lorsque j'y suis allée pour la première fois.

Ma psy pense, depuis qu'elle a découvert le syndrome d'Asperger, que je pourrais être Aspie.
Dossier envoyé au CRA. Délai d'attente annoncé 2 ans :roll: .

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10933
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

#160 Message par Lilette » lundi 6 juillet 2020 à 18:00

Des tas de gens conseillent ses livres, ça ne change rien au fait qu'elle n'est pas diag & qu'il faut se méfier de ses dires.
Il y'a bien d'autres sources concrètes sur l'autisme, si vous en voulez vous pouvez commencer par les livres de Tony Attwood.
TSA.

Avatar du membre
PetitNuage
Forcené
Messages : 759
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 16:37

Re: [Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

#161 Message par PetitNuage » lundi 6 juillet 2020 à 21:00

On pourrait aussi se poser ces questions.

Pourquoi le jugement d'une membre du forum serait-il plus "juste"
que celui de la documentaliste du Centre de Ressources de l'Autisme dans le cadre de ses fonctions ?

Pourquoi l'opinion d'une membre du forum serait-elle plus digne de foi
que celle Liane Holliday Willey, autiste diagnostiquée qui a écrit la préface de ce livre ?
(et à qui on doit le terme Aspie- http://www.aspie.com/)

Pourquoi accorder plus de valeur aux dires d'une membre du forum
qu'à d'autres membres de ce forum également TSA diagnostiqués ? qui disent se reconnaître dans ce livre ?
Spoiler : 
(Je les ai lus puisque le centre de documentation du CRA me les a prêtés.
Je me suis reconnue sur certains points. Mais j'avoue que je n'aime pas trop son style.)

Ma psy pense, depuis qu'elle a découvert le syndrome d'Asperger, que je pourrais être Aspie.
Dossier envoyé au CRA. Délai d'attente annoncé 2 ans :roll: .

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10933
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

#162 Message par Lilette » lundi 6 juillet 2020 à 23:32

C'est vrai ça, pourquoi attribuer + de crédit aux dires d'une personne diagnostiquée qui sait de quoi elle parle qu'au livre d'une meuf mythomane ?
Vous avez 2h.
Sur ce, amusez-vous bien à lire ses "romans" mais ne venez pas nous bourrer la tête avec ses élucubrations.

Tu n'aimes pas le style d'Attwood ?
Ah bah c'est sûr que c'est différent le ton d'un pro que celui d'une nana qui a fait ça pour se faire la pub ...
c'est juste légèrement évident; l'un fait ça pour informer, l'autre pour faire parler d'elle.
L'un écrit des livres "scientifiques", l'autre des livres sur une pseudo vie inventée.
Cherchez l'erreur :roll:
TSA.

Cardamome
Forcené
Messages : 999
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: [Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

#163 Message par Cardamome » mardi 7 juillet 2020 à 8:55

J'apprends beaucoup de la part de personnes diagnostiquées, pour mieux comprendre mon fils... Mais j'apprends également pas mal de chose de la part de personnes absolument pas diagnostiquées (et il a même été diagnostiqué par des personnes non concernées elles mêmes par un TSA... Est ce grave ??? Est ce quand même "valable"? :lol: ).
Tout comme je lis de belles âneries de personnes concernées par le TSA...ou au contraire des choses qui me font avancer...
Tout n'est pas si tranché que tu ne te complaises à le marteler.
(J'aime beaucoup Attwood. J'ai deux de ses livres qui m'apportent énormément.
Si je ne m'abuse, ce grand spécialiste n'est pas lui même concerné par un TSA ...
Et a découvert fort tard, que son propre fils de plus de 30 ans, était concerné par un TSA.
Comme quoi... Cela n'enlève pas du tout à la valeur que j'accorde à ses écrits et je poursuis "malgré tout" :lol: à le relire...)
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26919
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

#164 Message par Tugdual » mardi 7 juillet 2020 à 10:48

daphnée a écrit :
lundi 6 juillet 2020 à 14:14
[...]
De plus à la fin du livre sont cités des commentaires positifs de personnes sur ce même livre, [...]
Je pense donc pour ces deux raisons, et contrairement à ce qui est affirmé dans ce topic (et je prends le risque de m'attirer des critiques :lol: ) que Mme Rudy Simone a une certaine fiabilité.
Des commentaires publiés sur un livre lui-même sont de la promotion, pas un gage de fiabilité.

Cardamome a écrit :
mardi 7 juillet 2020 à 8:55
(J'aime beaucoup Attwood. J'ai deux de ses livres qui m'apportent énormément.
Si je ne m'abuse, ce grand spécialiste n'est pas lui même concerné par un TSA ...
Attwood est un spécialiste reconnu de l'autisme, il ne peut être mis en comparaison de simples témoignages.

Cardamome a écrit :
mardi 7 juillet 2020 à 8:55
Tout n'est pas si tranché que tu ne te complaises à le marteler.
L'important est de garder un certain recul face aux témoignages des personnes qui disent (ou ont dit) être autistes, alors que rien ne le prouve.

Notre politique est de clarifier ce genre de choses, après, chacun fait ce qu'il veut, au moins il est au courant...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Marisol
Forcené
Messages : 741
Enregistré le : mercredi 5 juin 2019 à 8:39

Re: [Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

#165 Message par Marisol » mardi 7 juillet 2020 à 11:48

Willey et Shore s'engagent.
L'une est diagnostiquée, donc légitime (isn't it ?), l'autre reconnu internationalement (ou bien ?).

Ce n'est pas QUE de la promo mercantile.
Ils n'accoleraient pas leurs noms et réputations juste pour permettre quelques ventes de plus.


----
@cardamome
Spoiler : 
exact ! nos enfants sont diagnostiqués et aussi pris en charge par des personnes pas forcément impactés directement par le TSA
maman d'un ado TED

Répondre