[Livre] Asperger au féminin (Rudy Simone)

Livres, publications, films en rapport avec l'autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
Lilette
Forcené
Messages : 10087
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#106 Message par Lilette » mardi 23 août 2016 à 21:42

freeshost a écrit :
Lilette a écrit :"Si on reste logique" ...
Pourquoi, il y'a une autre façon de faire ?
Ouais, de façon illogique. :lol:

Sinon, d'accord avec toi. Il faudrait qu'elle entame ses démarches de diagnostic pour entériner le crédit qu'on peut bien lui accorder.
FH \o/ :bravo:
TSA.

Rem 82
Forcené
Messages : 14210
Enregistré le : dimanche 3 février 2013 à 18:48

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#107 Message par Rem 82 » mardi 23 août 2016 à 22:56

Et dire que j'avais conseillé ce bouquin à mon amie (En Fév. 2015) et qu'elle a chassée son autodiagnostic de sa tête quelques mois + tard ça me rend vert cette nouvelle !!! :sick: :sick: :sick: :sick:

Allez Rudy , on va au CRA ! :!: :mrgreen:
Aspi.

Je pars d'ici :arrow:

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25026
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#108 Message par freeshost » mardi 23 août 2016 à 23:00

Bon, cela dit, ne jetons pas bébé avec l'eau du bain. Il y a quand même du bon grain à moudre dans ce livre. :)
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
meï
Forcené
Messages : 4891
Enregistré le : lundi 9 août 2010 à 22:08
Localisation : Bretagne

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#109 Message par meï » mercredi 24 août 2016 à 11:13

tout ça m'a vraiment enervée. :evil:
en effet on peut eventuellement donner des conseils en tant que "peut etre concernée" mais de la à ecrire un bouquin!!
et le pire n'est pas totu ça (enfin si mais y'a pire) c'est que ensuite elle semble "perdre" son sang froid et fait pleins de bourdes qui n'aideront pas les gens à l'aimer...(elle a fait de l'espionnage semble t-il sur un groupe secret asperger....etc, et repond agressivement aux gens qui s'inquietent.elle ne devrait pas, je pense qu'elle pourrait encore s'en sortir en jouant très franc jeu, disant "ok je ne susi pas encore diag mais je vais le faire dès que possible pour vous" par ex.uo "excusez moi si je n'ai pas été claire avc ça, je ne pensais pas à mal, je vais de suite faire valider mon diag "etc..mis la elle s'enerve et ça ne done pas envie de dialoguer! de ce que j'ai pu lire dans les goupes autistes ces derniers jours..des exemples pas du tout cool!....qui me gênent.)
mais comment va t-elle appaiser ça auprès des autistes français?..j'avoue que je vais suivre de loin (j'ai quité FB our avancer dans mes projets plus efficacement...vous me direz!... :mryellow: :roll: )
sinon, elle aura toujours les autres pays.certains disent sur le net qu'elle n'a pas su "anticiper la mentalité francaise", avec son groupe ias, français très demandeurs de credibilité etc...c'est sur. :innocent: (et puis le fait que les inscriptions pour son asso arriveraient diect sur son compte bancaire! :shock: c'est etrange...et le fait qu'elle ai voulu copyrighter le terme aspergirl, et personne ne peut l'utiliser dans un ecrit etc!! dingue.ça me dépasse.jen ai vraiment appris de belles ces derniers jours. )
gros sentiment de deception et tristesse, mais apres tout le monde tourne.jai du travail. je vais essayer de passer à coté de tout ça.comme si le petit monde de l'autisme deja bien divisé avait besoin de ce genre de polémique (surtout aurprès de soignants qui vont encore dire voyez! le SA c'est pas ça...)

je n'aime juste pas que les personnes qui se disent references soient "fausses." :evil:
Maman 44 ( Aspie, hpi, diag CRA 2012) de 3 garçons (20, 18( [trans hpi ) ,16 ans( hpi, TSA aspie diag cra 2016)) et d'une puce 4 ans ( hpi[) .
http://folensemble.fr
https://cieharmonieautiste.jimdo.com/

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25026
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#110 Message par freeshost » mercredi 24 août 2016 à 11:25

En semble savoir parler avec l'argent et les droits d'auteurs. :mrgreen:

Les savoirs n'appartiennent à personne. Ils se partagent.

Vouloir faire des mots des biens privés, c'est vouloir censurer les personnes pauvres, et réduire encore plus les possibilités de sortir de la pauvreté.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Salicorne
Passionné
Messages : 415
Enregistré le : dimanche 15 novembre 2015 à 22:28

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#111 Message par Salicorne » mercredi 24 août 2016 à 16:23

C'est l'occasion de (re)lire Vivre avec le syndrome d'Asperger de Liane Holliday Willey ! :mryellow:

Son livre propose également des conseils pratiques. :bravo:
Bilan clinique évoquant un possible Syndrome d'Asperger

Avatar du membre
meï
Forcené
Messages : 4891
Enregistré le : lundi 9 août 2010 à 22:08
Localisation : Bretagne

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#112 Message par meï » mercredi 24 août 2016 à 16:58

Salicorne a écrit :C'est l'occasion de (re)lire Vivre avec le syndrome d'Asperger de Liane Holliday Willey ! :mryellow:
Son livre propose également des conseils pratiques. :bravo:
c'st le premier que j'ai lu... :bravo: et je l'ai trouvé vraiment bien (et me susi bcp retrouvée.
alors que ds RS moins..mais je pensais que c'etait à cause du fait que je ne sois pas très "féminine".)
Maman 44 ( Aspie, hpi, diag CRA 2012) de 3 garçons (20, 18( [trans hpi ) ,16 ans( hpi, TSA aspie diag cra 2016)) et d'une puce 4 ans ( hpi[) .
http://folensemble.fr
https://cieharmonieautiste.jimdo.com/

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 3865
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#113 Message par misty » mercredi 24 août 2016 à 19:41

meï a écrit :
Salicorne a écrit :C'est l'occasion de (re)lire Vivre avec le syndrome d'Asperger de Liane Holliday Willey ! :mryellow:
Son livre propose également des conseils pratiques. :bravo:
c'st le premier que j'ai lu... :bravo: et je l'ai trouvé vraiment bien (et me susi bcp retrouvée.
alors que ds RS moins..mais je pensais que c'etait à cause du fait que je ne sois pas très "féminine".)
Ben moi, bête et fauchée, j'ai juste vu que celui de RS coûtait la moitié de celui de LH donc j'ai acheté le premier (que je n'ai même pas réussi à lire en entier...) :innocent: :hotcry:

Moi aussi ça me fait hurler, ce genre "d'imposture", mais enfin en bonne obsédée totale du diag TSA que j'étais il y a quelques mois, je me suis rendue compte lors de mes heures interminables de recherches là-dessus que d'autres "personnalités de l'autisme" n'ont pas de diag officiel en bonne et dûe forme non plus (ben oui... :innocent: )

Dans le cas de RS, je trouve qu'au lieu d'enfoncer les portes ouvertes (genre "on ne se déclare pas autiste sans diag"), il serait un peu plus constructif de prendre le contre-pied et de sortir un ou des livres sur les femmes avec TSA, écrits par des diagnostiquées. On n'oblige personne à acheter ses bouquins de m...., mais enfin elle est un peu seule sur le marché (surtout en français, à ce prix là et encore éditée...)
Superpépette a beau être souvent critiquée (car soi-disant pas très "visible" donc "représentative"), elle le fait: elle sort une BD! Qu'est-ce qui empêche les autres femmes/filles diag de tenter d'en faire autant?

Je sais que si un jour j'ai un diag je trouverais ça normal d'essayer de témoigner, donc allez les filles! Vous qui avez eu la chance de tomber sur des pros bien à jour et impliqués, et d'obtenir un diag clair et tenant compte de vos difficultés, profitez-en pour court-circuiter ce genre de personnes! :wink:
*Diag TSA-Daimonas-Ravenclaw-Syndrigast-Aléthiométriste-SlayVega*

“I’m not in this world to live up to your expectations and you’re not in this world to live up to mine.” -Bruce Lee-

Syberia
Forcené
Messages : 889
Enregistré le : samedi 15 décembre 2012 à 12:28
Localisation : Pas ici

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#114 Message par Syberia » mercredi 24 août 2016 à 20:09

misty a écrit :, je me suis rendue compte lors de mes heures interminables de recherches là-dessus que d'autres "personnalités de l'autisme" n'ont pas de diag officiel en bonne et dûe forme non plus (ben oui... )
What !?!?! C'est une blague ?
NT avec faille narcissique.

LucieP
Passionné
Messages : 411
Enregistré le : mardi 3 juin 2014 à 18:20
Localisation : Mâcon

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#115 Message par LucieP » mercredi 24 août 2016 à 20:28

Je suis vraiment outrée. C'est franchement malhonnête :evil: :sick:
J'espère aussi que les témoignages cités proviennent de vraies aspies diagnostiquées ...

@Misty Quelles personnes?
Concernant les témoignages sous forme de livre, pr en avoir discuté brièvement avec Manichéenne durant la rencontre Rhône-Alpes, il faut quand même avoir des contacts dans les milieux de l'édition c'est pas facile. L'article expliquant le SA avec des témoignages qu'on devait écrire entre femmes du forum pour le site Madmoizelle est "tombé à l'eau".
diagnostiquée le 26/03/14 (centre Donald T.)

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 3857
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#116 Message par Flower » mercredi 24 août 2016 à 20:57

Il faut aussi arriver à écrire, et un témoignage, c'est particulièrement difficile. Il faut que le texte soit suffisamment long, reste agréable à lire, ait une cohérence intérieure qui permette au lecteur de suivre, donc il faut en gros une histoire derrière. Ce n'est pas forcément évident. Et en plus, cela implique de se dévoiler énormément, en public qui plus est - il faut être très solide pour cela. J'avoue que c'est quelque chose que j'admire un peu p. ex. chez Superpépette, elle a eu le courage non seulement de faire un blog et des vidéos, mais aussi de parler en public etc., finalement tout le monde (dans le milieu de l'autisme au moins) connaît son vrai nom. Ce ne doit pas toujours être facile à vivre je pense.
Franchement, moi qui pourtant aime écrire, je ne pourrais pas le faire. Un témoignage court, ok, mais quelque chose d'aussi poussé, cela me mettrait beaucoup trop à nu.
Détectée HQI à 7 ans, diagnostiquée aspie le 07/07/2015.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 3865
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#117 Message par misty » jeudi 25 août 2016 à 0:02

LucieP a écrit :@Misty Quelles personnes?
Je ne veux pas citer de noms, ça les regarde, je ne suis pas là pour juger. Je voulais juste dire que ça existe, même en France, et que quand les pros en auront marre des autodiagnostics ils n'auront qu'à se former pour pouvoir poser de vrais diags afin d'éviter ce genre de travers.
Si tu veux vraiment savoir, il suffit de quelques nuits blanches à enchaîner des recherches compulsives sur le sujet, en décortiquant tout le web (et ça je sais que tu en es capable :mrgreen: ).
Concernant les témoignages sous forme de livre, pr en avoir discuté brièvement avec Manichéenne durant la rencontre Rhône-Alpes, il faut quand même avoir des contacts dans les milieux de l'édition c'est pas facile.
Je comprends tout à fait, mais je suis une incorrigible optimiste :mryellow:
L'article expliquant le SA avec des témoignages qu'on devait écrire entre femmes du forum pour le site Madmoizelle est "tombé à l'eau".
Zut! :( Comment ça se fait?
Flower a écrit :Il faut aussi arriver à écrire, et un témoignage, c'est particulièrement difficile. Il faut que le texte soit suffisamment long, reste agréable à lire, ait une cohérence intérieure qui permette au lecteur de suivre, donc il faut en gros une histoire derrière. Ce n'est pas forcément évident. Et en plus, cela implique de se dévoiler énormément, en public qui plus est - il faut être très solide pour cela. J'avoue que c'est quelque chose que j'admire un peu p. ex. chez Superpépette, elle a eu le courage non seulement de faire un blog et des vidéos, mais aussi de parler en public etc., finalement tout le monde (dans le milieu de l'autisme au moins) connaît son vrai nom. Ce ne doit pas toujours être facile à vivre je pense.
Franchement, moi qui pourtant aime écrire, je ne pourrais pas le faire. Un témoignage court, ok, mais quelque chose d'aussi poussé, cela me mettrait beaucoup trop à nu.
Je sais que c'est difficile, oui, et effectivement superpépette a beaucoup de mérite :)
Je pense que rien qu'avec les expériences partagées sur le forum il y a beaucoup de matière, éventuellement pour un truc collectif. Concernant l'anonymat, il y a toujours moyen de prendre un pseudonyme (ou de faire sa "Christiane F" :mrgreen: ) et de ne pas trop s'exposer.
Bref, c'est clair que c'est pas simple mais il doit y avoir des solutions. Le truc auquel j'avais pensé par exemple n'implique aucun nom ni exposition d'aucune sorte, juste des témoignages sous une certaine forme.

Je suis sûre que certaines auraient des idées aussi, je pense humblement que c'est à creuser quand même :wink:
*Diag TSA-Daimonas-Ravenclaw-Syndrigast-Aléthiométriste-SlayVega*

“I’m not in this world to live up to your expectations and you’re not in this world to live up to mine.” -Bruce Lee-

LucieP
Passionné
Messages : 411
Enregistré le : mardi 3 juin 2014 à 18:20
Localisation : Mâcon

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#118 Message par LucieP » jeudi 25 août 2016 à 10:03

@Misty Une question de temps pour ma part. J'avais rédigé quelques paragraphes sur le pad mais ensuite j'ai abandonné car avec mon service civique (et le temps de trajet) je n'avais pas le temps ni forcément l'envie de me pencher sur ça ( ça me rappellait aussi des choses pas très heureuses que je n'ai pas écrites d'ailleurs). Je ne sais pas pour les autres. :innocent:
Après réflexion, j'avais aussi une difficulté à identifier ce qui est vraiment dû/lié à l'autisme chez moi (et qui ne relève pas simplement de ma personnalité même si les deux sont bien évidemment imbriqués) et ce qui est intéressant pour un tiers. J'ai quand même identifié un certain nombre de choses, dont une partie est dans mon diagnostic, diagnostic qui m'a aussi révélé des choses dont je ne me rendais pas compte. Au niveau de l'anonymat, ça me posait question au début mais je pense que les autres m'auraient aidé à anonymiser mon propos. Et très clairement, je pense que ça serait plus facile pour moi de faire ça IRL. Je suis quelqu'un qui tergiverse beaucoup, qui peut passer une demi-journée sur une phrase et avoir des retours immédiats sur ce que j'écris me serait utile.
diagnostiquée le 26/03/14 (centre Donald T.)

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 3857
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#119 Message par Flower » jeudi 25 août 2016 à 10:09

Misty, oui pour un ouvrage collectif, il y a probablement matière à creuser, mais la question de l'anonymat est compliqué à gérer quand même. Je ne pourrais par exemple pas indiquer mon métier sans prendre de gros risques de devenir identifiable, alors que c'est un élément important en principe. Là où c'est moins difficile, c'est plus précisément sur la découverte des TSA et le processus diagnostique, mais ça a déjà été fait. ;)

Pour l'article, même problème que LucieP, pas assez de temps et surtout trop fatiguée.
Détectée HQI à 7 ans, diagnostiquée aspie le 07/07/2015.

Avatar du membre
galaxxie
Passionné
Messages : 334
Enregistré le : jeudi 18 décembre 2014 à 11:30

Re: [Livre] Asperger au féminin de Rudy Simone

#120 Message par galaxxie » jeudi 25 août 2016 à 13:49

Ma courte expérience RS: je pensais recevoir des infos pertinentes sur l'autisme donc je l'ai ajoutée sur facebook.

Résultat: je n'ai eu accès à aucune information de fond mais par contre elle poste souvent des selfies. Selfie en peignoir, selfie en soutien gorge et culotte, selfie devant notre dame de Paris... ( aussi une avec ses ambassadrices et avec Josef, je crois). Sinon de la promotion de son album et ses livres.

Pour une personne comme moi qui n'utilise FB que pour des articles scientifiques/sujets spécifiques, le compte de RS n'a aucun intérêt.

Pire, tout ce qui ressemble à du narcissisme m'exaspère au plus haut point.

Je l'ai retirée de mes contacts.
TSA

Répondre