[Livre] L'empereur, c'est moi (Hugo Horiot)

Livres, publications, films en rapport avec l'autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19620
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#31 Message par Jean » dimanche 14 avril 2013 à 13:52

Interview d'Hugo Horiot (de la 20ème minute à 31mn 30).

Il faut supporter quelques phrases étonnantes des journalistes ("le SA, une des formes les plus sévères d'autisme", "ex-autiste" etc ...)
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19620
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#32 Message par Jean » dimanche 14 avril 2013 à 13:56

Article du Figaro
Le Figaro Hugo Horiot.jpg
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Jacline
Passionné
Messages : 455
Enregistré le : samedi 5 janvier 2013 à 15:53
Localisation : 49

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#33 Message par Jacline » lundi 15 avril 2013 à 13:22

Jean a écrit :Il faut supporter quelques phrases étonnantes des journalistes ("le SA, une des formes les plus sévères d'autisme", "ex-autiste" etc ...)
La journaliste en question se tourne vers son équipe pour demander comment se prononce asperger. Et elle montre bien aussi qu'elle a délégué le travail à un autre.
Hugo Horiot était dans une forme sévère d'autisme, il me semble que c'est ce qu'elle a retenu.
Les journalistes ne connaissent pas tout de l'autisme, tout comme les autistes (cf Tammet).
J'ai dit "ex-autisme" de moi-même pendant une période.
Jacline
"autisme très marqué" Professeur Sizaret en 1953 / "trouble envahissant du développement" CRA Nantes 2012
Psycholoque clinicienne à la retraite. Oui, oui !

Avatar du membre
Eclipse
Forcené
Messages : 827
Enregistré le : lundi 25 janvier 2010 à 11:00
Localisation : Landerneau

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#34 Message par Eclipse » mercredi 17 avril 2013 à 22:31

Je reste dubitative comme Mars sur ce livre...je l'ai lu en 1h mais j'ai été déçue en refermant le livre...je m'attendais à autre chose...

Je n'aime pas l'idée qu'on puisse "sortir de l'autisme", qu'on sorte du mutisme oui, qu'on progresse dans les habiletés sociales à force de s'y confronter certes, mais j'aime à penser que les NT et les autistes n'ont tout simplement pas le même mode de pensée (et j'aime également à penser qu'aucun des deux n'est meilleur que l'autre, ils sont simplement différents).

Par conséquent un autiste doit pouvoir s'adapter (voire se sur-adapter dans le cas d'Hugo Horiot) au mode de pensée des NT, en intellectualisant tout pour que l'autisme soit le plus imperceptible possible, ce qui est souvent source de surcharge cognitive, de fatigue et d'angoisse mais j'ai du mal à croire que quand on a fonctionné d'une certaine manière pendant des années, on peut passer à un mode de fonctionnement complétement différent en un clin d’œil...

Ce n'est que l'humble avis d'une maman d'un enfant Asperger qui adore être sa mère :wink:

NB: je me suis bien plus régalée à lire JE SUIS A L'EST de Josef SCHOVANEC!!!
Maman d'un petit bonhomme extraordinaire ;)
"On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en n'a qu'une" - Confucius

Avatar du membre
samoju
Forcené
Messages : 784
Enregistré le : vendredi 12 février 2010 à 22:36
Localisation : draguignan
Contact :

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#35 Message par samoju » jeudi 18 avril 2013 à 14:12

Le mot ( la forme ) " sortir " me semble poser problème à beaucoup de gens.
Ce que je veux simplement dire c'est est ce que cette "allergie " à certains mots ne parasite t'elle pas la lecture ?
Personnellement je ne l'ai pas lu mais dans ces paroles en interview je retrouve certaines lignes que d'autres avant ont exprimés , avec d autres mots certes,mais le fond reste le même.
Nathalie Leca , maman de 3 phénomènes et passionnée

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#36 Message par Benoit » jeudi 18 avril 2013 à 16:30

Ne le prenez pas du tout comme une critique, je rebondis là dessus parce que ce message m'apparaît une bonne synthèse d'une question importante, surtout en ce mois de l'acceptation de l'autisme.
Eclipse a écrit :...mais j'aime à penser que les NT et les autistes n'ont tout simplement pas le même mode de pensée (et j'aime également à penser qu'aucun des deux n'est meilleur que l'autre, ils sont simplement différents).

Par conséquent un autiste doit pouvoir s'adapter (voire se sur-adapter dans le cas d'Hugo Horiot) au mode de pensée des NT, en intellectualisant tout pour que l'autisme soit le plus imperceptible possible, ce qui est souvent source de surcharge cognitive, de fatigue et d'angoisse mais j'ai du mal à croire que quand on a fonctionné d'une certaine manière pendant des années, on peut passer à un mode de fonctionnement complétement différent en un clin d’œil...
Je pense que votre message symbolise ce qui me gène dans le terme "sortir de l'autisme", ça sous-entend que :
  • tous les autistes ont les mêmes possibilités d'adaptation, de tolérance sensorielle, ce qui me semble erroné pour un trouble "à spectre". (Sans parler du fait que la boîte à outil pour le faire, je ne crois pas qu'elle se trouve à vendre dans les supermarchés).
  • c'est aux seuls autistes de faire l'effort de "se faire" à la pensée neurotypique, alors que ça induit de la souffrance chez eux. (Là encore le niveau de différera suivant les individus).
J'ai envie de demander, est ce que vous pensez ça fait souffrir les neurotypiques d'accepter les gens qui ont un mode de pensée différent ? Au moins plus que les autistes quand ils grillent leur cerveau à adopter un mode de pensée qui leur est étranger dans un environnement stressant au niveau sensoriel ?

Il y a des "chambres noires" pour apprendre aux gens comment ça fait d'être non-voyants, et je crois qu'elles ont un grand succès.
Il faudrait que la recherche se penche sur le même concept pour les autistes (c'est déjà fait pour le sensoriel, mais de façon définitivement trop caricaturale). Par exemple un simulateur de conversation où les phrases sont pleines de mots "normaux" mais ne font aucun sens.
Et puis une petite décharge dans le cerveau aussi de temps en temps pour faire réagir :sadique:

La question des "Rêveurs" de l'interview citée par Jean, ça me rappele un texte littéraire anglais très connu (et ancien) mais je ne vois plus du tout de qui...
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Cataly12
Régulier
Messages : 52
Enregistré le : dimanche 14 avril 2013 à 13:36

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#37 Message par Cataly12 » jeudi 18 avril 2013 à 17:40

Il MENT ! L'Empereur c'est moi !
"La vie est une attente perpétuelle de ce qui peut être, un renoncement perpétuel à ce qui n'est pas, une angoisse perpétuelle de ce qui doit être"
Louis Dumur

Avatar du membre
Eclipse
Forcené
Messages : 827
Enregistré le : lundi 25 janvier 2010 à 11:00
Localisation : Landerneau

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#38 Message par Eclipse » jeudi 18 avril 2013 à 21:03

Benoit quand je dis :"doit pouvoir s'adapter" je sous entends "est plus ou moins capable de" et en aucune manière "est obligé de par devoir" :wink: enfin, cela vaut pour moi mais pas encore pour la majorité des gens que je croise...
Pour le reste je suis d'accord à 200%, même si hélas le "monde Neurotypique" est très peu tolérant et ne fera pas l'effort de s'adapter...il y a qu'à voir les débats actuels sur le mariage pour tous...hum :crazy: mais c'est un autre débat...
Maman d'un petit bonhomme extraordinaire ;)
"On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en n'a qu'une" - Confucius

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#39 Message par Benoit » jeudi 18 avril 2013 à 21:12

Désolé si vous l'avez pris pour vous, je voulais rebondir sur la formulation surtout. :)

Pour le reste, comme disait Gandhi.
"M. Gandhi s'il vous plait, que pensez-vous de la civilisation occidentale ?"
" Ah oui, ce serait une excellente idée que la civilisation atteigne l'Occident"
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Etienne
Passionné
Messages : 426
Enregistré le : jeudi 29 mars 2012 à 18:52

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#40 Message par Etienne » dimanche 21 avril 2013 à 12:24

Benoit a écrit :Ne le prenez pas du tout comme une critique, je rebondis là dessus parce que ce message m'apparaît une bonne synthèse d'une question importante, surtout en ce mois de l'acceptation de l'autisme.
Eclipse a écrit :...mais j'aime à penser que les NT et les autistes n'ont tout simplement pas le même mode de pensée (et j'aime également à penser qu'aucun des deux n'est meilleur que l'autre, ils sont simplement différents).

Par conséquent un autiste doit pouvoir s'adapter (voire se sur-adapter dans le cas d'Hugo Horiot) au mode de pensée des NT, en intellectualisant tout pour que l'autisme soit le plus imperceptible possible, ce qui est souvent source de surcharge cognitive, de fatigue et d'angoisse mais j'ai du mal à croire que quand on a fonctionné d'une certaine manière pendant des années, on peut passer à un mode de fonctionnement complétement différent en un clin d’œil...
Je pense que votre message symbolise ce qui me gène dans le terme "sortir de l'autisme", ça sous-entend que :
  • tous les autistes ont les mêmes possibilités d'adaptation, de tolérance sensorielle, ce qui me semble erroné pour un trouble "à spectre". (Sans parler du fait que la boîte à outil pour le faire, je ne crois pas qu'elle se trouve à vendre dans les supermarchés).
  • c'est aux seuls autistes de faire l'effort de "se faire" à la pensée neurotypique, alors que ça induit de la souffrance chez eux. (Là encore le niveau de différera suivant les individus).
J'ai envie de demander, est ce que vous pensez ça fait souffrir les neurotypiques d'accepter les gens qui ont un mode de pensée différent ? Au moins plus que les autistes quand ils grillent leur cerveau à adopter un mode de pensée qui leur est étranger dans un environnement stressant au niveau sensoriel ?

Il y a des "chambres noires" pour apprendre aux gens comment ça fait d'être non-voyants, et je crois qu'elles ont un grand succès.
Il faudrait que la recherche se penche sur le même concept pour les autistes (c'est déjà fait pour le sensoriel, mais de façon définitivement trop caricaturale). Par exemple un simulateur de conversation où les phrases sont pleines de mots "normaux" mais ne font aucun sens.
Et puis une petite décharge dans le cerveau aussi de temps en temps pour faire réagir :sadique:

La question des "Rêveurs" de l'interview citée par Jean, ça me rappele un texte littéraire anglais très connu (et ancien) mais je ne vois plus du tout de qui...
Malheureusement,le neurotypique français ne prend pas du tout le chemin de la compréhension.Au contraire,il persiste et signe à considérer le monde de son seul point de vue.Donc ca veut dire qu'il faut avoir des facultés d'adaptation(avoir une prise en charge et des ouvrages qui expliquent de manière complète la vision du monde neurotypique et pour ça bah faut aller bouquinner d ela sociologie,des livres de psy).

Il faudrait surtout que l'opinion publique accepte et se rende compte des effets que ca fait qu'on demande à un autiste même léger,de surcompenser .Mais bon ,difficile à faire,sans véritable production artistique,concrète qui casse les préjugés.

Je suis en train de penser de temps à autre à quelque chose pour casser les préjugés dans l'entreprise mais bon c'est risqué,et que en représailles,les personnes peuvent être confortés dans une vision infantilisante et lénnifiante.La prochaine fois ce sera quoi alors qu'il faudra avoir?

Des morts?
http://aspitoyendefrance.over-blog.com/

Mon blog personnel

je fais mon nid petit à petit...

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19620
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#41 Message par Jean » vendredi 21 juin 2013 à 11:39

Hugo parle de Sylvestre
http://www.hugohoriot.com/hugo-parle-de-sylvestre/

une vidéo de 3mn 40 (tournée à l'adolescence)
puis une vidéo de 3mn 18 sur l'élection comme délégué de classe
Image
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

bidouille
Forcené
Messages : 3047
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#42 Message par bidouille » lundi 21 octobre 2013 à 20:10

Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#43 Message par Benoit » lundi 21 octobre 2013 à 20:39

Je suppose que l'étude coréenne dont parle L. Mottron est celle des 2.54%?

Je n'ai pas lu le livre, les extraits m'avaient déplu (surtout la partie "sortir de l'autisme"), mais là je comprends beaucoup mieux ce qu'il veut dire et je suis même plutôt d'accord.

A quand ce genre d'interview sur la télévision française?
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Idée
Forcené
Messages : 3995
Enregistré le : vendredi 13 juillet 2012 à 19:58

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#44 Message par Idée » lundi 21 octobre 2013 à 22:44

Cette entrevue me fait réagir, mais non pas par rapport au sujet principal, ni par rapport aux personnes impliquées. Et j'ai du mal à formuler mes idées. Enfin... (désolée de ne pas arriver à être plus claire).
HP+SA

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: "L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot

#45 Message par Benoit » lundi 21 octobre 2013 à 22:54

L'accent peut être? :mrgreen:
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Répondre