[Livre] Autisme et syndrome d'Asperger (Myriam Noel-Winderling)

Livres, publications, films, ressources en rapport avec l’autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
Avatar du membre
zad
Forcené
Messages : 3896
Enregistré le : mercredi 6 juillet 2011 à 19:48
Localisation : br
Contact :

Re: Autisme et syndrome d'Asperger - un autre regard sur l'h

#31 Message par zad » samedi 8 mars 2014 à 18:10

une discution sur son travail, ici :
http://forum.asperansa.org/viewtopic.ph ... &view=next
TSA :mryellow:

Avatar du membre
Rose
Forcené
Messages : 2321
Enregistré le : mardi 16 novembre 2010 à 18:58
Localisation : Bretagne

Re: Autisme et syndrome d'Asperger - un autre regard sur l'h

#32 Message par Rose » dimanche 9 mars 2014 à 9:49

Franchement, j'ai passé l'âge de lire ce genre de conneries! C'est bon, j'ai donné! On ne va pas leur filer du fric en plus, ce serait vraiment leur donner le bâton pour se faire battre!
"Ne le secouez pas, cet homme est plein de larmes." Charles Dickens.

Avatar du membre
Mariemento
Passionné
Messages : 454
Enregistré le : samedi 1 novembre 2014 à 18:38

Re: Autisme et syndrome d'Asperger - un autre regard sur l'h

#33 Message par Mariemento » dimanche 2 novembre 2014 à 10:47

J'ai lu ce livre en entier.
J'y ai apprécié certaines choses que je vais essayer de définir :

Il m'a servi de passerelle de communication avec la personne qui partage ma vie.
Il pose beaucoup de questions mais ne prétend pas avoir de solution miracle, ne désigne pas de coupable idéal...
Il n'apporte aucune solution (malgré une partie nommée La thérapie de l'Asperger : entendre le silence), mais pose un regard bienveillant sur ce que nous pouvons ressentir.

Voici quelques extraits de l'introduction qui m'ont véritablement permis de rentrer dans le texte. Ce ne sont que des extraits, ce n'est pas la peine de détruire le livre entier à partir des mots que j'ai choisi de manière parfaitement subjective.

Je ne trouve pas qu'il confère à la psychanalyse.

« Imaginez un monde peuplé de prédateurs dont les babines se retrousseraient pour sourire. Imaginez-les, craignant la mort, serrés les uns contre les autres comme des poussins sous la lampe. De la mort ils auraient appris ce paradoxe que si, souvent, elle provient d’un semblable, souvent aussi un semblable les en garde. Au fil du temps, ils auraient appris à pactiser avec l’ennemi, à succomber sous la trahison des familiers. Ils se seraient groupés en communautés solidaires et impitoyables auxquelles ils auraient prêté bien d‘autres vertus que d’être instrument de leur conservation. Dévots, aimants, haïssant, espérant, ils auraient inventé des lois, deviné des règles, raconté des histoires.
La souffrance et le plaisir auraient aiguisé leur intelligence, ils auraient saisi la matière et l’auraient façonnée. Ils auraient égayé leurs vies de ces marchandises colorées, inventé des symboles pour s’alléger. »
[...]
« Ils auraient continué, façonnant des produits propres à diluer la faim, la mort, ce qu’il en restait. Ils les auraient remplacées par leurs images plus légères à transporter. Des collections les eussent distraits de leur terreur. [...] Et, toujours jamais, cette équation : l’autre par qui je meurs, l’autre par qui je vis.
Et l’autre de l’autre, soi-même ? »



Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
"Ils avaient créé leur propre soleil pour combattre la nuit ."
"Simplement, un jour, j'ai pris conscience que, en matière d'humanité, la laideur aussi pouvait être intérieure."

Ayerdhal

Autiste diagnostiquée.

molpé
Régulier
Messages : 37
Enregistré le : jeudi 11 juin 2015 à 16:24
Localisation : A l'Est

Re: Un autre regard sur l'humanité

#34 Message par molpé » vendredi 12 juin 2015 à 19:04

Madu a écrit :
charles a écrit :Je pense que notre société forme les enfants à tendre vers un déficit de l'attention, les pousse à l'hyperactivité tout en "normalisant" les rapports humains via les réseaux sociaux.
La douance est valorisée. J'ai maintes fois entendu : "mon fils a sauté une classe" ou j'ai vu des parents vouloir absolument que son enfant apprenne à lire dès 3 ans. Quand d'autres multiplies les activités. Ma fille garde un petit de 8 ans, qui enchaîne cours privé de piano, d'anglais, sport et ils demandent en plus que ma fille l'éveille dans tous les domaines scolaires.

Une neuropsy expliquait que laisser un enfant de moins de 3 ans face à sa tablette le privait de l'apprentissage fondamental qu'est l'empathie. C'est à travers un adulte que l'enfant apprend à appréhender ses émotions, comprendre ce qu'il ressens par l'observation d'un adulte ... et une tablette reste un objet aussi expressif que que je peux l'être :D. Je m'inquiète un peu pour mes enfants ... :(
C'est cela que je pensais quand je disais que la société rendait aspie. Mais c'est juste une idée personnelle. je n'ai pas de références psychanalytiques pour débattre du sujet.
C'est un trait français ce gavage d'apprentissage.
La semaine dernière dernière en déplacement dans les pays nordiques, on m'a parlé que les français étaient des "freaks"
avec leur système scolaire ... et leur obsession de la réussite dans les apprentissages.
On m'a demandé quand est ce que nos enfants pouvaient vraiment jouer entre eux au vu de leur agenda surchargé.
(Je n'ai pas défendu l'exception française car j'étais plutôt d'accord)
Détrompez-vous : en Allemagne c'est encore pire ! Et les enfants doivent avoir de très bons résultats même dans leurs hobbies :hotcry:

Aliocha1
Habitué
Messages : 87
Enregistré le : mercredi 13 mai 2020 à 12:38

Re: [Livre] Autisme et syndrome d'Asperger (Myriam Noel-Winderling)

#35 Message par Aliocha1 » mercredi 2 septembre 2020 à 15:19

J'ai lu ce livre avec intérêt... Est-ce que quelqu'un a lu le second ouvrage de cette auteure, Théorie de la solitude, paru en 2017 ?
Voici la fiche du livre :
https://www.editions-harmattan.fr/index ... e&no=52857
(Le sommaire est par ailleurs consultable sur un fameux site de commerce en ligne, en "feuilletant" l'ouvrage...)
En questionnement.

EnHans
Forcené
Messages : 1902
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: [Livre] Autisme et syndrome d'Asperger (Myriam Noel-Winderling)

#36 Message par EnHans » vendredi 4 septembre 2020 à 10:38

Je voudrais vraiment le lire aussi (malgré les supputations évidentes dans le livre) mais l'occasion est quasiment au prix du neuf ! Pour un livre sorti en 2013, c'est étonnant.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Aliocha1
Habitué
Messages : 87
Enregistré le : mercredi 13 mai 2020 à 12:38

Re: [Livre] Autisme et syndrome d'Asperger (Myriam Noel-Winderling)

#37 Message par Aliocha1 » samedi 5 septembre 2020 à 15:33

EnHans a écrit :
vendredi 4 septembre 2020 à 10:38
Je voudrais vraiment le lire aussi (malgré les supputations évidentes dans le livre) mais l'occasion est quasiment au prix du neuf ! Pour un livre sorti en 2013, c'est étonnant.
Concernant son premier livre, il est aussi consultable sur cairn si jamais tu as moyen d'y avoir accès :
https://www.cairn.info/autisme-et-syndr ... 240442.htm
En questionnement.

EnHans
Forcené
Messages : 1902
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: [Livre] Autisme et syndrome d'Asperger (Myriam Noel-Winderling)

#38 Message par EnHans » samedi 5 septembre 2020 à 21:35

Merci pour le lien.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Répondre