[Film] À ciel ouvert (Marianne Otero)

Livres, publications, films, ressources en rapport avec l’autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20277
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#241 Message par Jean » mercredi 12 mars 2014 à 19:11

Ce serait intéressant de savoir comment l'intérêt pour la "folie" manifesté par la réalisatrice se combine avec le fait de traiter les autistes de "golems" et d'ordinateurs.

Melman est considéré comme un pestiféré en Bretagne, suite à l'interview dans "Le Télégramme". On nous fait comprendre qu'il est sénile ou qu'il est "Melman" avec un haussement d'épaule.

Je serais curieux de savoir comment çà se traduit dans un haut lieu de l’intelligentsia.

J'ai vu deux fois le film, je ne me suis pas ennuyé : en plus, quand on le "lit" avec des lunettes critiques, il est encore plus intéressant. Des extraits du livre bientôt, avec confrontations avec les documents du Courtil.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Anty28
Passionné
Messages : 365
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2012 à 19:27
Localisation : Paris, France
Contact :

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#242 Message par Anty28 » mercredi 12 mars 2014 à 19:48

Ce qui m'étonne encore plus de la part des organisateurs de cette projection, c'est que Melman est quand même notoirement réac sur certains sujets, et quand j'écris ça il suffit vraiment d'une petite recherche Google pour s'en convaincre.

Aussi tard que 2007, il pouvait encore écrire, par exemple : "L’homosexualité féminine est régulièrement liée à une déception à l’égard du père, éventuellement généralisée à l’ordre phallique : voilà le fons et origo."

Et on peut trouver plein d'autres passages du même acabit.

Entre ça et ses propos récents sur les autistes, tellement rétrogrades et archaïques qu'ils ont dû être désavoués par des collègues, on ne peut pas dire que c'était le meilleur exemple de psychanalyste qu'ils pouvaient dégoter :lol:

(Source de la citation : http://www.cairn.info/revue-la-revue-la ... age-40.htm )
http://ineakis.blogspot.fr/

Non encore diagnostiqué. Entamera peut-être des démarches d'ici quelques mois, suivant l'état de mes difficultés.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 24356
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#243 Message par Tugdual » mercredi 12 mars 2014 à 20:30

Anty28 a écrit :Aussi tard que 2007, il pouvait encore écrire, par exemple : "L’homosexualité féminine est régulièrement liée à une déception à l’égard du père, éventuellement généralisée à l’ordre phallique : voilà le fons et origo."
Ah quand même !

:shock:
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
zad
Forcené
Messages : 3896
Enregistré le : mercredi 6 juillet 2011 à 19:48
Localisation : br
Contact :

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#244 Message par zad » mercredi 12 mars 2014 à 20:34

Tugdual a écrit :
Anty28 a écrit :Aussi tard que 2007, il pouvait encore écrire, par exemple : "L’homosexualité féminine est régulièrement liée à une déception à l’égard du père, éventuellement généralisée à l’ordre phallique : voilà le fons et origo."
Ah quand même !

:shock:
ouais, et avec ça, ils se revendiquent "humanistes". j'hésite entre le dégout de dévoyer ce mot magnifique, et rire à cause de l'autodérision dont ils font, là, preuve.

ps : fons et origo, latin : la source et l'origine
TSA :mryellow:

corinneduval
Régulier
Messages : 38
Enregistré le : dimanche 9 février 2014 à 0:09

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#245 Message par corinneduval » mercredi 12 mars 2014 à 23:51

Il ne faut surtout pas hésiter à aller voir le film, comme le souligne Jean on ne s'ennuie pas. Peut-être que leur dire seulement lors du débat que les gens qui connaissent l'autisme pour le vivre au quotidien ne sont pas dupes! Ne pas les attaquer avec animosité, sinon ils se comporteront en victimes et gagneront... Ils sont complètement en dehors de la réalité et finissent par vivre comme une secte...
Amicalement

Avatar du membre
Anty28
Passionné
Messages : 365
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2012 à 19:27
Localisation : Paris, France
Contact :

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#246 Message par Anty28 » mercredi 12 mars 2014 à 23:55

corinneduval a écrit : Ne pas les attaquer avec animosité, sinon ils se comporteront en victimes et gagneront... Ils sont complètement en dehors de la réalité et finissent par vivre comme une secte...
Je veux bien le croire :|

C'est pourquoi je comptais m'adresser au public et à la réalisatrice plutôt qu'aux psyks directement. Mais je vais d'abord voir s'il y a d'autres réactions avant moi, quand même.
http://ineakis.blogspot.fr/

Non encore diagnostiqué. Entamera peut-être des démarches d'ici quelques mois, suivant l'état de mes difficultés.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20277
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#247 Message par Jean » jeudi 13 mars 2014 à 16:23

Un fichier reprenant les différents messages de Corinne sur son blog et le compte-rendu d'Isabelle Resplendino (6 pages).
Césaire au Courtil.odt
(34.19 Kio) Téléchargé 42 fois
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20277
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#248 Message par Jean » vendredi 14 mars 2014 à 12:08

En lisant le livre d'entretiens sur le Courtil réalisé par Marianna Otero et Marie Brémond, certaines questions esquivées dans le film apparaissent bien - et d'autres sont camouflées, comme la relation avec les parents.

Je n'ai pas le temps pour l’instant de faire des citations.

A de multiples reprises, les intervenants insistent sur le fait que le travail avec les enfants n'a pas d'objectif éducatif ni pédagogique. Ils veulent que la folie s'exprime. Pourquoi faire ? En tout cas pas pour les amener à l'autonomie et à la liberté à l'âge adulte. La scolarisation est retardée, partielle (voir l'article des "Mots qui grattent" et le témoignage de Corinne). La chance est de profiter du système d'éducation spécialisée belge (payé par l'Etat Belge - Wallonie)

Le Courtil avait au départ une seule équipe avec cette pratique, qui a été étendue et concernerait désormais une centaine d'enfants - chaque équipe étant autonome dans son fonctionnement. Mais Le courtil a ensuite développé une unité Jeunes Adultes : la ségrégation pendant l'enfance trouve son débouché dans un dispositif ségrégué - à part de la société - à l'âge adulte.

Ce qui est effrayant, c'est que des jeunes sont maintenus au Courtil en amendement Creton (maintien dans une institution pour enfants faute de place dans une institution pour adultes) pendant une dizaine d'années. Cela devrait signer l'arrêt de mort d'une institution aussi inadaptée.

Dans le livre, ils se défendent d'avoir un taux d'encadrement important, puisque que dans certaines activités (atelier semblant, je crois), il y aurait deux intervenants pour un enfant (on en compte pourtant 3). Ils disent avoir un taux de 0,7 emploi par enfant, comme dans un ITEP.

Dans ce taux, ils ne comptent pas le défilé incessant de stagiaires, envoyés par tous les profs lacaniens de la sphère francophone. Cela compense apparemment l'usure des éducateurs, qui ne restent pas, et permet de raffermie la foi des adeptes plus anciens, gratifiés par l'admiration de ces nouvelles têtes.

La référence au taux d'encadrement des ITEP est significative. Les MDPH semblent orienter des enfants qui auraient le profil pour ce type d'établissement. En cela, elles ne respectent pas la législation française, qui implique une prise en charge pluridisciplinaire adaptée au handicap autistique (art. L246-1 du code de l'action sociale et des familles). Et une circulaire interministérielle indique que les ITEP ne sont pas adaptés aux enfants autistes : cela peut les conduire à reproduire par imitation des comportements inadaptés : on l'a vu dans le cas de Césaire.

Après avoir fait référence à Bettelhiem comme source d'inspiration dans le livre, les responsables du Courtil se gargarisent de ne pas rejeter la faute sur les parents et d'avoir des relations suivies avec eux, de collaborer. Ce n'est pas le cas : ils parlent maintenant de réanimer une journée "portes ouvertes" curieusement oubliée.

Marianna Otero fait état du plaisir manifesté par les parents en ayant vu le film en avant première. Pas étonnant, cela leur permettait pour la première fois de voir où vivaient leur enfant et d'avoir une petite idée des activités.

Sur le fond, un document interne au Courtil montre que la condition pour que l'enfant soit gardé, c'est que les parents acceptent de se soumettre à des entretiens sur eux-mêmes - pas pour collaborer sur la prise en charge de l'enfant.

Par ailleurs, le livre montre que si la situation apparaît apaisée, c'est parce que :
- les responsables sélectionnent les enfants qui pourront vivre en internat d'après eux;
- on les amène à l'HP en cas d'agitation;
- les psychotropes sont très utilisés.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20277
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#249 Message par Jean » vendredi 14 mars 2014 à 12:22

quelques documents du Courtil
y a t il une fonction maternelle.pdf
(26.97 Kio) Téléchargé 33 fois
symptome et psychose infantile.pdf
(89.53 Kio) Téléchargé 30 fois
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

nicolew
Forcené
Messages : 766
Enregistré le : jeudi 6 mars 2008 à 15:20

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#250 Message par nicolew » vendredi 14 mars 2014 à 12:51

entretien mariana-intervenants.pdf
(46.46 Kio) Téléchargé 29 fois
Un résumé du fonctionnement du coutil d'après le livre d'entretiens Mariana _intervenants :

Avatar du membre
Anty28
Passionné
Messages : 365
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2012 à 19:27
Localisation : Paris, France
Contact :

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#251 Message par Anty28 » vendredi 14 mars 2014 à 12:52

Merci pour les documents. C'est quand même dingue ces arguments d'autorité, à les lire on croirait vraiment que la psychologie n'a pas évolué depuis Freud et Lacan :roll:
http://ineakis.blogspot.fr/

Non encore diagnostiqué. Entamera peut-être des démarches d'ici quelques mois, suivant l'état de mes difficultés.

corinneduval
Régulier
Messages : 38
Enregistré le : dimanche 9 février 2014 à 0:09

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#252 Message par corinneduval » vendredi 14 mars 2014 à 12:55

Ils refusent tout changement, ils fonctionnent comme une secte!!!

nicolew
Forcené
Messages : 766
Enregistré le : jeudi 6 mars 2008 à 15:20

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#253 Message par nicolew » samedi 15 mars 2014 à 13:50

Jean, c'est là que tu as trouvé les documents?
http://www.courtil.be/feuillets/archives.html

ils disent qu'ils n'y a pas de règlement et ne disent jamais non.
Ne jamais donner une réponse nette, mais faire patienter, d'abord dire qu'on va s'en référer au directeur, puis si l'enfant insiste, le directeur qui volontairement répond à côté de la demande, c'est très déstabilisant pour des enfants, NAT ou NT d'ailleurs.
Que font-t-ils quand soudain un enfant veut aller promener seul au bord du canal? ils sont bien obligés de dire non.

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#254 Message par Murielle » samedi 15 mars 2014 à 15:36

Comment les reléguer au placard définitivement ces vieux croûtons malfaisants et nuisibles????.! :evil: :evil: :evil:

Ca me rend dingue qu'ils puissent encore avoir des tribunes.!!!! :crazy: :sick: :sick: :sick:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Anty28
Passionné
Messages : 365
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2012 à 19:27
Localisation : Paris, France
Contact :

Re: "A ciel ouvert" - Marianne Otero

#255 Message par Anty28 » samedi 15 mars 2014 à 16:51

Bon, j'étais à l'heure devant le cinéma tout à l'heure, mais quand j'ai vu la "foule" devant, c'est ma timidité maladive naturelle qui l'emporté :( (euheu...)

Bon, vu les regards des uns et des autres, ça avait l'air de tourner en circuit fermé, et j'avais peur de me retrouver tel une porcelaine dans un magasin d'éléphants (comme le dit la formule).
Et puis je me suis dit aussi qu'au lieu de leur donner de l'argent, j'avais peut-être des choses plus intéressantes à faire...
http://ineakis.blogspot.fr/

Non encore diagnostiqué. Entamera peut-être des démarches d'ici quelques mois, suivant l'état de mes difficultés.

Répondre