[Livre] Comprendre l'autisme pour les nuls (Stephen Shore et Linda Rastelli)

Livres, publications, films en rapport avec l'autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
PhilB
Habitué
Messages : 65
Enregistré le : dimanche 12 février 2012 à 8:26

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#61 Message par PhilB » mardi 24 mars 2015 à 9:24

had a écrit :absolument :) le savoir devrait être à la fois gratuit et libre, mais pour l'instant, le cadre légal ne va pas ds ce sens ...
Je ne suis pas d'accord. Il y a, dans les bibliothèques (municipales, universitaires), bien plus de livres qu'on ne peut en lire dans une vie, en consultation libre et gratuite. Sans sortir de chez soi, on peut consulter une masse colossale de savoir sur Internet. Pour la plupart des publications scientifiques, il suffit d'envoyer un e-mail à l'auteur pour qu'il vous envoie le fichier PDF (autrefois c'était sur papier, et on appelait ça des tirés à part) de son article. Mais non, aller dans une bibliothèque ou contacter l'auteur, certains trouvent ça encore trop contraignant.

Le savoir est gratuit et libre. C'est le support (le livre) qui ne l'est pas. Et c'est normal, car un livre demande du travail (auteur, éditeur, imprimer, correcteur...) et a un coût (les machines, le papier, l'encre). On peut discuter des marges des intermédiaires, mais prendre cela comme un prétexte pour pirater, non.
De deux choses lune. L'autre, c'est le Soleil (Jacques Prévert)

PhilB
Habitué
Messages : 65
Enregistré le : dimanche 12 février 2012 à 8:26

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#62 Message par PhilB » mardi 24 mars 2015 à 10:09

Idée a écrit : Aussi le fait que c'est l'éditeur qui s'occuper de transformer le texte en livre. Il voit à tout le processus. Y compris celui de diffuser et de vendre. Ce qui n'est pas négligeable lorsqu'on est une personne qui n'a pas un gros réseau social, qui a de la difficulté avec la sphère sociale, qui a peu (voire pas) de compétences en vente (ou dans le fait de se vendre), etc. Tout cela a quand même un coût.
Oui. On pourrait aussi parler du nombre de livres qui ne rencontrent pas le succès escompté, et donc pour lequel l'éditeur perdra de l'argent. Dans le même ordre d'idée, je me souviens avoir entendu un producteur de cinéma dire que, pour un film qui rapporte de l'argent, il y en a 9 pour lesquels il ne rentre pas dans ses frais.
De deux choses lune. L'autre, c'est le Soleil (Jacques Prévert)

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#63 Message par Benoit » mardi 24 mars 2015 à 10:13

Ouais, un éditeur est le seul capable de savoir si quelque chose peut se vendre, étant donné qu'il n'existe aucun moyen de communication universel permettant de mettre en liaison directe auteurs et lecteurs.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26725
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#64 Message par freeshost » mardi 24 mars 2015 à 13:16

PhilB a écrit :Le savoir est gratuit et libre. C'est le support (le livre) qui ne l'est pas. Et c'est normal, car un livre demande du travail (auteur, éditeur, imprimer, correcteur...) et a un coût (les machines, le papier, l'encre). On peut discuter des marges des intermédiaires, mais prendre cela comme un prétexte pour pirater, non.
Le fichier est bien moins contraignant. Aisément copiable, partageable et imprimable par tout un chacun. :mrgreen: Et il ne demande pas de passer par un éditeur. Et on peut être son propre correcteur. :)
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
zad
Forcené
Messages : 3896
Enregistré le : mercredi 6 juillet 2011 à 19:48
Localisation : br
Contact :

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#65 Message par zad » mardi 24 mars 2015 à 13:18

Benoit a écrit :Ouais, un éditeur est le seul capable de savoir si quelque chose peut se vendre, étant donné qu'il n'existe aucun moyen de communication universel permettant de mettre en liaison directe auteurs et lecteurs.
est ce de l'ironie ?

pcq justement, "moyen de communication universel permettant de mettre en liaison directe auteurs et lecteurs", ça existe, et on l'utilise présentement :mryellow:
Spoiler :  : 
Image
TSA :mryellow:

PhilB
Habitué
Messages : 65
Enregistré le : dimanche 12 février 2012 à 8:26

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#66 Message par PhilB » mardi 24 mars 2015 à 13:30

freeshost a écrit : Le fichier est bien moins contraignant. Aisément copiable, partageable
illégalement. C'est beau de partager le travail des autres sans leur accord.
freeshost a écrit :et imprimable par tout un chacun. :mrgreen:
lol. Tu as déjà imprimé un livre de taille moyenne, 300 pages? Et s'il y a des photos, tu as fait une impression couleur ? Et après, tu l'as relié ? Tu y as passé combien de temps ? Combien ça t'a coûté en encre, en reliure, en couverture ? Etait-ce d'aussi bonne qualité qu'un bouquin fait par un pro ?
freeshost a écrit :Et il ne demande pas de passer par un éditeur. Et on peut être son propre correcteur. :)
Je ne comprends pas ce que tu veux dire par là. Mais être correcteur, c'est un métier. Le connais-tu ?
De deux choses lune. L'autre, c'est le Soleil (Jacques Prévert)

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26725
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#67 Message par freeshost » mardi 24 mars 2015 à 13:38

Ce n'est pas illégal si le fichier est sous une licence libératrice (les licences Creative Commons, dont notamment la CCO, Art Libre, etc.). Il suffit que les personnes mettent leurs fichiers sous telle licence.

Il m'est déjà arrivé d'imprimer un tel fichier. J'imprime noir-blanc. Je n'ai pas besoin d'en voir de toutes les couleurs. J'attache relativement peu d'importance aux images et aux vidéos. Je préfère le texte. Je ne relie pas mes pages. Je n'ai pas besoin de reliure pour comprendre le contenu. 300 pages, ça ne coûte pas si cher que ça en encre avec une imprimante laser noir-blanc. Quant au papier, à 1 un centime la page A4, ce n'est pas cher pantoute.

Cela dit, la plupart des fichiers, je les lis directement à l'écran.

Cela dit, je ne partage pas le travail des autres. Ce sont d'autres personnes qui le partagent (le mettent en pire-tout-pire). Je ne fais que télécharger et le lire à titre personnel.

Après, il m'arrive de créer des fichiers pdf moi-même. Ainsi, je peux choisir de les mettre sous une licence libératrice (et non sous une licence privatrice ; comme la CC0), puis les téléverser sur des sites, des serveurs, ou en pire-tout-pire.

Oui, il existe un métier de correcteur. Mais pourquoi payer un correcteur quand on peut s'en passer. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
zad
Forcené
Messages : 3896
Enregistré le : mercredi 6 juillet 2011 à 19:48
Localisation : br
Contact :

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#68 Message par zad » mardi 24 mars 2015 à 13:43

@PhilB :

il faut bien faire la difference entre une copie illégale (contrefaçon) et un fichier diffusé librement. Zola ou Platon sont diffusés librement, pcq tombé dans le domaine public (les droits d'auteur ne sont pas éternel, heureusement). et c'est bien pratique que tout ces classiques soient disponibles en version numérique (fichier) totalement et absolument Legalement.

un auteur peux choisir comment il veux diffuser son oeuvre.

dans un monde numérique, d'aujourd'hui, le papier va disparaitre.
comme les calèches ont disparues avec l'arrivé de l'automobile.

quel cout lorsque copier un fichier est néant ?
il y a tjs la pub, la correction, la mise en page etc, mais c'est sans aucun rapport avec le cout d'impression, de distribution, de revente et de gestion. les maisons d'éditions seront tjs utile, mais sous une autre forme (voir lulu.com par expl). c'est du facteur 1:10, voir 1:100 ... ou 1:1 000 000 si c'est un best seller !

le format du livre lui même est sur la fin : pourquoi se passer d'hyperliens, de vidéos, de sons, d'images ou d'animations dans un livre, si il est numérique ? pourquoi limiter le support à la reproduction basique de ce qu'il était dans le monde réel ? (il est meme possible d'aller plus loins, en imaginant des livres dynamiques dont l'architecture change selon le lecteur et ses envies)

dans la musique, la plupart des artistes (et les plus connus, comme les autres petits) gagnent plus d'argent avec les concerts qu'avec la vente des CD ou des mp3.
et d'ailleurs, pour les plus connus, ils gagnent bcp bcp bcp plus d'argent avec les concerts ...

dans la littérature, il faut aussi que l'auteur change de travail : il peux gagner de l'argent autrement (lecture publique, dedicaces, atelier d'écriture ... et autres choses à inventer, comme un livre sur abonnement avec un chapitre chaque mois plutot qu'une dizaine de tomes sur l'étagère ... etc etc).

bienvenue au 3 eme millénaire ! :mryellow:
TSA :mryellow:

PhilB
Habitué
Messages : 65
Enregistré le : dimanche 12 février 2012 à 8:26

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#69 Message par PhilB » mardi 24 mars 2015 à 13:49

freeshost a écrit :Ce n'est pas illégal si le fichier est sous une licence libératrice (les licences Creative Commons, dont notamment la CCO, Art Libre, etc.). Il suffit que les personnes mettent leurs fichiers sous telle licence.
Mais est-ce que ça intéresse les auteurs qui veulent vivre de leur travail ?
freeshost a écrit : Il m'est déjà arrivé d'imprimer un tel fichier. J'imprime noir-blanc. Je n'ai pas besoin d'en voir de toutes les couleurs. J'attache relativement peu d'importance aux images et aux vidéos. Je préfère le texte. Je ne relie pas mes pages. Je n'ai pas besoin de reliure pour comprendre le contenu. 300 pages, ça ne coûte pas si cher que ça en encre avec une imprimante laser noir-blanc. Quant au papier, à 1 un centime la page A4, ce n'est pas cher pantoute.
Ah oui, effectivement. Tu m'étonnes que ça coûte pas cher. Un livre imprimé chez soi en noir et blanc, non relié, sans couverture... joli et pratique. On n'a pas la même définition d'un livre.
freeshost a écrit : Cela dit, je ne partage pas le travail des autres. Ce sont d'autres personnes qui le partagent (le mettent en pire-tout-pire). Je ne fais que télécharger et le lire à titre personnel.
Ce n'est pas ce que tu as écrit au début de ce fil:
freeshost a écrit :
Laura Ingalls a écrit :on peut le trouver où ce pdf?
En partage décentralisé. :P

Ou par message privé. :mrgreen:
freeshost a écrit :Oui, il existe un métier de correcteur. Mais pourquoi payer un correcteur quand on peut s'en passer. :lol:
Pour avoir un travail bien fait ?
De deux choses lune. L'autre, c'est le Soleil (Jacques Prévert)

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#70 Message par Benoit » mardi 24 mars 2015 à 14:05

had a écrit :
Benoit a écrit :Ouais, un éditeur est le seul capable de savoir si quelque chose peut se vendre, étant donné qu'il n'existe aucun moyen de communication universel permettant de mettre en liaison directe auteurs et lecteurs.
est ce de l'ironie ?

pcq justement, "moyen de communication universel permettant de mettre en liaison directe auteurs et lecteurs", ça existe, et on l'utilise présentement :mryellow:
Spoiler :  : 
Image
Peut être du coup que les éditeurs pourraient prendre en compte l'existence de ce moyen et offrir une vraie valeur ajoutée dans leurs services, plutôt que de se prévaloir d'une position d'intermédiaire obligatoire, qui n'existe plus dans les faits ?
Ou fournir d'autres types de services de "tuyau" entre l'auteur et ses lecteurs, par analogie à ce que fait un distributeur de contenu dans le monde Internet ?

Le problème principal de l'édition, ce n'est pas (seulement) le piratage massif, c'est surtout les éditeurs marrons. (et ce constat ne vaut pas que dans l'édition).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26725
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#71 Message par freeshost » mardi 24 mars 2015 à 14:17

Tu insinues que les artistes sont des personnes illettrées ? :mrgreen: Encourageons la polyvalence.

Comme je te l'ai dit, pour moi, le support importe moins que le contenu. Tourner des pages non reliées ne me gêne pas. Et on n'est pas obligé d'avoir une reliure haut-de-gamme. Mais, comme je te l'ai dit, lire sur écran ne me gêne pas.

De manière générale, je mets souvent la priorité sur l'intérêt général, pas juste sur celui du créateur (dans le cas où il y aurait conflit). De plus, si le savoir se partageait librement et légalement, nous avancerions plus, pourrions mieux observer nos propres comportements (s'agissant des sciences du comportement), nous apprendrions plus (que ce soit en sciences ou en langues, ou tout autre domaine).

Tiens ! voici quelques fichiers parlant de sciences et que les auteurs ont mis sous une licence libératrice :

- les numéros de la Revue Électronique de Psychologie Sociale, licence CC-BY-ND,
- PlosOne, dont le contenu est, sauf indication contraire, sous une des licences Creative Commons :
All articles and accompanying materials published by PLOS on PLOS Sites, unless otherwise indicated, are licensed by the respective authors of such articles for use and distribution by you subject to citation of the original source in accordance with the Creative Commons Attribution License.
Exemple : Comme tu peux le lire à gauche de la première page, le contenu de ce fichier est sous la licence CC-BY.

- For more details, have a look here.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#72 Message par Benoit » mardi 24 mars 2015 à 14:31

C'est très particulier le domaine de la publication scientifique, et le modèle financier n'a rien à voir avec celui de l'édition "classique", ne serait-ce que parce que les auteurs sont fortement incités à publier par leur employeur, et non payés par les lecteurs.

(c'est aussi un domaine où se multiplient récemment les publications anarchiques).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19940
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#73 Message par Jean » mardi 24 mars 2015 à 18:30

Pour revenir au sujet du livre, dans la préface, Josef cite le Pr Lazartigues au sujet de ce livre, suivant lequel il faudrait une édition spéciale "L'autisme pour les génies" à destination des psychiatres.

Les chapitres 7 (renforcer son système immunitaire et miser sur la biochimie) et 8 (bien s'alimenter) sont discutables. Surtout le 7. On sent que la traduction est faite avec des pincettes.

Je dis çà nonobstant les recommandations pour Asperansa page 370 et pour le forum page 374 :oops:
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#74 Message par Benoit » mardi 24 mars 2015 à 18:36

Jean a écrit : Je dis çà nonobstant les recommandations pour Asperansa page 370 et pour le forum page 374 :oops:
A mon avis ça non plus ce n'était pas dans la version anglophone.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Idée
Forcené
Messages : 3995
Enregistré le : vendredi 13 juillet 2012 à 19:58

Re: Guide en français - Comprendre l'autisme pour les nuls

#75 Message par Idée » mardi 24 mars 2015 à 19:12

had a écrit :dans la littérature, il faut aussi que l'auteur change de travail : il peux gagner de l'argent autrement (lecture publique, dedicaces, atelier d'écriture ... et autres choses à inventer, comme un livre sur abonnement avec un chapitre chaque mois plutot qu'une dizaine de tomes sur l'étagère ... etc etc).
C'est un point que je viens d'aborder dans une autre discussion. Perso, moi ce que je sais faire, c'est écrire. L'animation j'ai déjà tenté, donné et ça ne me va pas. Pratiquement tout ce qu'il est envisageable de faire en lien avec l'écriture demande ce type de compétences (sociales, animation...) Ces compétences n'ont à priori rien à voir avec l'écriture. Mais elles priment actuellement selon le mode de fonctionnement de nos sociétés et de ce qu'elles valorisent. On ne nous demande plus d'être auteurs, mais de jouer les animateurs de foules, de faire le clown. Et ça ne fait pas partie de mes compétences. Ce n'est pas ça être auteur. La réalité elle est comme ça, on va préférer quelqu'un qui a une plume plus ou moins intéressante mais qui sait jouer d'autres rôles que celui d'auteur, plutôt que celui qui a une plume, mais qui ne sait ou ne peut pas faire l'animateur.
HP+SA

Répondre