[Télé] Les lois de Matthieu (Arte 12/08/2014)

Livres, publications, films en rapport avec l'autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
Avatar du membre
Mix78
Fidèle
Messages : 128
Enregistré le : vendredi 23 août 2013 à 1:55
Localisation : France

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#16 Message par Mix78 » vendredi 15 août 2014 à 12:14

Heu...

Certaines choses sont désolantes... Certaines choses sont bleues... Certains posts sont pertinents....
« Il est acquis que l’on peut dire n’importe quoi tant que l’on ne prétend pas parler avec précision et avec raison. » Allen Newell (1927-1992)

Jef
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : mercredi 2 avril 2014 à 10:37

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#17 Message par Jef » vendredi 15 août 2014 à 12:41

Jacline a écrit :Oui, certaines choses sont désolantes...
Mais il n'y a pas suicide !


Alors la, je dois être très bête, mais il faut m'expliquer........

Jacline
Passionné
Messages : 455
Enregistré le : samedi 5 janvier 2013 à 15:53
Localisation : 49

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#18 Message par Jacline » vendredi 15 août 2014 à 13:53

Le suicide c'est quand il y a mort...
Il n'est pas mort, là.
Tentative de suicide ? Réussie ? Avortée ? Appel ?
Mais il y a expulsion de son appartement pas un juge qui ne se préoccupe en rien de où il va aller.
"autisme très marqué" Professeur Sizaret en 1953 / "trouble envahissant du développement" CRA Nantes 2012
Psycholoque clinicienne à la retraite. Oui, oui !

Jef
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : mercredi 2 avril 2014 à 10:37

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#19 Message par Jef » vendredi 15 août 2014 à 14:00

Jacline a écrit :Le suicide c'est quand il y a mort...
Il n'est pas mort, là.
Tentative de suicide ? Réussie ? Avortée ? Appel ?
Mais il y a expulsion de son appartement pas un juge qui ne se préoccupe en rien de où il va aller.
Tu n'as pas regardé jusqu'au bout.
Il est mort en 2011.

Cela arrive dans la dernière minute du documentaire.
Ça c'est du "spoil" :bravo:

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#20 Message par Pupuce » vendredi 15 août 2014 à 14:08

Je l'ai regardé hier. C'est très dur de voir cet homme que l'on devine au bord du précipice filmé par son ami. J'ai envie de dire plusieurs choses. L'état de son appart, c'est le bordel mais je devine que son plan est optimal, tient la route et prend en considération les risques incendie etc...

Connaissant la loi, je sais aussi qu'il est hors la loi en s'attaquant aux murs communs.

Il fait le choix de vie d'être lui même jusqu'au bout, intègre avec sa logique d'autiste et ça le mène à la mort.

Pfff je n'ai pas trop les mots pour dire combien ce court métrage m'a bousculée.

Pour moi, ce qui me choque le plus n'est pas l'ami qui le filme, mais les accompagnants qui ne pigent rien à la logique de Mathieu. Quand les deux femmes viennent constater je ne sais quoi de l'appart et que lui sait que la rencontre va être difficile parce qu'il ne comprend pas au fond pourquoi elles viennent avec toutes les démarches faites par courrier et mails auparavant. Il sait que ce n'est pas pour lui offrir des fleurs, il devine que ça va être difficile, il a peur de ne pas se maitriser car il ne comprend pas leurs motivations, leurs intentions. C'est la confrontation de deux mondes parallèles.

Sa lucidité, son intelligence, sa fragilité mise à sac par le manque de compréhension. Il est seul, pas parce qu'il vit seul mais parce que personne ne le comprend réellement dans son entourage.

Quand il pète un plomb contre son assistante sociale parce qu'il doit tout faire, les choses qui lui sont les plus difficiles, c'est à dire se confronter à la paperasse, aux démarches administratives, à la justice. L'aide aurait dû se situer à ce niveau. Pas à la fin quand ces espèces de connes lui suggèrent(menaces?)l'internement de force, avec les mots doux et pervers qui lui disent que s'il veut un coach, il lui faut accepter de se faire coacher et accepter l'hôpital :hotcry: C'est le moment le plus horrible je trouve. On sait que ça va signer son arrêt de mort. Il est au bout, il est acculé comme un lapin pris dans un piège, il n'a plus de force.

C'est vraiment dur. La loi est rude et inhumaine. il aurait fallu lui laisser le temps de rassembler ses affaires, de lui trouver un autre logement. Ca, c'est humain. C'est la pureté sans fard livrée à un monde de brutes épaisses.

Bon, pi bien sûr, le fait qu'il soit filmé jusqu'à la mort par son ami me laisse perplexe. Si j'avais été cet ami, aurais-je continuer à filmer, voyant mon camarade en déroute? Pas sûr. Aurais-je, après la mort de mon ami, présenté le court -métrage et gagné un prix avec? Encore moins sûr. Bon. Mais je ne le juge pas. Il a ses motivations, même si pas dans ma logique, je pense qu'il devait sincèrement aimer Mathieu, sinon je suis sûre que ce dernier n'aurait pas accepté qu'il le filme. Je ne sais pas.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#21 Message par G.O.B. » vendredi 15 août 2014 à 14:22

Je ne m'attendais pas à une 2ème partie aussi tragique :hotcry:
F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#22 Message par Pupuce » vendredi 15 août 2014 à 14:33

J'ai envie de rajouter aussi que les gens ont l'air de le craindre, de craindre des violences de la part de Mathieu. Mais ces colères ne sont rien comparées aux violences morales que lui subit de plein fouet, sans défense autre que la colère. Il est dépassé par son manque de compréhension du monde dans lequel les autres vivent et l'injustice qu'il doit ressentir. Il ne peut que hurler son sentiment d'injustice.

Moi c'est pas Mathieu qui me fait peur, c'est la société dans laquelle je vis...

je préfère rester dans mon trou plutôt que de me confronter à cette société, elle est trop violente
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
Mix78
Fidèle
Messages : 128
Enregistré le : vendredi 23 août 2013 à 1:55
Localisation : France

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#23 Message par Mix78 » vendredi 15 août 2014 à 15:06

Pupuce a écrit : Quand les deux femmes viennent constater je ne sais quoi de l'appart et que lui sait que la rencontre va être difficile parce qu'il ne comprend pas au fond pourquoi elles viennent avec toutes les démarches faites par courrier et mails auparavant. Il sait que ce n'est pas pour lui offrir des fleurs, il devine que ça va être difficile, il a peur de ne pas se maitriser car il ne comprends pas leurs motivations, leurs intentions.
Je trouve que tu soulève la un point des plus important. La réponse que lui font les deux femmes est emblématique. En répondant avec extrême douceur: "Ce n'est rien, Matthieu, nous comprenons.", elles participent a l’érection d'un mur de condescendance. Et ce qu'elles font là est, en réalité, d'une très grande violence. Matthieu, a plus que jamais besoin que l'on soit franc, mais c'est la dernière des choses que ces personnes entendent faire. Leur "ce n'est rien" signifie aussi: "Nous ne te donnerons pas d'informations" et leur "Nous comprenons" veut indiquer que, les autres comprennent sa situation et pas lui. C'est violent. D'une part elles restent socialement, 'dans les clous' et d'autre part, elles participent ainsi a son tourment.

Matthieu est parfaitement en mesure de comprendre ce qui ce passe. Ce qui se passe n'est pas l'important, ce qui compte, pour vivre en société c'est de comprendre les intentions des acteurs. C'est cette compréhension qui permet d'établir des prédiction sur ce qui va se passer. Ce qui l’intéresse c'est de savoir si il pourra rester dans son appart (au final) ou si il doit intégrer qu'il va être viré. Cela étant posé, on comprend alors que Mathieu ne diffère pas des autres personnes. En entretenant le plus grand secret sur les intentions de chacun, ces gens participent à isoler Matthieu.

Et le plus important est de se dire que si ce même sort est réservé à une personne neuro-typique, elle risque aussi d'être un peu perdue.
Pupuce a écrit : Quand il pète un plomb contre son assistante sociale parce qu'il doit tout faire, les choses qui lui sont les plus difficiles, c'est à dire se confronter à la paperasse, aux démarches administratives, à la justice. L'aide aurait dû se situer à ce niveau. Pas à la fin quand ces espèces de connes lui suggèrent(menaces?)l'internement de force, avec les mots doux et pervers qui lui disent que s'il veut un coach, il lui faut accepter de se faire coacher et accepter l'hôpital :hotcry:
Comme d'hab, un tissus de mensonges. J'ai bien écouté le passage du coaching. Il dénote bien l'éthique à géométrie variable de ces gens. Quand on lit ce que Matthieu (Matthjis Van Der Meer) écrit sur le site de philosophie (eng.logilogi.org) on comprends qu'il ne peux pas être dupe une seule seconde.
Pupuce a écrit :
C'est le moment le plus horrible je trouve. On sait que ça va signer son arrêt de mort. Il est au bout, il est acculé comme un lapin pris dans un piège, il n'a plus de force.

C'est vraiment dur. La loi est rude et inhumaine. il aurait fallu lui laisser le temps de rassembler ses affaires, de lui trouver un autre logement. Ca, c'est humain. C'est la pureté sans fard livrée à un monde de brutes épaisses.
Hello Pupuce et les autres ;)
Il est exténué! Beaucoup d'entre nous savent à quel point il est fatigué. Incapable de penser. Il a besoin de repos. C'est comme si on affamait un neuro-typique au point qu'il ne soit plus en mesure de réfléchir, et qu'on lui demande de se défendre à ce moment la. Pour, ensuite, pouvoir dire: "Vous voyez bien qu'il n'a rien a dire pour sa défense"! C'est si cruel, si gratuit...
Pupuce a écrit :
Bon, pi bien sûr, le fait qu'il soit filmé jusqu'à la mort par son ami me laisse perplexe. Si j'avais été cet ami, aurais-je continuer à filmer, voyant mon camarade en déroute? Pas sûr. Aurais-je, après la mort de mon ami, présenté le court -métrage et gagné un prix avec? Encore moins sûr. Bon. Mais je ne le juge pas. Il a ses motivations, même si pas dans ma logique, je pense qu'il devait sincèrement aimé Mathieu, sinon je suis sûre que ce dernier n'aurait pas accepter qu'il le filme. Je ne sais pas.
Ça c'est la cérise sur le gateau! Juger son ami? je ne vais pas le complimenter, mais je ne suis pas dans sa peau et je n'étais pas là. Je ne me permettrait donc pas de le juger (dans l'immédiat, je précise.), mais dans l'ensemble, le comportement de tout cet entourage est discutable. Peut on s'en laver les mains? (C'est la Paramount qui distribue, j’espère qu'il ne s'est pas enrichi non plus le monsieur...)

Je pense les choses suivantes:

La fin de Matthieu à peut être été précipitée par ces comportement malsains. Maladresses? Il serait intéressant d'approfondir.

Maladresses ou pas, une partie sont filmées, cela permet de pouvoir débattre plus objectivement (pour moi, une série d'aveux et de preuves accablantes)

Enfin, pour être tout à fait clair, je pense que les assos de défenses seraient légitimes à saisir la justice et a demander des comptes. L'histoire de Matthieu est banale, c'est le lot d'une écrasante majorité d'aspies adultes. J'ai eu le même traitement que Matthijs, ses mêmes réactions (sauf, bien sur...). Mais, généralement on détruit ces gens dans le feutré... Là c'est filmé! N'est ce pas pousser le bouchon un peu loin?!

:) A+
« Il est acquis que l’on peut dire n’importe quoi tant que l’on ne prétend pas parler avec précision et avec raison. » Allen Newell (1927-1992)

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#24 Message par Pupuce » vendredi 15 août 2014 à 15:34

Mix78 a écrit : Je ne me permettrait donc pas de le juger, mais dans l'ensemble, le comportement de tout cet entourage est discutable
Oui.
La fin de Matthieu à peut être été précipitée par ces comportement malsains
Je l'ai pensé aussi.
Mais, généralement on détruit ces gens dans le feutré.
Oui.
Là c'est filmé! N'est ce pas pousser le bouchon un peu loin?!
C'est ce qui fait la dureté de ce court métrage. Il y a un gouffre invisible entre les deux mondes. Ce court métrage peut-il servir à le réduire? A-t-on besoin de filmer la détresse et la souffrance pour que le monde NT puisse avoir accès à une infime partie du monde autistique? Pas sûr que cela serve à grand chose de mon point de vue. Le fait même que son ami présente son court-métrage prouve qu'il n'a pas compris. A moins d'un énorme cynisme, mais je ne crois pas.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#25 Message par Pupuce » vendredi 15 août 2014 à 15:42

mix78 a écrit :
Pupuce a écrit:
Quand il pète un plomb contre son assistante sociale parce qu'il doit tout faire, les choses qui lui sont les plus difficiles, c'est à dire se confronter à la paperasse, aux démarches administratives, à la justice. L'aide aurait dû se situer à ce niveau. Pas à la fin quand ces espèces de connes lui suggèrent(menaces?)l'internement de force, avec les mots doux et pervers qui lui disent que s'il veut un coach, il lui faut accepter de se faire coacher et accepter l'hôpital :hotcry:

Comme d'hab, un tissus de mensonges. J'ai bien écouté le passage du coaching. Il dénote bien l'éthique à géométrie variable de ces gens. Quand on lit ce que Matthieu (Matthjis Van Der Meer) écrit sur le site de philosophie (eng.logilogi.org) on comprends qu'il ne peux pas être dupe une seule seconde.
Oui, on voit très bien son extrême lucidité et son intelligence durant le court-métrage. Il n'est certainement pas dupe et on devine l'effondrement que ce type de comportement peut susciter quand on a plus les ressources pour s'exprimer.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#26 Message par G.O.B. » vendredi 15 août 2014 à 16:08

Je ne sais pas du tout si l'ami réalisateur a sous estimé le mal être de Matthieu, ne l'a pas pris au sérieux, n'a pas essayé de l'aider comme il fallait. Difficile de deviner ce qui n'a pas été filmé. Et je n'ai aucune idée de savoir s'il pourrait être poursuivi pour non assistance à personne en danger.

Cela dit, le fait que le documentaire soit diffusé me semble important pour essayer d'influencer les services sociaux et le juges pour des cas similaires dans le futur, même si la prise de conscience ne sera pas aisée...
F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26155
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#27 Message par freeshost » vendredi 15 août 2014 à 16:12

Oui, s'ils ne le diffusent pas sur YouTube, DailyMotion, et autres sites de visionnage gratuit, et en partage décentralisé, ils ne pourront toucher que peu de monde, c'est-à-dire pas assez.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#28 Message par Pupuce » vendredi 15 août 2014 à 16:20

G.O.B. a écrit :Cela dit, le fait que le documentaire soit diffusé me semble important pour essayer d'influencer les services sociaux et le juges pour des cas similaires dans le futur, même si la prise de conscience ne sera pas aisée...
Il faut l'espérer. Je doute qu'un jour le fonctionnement autistique soit compris mais si déjà il y a une prise de conscience de ce à quoi peut mener leurs comportements(la mort, la destruction de l'individu), peut-être que cela peut servir dans d'autres cas similaires? Mais j'ai un doute, quand même.

Ils vont très certainement percevoir Matthieu comme un malade psychiatrique qui de toute manière dysfonctionnait et pour lequel on ne peut rien faire...S'il est mort, c'est que ça ne pouvait pas finir autrement(dans leur tête de NT). Je pense qu'ils ne peuvent tout simplement pas concevoir la pensée autistique. C'est là le drame.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#29 Message par Pupuce » vendredi 15 août 2014 à 16:29

mis78 a écrit :D'une part elles restent socialement, 'dans les clous' et d'autre part, elles participent ainsi a son tourment.
Je voulais souligner cette phrase qui trouve beaucoup d'écho en moi. Comment ne pas développer de rage intérieure? Le nombre de fois où je me suis faite cette réflexion...

Et je voulais aussi parler des hommes qui interviennent dans son appart lorsqu'il a pris trop de médoc. La petite phrase qui demande s'il n'y a pas de fil sous tension ou le gaz ouvert, comme s'il s'agissait d'un piège :sick: . Mais sans doute sont-ils confrontés à ce type de choses avec des NT qui se suicident. Un autiste ne ferait pas ça, je ne le pense pas.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Jacline
Passionné
Messages : 455
Enregistré le : samedi 5 janvier 2013 à 15:53
Localisation : 49

Re: "Les lois de Matthieu" - ARTE 12/08/2014

#30 Message par Jacline » vendredi 15 août 2014 à 22:32

Jef a écrit :Tu n'as pas regardé jusqu'au bout.
Il est mort en 2011.

Cela arrive dans la dernière minute du documentaire.
Ça c'est du "spoil" :bravo:
OK Jef !
Ça arrive à la dernière seconde en voix of.
Merci de me le préciser.
Il est vrai que cela rend le film encore plus terrible.
"autisme très marqué" Professeur Sizaret en 1953 / "trouble envahissant du développement" CRA Nantes 2012
Psycholoque clinicienne à la retraite. Oui, oui !

Répondre