[Livre] Neurotribes - The Legacy of Autism and the Future of Neurodiversity (Steve Silberman)

Livres, publications, films, ressources en rapport avec l’autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#46 Message par Benoit » mardi 12 décembre 2017 à 15:26

Il faut sans doute que je précise, ce que je veux dire sur le volet "commercial" c'est que quelle que soit l'intérêt de cette traduction pour avancer la cause de l'autisme, elle n'aura pas lieu si elle n'est pas rentable. C'est comme ça que fonctionne le monde (et le monde de l'édition "généraliste").

Environ 500 pages de contenu "technique", ça représente (j'inclus la relecture et la correction) en général un tout autre budget qu'un bouquin de 100 pages écrit gros qui parle de banalités. On parle d'un contenu "de référence", du type qu'il faudrait mettre dans les lectures universitaires. Il faut par exemple harmoniser le vocabulaire (voire définir des termes).

Pour la "pétition", le plus simple c'est que tu t'inspires des (nombreuses) pétitions qu'on trouve sur le forum pour préparer un texte, on pourra ensuite le raffiner/enrichir avant de trouver la bonne plateforme pour le poster. La dernière en date que j'ai vu passer :
https://www.mesopinions.com/petition/so ... site/35835

Peut être que des membres seraient prêt à apporter leur concours rédactionnel ? (Ceci est un appel). :mryellow:

Ca serait bien aussi de trouver quelqu'un de connu qui accepte d'en faire une préface, et ça aidera à faire tourner la pétition.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 27699
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#47 Message par freeshost » mardi 12 décembre 2017 à 16:34

Benoit a écrit :Pour moi, la question n'est pas dans "le contexte" mais simplement bassement commerciale, est-ce que ça sera rentable de le faire paraître, même à coût de traduction réduit, pour le "seul" marché francophone ?
Question accessoire : est-ce que les parents et les pros acheteront ce livre. Avec les seuls adultes et amis, il n'y aura pas le nombre suffisant d'acheteurs pour un tirage même restreint.
Comment on a fait pour L'autisme pour les nuls, Le guide complet du syndrome d'Asperger, etc. ?

Et si des personnes diverses le traduisent en diverses langues ? Après tout, il n'y a pas que les personnes francophones et anglophones qui ont droit à l'accès aux connaissances, aux débats ; il y a les personnes italophones, les personnes hispanophones, les personnes russophones, les personnes arabophones, les personnes sinophones, etc.

[Les gouvernements peuvent subventionner les traductions d'ouvrages scientifiques plutôt que l'armement et autres machines à détruire des vies. :mrgreen: ]
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4624
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#48 Message par Flower » mardi 12 décembre 2017 à 16:38

Je pense que les histoires de chatons (ou chevaux) qui "sauvent" des enfants autistes, ce sont des histoires qui s'adressent au grand public, donc de ce point de vue-là, leur publication rapporte probablement davantage. Un livre comme celui-ci en revanche s'adresse aux professionnels et aux personnes concernées directement ou indirectement, donc bien sûr se vendra moins (mais à un prix plus élevé). Ce n'est pas qu'il n'y a pas d'intérêt à le traduire, on a bien traduit le pavé de Tony Attwood et "l'autisme pour les Nuls". Mais ce genre de traductions, ce sont des éditeurs spécialisés qui peuvent les sortir, pas un éditeur généraliste. Donc il faudrait cibler.

Il faut garder en tête aussi que le marché francophone est quand même très important, car il n'y a pas que la France, la Belgique et la Suisse, mais aussi l'Afrique francophone comme marché potentiel pour des publications en français. Bon, pas sûre qu'on y porte un intérêt marqué à l'autisme, mais de manière générale ça peut jouer dans l'intérêt de faire des traductions.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4344
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#49 Message par hazufel » mardi 12 décembre 2017 à 17:23

Je plussoie ce que dit Flower. Pour une traduction, c'est le pays qui veut traduire qui fait une demande de cession de droits à l'éditeur original.
Les coûts sont différents d'un roman, mais le prix de vente aussi. Cf tous les ouvrages universitaires, techniques, etc.
Il faudrait contacter des éditeurs qui ont ce genre d'ouvrages dans leur catalogue (comme De Boecke et sa série TED, ou AFD qui s'adresse aux professionnels mais aussi aux parents, etc.). Eux pourront ensuite demander les droits puis faire traduire. Et Misty, tu peux ensuite te proposer comme traductrice (l'auteur est toujours avisé des cessions de droits, donc puisque tu as maintenant son contact, c'est top), et certainement pas bénévolement. C'est un gros boulot.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 27699
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#50 Message par freeshost » mardi 12 décembre 2017 à 17:44

Pour la traduction, ça peut aussi être un travail d'équipe (par exemple : une personne Asperger, une personne psychologue spécialisée dans le spectre autistique, une personne psychiatre y aussi spécialisée, une personne parfaitement bilingue et avec beaucoup d'expérience dans la traduction dans le domaine du spectre autistique, etc.). :)
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4344
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#51 Message par hazufel » mardi 12 décembre 2017 à 18:11

Traducteur (et correcteur) est plutôt un travail d’ermite. Après c’est à l’éditeur de faire réviser la traduction par un quelconque expert s’il en a besoin, mais multiplier les traducteurs c’est risquer de mélanger les styles, et de rendre le texte peu fluide.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#52 Message par misty » mardi 12 décembre 2017 à 19:11

Benoit a écrit :Il faut sans doute que je précise, ce que je veux dire sur le volet "commercial" c'est que quelle que soit l'intérêt de cette traduction pour avancer la cause de l'autisme, elle n'aura pas lieu si elle n'est pas rentable.
Je comprends oui, mais pour moi c'est un peu Jörmungand (=serpent qui se mord la queue) car tant qu'on "vendra" de l'autiste qui a besoin d'être sauvé, c'est ça que les gens voudront acheter. Je ne pense pas avoir besoin d'être sauvée, mais j'ai bien conscience que si c'était le cas ma vie serait bien plus facile. Je crois que c'est un peu pareil concernant les bouquins et la représentation de l'autisme: ce qui est vs ce que les gens voudraient qui soit. L'exemple de l'épée dans la brume me semble pertinent car il a bénéficié d'une bonne couverture médiatique, je crois qu'il a été très lu. A mon avis c'est parce qu'il représente tout ce que les gens veulent que l'autisme soit (je ne sais pas si c'est très clair).

Le livre de Silberman est un peu à contre-courant de ça, du coup si tu demandes à des gens s'ils ont envie de lire un bouquin qui déconstruit un mythe qui semble arranger tout le monde (avec tout ce que l'autisme peut contenir de fantasmagorique), à première vue ils préfèreront les petits chats.
C'est le souci de la rentabilité qui ne rime pas toujours avec information.
Environ 500 pages de contenu "technique", ça représente (j'inclus la relecture et la correction) en général un tout autre budget qu'un bouquin de 100 pages écrit gros qui parle de banalités. On parle d'un contenu "de référence", du type qu'il faudrait mettre dans les lectures universitaires. Il faut par exemple harmoniser le vocabulaire (voire définir des termes).
Je constate dernièrement un laisser aller hallucinant concernant les traductions chez certains éditeurs. Un des derniers livres que j'ai lus ma paru vraiment "traduit avec les pieds", et sans blague je doute fortement qu'il ait été relu avant publication. Je crois que ce n'est plus ce que c'était, dans ce domaine.
Sans parler des livres que j'ai lus à la fois en anglais et en français: sur certains sujets (notamment l'écoféminisme) je ne serais pas surprise qu'un jour on retrouve un paquet d'idées en train de flotter sur l'atlantique tellement il y a de "disparitions" durant le processus... :shock:

Bonne idée la pétition, je veux bien de l'aide si quelqu'un a des idées.
Ca serait bien aussi de trouver quelqu'un de connu qui accepte d'en faire une préface, et ça aidera à faire tourner la pétition.
Carrément oui! La version anglaise est préfacée par O.Sacks déjà ça en jette (et il est assez plébiscité en France).
Il faudrait voir avec superpépette, la fille pas sympa par exemple tu crois? A.Ouellette serait peut-être intéressé aussi?
FH a écrit :[Les gouvernements peuvent subventionner les traductions d'ouvrages scientifiques plutôt que l'armement et autres machines à détruire des vies. :mrgreen: ]
Heu là vu que le sujet c'est un peu "penser différemment", je doute que ça colle avec les projets en cours :mrgreen:
Flower a écrit :Je pense que les histoires de chatons (ou chevaux) qui "sauvent" des enfants autistes, ce sont des histoires qui s'adressent au grand public, donc de ce point de vue-là, leur publication rapporte probablement davantage.
Bah on peut mettre un chat dans la préface, ou un petit lapin (très bankable le petit lapin aussi :mryellow: )
Un livre comme celui-ci en revanche s'adresse aux professionnels et aux personnes concernées directement ou indirectement, donc bien sûr se vendra moins (mais à un prix plus élevé). Ce n'est pas qu'il n'y a pas d'intérêt à le traduire, on a bien traduit le pavé de Tony Attwood et "l'autisme pour les Nuls". Mais ce genre de traductions, ce sont des éditeurs spécialisés qui peuvent les sortir, pas un éditeur généraliste. Donc il faudrait cibler.
Il n'est pas si scientifique que ça, en fait il me semble abordable et potentiellement "tendance" notamment à cause du côté geek/Silicon Valley. "Scientifique", c'est surtout dans la mesure où il remet de l'ordre dans les histoires de vaccins, frigos et autres avancées qui peinent visiblement à franchir nos frontières. C'est vraiment de la vulgarisation, à ce que j'en ai lu pour l'instant.

Dans la préface, Sacks dit "I know of no one else who has spent so much time simply listening, trying to understand what it is like to be autistic."
A mes yeux, c'est précisément pour ça qu'il faut le rendre accessible, et à la fois c'est aussi précisément pour ça que ça va être difficile à réaliser et à vendre. Essayer de comprendre c'est admettre qu'on ne comprend pas. En France, il me semble que tout le monde a tellement déjà tout compris que l'intérêt peut sembler limité à leurs yeux... :?

+1 concernant la francophonie, il y a le Québec en plus!
hazufel a écrit :Il faudrait contacter des éditeurs qui ont ce genre d'ouvrages dans leur catalogue (comme De Boecke et sa série TED, ou AFD qui s'adresse aux professionnels mais aussi aux parents, etc.). Eux pourront ensuite demander les droits puis faire traduire.
Je ne sais pas si ça rentre dans le cadre de De Boecke et cie... C'est quand même beaucoup moins "clinique" que Vermuelen and co... En avançant dans ma lecture je pourrais peut-être me faire une idée. :wink:
hazufel a écrit : Et Misty, tu peux ensuite te proposer comme traductrice (l'auteur est toujours avisé des cessions de droits, donc puisque tu as maintenant son contact, c'est top), et certainement pas bénévolement. C'est un gros boulot.
Je sais, mais à la fois ça me semble négociable: bien sûr que s'ils veulent un truc rapide qui me demande un investissement max il faudra me payer dans le sens où ça m'empêcherait de travailler. Si je le fais bénévolement, ils devront tenir compte de la possibilité que je reprenne un boulot à mi-temps ou sur quelques mois. Dans ce cas même si je pourrais bosser dessus je serais forcément moins productive...
Je pense que ça dépend de plein de choses. :?
*Diag TSA*


“Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light;
I have loved the stars too fondly to be fearful of the night.”

Sarah Williams

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 27699
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#53 Message par freeshost » mercredi 13 décembre 2017 à 1:28

hazufel a écrit :Traducteur (et correcteur) est plutôt un travail d’ermite.
Après Thierry Lhermite, misty l'ermite ? Tu as le choix de l'ermitage. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4344
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#54 Message par hazufel » mercredi 13 décembre 2017 à 8:16

Je ne trouve pas les livres de J. Schovanec a tendance de l’autiste qui veut être sauvé. Au contraire même. Un livre « apporté » passe plus facilement certaines barrières. Si lui ou une autre personne autiste déjà publiée évoque la pertinence de ce livre à son propre éditeur, il sera écouté.
Schovanec a publié chez Plon, et comme il est aussi publié en poche, ça indique qu’il a un succès non négligeable. Les éditeurs poche n’achètent pas les droits sans « arrières » ou rarement.
Julie Dachez a publié chez Delcourt, qui ouvre en ce moment son catalogue. D’après J. Schovanec, elle a plus vendu que Mélenchon, si elle apporte un ouvrage, elle devrait donc être entendue.
Autisme Diffusion édite pas mal de titres intéressants,
Pour la préface, JC Ameisen a rédigé celle de Je suis à l’Est, et il est grand défenseur de la neurodiversité. Il a reçu J. Schovanec, a fait toute une émission sur D. Tammet et est grand admirateur d’Oliver Sacks. Son émission est une des plus écoutée. Il peut aussi « apporter » le livre. Il a publié les chroniques de ses émissions aux Liens qui Libèrent. Une maison très intéressante quant à son engagement.
Pour ce qui est des traductions, je suis de ton avis Misty. Beaucoup d’éditeurs rognent maintenant sur la révision de traduction, et la correction...
Le marché de l’édition est de moins en moins porteur et même si une poignée d’auteurs est très rentable, ce n’est pas le cas de la majorité, d’où les coupes dans les frais engagés.
En tout cas, si quelqu’un a des contacts avec des personnes autistes « médiatiques », leur aide pour trouver une maison d’edition prête à s’engager dans la publication française du livre serait une grosse avancée.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#55 Message par Benoit » mercredi 13 décembre 2017 à 10:50

hazufel a écrit : Pour ce qui est des traductions, je suis de ton avis Misty. Beaucoup d’éditeurs rognent maintenant sur la révision de traduction, et la correction...
Le marché de l’édition est de moins en moins porteur et même si une poignée d’auteurs est très rentable, ce n’est pas le cas de la majorité, d’où les coupes dans les frais engagés.
C'est ça, de moins en moins de temps pour faire les traductions, des prix tirés par le bas par des "non professionnels", le travail d'éditeur/relecteur qui passe de plus en plus à l'as.
Ca peut probablement être rassurant pour un éditeur de bénéficier du soutien "d'experts" du coup.
En tout cas, si quelqu’un a des contacts avec des personnes autistes « médiatiques », leur aide pour trouver une maison d’edition prête à s’engager dans la publication française du livre serait une grosse avancée.
Je crois qu'Olivierfh est en contact avec un petit spécialiste français expatrié au Canada, qui connait légèrement le domaine. Peut être pourrait il tater le terrain ?

(Soit pour la préface, soit pour une participation à un "conseil technique").
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4509
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#56 Message par misty » mercredi 13 décembre 2017 à 12:33

freeshost a écrit :
hazufel a écrit :Traducteur (et correcteur) est plutôt un travail d’ermite.
Après Thierry Lhermite, misty l'ermite ? Tu as le choix de l'ermitage. :lol:
Tu as oublié Bernard!
Spoiler :  : 
Image
:mrgreen:
hazufel a écrit :Je ne trouve pas les livres de J. Schovanec a tendance de l’autiste qui veut être sauvé. Au contraire même.
Je suis d'accord (j'aurais dû expliciter plus), mais je trouve que les médias ont tendance à le mettre dans cette position (quand ce n'est pas dans celle du génie excentrique, toute aussi condescendante et dommageable à mes yeux.)
Comme je le disais j'aime beaucoup ce qu'il fait, mais je vois un autre facteur de nécessité d'alternative: les non-autistes à qui j'ai fait lire ses livres ont beaucoup de mal à suivre. Un de ceux qui m'a le plus touchée est "de l'amour en autistan", j'étais hyper enthousiaste mais je crois que beaucoup le trouvent indéchiffrable et trop opaque.
Pareil pour Bogdashina: c'est celui que je conseille le plus et tout le monde me le rend avec la même mine déconfite en me disant "je comprends rien" :?

La "nouveauté" de Silberman c'est qu'il n'est ni autiste ni clinicien. C'est du travail journalistique qui me paraît relativement abordable et neutre (même si évidemment il reste toujours une part de subjectivité).
Pour la préface, JC Ameisen a rédigé celle de Je suis à l’Est, et il est grand défenseur de la neurodiversité. Il a reçu J. Schovanec, a fait toute une émission sur D. Tammet et est grand admirateur d’Oliver Sacks. Son émission est une des plus écoutée.
C'est drôle j'avais pensé à lui aussi. :)
Benoit a écrit : Je crois qu'Olivierfh est en contact avec un petit spécialiste français expatrié au Canada, qui connait légèrement le domaine.
:lol: Je crois voir de qui ça s'agit, oui... :mrgreen:
Il y a aussi des membres du forum participant à l'étude sur les femmes (à laquelle je participerais si je me consternais moins de désorganisation... :( ) Peut-être un autre moyen de voir ça, au cas où?

Quelqu'un a des idées pour la pétition?
*Diag TSA*


“Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light;
I have loved the stars too fondly to be fearful of the night.”

Sarah Williams

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4344
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#57 Message par hazufel » mercredi 13 décembre 2017 à 13:34

Misty a écrit :
Je suis d'accord (j'aurais dû expliciter plus), mais je trouve que les médias ont tendance à le mettre dans cette position (quand ce n'est pas dans celle du génie excentrique, toute aussi condescendante et dommageable à mes yeux.)
La plupart des journalistes ne lisent pas les livres, et s'arrêtent à ce qui est "particulièrement exceptionnel", comme le nombre de langues qu'il parle (je ne pense pas qu'ils sachent d'ailleurs les citer), ou son QI, ou qu'il ait fait SP. :(
Misty a écrit : Comme je le disais j'aime beaucoup ce qu'il fait, mais je vois un autre facteur de nécessité d'alternative: les non-autistes à qui j'ai fait lire ses livres ont beaucoup de mal à suivre. Un de ceux qui m'a le plus touchée est "de l'amour en autistan", j'étais hyper enthousiaste mais je crois que beaucoup le trouvent indéchiffrable et trop opaque.
Pareil pour Bogdashina: c'est celui que je conseille le plus et tout le monde me le rend avec la même mine déconfite en me disant "je comprends rien" :?
J'ai beaucoup aimé De l'amour en Autistan, et tous ses livres. Je suis à l'Est a été, avec l'émission sur les docks de France Culture, les deux éléments qui m'ont le plus ébranlée. J'appréhendais là un référentiel qui me parlait. Depuis, tout a changé. J'ai commandé le Bogdashina, il y a longtemps que je veux le lire. Je suis certaine qu'il va me plaire, d'après ce que j'ai lu ici et là. Mais comme tu dis, il faut ouvrir le public, parce que nous, la neurodiversité, évidement qu'on la souhaite.
Misty a écrit :La "nouveauté" de Silberman c'est qu'il n'est ni autiste ni clinicien. C'est du travail journalistique qui me paraît relativement abordable et neutre (même si évidemment il reste toujours une part de subjectivité).
Souvent le travail journalistique trouve un lectorat assez étendu, c'est une bonne chose donc.
Misty a écrit :
Pour la préface, JC Ameisen a rédigé celle de Je suis à l’Est, et il est grand défenseur de la neurodiversité. Il a reçu J. Schovanec, a fait toute une émission sur D. Tammet et est grand admirateur d’Oliver Sacks. Son émission est une des plus écoutée.
C'est drôle j'avais pensé à lui aussi. :)
Je suis totalement inconditionnelle, donc peut-être pas objective, mais il me semble très indiqué. :mryellow:
Misty a écrit :
Benoit a écrit : Je crois qu'Olivierfh est en contact avec un petit spécialiste français expatrié au Canada, qui connait légèrement le domaine.
:lol: Je crois voir de qui ça s'agit, oui... :mrgreen:
Il y a aussi des membres du forum participant à l'étude sur les femmes (à laquelle je participerais si je me consternais moins de désorganisation... :( ) Peut-être un autre moyen de voir ça, au cas où?
La maison d'édition qui a publié Mottron en français, est Belge. Une préface de lui serait vraiment intéressante, et il pourrait apporter le livre également :bravo: Il serait aussi pertinent de penser aux maisons d'édition Québecoises, vu leur état d'esprit nettement plus évolué que le notre en matière d’autisme.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 27699
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#58 Message par freeshost » mercredi 13 décembre 2017 à 13:57

Enweille ! Lâchez pas ! C'est astheure qu'y est temps de pas louper l'métro. :) :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#59 Message par Benoit » mercredi 13 décembre 2017 à 14:29

Est-ce que ça serait pas le moment de créer un fil dédié à l'organisation du projet pour recueillir les idées et participations ?

Proposition de rubriques :

[Traduction] Pas commencée, proposée par Misty
[Contact Auteur] S. Silberman intéressé par la question, en contacts avec son éditeur.
[Editeur Francophone]
[Promotion Academique]
[Promotion "Communauté de l'autisme"]
[Préface française]
[Promotion généraliste / publicité]
[Associations Générales francophones] A impliquer ou non ?
[Contats spécifiques]
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

alexis
Adepte
Messages : 272
Enregistré le : lundi 21 janvier 2008 à 19:17
Localisation : Lille

Re: [Livre] Neurotribes, The Legacy of Autism and the Future

#60 Message par alexis » mercredi 13 décembre 2017 à 18:25

Il existe aussi la solution de faire une collecte de fond au profit d'une association de personnes autistes (ou créée spécialement pour ce projet) type crawdfunding pour acheter les droits de traduction/exploitation en français sans passer par un éditeur. La traduction pourrait même dans ce cas être publiée gratuitement. Chaque personne intéressé par la futur traduction peut faire don du prix d'un livre ou plus ; vous pouvez aussi solliciter des fondations d'investissement caritatifs pour qu'ils fassent un don au projet.
exemple : http://financeparticipative.org/finance ... ticipatif/
entrepreneur, hpi, hyper-sélectivité alimentaire sévère depuis bb, Mottron friendly :)
PS : Ne vous embêtez pas à répondre à mes propos, je n'y répondrai pas. Je ne revendique rien, juste je me renseigne sur un symptôme en commun.

Répondre