[Animé] Frozen - La reine des Neiges (Chris Buck, Jennifer Lee)

Livres, publications, films en rapport avec l'autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
Avatar du membre
Meddio
Passionné
Messages : 418
Enregistré le : jeudi 29 mars 2018 à 7:16
Localisation : PACA

Re: [Film] Frozen - La reine des Neiges

#31 Message par Meddio » jeudi 14 juin 2018 à 19:44

J'aime l'idée selon laquelle ce serait peut-être la différence* - quelle qu'elle soit - et la vie avec (qu'on la cache ou l'assume) qui pourrait ressortir du personnage d'Elsa


*Relative à une "norme"
Diagnostiqué SA et HPI

Girl
Régulier
Messages : 46
Enregistré le : jeudi 28 juin 2018 à 19:06

Re: [Film] Frozen - La reine des Neiges

#32 Message par Girl » lundi 2 juillet 2018 à 23:35

bonjour je trouve plutôt la reine des neiges hypersensible/écorchée vive, pas autiste... j'ai connu pas mal de gens comme elle, j'ai l'impression...
non diagnostiquée, traits autistiques

Avatar du membre
Uciel
Régulier
Messages : 56
Enregistré le : jeudi 11 juillet 2019 à 19:00
Localisation : Sud-Est

Re: [Film] Frozen - La reine des Neiges

#33 Message par Uciel » mardi 30 juillet 2019 à 11:37

Pruny a écrit :
jeudi 14 juin 2018 à 16:47
Je déterre un peu le sujet =)
Je crois qu'Elsa est considéré comme un symbole LGBTQI+ par cette communauté, qui fait le parallèle entre le secret des pouvoirs magiques d'Elsa et le secret de certaines personnes homosexuelles qui cachent leur préférences sexuelles à leur entourage. "Libérée, délivrée, je ne mentirais plus jamais", ça leur parle à eux aussi. Peut être que la question que soulève le personnage d'Elsa (que j'adore à titre personnel), c'est la question du faux-self (je crois, si ce mot désigne bien une personnalité apparente éloignée de soi, mais sa définition semble variée selon les écoles de psychologie qui l'emploient).
Dans ce cas je crois que plusieurs communautés, dont les LGBTIQ+, les autistes, mais peut être d'autres peuvent se reconnaître, parce qu'ils ont ce point commun avec Elsa de "jouer un role". Sans parler de diagnostic, on peut parler d'une communauté d'expérience. Qu'en pensez vous ?
C'est (je trouve), une très bonne analyse/concusion :)
Même si l'analyse à l'origine du topic m'a convaincu, cette chanson a beaucoup raisonné en moi après mon divorce, d'un mariage où je n'étais finalement pas libre d'être moi-même.
+1 pour la théorie du faux self ! :bravo:
Non diagnostiqué, en plein questionnement :?:
En attente d'un rdv au CRA (juin 2022, gardons espoir)

Répondre