[Livre] Bric-à-brac psy

Livres, publications, films en rapport avec l'autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
belzebuth23
Forcené
Messages : 523
Enregistré le : vendredi 4 mars 2011 à 21:46
Localisation : Lyon

Re: bric-à-brac psy

#31 Message par belzebuth23 » mardi 2 août 2011 à 5:28

Jean a écrit :Oui, il serait bon que les "médecins reconnaissent leurs limites"
Un autre exemple : mon ancien médecin traitant était persuadé que je n'avais aucun "handicap", alors quand je lui ai dit que ma psy soupçonnait fortement un SA, il a désapprouvé... Pour lui, je suis en opposition à tout ce qu'on me dit, une "façon de m'affirmer"...
J'ai laissé tomber ce médecin il y a un an, malgré tout ce qu'il m'avait apporté, il ne me comprenait plus et ne voulait pas voir que le problème ne vient pas de ma volonté!
Ma psy l'a informé par courrier puis de visu de mon diagnostic, mais ça l'a laissé indifférent. Il reste sur son idée...
Tant pis!

Avatar du membre
bernard
Forcené
Messages : 3478
Enregistré le : mercredi 27 février 2008 à 22:34
Localisation : Clermont-Fd, Auvergne

Re: bric-à-brac psy

#32 Message par bernard » mardi 2 août 2011 à 13:33

Rappel:
Sur la totalité des années de formation d'un médecin, 2 heures sont consacrées à l'autisme.
Ne demandons pas aux médecins de connaitre l'autisme.
Sauf pour ceux qui ont volontairement suivi une formation sur le sujet, pour les autres, c'est peine perdue.

Autre point:
Vu l'âge moyen d'un médecin en France, ses études sur le sujet de l'autisme sont maintenant dépassées (voire fausses) et sont à renouveler pour tenir compte des récentes découvertes sur le sujet.

Dernier point:
L'autisme n'est pas une maladie. L'autisme ne se soigne pas (au sens d'une maladie).
Le médecin diagnostique les maladies pour trouver le médicament adapté pour la résorber.
Ne demandons pas aux médecins de soigner l'autisme comme on leur a appris à le faire pour des maladies.

On comprend ainsi mieux la phrase que tu écris :
Ma psy l'a informé par courrier puis de visu de mon diagnostic, mais ça l'a laissé indifférent. Il reste sur son idée...
Sa réaction est normale.
Bernard (55 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)

Guy
Forcené
Messages : 616
Enregistré le : mercredi 5 août 2009 à 6:42
Localisation : France

Re: bric-à-brac psy

#33 Message par Guy » mercredi 3 août 2011 à 8:10

Bernard, je crois reconnaître tes arguments.

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

Re: bric-à-brac psy

#34 Message par Murielle » lundi 22 août 2011 à 10:34

bernard a écrit :Sur la totalité des années de formation d'un médecin, 2 heures sont consacrées à l'autisme.
J'avais en effet entendu ça aussi.....Le médecin qui parvient à retenir ces cours de 2h00...Forcément, c'est un AS.!
C'est tout de même honteux quand on connait la proportion de personnes touchées par une forme d'autisme....! :evil:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

Re: bric-à-brac psy

#35 Message par Jonquille57 » lundi 22 août 2011 à 11:59

Il faut pourtant se méfier de ce genre d'information. J'avais aussi entendu que les étudiants en médecine n'avaient qu'un seul cours de 3 heures sur le diabète insulino-dépendant.... Info ou intox ? :roll:

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

Re: bric-à-brac psy

#36 Message par Murielle » lundi 22 août 2011 à 13:51

Faudrait demander à un médecin.... :roll:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

Re: bric-à-brac psy

#37 Message par Jonquille57 » lundi 22 août 2011 à 20:21

Il est aussi possible que la réponse varie en fonction de l'âge du médecin... :wink:

Avatar du membre
omega
Forcené
Messages : 1669
Enregistré le : lundi 18 janvier 2010 à 17:22

Re: bric-à-brac psy

#38 Message par omega » mardi 23 août 2011 à 14:07

De toute façon, il y aurait trop de maladies pour en faire le tour en 8 ans d'études.
A souhaiter que leur formation leur permette surtout d'apprendre à se remettre en question, à rechercher les informations et à se former sur les sujets qu'ils ne connaissent pas, lorsqu'ils y sont confrontés...
«Nous sommes tous des farceurs: nous survivons à nos problèmes.» (Cioran)

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

Re: bric-à-brac psy

#39 Message par Jonquille57 » mardi 23 août 2011 à 18:07

Le problème, c'est que je doute que les médecins soient conscients de ne pas tout savoir... et c'est là que cela devient dangereux... :roll:

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

Re: bric-à-brac psy

#40 Message par Murielle » mardi 23 août 2011 à 18:14

En effet, rares sont ceux qui disent "je ne sais pas, je vous envoie vers un plus qualifié que moi..." Ils préfèrent parler de "virose" ou de maladie "idiopathique"....Pffff :?
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

Re: bric-à-brac psy

#41 Message par Murielle » mardi 23 août 2011 à 18:15

Ou pour ce qui nous concerne: "psychose infantile", voire "dysharmonie évolutive".... :evil:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

Re: bric-à-brac psy

#42 Message par Jonquille57 » mardi 23 août 2011 à 19:18

Pour envoyer vers le spécialiste adéquat, encore faut-il qu'ils arrivent à comprendre ce qui se passe. Quand j'ai consulté le pédiatre qui a suivi Mysterio pendant ses premières années ( enfin, de 0 à 12 ans tout de même ), celui-ci était loin de s'imaginer que Mysterio était autiste... Malgré tout, il m'a envoyé vers d'autres médecins : aucun ne m'a jamais parlé d'autisme... :naugty: A l'époque, on ne me parlait pas encore de psychose infantile. Les premières années, selon eux, je me faisais des idées et m'inquiétais pour rien, et vers la fin, c'était " troubles du comportement ". C'est tout. :roll:

Avatar du membre
omega
Forcené
Messages : 1669
Enregistré le : lundi 18 janvier 2010 à 17:22

Re: bric-à-brac psy

#43 Message par omega » mercredi 24 août 2011 à 10:28

Murielle a écrit :En effet, rares sont ceux qui disent "je ne sais pas, je vous envoie vers un plus qualifié que moi..." Ils préfèrent parler de "virose" ou de maladie "idiopathique"....Pffff :?
Ce qui est malheureux, c'est que ce soient les parents/patients qui prennent eux-mêmes ce genre de décisions, après être allés eux-mêmes se renseigner sur google... :roll:
Ce que j'ai dû aussi faire ce printemps pour un autre problème que le SA: jeté à la poubelle une ordonnance longue comme le bras avec un médicament par symptôme :roll: et je me suis bougé le cul à faire des recherches pour trouver d'autres pistes.
Mais bon, ce faisant on bute malheureusement vite sur ses limites et son incompétence. Là, si j'avais eu un toubib sous la main pour apporter ses lumières, faire le tour de chacune de ces pistes et des moyens possibles pour en avoir le coeur net, j'aurais pas dit non. Mais bon, c'est ptêt trop demander aussi...
J'ai très peu d'expérience avec l'univers médical (répulsion salutaire :mryellow: ) mais à chaque fois à travers mes expériences ou celles des autres, j'en reviens à la même conclusion: personne n'est mieux qualifié que soi pour s'occuper de soi, et on ne devrait surtout jamais (ô grand jamais) renoncer à sa propre "souveraineté" sur soi-même, pour l'abandonner aveuglément entre les mains de n'importe qui.
Demander de l'aide et coopérer mais jamais fermer les yeux pour tout ce qui nous concerne... C'est malheureux d'en être réduit à se démerder à cause d'un désaccord de principes là-dessus...
«Nous sommes tous des farceurs: nous survivons à nos problèmes.» (Cioran)

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

Re: bric-à-brac psy

#44 Message par Murielle » mercredi 24 août 2011 à 10:52

Je te rejoins Oméga, car bien souvent, c'est nous-même (pour nous ou pour nos enfants) qui "sentons" que quelque chose ne va pas....En faisant des recherches en prenant divers avis, on finit par trouver (plus ou moins) ce qui se passe....L'essentiel étant (pour ma part) de ne JAMAIS prendre pour argent comptant ce que me dira le médecin.! :? :mryellow:
D'ailleurs, j'ai remarqué qu'au travers des divers témoignages reçus par le biais de la permanence téléphonique d'Asperansa que la plupart des parents ont eux-mêmes mis sur la piste les "professionnels".! :shock:
Jonquille, pendant plusieurs mois, les multiples médecins qu'on avait vu pour Léo me disaient aussi qu'il n'avait rien.! Qu'il fallait le laisser "grandir".... :?
Jusqu'à.....
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

Re: bric-à-brac psy

#45 Message par Murielle » mercredi 24 août 2011 à 10:53

Et puis, moi aussi ça m'agace qu'on soigne les symptômes mais qu'on ne cherche pas la cause.! :evil:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Répondre