Fiancée d'aspie, comment faire ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
poupie85
Occasionnel
Messages : 22
Enregistré le : dimanche 6 mai 2012 à 22:47

Fiancée d'aspie, comment faire ?

#1 Message par poupie85 » vendredi 24 mai 2013 à 15:26

Je suis en couple depuis 1 an 1/2 avec un homme de 32 ans qui est très probablement asperger ou autiste HN.
Son diagnostic prend fin le 27 mai prochain, s'il en est à ce stade dans l'évolution du suivi, on nous l'a dit, c'est qu'un TED a été détecté ( reste juste à avoir le papier, le sésame ).

Le problème c'est que nos caractères paraissent incompatibles.

Je suis une hyper sensible qui a un très fort besoin d'amour et de tendresse ( traumatisme dans la relation parentale puis ex-conjoint violent et infidèle ), et que lui, comme tout bon aspie, est assez froid, n'aime pas le côté tactile, analyse tout rationnellement et sans aucune émotion, et que nos deux versions clashent à chaque fois. J'ai énormément besoin de parler de mes ressentis pour les évacuer, et pour lui le dialogue est une source de fatigue et une perte de temps ( du moins quand ça s'éternise, ce qui a tendance c'est vrai à être le cas avec moi ). Je traîne mes ressentis sur plusieurs jours, lui les zappe en 5min.

Par exemple, si nous avons une violente dispute ( il a toujours des mots TRES blessants ), je pars en pleurs - et ça l'énerve de me voir pleurer, il ne comprend pas, trouve ça illogique et gamin -, il ne sait pas me réconforter, m'ordonne d'aller mieux sinon - menaces -, donc je ravale, mais je ne vais pas bien, la nuit j'y pense encore, je ressasse, je ressasse, et je me lève le lendemain plus mal que la veille.

J'aimerais ne pas être comme ça mais je ne peux pas faire autrement. Quand je vais mal, j'a besoin de pouvoir en parler à mon homme, que je vois comme mon meilleur ami, mon frère, mon confident, tout autant que mon amant.
J'aurais juste besoin d'entendre qu'il me comprend, qu'il me pose des questions pour m'aider à exprimer ma peine, puisque les mots sortent difficilement chez moi, et puis qu'il me prenne dans ses bras et me dise qu'il m'aime, qu'il sera toujours là pour moi, que tout ça n'est pas si grave.

Lui ne sait pas faire ça.

Il me voit aller mal et ne comprend pas pourquoi, il écoute certes mais ne répond rien et n'a pas un geste. Un vrai mur. Puis il se lève parce que " on a parlé, non ? " alors que j'ai tapé un monologue et que j'ai eu le sentiment de parler dans le vide.
La dernière fois il m'a même dit que quand je le soulais, il comptait les tuiles du mur d'en face ( apparemment il y en a 2807 un truc comme ça )

Je me sens de plus en plus seule et je m'enfonce dans ma déprime. Ca m'arrive de sortir marcher dans la nature à 22h et rester bêtement assise en pleine nuit dans l'herbe mouillée, avec l'envie de me foutre en l'air et de me demander de quelle façon ça serait le mieux. Ca m'arrive de ne pas manger pendant des jours ( comme depuis hier midi ). Je dors comme une masse mais je me réveille toujours plus fatiguée que la veille. irritable aussi. Je sens que je deviens aigrie petit à petit.

Pourtant je ne suis pas comme ça : je me rappelle des petits mots qu'on s'envoyait entre copines au lycée, je les ai tous gardés, ou des mots laissés sur des photos de classe : j'étais pleine de vie, tout le monde m'adorait et louait ma bonne humeur et mon éternel sourire, " garde toujours cet esprit positif " " ne change pas, tu es un rayon de soleil " ! qu'on me marquait. J'étais la déconneuse, la boute en train, mais aussi celle qu'on venait voir quand ça n'allait pas, bref : la nana bien dans ses pompes. Tout a changé depuis ma majorité, à cause de ce 1er conjoint, et maintenant à cause de cette relation dans laquelle je n'arrive pas à trouver ma place.

Je voudrais simplement être moi, et aimée pour ce que je suis, au lieu de ça mes comportements agacent ( je suis trop collante, trop oppressante, parce que je cherche souvent le câlin, que j'aime soulever le T-shirt, caresser, embrasser, palper.. ), mon caractère agresse ( j'aime le débat et les discussions, je déteste laisser moisir les soucis ), mes états d'âme soulent ( je suis très souvent angoissée, de plus en plus, j'en arrive à ne plus parvenir à me sentir bien 2 jours de suite ).

Je suis apparemment compliquée et difficile à vivre, à cause de ces angoisses qui me bouffent de plus en plus.
Pourtant il est conscient que je le traite comme un roi ( je lui fais ses plats préférés selon le menu de la semaine qu'il choisit lui-même ) j'accorde beaucoup d'importance à ses routines ( l'émission favorite, l'apéro, le hobby, la musique.. ), mais comme je vais de plus en plus mal, je commence à être moins dans l'effort vis à vis de lui et de son syndrome et de plus en plus dans la rancoeur.

je lui en veux terriblement parce que je me sens seule et mal aimée. De plus en plus.

Je ne sais pas si je suis faite pour vivre avec un autiste.

Je voulais même en faire mon métier ou du bénévolat auprès d'enfants avec la méthode ABA, mais d'après lui je les rendrai fous, parce que je ne suis pas faite pour ça ( lors de la dernière dispute ).

Je ne sais plus comment faire. Je dépéris de plus en plus, je suis de moins en moins moi-même, il faut que les choses changent, je ne sais pas comment mais il faut qu'elles changent, je vais finir par faire une bêtise tellement je suis mal.

Le fait que je ne travaille pas encore est un élément, je le sais : j'ai passé le concours d'infirmière et j'attends les résultats. Je mise beaucoup sur une rentrée en école pour mon bien-être, mais j'ai peur de me faire des films. Je voulais plus que tout bosser en psychiatrie et auprès d'autistes, j'ai même fait un stage récemment, mais je crois que je vais laisser tomber, si déjà à la maison je n'arrive pas à gérer, je ne me vois pas faire ça toute la journée à côté.

Voilà, j'ai bien déballé, je ne me sens pas mieux, mais bon, j'en avais envie.

Avatar du membre
Mizton
Forcené
Messages : 910
Enregistré le : vendredi 13 janvier 2012 à 14:18
Localisation : Nantes

Re: Fiancée d'aspie, comment faire ?

#2 Message par Mizton » vendredi 24 mai 2013 à 16:03

En tant que compagnon d'aspie, je me dois de réagir sur deux points :

Déjà, je ne suis pas d'accord avec ta formulation "comme tout bon aspie, il est ceci cela". Mon mec est aspie et il me dit plus souvent qu'il m'aime que l'inverse. Il m'offre des fleurs et a souvent des petites attentions, disons, "romantiques". Il a appris à aimer les câlins et il les réclame presque plus que moi. Donc, non, je ne peux te laisser dire de telles généralités qui réduisent les aspies au stéréotype que tu as énoncé.

Deuxième point : Tu dis "je ne sais pas si je suis faite pour vivre avec un autiste". C'est comme si tu étais en couple avec un gros connard et que tu disais "je ne sais pas si je suis faite pour vivre avec un homme"................ Cet homme est un connard donc tous les hommes sont pareils ?! Tu seras surement la première à me dire que "bien sur que non". Ben les "autistes" c'est pareil hein. Déjà ya des tas de formes d'autisme différentes (comme il y a des tas de "formes de masculinité" différentes, pour continuer sur ma comparaison initiale), et en plus entre aspies, yen a surement pas deux pareils... Comme tu n'auras pas deux hommes pareils.
Tu n'es peut-être pas faite pour vivre avec CET homme précisément. Mais c'est pas son autisme que tu côtoies. C'est un homme. Avec un fonctionnement autistique. Qui lui est plus ou moins propre (car bon, je ne nie pas qu'il y a certaines similitudes/ressemblances/caractéristiques communes/etc entre les aspies)

Enfin bref, si tu es vraiment mal avec lui et vous ne parvenez pas à vivre en harmonie, c'est surement pas tant "parce qu'il est autiste" que "parce qu'il est comme il est". (et que tu es comme tu es^^). Si lui n'est pas prêt à faire des efforts pour que votre couple aille mieux, s'il ne compte pas montrer plus de respect pour ce que tu ressens et tes besoins à toi (car apriori tu dis respecter les siens), ben c'est à toi de voir (à vous, si le dialogue est possible) si tu veux persister à vivre une relation dans laquelle tu ne parviens pas à t'épanouir :/
Il y a surement des choses que tu aimes chez cet homme, après tout vous êtes ensemble depuis un an et demi.
Moi avec mon copain on a vraiment galéré niveau communication, en tentant d'instaurer certaines règles pour se "forcer" à communiquer sur les choses qui ne vont pas avant qu'il ne soit trop tard pour en parler calmement, en essuyant à ce sujet beaucoup d'échecs ^^', puis en faisant chacun des efforts sur différents points, en prenant sur nous sur d'autres points, en essayant au max la façon de faire qui nous soit propre pour mieux nous entendre, en respectant nos besoins respectifs...
C'est pas toujours facile mais on y travaille et les choses vont mieux désormais. On st ensemble depuis plus de 2 ans et demi.

J'espère que mon témoignage pourra t'apporter quelques pistes et un brin d'espoir aussi.
Compagnon NPTT (neuro-pas-très-typique) d'aspicot :) -> HPI confirmé
Et Annihilator assumé :p

Syberia
Forcené
Messages : 889
Enregistré le : samedi 15 décembre 2012 à 12:28
Localisation : Pas ici

Re: Fiancée d'aspie, comment faire ?

#3 Message par Syberia » vendredi 24 mai 2013 à 17:58

poupie85 a écrit :Je ne sais plus comment faire. Je dépéris de plus en plus, je suis de moins en moins moi-même, il faut que les choses changent, je ne sais pas comment mais il faut qu'elles changent, je vais finir par faire une bêtise tellement je suis mal.
Ce qui est certain c'est que tu ne peux pas rester ainsi, à t'enfoncer dans la dépression de plus en plus. Peut-être faudrait-il en parler à ton médecin traitant ou/et à un-e psychologue ?
poupie85 a écrit :Le fait que je ne travaille pas encore est un élément, je le sais : j'ai passé le concours d'infirmière et j'attends les résultats. Je mise beaucoup sur une rentrée en école pour mon bien-être, mais j'ai peur de me faire des films. Je voulais plus que tout bosser en psychiatrie et auprès d'autistes, j'ai même fait un stage récemment, mais je crois que je vais laisser tomber, si déjà à la maison je n'arrive pas à gérer, je ne me vois pas faire ça toute la journée à côté.
A savoir pourquoi tu as tellement envie de travailler auprès d'autistes, notamment en centre psychiatrique ? (Après tu n'as pas forcément envie d'en parler sur le forum, mais ce n'est pas grave, cela peut-être une réflexion personnelle).
NT avec faille narcissique.

jns
Occasionnel
Messages : 29
Enregistré le : lundi 20 mai 2013 à 19:38

Re: Fiancée d'aspie, comment faire ?

#4 Message par jns » vendredi 24 mai 2013 à 20:16

Difficile de répondre pour toi, mais je trouve le comportement décrit odieux.
Il faudra peut-être en parler à des proches ou des spécialistes ?
« Nous naissons tous étrangers à nous-mêmes et aux autres, et nous sommes rarement présentés dans les règles les uns aux autres. »

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20047
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Fiancée d'aspie, comment faire ?

#5 Message par Jean » vendredi 24 mai 2013 à 21:59

Ce n'est pas pareil de vivre tout le temps avec quelqu'un et de travailler avec des personnes ayant des caractéristiques proches. Parce que le travail, on en sort.

D'autre part, si tes relations sociales sont actuellement réduites, c'est assez normal que tu sois assez insatisfaite de la communication limitée avec ton ami.

Mais comme Mizton l'a écrit, cela suppose un effort et une adaptation réciproque. Aspie ou non (mais nécessité de formaliser plus dans ce cas).
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Mizton
Forcené
Messages : 910
Enregistré le : vendredi 13 janvier 2012 à 14:18
Localisation : Nantes

Re: Fiancée d'aspie, comment faire ?

#6 Message par Mizton » vendredi 24 mai 2013 à 22:16

C'est vrai que travailler avec un certain public et vivre avec n'ont rien à voir, cela dit, si tu vis avec un aspie, et que c'est déjà compliqué à la maison (ou que ça te demande de gérer beaucoup de choses etc), ça peut paraitre compliqué d'allier cela avec un boulot qui te ferait côtoyer d'autres aspies, autistes etc, parce que justement tu n'aurais pas l'impression de quitter ton travail en rentrant chez toi (ou de quitter ta vie privée en allant au travail !)
Compagnon NPTT (neuro-pas-très-typique) d'aspicot :) -> HPI confirmé
Et Annihilator assumé :p

marietiana
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : jeudi 23 mai 2013 à 22:03

Re: Fiancée d'aspie, comment faire ?

#7 Message par marietiana » samedi 25 mai 2013 à 0:12

Pourquoi pas faire une pause dans votre relation... Vous vous séparer pour un temps pour mieux vous retrouver ou dans le pire des cas vous séparer... Une relation où l'on se détruit à petit feu, ce n'est pas bon, et c'est injuste pour la personne qui subit..

josua
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : jeudi 30 mai 2013 à 23:32
Localisation : Tarbes centres/ Hautes Pyrénées

Re: Fiancée d'aspie, comment faire ?

#8 Message par josua » dimanche 2 juin 2013 à 0:19

moi aussi je souhaite rencontré qu'el qu'un pour faire ma vie de couple mes pour moi sait pas choze faciles sait assez difficiles çar je fait tous pour faire des rencontre je sort souvent en villes pour marcher je vais défois au cinémas puis je vais dans qu'el que magasin comme la fnac qu'and il ya pas trop de monde car ça m'engoisse térriblement quand je vais dans des grand magasin qu'and il y a du mondes est je disscute plus facilement avec un homme que avec une femme je suis en tres grande soufrance a cause de ça jaimerait bien avoir qu'el qu'un a qui partager ma vie est mons coeur d'autiste asperger pour rompre ma solitudes est de trouver l'amour , mons réve est mon souhait d'autiste asperger sait de rencontré soi une femme autiste asperger ou soi un homme autiste asperger car ça me travailles beaucoup dans ma téte d'autiste asperger célibataire tous ceux coter sexualites j'ensoufre tériblement . jais besoin d'un soutien est de réconfort d'amie est d'ami autiste asperger que je me ferait a travers ceux forum n'hésiter pas a me répondre ça me ferait tres plaisire amicalement votre ami josua . :( :D

Avatar du membre
meï
Forcené
Messages : 4899
Enregistré le : lundi 9 août 2010 à 22:08
Localisation : Bretagne

Re: Fiancée d'aspie, comment faire ?

#9 Message par meï » dimanche 2 juin 2013 à 14:57

je voudrais te dire des choses mais je manque de temps. :roll:
par contre en effet je peux comprendre ce "manque d'amour" que tu ressens, (enfin de "preuves" en qulques sorte..)
mais pour vivre avec un aspi (soupçonné foretement), et etant aspie moi meme (ce qui peut un peu changer la donne certes car mes besoins sont aussi differents), je vois que mon homme m'aime, (meme si il ne ait pas me le dire de manière "accademique" (ou nt...)et il ne me manquerait jamais de respect, ne me nlesserait jamais par des mots...donc, c'est etonnant.
certes des aspis (des, pas tous!) sont peu enclins aux manifestations d'affection, mais j'en connais donc qui peuvent quand meme le montrer au quotidien par des choses concretes...et ne blessent pas par les mots.
parfois quand je ne sais pas comment dire les choses, que je susi triste etc, j'ecris.avant j'ecrivais bcp a mon homme sur notre relation. il me repondait aussi, ce qui nous permettait d'avoir une vue plus claire de nos ressentis.de mettre les choses a plat et repartir sur de meilleures bases.

peut etre peux tu le faire (lui expliquer par écrit tes souçis et ton désaroi?)peut etre n'a til pas conscience d'etre si blessant?
alors si apres t'avoir lu, (ecrit avec le fond de ton ressenti, sans jugement et en expliquant ), il aura plus conscience de tes besoins?
et sinon, je ne vois pas trop..mais tu ne mérites certainement pas (personne d'ailleurs) de tels mots.il faut qu'il sache que tu te sens si malheureuse..
bonne chance et bon courage!
Maman 1973 ( Aspie, hpi, diag CRA 2012) de 4 enfants (tsa, hpi, trans.)
https://cieharmonieautiste.jimdo.com/

Nath62
Forcené
Messages : 2521
Enregistré le : vendredi 7 décembre 2012 à 22:15

Re: Fiancée d'aspie, comment faire ?

#10 Message par Nath62 » dimanche 2 juin 2013 à 15:13

Pas facile (bienvenue), Poupie.

Mais l'autisme n'explique pas tout. Il te faut faire le point avec lui, vous allez droit dans le mur sans ça :(
Mère absolument atypique (mais à quel niveau ?) d'une petite atypique de 5 ans dont le diagnostic est enfin en route..

josua
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : jeudi 30 mai 2013 à 23:32
Localisation : Tarbes centres/ Hautes Pyrénées

Re: Fiancée d'aspie, comment faire ?

#11 Message par josua » dimanche 2 juin 2013 à 20:08

mes je pensse que il ya pas que l'autisme dans la vie il ya a offrir sait de l'amour qui faut voir dans une vie de couple sans ceux poser de questions sur le handicap de ne pas métre de bariére par ceux que l'individue est autiste je pansse que ça ira mieux sil il faut étre préparait a étres en couple sait aussi de faire des conssaitions est de ne pas comptabiliser tous ceux qu'on fait déjas de souvrir ver les autres est de montré qu'on s'aime je pense que sait le mieux moi je le voie de l'intérieure de puis temps d'année que je suis célibataire jais remarquait que les gens ceux complique beaucoup leur vies est de dire des excuse asser bidons dans l'amour est que jais l'imprétions que les gens en générales cherche l'amour mélanger a la perssonne qui on de l'argent çest ça qui détruit tous la vie de couple on ne mélange pas l'amour est l'argent si la perssonne cherche le grand amour sait l'amour prope sans argent sait une recherche d'amour sinssaire avec son coeur sait ceux qui compte dans la vie est de prandre la vie qu'and élle viens de faire des sortie est de profiter un max de la vie car la vie est semai d'embuche avec pas mal de misére de la vie .

a bientot votre ami josua :(

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

Re: Fiancée d'aspie, comment faire ?

#12 Message par Jonquille57 » lundi 3 juin 2013 à 9:10

Bonjour Poupie85.
Je voulais répondre à votre premier message ( désolée, je n'ai pas lu les réponses ). Surtout, ne prenez pas mal ce que je vais vous écrire, mais après tout, nous sommes là pour échanger nos réflexions, non ? :wink:

Tout d'abord, il y a une chose qui me choque énormément, c'est que vous mettez tout votre mal-être sur le compte de votre ami, comme si il était responsable de tout. Vous étiez apparemment bien dans vos baskets et maintenant, rien ne va plus depuis que vous êtes avec lui ? J'ai envie de vous dire : " Quittez le si il est de si mauvaise influence ! "

D'autre part, vous le considérez comme un autiste avant de le considérer comme une personne. IL y a quelques jours, j'ai eu une conversation avec un proche qui me disait : " Je pense souvent à la vie qu'aurait pu avoir M.... si il n'avait pas été autiste. " C'est quelque chose à laquelle je ne pense jamais ( il s'agit de mon fils ) car si il n'avait pas été autiste, il ne serait tout simplement pas ce qu'il est et je l'aime comme il est, pas comme il aurait pu être...

Et d'autre part, avez-vous pensé que votre ami pourrait penser : " Je ne suis pas fait pour vivre avec une NT ! Elle pleure tout le temps, recherche tout le temps le contact. Je ne supporte pas ça... " D'ailleurs, ne généralisez pas, car mon fils est autiste et est très tactile. :wink:

De plus, vous voudriez vivre en milieu psychiatrique avec des autistes... Oups, là, j'ai comme une envie de ... Bref, je ne veux pas être méchante, car je ne voudrais pas que vous preniez mal mes propos, mais pour moi, psychiatrie et autisme n'ont vraiment rien à faire ensembles...

Désolée, mais votre message me met vraiment mal à l'aise.

Bragon
Nouveau
Messages : 1
Enregistré le : mardi 6 août 2019 à 22:41

Re: Fiancée d'aspie, comment faire ?

#13 Message par Bragon » mardi 6 août 2019 à 22:57

Bonjour

J'utilise cette discussion car le titre est parlant.
Je suis en couple avec une femme asperger depuis 3 ans.
Nous pouvons passer de moments de tendresse,d'amour, de complicité incroyable à de sévères disputes parfois en l'espace d'un instant.

Un point particulier sur lequel j'aimerais vous consulter, est comment gérer ces crises pendant lesquelles ma compagne est capable de me traiter de tous les noms,de m'inviter à aller voir ailleurs...

Je sais depuis le temps que certaines fois ,elle se sent trahie,humiliée par des paroles, messages qui passeraient pour anodin.
Ce dont j'ai du mal c'est de réussir à discuter dans ces moments là. Essayer de lui exprimer que son interprétation n'est pas la seule possible, ou d'accepter que je puisse avoir un point de vu different.

J'ai parfois l'impression de ne pas pouvoir faire autrement que de m'excuser et de reconnaître avoir tord, tout en étant convaincu du contraire et d'attendre que ça se calme pour pouvoir en reparler.
Et ce n'est pas histoire d'orgueil, je ne pense pas que ce soit dans l'intérêt de notre couple que de tout accepter dans les moments compliqués.

Pouvez vous me donner conseils sur votre façon de gérer ces crises?

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 2723
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Fiancée d'aspie, comment faire ?

#14 Message par lepton » mercredi 7 août 2019 à 6:26

Bienvenue sur le forum, Bragon.

Peux-tu mettre à jour ta signature, en précisant ton statut vis-à-vis du diagnostic (voir la charte, chapitre 1.2) ?
Spoiler : Pour modifier la signature : 
  • cliquer (en haut à droite) sur ton pseudo ;
  • dans le menu qui apparaît, cliquer sur "Panneau de l'utilisateur" ;
  • cliquer sur l'onglet "Profil" ;
  • cliquer (à gauche) sur "Modifier la signature" ;
  • préciser ton statut dans la zone d'édition
    (exemples : suspicion de TSA, TSA diagnostiqué, parent...) ;
  • cliquer (en bas) sur "Envoyer".
Par ailleurs, une petite présentation dans la section dédiée est toujpurs appréciée...
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Répondre