Conseils et ressources pour l'emploi

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#196 Message par Jean » mardi 26 novembre 2013 à 22:44

Benoit a écrit :
Jean a écrit :Comment faire ? Article intéressant : merci, Idée.
Par un VPN ça fonctionne.
S'il te faut un guide pas à pas demandes..
Merci de la proposition, Benoît. Nova t'a précédé :)
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Idée
Forcené
Messages : 3995
Enregistré le : vendredi 13 juillet 2012 à 19:58

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#197 Message par Idée » mardi 26 novembre 2013 à 22:48

Benoit a écrit :si on fait abstraction de l'accent.
Lol ! La première fois que tu as fais un commentaire sur l'accent des personnes dans une vidéo (celle avec Hugo Horiot et Laurent Mottron) je n'avais pas trop compris pourquoi sur le coup car je n'entendais pas d'accent (je n'avais pas pensé à la personne qui faisait l'entrevue et pour les deux invités, j'ai l'habitude de l'accent français et ne le remarque plus). Là je comprends mieux.
Benoit a écrit :Avec un gros :bravo: pour le commentaire sur la mode de l'informatique et l'accent sur la créativité / pensée originale.
Tout à fait d'accord.
HP+SA

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#198 Message par Jean » dimanche 8 décembre 2013 à 21:38

COLLOQUE " VERS L'EMPLOI DE LA PERSONNE AVEC AUTISME" - LE SAMEDI 15 MARS 2014
La Penne-sur-Huveaune, près de Marseille.
Programme

Image
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#199 Message par Jean » dimanche 29 décembre 2013 à 21:22

En attendant de terminer un troisième dossier documentaire, voilà le projet tel qu'il était au 27/11/2013 :
Des emplois pour TED _3_.pdf
(2.41 Mio) Téléchargé 127 fois
Les deux premiers dossiers.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#200 Message par Jean » jeudi 30 janvier 2014 à 12:48

Brad Fremmerlid est un homme de 25 ans atteint d’autisme qui peut construire n’importe quoi
Brad Fremmerlid est un homme de 25 ans atteint d’autisme. Il ne peut pas parler et ne sait pas lire, mais cela ne l’empêche pas de réaliser de grandes choses : Brad peut construire n’importe quoi!

Brad est très proche de son père Mark. Il passe beaucoup de temps avec lui et celui-ci l’encourage à toujours donner le meilleur de lui-même. Après avoir mangé, le jeune homme se met toujours à fabriquer quelque chose.

Brad ne comprend peut-être pas les mots, mais ça ne l’arrête pas du tout. Il comprend tous les diagrammes et les images des plans des meubles, peu importe leur complexité. Brad construit donc toutes sortes de choses et il le fait de façon impeccable.

Brad détient un talent hors du commun et son père l’a aidé à fonder sa propre entreprise à Edmonton en Alberta: Made By Brad. Mark espère que l'histoire de son fils va inspirer les gens et montrer aux employeurs que les jeunes autistes peuvent aussi contribuer.

Brad sait relever n’importe quel défi et, malgré sa maladie, est un membre actif de la communauté qui l’emporte toujours contre les meubles IKEA.
http://www.journaldemontreal.com/2014/0 ... porte-quoi

père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26729
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#201 Message par Tugdual » jeudi 30 janvier 2014 à 12:54

Jean a écrit :Brad sait relever n’importe quel défi et, malgré sa maladie, est un membre actif de la communauté qui l’emporte toujours contre les meubles IKEA.
Je ne comprends pas cette phrase (en surligné) ...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#202 Message par Jean » jeudi 30 janvier 2014 à 12:57

En travaillant, Brad est un membre actif de la société.

Et il l'emporte contre les meubles IKEA, c'est-à-dire qu'il arrive à les monter !

Le français journaliste québécois peut mieux faire.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26729
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#203 Message par Tugdual » jeudi 30 janvier 2014 à 13:04

Ok.
Jean a écrit :Le français journaliste québécois peut mieux faire.
Oui, je trouve cette formulation confuse.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#204 Message par Jean » jeudi 30 janvier 2014 à 18:44

Publié le 28 janvier 2014
SAP cherche des employés autistes

«C'est en discutant avec eux qu'on a découvert... (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La
Image
«C'est en discutant avec eux qu'on a découvert que les personnes atteintes d'autisme ont des désavantages, en particulier pour la communication et l'interprétation des signaux interpersonnels, mais que souvent, elles ont une très forte capacité à se concentrer, à lire des messages détaillés dans un logiciel et trouver les erreurs», explique Stephen MacKay, directeur des ressources humaines chez SAP à Montréal.
Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

C'était jour de formation hier pour les 580 employés du bureau montréalais de la multinationale du logiciel SAP. Au programme: apprendre à travailler avec trois futurs nouveaux collègues recrutés en fonction d'un critère bien particulier. Les trois seront autistes.

SAP a officiellement lancé la période de mise en candidature pour le recrutement de trois nouveaux employés autistes dans le cadre d'un projet-pilote qui a d'abord été testé en Inde et en Irlande, avec succès. Le Canada, les États-Unis et l'Allemagne tentent maintenant le coup.

Le projet est mené conjointement avec Specialisterne, une entreprise propriété d'une fondation danoise dont l'objectif est de dénicher un million d'emplois pour des autistes dans le monde.

«C'est en discutant avec eux qu'on a découvert que les personnes atteintes d'autisme ont des désavantages, en particulier pour la communication et l'interprétation des signaux interpersonnels, mais que, souvent, elles ont une très forte capacité à se concentrer, à lire des messages détaillés dans un logiciel et trouver les erreurs», explique Stephen MacKay, directeur des ressources humaines chez SAP à Montréal.

«Pour nous, en logiciel, ce serait vraiment un atout.»

Effets secondaires bénéfiques

Apparemment, l'arrivée d'employés autistes n'est pas seulement bénéfique en raison de leurs performances.

«Ce qu'on a vu en Inde, c'est que les environnements de travail deviennent beaucoup moins compliqués. Les gens disent ce qu'ils veulent dire, sans insinuation», note M. MacKay.

Les personnes atteintes d'autisme, rappelle M. MacKay, nécessitent et choisissent un style de conversation très direct. «Par exemple, on ne va pas leur dire "Comment va ta journée?", on va simplement leur dire "Allô", sinon on pourrait avoir une réponse de 30 minutes.»

L'expérience a démontré à SAP que ce style avait tendance à faire contagion.

«Les équipes deviennent beaucoup plus honnêtes et beaucoup plus directes et efficaces. Ces personnes vont être du genre à dire à leur gestionnaire: "Bien, peut-être que t'as mal fait ça", parce qu'elles sont vraiment honnêtes et ne filtrent pas comme nous le ferions. C'est vraiment un avantage, ça nous permet d'améliorer nos talents plus vite.»

Nouveaux postes

Jusqu'à présent, les six employés autistes recrutés en Inde et les trois ajoutés en Irlande occupaient tous des postes d'ingénieur responsable des essais. Montréal ouvrira un autre front, puisque deux des trois postes affichés sont pour des développeurs de logiciels.

M. MacKay estime avoir déjà reçu environ de 20 à 25 CV provenant de candidats «très qualifiés». Il espère pouvoir mener les premières entrevues d'ici deux ou trois semaines.

Il bénéficiera pour cela de l'assistance de Specialisterne. L'entrevue elle-même peut être un immense défi pour une personne autiste. «Selon où ils se situent dans le spectre de l'autisme, certains ne sont pas capables de nous regarder dans les yeux», note M. MacKay.

Specialisterne s'assurera ensuite de former les employés choisis pendant une période de un ou deux mois pour apprendre à travailler en équipe et découvrir les rudiments de la méthode de gestion LEAN. SAP les embauchera officiellement à temps plein. «Les autistes ont souvent de la difficulté à obtenir des emplois à temps plein. Ils vont de contrat en contrat.»

L'objectif de SAP est que 1% de sa main-d’œuvre de plus 65 000 employés soit constituée de personnes atteintes d'autisme, soit une proportion similaire à celle de la population générale. Le bureau de Vancouver a, quant à lui, ouvert six postes pour des personnes autistes.

Specialisterne a annoncé son implantation au Canada à la fin de l'été dernier.

SAP en bref

> Employés: 65 000, dont 2300 au Canada
> Présence: 130 pays
> Siège social: Allemagne
> Revenus: 25,5 milliards (2013)
> Spécialité: Logiciels de gestion pour entreprises
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#205 Message par Jean » jeudi 30 janvier 2014 à 18:47

Publié le 29 janvier 2014
D'autres débouchés que l'informatique pour les autistes

Image
Selon deux spécialistes, le principal obstacle à l'emploi... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE)
Selon deux spécialistes, le principal obstacle à l'emploi des autistes est souvent le processus d'embauche. PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE

Jean-François Codère - La Presse

Il n'y a pas qu'en informatique que les personnes atteintes d'autisme peuvent s'avérer de bons employés, ont noté hier des spécialistes, au lendemain de l'annonce de la firme de logiciels SAP d'ouvrir trois postes destinés à des autistes.

La firme danoise Specialisterne, qui s'est implantée au Canada en novembre dernier avec l'objectif de trouver un emploi à 10 000 autistes en 10 ans et qui aide SAP dans sa démarche, s'est d'abord tournée vers les technologies de l'information parce que c'était «naturel», selon son responsable de la stratégie et du développement au pays, Alan Kriss.

«Mais on ne pourrait pas placer 10 000 personnes simplement en technologies de l'information», note-t-il.

Autres tâches

Les employés autistes peuvent aussi se révéler très utiles dans une foule d'autres tâches, estime M. Kriss, à commencer par l'analyse de données, un type d'emploi de plus en plus en demande dans tous les secteurs d'activité, du marketing au jeu vidéo.

«Il ne faut pas véhiculer l'image que les personnes autistes doivent travailler en informatique», ajoute Martin Prévost, vice-président de la Fondation Autisme Montréal et coordonnateur chez Action main-d'oeuvre, une firme spécialisée dans la recherche d'emplois.

«Ce n'est pas une caractéristique des personnes autistes que d'être doué en informatique ou d'avoir envie de travailler en informatique, constate-t-il. On en a qui travaillent en soins aux personnes, en fleuristerie, dans la restauration, dans des entrepôts, comme enseignants, comme chercheurs, comme photographes, toutes sortes de choses.»

Si l'ambition de SAP pouvait inciter des entreprises d'autres secteurs à l'imiter, «ce serait une bonne affaire», espère M. Prévost.

Recrutement problématique

Les deux spécialistes s'entendent aussi sur une autre chose. Le principal obstacle des autistes est souvent le processus de recrutement plutôt que l'emploi lui-même.

«Le processus d'embauche typique implique une entrevue téléphonique, puis le désir du recruteur de trouver quelqu'un qui soit social, qui lui serre la main, qui le regarde dans les yeux, qui puisse jaser de la pluie et du beau temps, explique-t-il. Ce sont toutes des choses qui représentent un grand défi pour les personnes atteintes d'autisme. Mais aucune de ces choses n'a un quelconque lien avec l'emploi lui-même.»
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#206 Message par G.O.B. » jeudi 30 janvier 2014 à 20:45

Jean a écrit :En attendant de terminer un troisième dossier documentaire, voilà le projet tel qu'il était au 27/11/2013 :
Des emplois pour TED _3_.pdf
Je viens de finir de lire ton doc, du très bon boulot :bravo:

J'ai remarqué que les chiffres changent parfois selon les sources, quelqu'un a-t-il une estimation fiable du nombre d'autistes sans déficience intellectuelle en France, combien d'entre eux sont en âge de travailler, et combien ont un travail ?
F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#207 Message par Jean » jeudi 30 janvier 2014 à 23:08

G.O.B. a écrit :J'ai remarqué que les chiffres changent parfois selon les sources, quelqu'un a-t-il une estimation fiable du nombre d'autistes sans déficience intellectuelle en France, combien d'entre eux sont en âge de travailler, et combien ont un travail ?
Il n'y aucune estimation fiable sur aucun de ces points. J'ai fait un calcul, que je t'adresse en e-mail.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Idée
Forcené
Messages : 3995
Enregistré le : vendredi 13 juillet 2012 à 19:58

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#208 Message par Idée » vendredi 31 janvier 2014 à 3:18

En lisant l'actualité aujourd'hui, sur le net, je suis tombée sur cet article :
Loos : un ingénieur touché par le syndrome d’Asperger travaille dans une PME d’Eurasanté
HP+SA

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#209 Message par Jean » vendredi 31 janvier 2014 à 18:18

Idée a écrit :En lisant l'actualité aujourd'hui, sur le net, je suis tombée sur cet article :
Loos : un ingénieur touché par le syndrome d’Asperger travaille dans une PME d’Eurasanté
Cela correspond au dispositif Pass P'as Image
http://forum.asperansa.org/viewtopic.php?f=6&t=2627
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Conseils et ressources pour l'emploi

#210 Message par Jean » dimanche 2 mars 2014 à 19:54

3 billets sur le blog de Marie-José Cordeau

Semaine 42 – Faire un choix professionnel dans ses cordes – Le travail (partie 1)
http://52semaspie.blogspot.ca/2014/02/s ... onnel.html

Semaine 43 – La collègue robotisée ou la sociabilité et le travail – Le travail (partie 2)

http://52semaspie.blogspot.ca/2014/02/s ... ou-la.html

Semaine 44 – Apporter mon cerveau autistique au boulot – la performance et le travail (partie 3)
http://52semaspie.blogspot.ca/2014_03_01_archive.html
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Répondre