Besoins et adaptations pour améliorer l'inclusion

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Djinpa
Forcené
Messages : 696
Enregistré le : mercredi 18 mai 2016 à 15:13
Localisation : Bourgogne du sud

Besoins et adaptations pour améliorer l'inclusion

#1 Message par Djinpa » vendredi 30 décembre 2016 à 12:47

Modération (Tugdual) : Création du sujet par division (source).


Maintenant que , grâce à ce forum, je commence à comprendre ce qui m'a amenée à renoncer à sortir, et que je prends conscience des mes besoins particuliers, j'essaye aussi de demander des adaptations pour que les lieux là ou je sors soient moins agressifs sensoriellement.
par exemple, au café les hirondelles, je sais que je peux demander d'éteindre la musique, et que non, "je n'exagère pas ".
Ca m'a aussi donné envie de réfléchir à comment me rendre plus accessible l'événement social annuel dans ma commune, un festival de spectacles d'arts vivants absolument génial,avec des spectacles de qualité qui tournent en international, juste à côté de chez moi, à taille humaine, et dont l'équipe de bénévoles est particulièrement sensibilisée à l'intégration de tous,y compris les décalés...http://festival-lournand.com
Comme pour les Aspiedays, où ma participation était subordonnée à la possibilité de me mettre en retrait au calme pour recharger les batteries, et apaiser la surcharge, je me suis demandé ce qui pourrait augmenter mes possibilités de participation-l'année dernière, c'était deux fois une heure trente.
je me suis dit que si il y avait eu une "pièce tranquille",çà aurait sûrement doublé!
Alors, j'en ai discuté avec des bénévoles organisateurs, qui m'ont suggéré de faire une proposition au C:A, pour imaginer et créer les adaptations pour un festival plus accessible, et le faire savoir.
Donc, je lance le chantier de réflexion, en sollicitant vos neurones, y'a plus dans plusieurs têtes que dans une seule. (chers modos, si je ne suis pas dans le bon sujet, pouvez-vous déplacer?)
Objectif: expliciter quels sont les besoins particuliers qui limitent la participation, et quelles adaptations de l'accueil et de l'environnement pourraient y répondre et augmenter l'inclusion.
peut-être Aspie, en attente d'un premier rdv demandé au CRA.
premier rdv le 04/07, demande de bilans ergo/neuro en cours
Premier diag Asperger posé par un neurologue expert juillet 2016, communiqué en décembre

Djinpa
Forcené
Messages : 696
Enregistré le : mercredi 18 mai 2016 à 15:13
Localisation : Bourgogne du sud

Re: Liste de lieux compatibles autistes (autism friendly)

#2 Message par Djinpa » vendredi 30 décembre 2016 à 13:03

et j'amorçe:
-savoir qu'il existe une pièce tranquille où je peux me retirer me permettra de moins squatter les wc.
-être informée du niveau de stimulation sensorielle (DB, flashs..) de chaque spectacle me permettra de choisir ce qui est supportable pour moi, et m'évitera devoir battre en retraite pendant le spectacle.
-Heureusement, je connais les lieux depuis quinze ans, mais j'imagine que des autistes apprécieraient un plan, pour mieux visualiser les trajets entre les scénes. Pouvoir consulter le programme de la guinguette, donc qu'il soit dispo (sur un flyer ou sur leur page FB), m'a aussi permis l'année dernière de mieux gérer la surcharge.
-les bénévoles portent déjà un badge d'identification avec leur prénom écrit grand, c'est bien pratique pour les repérer, surtout qu'ils répondent volontiers et clairement à toute demande d'aiguillage (c'est par où les toilettes?)
peut-être Aspie, en attente d'un premier rdv demandé au CRA.
premier rdv le 04/07, demande de bilans ergo/neuro en cours
Premier diag Asperger posé par un neurologue expert juillet 2016, communiqué en décembre

Djinpa
Forcené
Messages : 696
Enregistré le : mercredi 18 mai 2016 à 15:13
Localisation : Bourgogne du sud

Re: Besoins et adaptations pour améliorer l'inclusion

#3 Message par Djinpa » samedi 31 décembre 2016 à 15:24

Je reformule autrement:
Soit un festival d'arts vivants (avec de vrais artistes sur scène, pas enregistrés), qui propose sur une semaine fin juillet de voir en plein air chaque soir un spectacle de qualité (théâtre, cirque, danse, mime, musique...), suivi d'une guinguette jusque une heure du mat', avec scène musicale ouverte aux pros, jeunes talents et amateurs, et petite restauration.
Pas trop de monde (jauge 400 places pour la plus grande scène), donc pas trop de bousculades,prix accessibles,et l'équipe de bénévoles est sensibilisée à l'inclusion.
Je vous propose une expérience mentale: imaginer que vous avez envie de vous faire plaisir en en allant voir ces spectacles, et la guinguette, et vous plannifiez une semaine de vacances pour participer à ce festival.
Avez-vous des besoins particuliers dont vous devez tenir compte?
qu'est-ce qui vous ferait hésiter d'y participer?
qu'est-ce qui rendrait possible votre participation?
Par exemple (non exhaustif)
-un accueil personnalisé qui présente les lieux, le programme
-une indication du niveau de stimulation sensorielle des spectacles(DB, flashes, fumigènes, pyrotechnie)
-disposer d'un plan pour se repérer
-une signalétique claire et repérable de loin
-recevoir le numéro de portable d'un facilitateur pour poser des questions par SMS si problème
-recevoir par SMS les éventuelles modifications de programme de dernière minute
-savoir que un lieu tranquille protégé a été prévu, et que vous pouvez y faire retrait si vous en avez besoin.
-savoir que vous pouvez vous adresser aux bénévoles si vous avez besoin d'aide, et qu'ils ont reçu une courte sensibilisation aux particularités de la communication avec un autiste
-une description des gîtes et chambres d'hôtes à proximité incluant le niveau de bruit, et les éventuelles interactions attendues avec d'autres vacanciers
-la possibilité de commander la livraison à domicile de plats chauds de restaurants des environs (pizza, cuisine traditionnelle, cuisine veggie ou bio), à prix coûtant
-la possibilité de demander une adaptation du menu à vos besoins spécifiques ( que du jaune, ou texture homogène, ou végétarien...)
-la possibilité de plannifier les transferts gîte-festival et retours en transport à la demande
-la possibilité de plannifier la livraison de courses commandées au supermarché drive local
-une information touristique sur les autres animations locales à faire en journée
-la possibilité de rester toute la journée dans le jardin de votre location de vacances, l'existence d'une piscine privée, transats,ou balancelles, ou lavoirs ombragés avec l'eau qui glougloute...
-pouvoir payer avec des chèque vacances, qui diminuent la facture....
-être aidé financièrement sinon c'est hors de portée
-la possibilité de plannifier des soins infirmiers, ou kiné sur votre lieu de vacances
-savoir que le propriétaire du gîte, de l'hôtel ou des chambres d'hôtes a été informé de vos besoins particuliers, et qu'il ne sera donc pas nécessaire de tout réexpliquer une énième fois juste quand vous débarquez, crevé par le voyage...
-autre?
peut-être Aspie, en attente d'un premier rdv demandé au CRA.
premier rdv le 04/07, demande de bilans ergo/neuro en cours
Premier diag Asperger posé par un neurologue expert juillet 2016, communiqué en décembre

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20547
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Besoins et adaptations pour améliorer l'inclusion

#4 Message par Jean » vendredi 1 décembre 2017 à 12:47

https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... r-lautisme

L'accessibilité pour l'autisme
Quand il est question d'accessibilité, nous pensons d'abord au handicap moteur, aux handicaps sensoriels (vue, ouïe). Mais elle est rarement prévue pour les personnes autistes, qui représentent 1% de la population. Quelques exemples.

Une page de Wikipedia recense des lieux "autism friendly", accueillants pour l'autisme : https://fr.wikipedia.org/wiki/Autism_friendly

Il y a l'exemple des trajets en avion. Voir "Se préparer à prendre l’avion avec des enfants autistes"

Il y a aussi celui des magasins, de la police, de la justice, de la culture, du CRA.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Répondre