TSA et permis de conduire...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Asriel
Modérateur
Messages : 1624
Enregistré le : lundi 21 décembre 2015 à 18:54
Localisation : Greenwich, UK (GMT+0)

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#241 Message par Asriel » dimanche 27 août 2017 à 10:53

J'ai l'impression que je serais un danger sur la route et pour les autres usagers si je passais le permis. :shock: .
Je réfléchis trop à chaque alternative, les ronds points me font peur.
Je n'ose pas, et vu que je vis en centre-ville je n'en ai pas trop l'utilité pour le coup.
Il n'y a qu'une seule vérité !
Autiste Asperger de 19 ans. 1型糖尿病。
Je suis un Dahu, étudiant en 3A à Sciences-Po.

Lien vers le serveur Discord Asperansa : https://discord.gg/autisme.
J'étais anciennement Castiel.

Avatar du membre
axurit66
Passionné
Messages : 447
Enregistré le : lundi 16 février 2015 à 23:47

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#242 Message par axurit66 » dimanche 27 août 2017 à 11:40

Du premier coup pour ma part.

Mais il faut préciser : Les moniteurs d'auto-école m'ont fait deux fois plus d'heures de conduite que les autres pour arriver à un niveau me permettant de passer l'examen pratique. Les autres ont fait en moyenne 26 heures de conduite avant de passer l'exam.
Quant à moi, si mes souvenirs sont bons, il m'a fallu dans les 65 heures environ.... :sick:

Les 10 premières heures ont été une véritable catastrophe ! Autant me faire piloter une navette spatiale en phase de descente critique, je n'aurais pas été plus angoissé je pense :lol:

Ensuite, je suis tombé sur un examinateur très cool semble-t-il :D
2016 - Prédiag TSA / 2017 - Profil Asperger + Traumatisme précoce validé.
2018 - Burnout / 2019 - Guérison burnout. TSA remis en cause. Suspicion trouble schizoïde
Profil INTJ au test MBTI (passé dans le cadre d'un bilan de compétences).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28431
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#243 Message par freeshost » dimanche 27 août 2017 à 14:05

Ça devrait être permis. :mrgreen:

On m'avait proposé la boîte automatique mais j'avais insisté pour apprendre la boîte manuelle. Qui peut le plus peut le moins. La réciproque n'est pas vraie. :lol: [Bon, à cette époque, je ne connaissais encore rien au spectre autistique.]
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Georges-André
Passionné
Messages : 498
Enregistré le : samedi 8 août 2015 à 3:17

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#244 Message par Georges-André » dimanche 27 août 2017 à 14:20

J'ai été inscrit dans une auto-école dans la ville où j'étais étudiant, j'ai fait pas mal d'heures de conduite mais pas assez pour passer le permis. Après ça, j'ai repris des cours de conduite dans la ville où mes parents habitaient, dans une autre région. On m'a dit que mon niveau était insuffisant (il semblerait que la première auto-école où j'ai été n'était pas très honnête, on me faisait conduire pendant des heures sans m'apprendre tout ce qu'il fallait), donc j'ai repris plein de cours. J'ai passé l'examen 3 fois dans cette région, je me suis planté à chaque fois. Donc j'ai laissé courir... comme j'ai déménagé pour aller habiter dans une ville où les transports en commun étaient développés, j'ai pas eu besoin de voiture pendant très longtemps.

Et finalement, j'ai déménagé à la campagne, donc permis et voiture indispensables. J'ai eu une voiturette sans permis pendant longtemps, et je me suis réinscrit dans une auto-école dans la ville la plus proche, et là j'ai eu mon permis dès le premier exam. Je sais pas trop pourquoi ça a été si facile alors que dans l'autre ville je me plantais systématiquement...

J'ai passé le code au moins 2 fois, je l'ai eu du premier coup à chaque fois, mais comme il ne reste valable que 2 ou 3 ans je crois, j'ai dû le repasser.

Pour moi, les cours de conduite et les examens ont été une source de stress intense, à en être malade avant les cours, parfois pendant les cours, et avant les examens.
En plus de ça, en tant qu'aspie, quand on me parle je ne réagis pas toujours à ce qu'on me dit, du coup ça m'a valu d'être pris pour un débile par plusieurs moniteurs de conduite (pour eux, si tu n'acquiesces pas à tout ce qu'ils disent, c'est que t'as pas compris). C'est assez énervant d'être pris pour ce qu'on est pas...
Je suis bien content d'être débarrassé de tout ça.
diag SA avril 2013

bézèdach44
Forcené
Messages : 1349
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#245 Message par bézèdach44 » dimanche 27 août 2017 à 19:45

Pour ma part, je l'ai eu du 1er coup après 22h de conduite. 30 points sur 31 à l'examen :mryellow: Et le code en 3 semaines (en faisant 1 session tous les soirs). J'adore conduire, mais j'ai de gros soucis de fatigue alors j'ai tendance à beaucoup m'endormir sur les longs trajets :? Je dois faire beaucoup de pause pour dormir 30 min, ce qui rallonge considérablement la durée des voyages ! Par contre, je ne supporte pas de conduire dans les bouchons :innocent:
Autiste.

Avatar du membre
LOUNA
Fidèle
Messages : 138
Enregistré le : vendredi 19 juin 2015 à 18:19
Localisation : Océan indien

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#246 Message par LOUNA » dimanche 27 août 2017 à 20:41

Permis voiture et moto avec succès la 2ème fois. Pour la voiture, ça a été stressant car je me mettais beaucoup la pression et je n'aimais pas l'un des moniteurs. Pour la moto, aller aux leçons était un plaisir.

J'ai toujours beaucoup aimé ce qui roule, donc c'était une évidence pour moi de passer le permis de conduire. Avant ça, j'avais déjà l'expérience de la route, grâce au vélo et au cyclomoteur. Les ronds-points ou autres intersections, s'insérer dans la circulation, tout ça ne me faisait pas peur.
TSA. Diagnostic réalisé par l'UMMA de Marseille en juin 2017

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10952
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#247 Message par Lilette » dimanche 27 août 2017 à 22:06

Oui, après plusieurs tentatives.
8 exactement, donc passage du code double évidemment.
Voilà voilà, merci le stress.
TSA.

Avatar du membre
TimeLady
Passionné
Messages : 383
Enregistré le : mercredi 12 juillet 2017 à 11:20

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#248 Message par TimeLady » lundi 28 août 2017 à 9:40

Je ne sais pas trop quoi répondre au sondage...
"Non concerné", c'est si on ne veut finalement pas le passer ??

J'ai pris des leçons à 18 ans, j'ai tout laissé en plan au bout de trois-quatre mois. Conduire m'angoissait énormément et je détestais ça, de plus j'étais une calamité sur roues. Je ne sais pas me positionner dans l'espace (même à pied, il n'est pas rare que je loupe un encadrement de porte) et je roulais systématiquement au milieu, et j'avais du mal à tout coordonner...

J'ai 35 ans, je ne conduis pas et je ne conduirais jamais mais je ne vis plus ça comme un échec (pour être honnête j'avais pris les cours pour ne pas contrarier mes parents qui m'en avaient fait le cadeau... bon, évidemment quand j'ai tout lâché, ils ont été contrariés, et pas qu'un peu !)...

Avec le recul je me rends compte que le fait de ne pas avoir de permis et donc de voiture à entretenir m'a permis d'avoir un confort de vie que je n'aurais pas eu autrement... Je n'aurais jamais pu avoir un véhicule ET acheter un appartement, par exemple. Après, je ne sors JAMAIS, je n'aime pas voyager, j'habite en centre-ville à 5 mn à pied de mon boulot (depuis juin, avant c'était 20 mn), le magasin où je fais mes courses est à 10 mn à pied et j'y vais avec un caddie façon mémère. ^^ Le vétérinaire pour mon chien est à 15 mn à pied (et en voiture avec la circulation j'en aurais pour autant de temps)... et j'habite à 5 mn à pied de l'hôpital, au besoin. :lol:

Reste la question de l'autonomie future, mais bon, pas grave, je prendrai des taxis au besoin ! Le truc qui m'enquiquine le plus, c'est pour la question de la vieillesse de mes parents, si jamais ils perdaient en autonomie je ne serais évidemment pas capable de les aider. Mais je me dis qu'ils habitent dans une localité où ils ont tout à portée de main (médecins, infirmiers, magasin à 3 mn à pied, boulangerie, poste, etc.) et que ça pourrait être pire.

J'avais pensé à prendre des cours sur une boîte automatique (mon père en a une) ou à envisager la voiture sans permis, mais c'était avant l'opération revente-rachat. Maintenant, sur un plan strictement financier ce serait complètement infaisable. Et de toute façon, me connaissant, la voiture passerait 90% du temps à ronfler dans son garage, tu parles d'une utilité...
pré-diagnostic établi en 2012 (à 30 ans passés) par une psychologue comportementaliste - pas de démarche d'officialisation auprès du CRA prévue dans l'immédiat

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 445
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#249 Message par Controleur » lundi 28 août 2017 à 11:51

Je l'es obtenu du premier coup moyennant plus de 36 heures de cours de conduite et 2000 km de conduite accompagnée . C'était en février 2009, le même jour ou je passais la deuxième partie des tests au CRA de Limoges.

Je n'ai eu aucun cadeau concernant ma manière de conduite et ma réussite vient de sur stimulation pour compenser mes confusions entre droite et gauche et mes troubles de l'attention.

Et aujourd'hui je ne conduit plus. Le Permis B a été plus une police d'assurance supplémentaire pour montrer aux employeurs que j'étais mobile.

1°) Une voiture même d'occasion demande un budget considérable (assurance auto, essence, parking, entretien) ,argent qu'avec mon seul traitement de contrôleur je ne peux pas assurer.

2°) Je vais travailler en région parisienne. Quel intérêt d'avoir une voiture?

3°) Je n'apprécie pas avec recul la façon dont j'ai été traité par les moniteurs. Oui il faut de l'exigence mais quand même un peu de jugeote bordel entre adultes! Qu'es ce que ça fait pour un jeune conducteur de se faire traiter comme un débile parce que le moniteur ne fais pas de différence entre ce qui découle de l'autisme et autres comorbidités et d'une inattention volontaire? Ca frustre, ça met en colère, ça rajoute plus à gérer avec les cohuts de voitures et l'imprévisibilité de la route.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

Avatar du membre
Moonygirl
Forcené
Messages : 956
Enregistré le : jeudi 28 mai 2015 à 22:47

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#250 Message par Moonygirl » lundi 28 août 2017 à 13:24

Le médecin que je vois pour mon TDA m'a conseillé de le passer directement sur boite automatique, et après avoir obtenu le code (37/40, du premier coup) j'ai choisi une auto-école près de chez moi et je me suis lancée.

Je suis tombée par hasard sur une monitrice hyper pédagogue et qui connaissait déjà le TDA (J'en ai parlé à la première heure) et le TSA (j'en ai parlé vers la 10ème heure), donc l'apprentissage lui même, bien que long, s'est très bien passé.

J'ai raté le permis une première fois fin janvier, raté pour une faute éliminatoire même si j'avais les points. Je l'ai reraté fin février, en plein dans une période de grosse déprime, parce que "même si l'examinateur te dit de faire quelque chose qui va te faire faire une faute tu la boucle et tu le fais". Répondre "oui mais je n'ai pas le droit de faire ça" c'est apparement éliminatoire.

Et enfin je l'ai eu fin mars après environ 55 heures de conduite. En fait, même si c'est stressant de conduire, j'aime bien, surtout les routes de campagne.
TSA, TDA, Dyspraxie neuro-visuelle (08/12/15)

Avatar du membre
Itaya
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : dimanche 11 juin 2017 à 19:29

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#251 Message par Itaya » mardi 29 août 2017 à 0:47

Merci pour vos réponses,
D'ailleurs, je venais de lire juste après mon post, un pseudo article disant que les personnes "intelligentes" avait plus de difficultés pour obtenir le permis de conduire. (Évidemment pas dit dans ce sens), bref

Je n'ai pas beaucoup de temps pour répondre, je passe un peu en "coup de vent"

TimeLady, j'ai mis des propositions de vote. J'avoue que j'ai peut-être mal écrit ma dernière réponse, car je n'aime pas les questionnaires à réponses limiter. Donc "non concerné (on sait jamais)", je voulais dire que je ne pouvais pas ne pas mettre non concerné, peut-être une personne se retrouverait dans ce cas.
Tu avais déjà évoqué dans un autre sujet le fait que tu ne conduit pas.
D'ailleurs, il y a énormément de personnes mêmes NT qui n'ont pas leur permis, et qui n'en voit pas n'ont plus l'utilité.
Moi même, si je vivais en région Parisienne, je serais incapable d'y conduire. Je suis toujours allée là bas, en transport en commun.
Par contre, j'ai dû accoucher là bas, et pas sur Paris, mais en région parisienne, par conséquence j'y suis venue 2-3 semaines avant terme, et restée 3 semaines après l'accouchement, et franchement, ça été difficile, de trouver des transports. (Ce serait un très long monologue)

Contrôleur, avec les autres moniteurs de l'auto école, je n'étais pas à l'aise.
Comme j'ai dit mon moniteur été très brusque.
Si je ne marquais pas la priorité à droite, il pilait (j'ai calée un nombre incalculable de fois) en me criant dessus (sans méchanceté) : Il y avait quoi ? A-ton avis pourquoi j'ai fréné ?? Euh, une priorité à droite ?? C'est bien, allé on repart.
Ou : tu es ma première élève qui sais demarrer en 2nde, tu me diras comment tu fais ?
Mais je n'ai jamais trouvé dégradant sa façon de me parler.
D'ailleurs, il n'y avait pas de discussion de pluies et de beau temps, ni de parler de nos vies... C'était un bavard qui racontait beaucoup de blague.
Et peut-être que ça a jouer, on se connaissait vaguement dans le cadre d'une association où son fils était.
Je pense que m'a aidé de mettre directement le point sur mes erreurs sans avoir de sous entendu de devoir comprendre autre chose.

Moonygirl, oui, te faire faire un truc illégal, j'y avais eu droit pendant mes leçons.

Pour en revenir, j'aime conduire quand il n'y a pas trop de monde sur la route.
Dans mon ancienne ville, les bouchons consistait à avoir 3 voiture dont 1 qui roulait lentement = bouchons.
Je suis revenue dans ma grande ville, et c'est devenu une torture les bouchons. Surtout les gens qui sont totalement incivils.
Daille, je travaille dans une zone industrielle, et c'est l'anarchie totale. Les gens qui s'arrêtent en pleins milupour téléphoner, le non respect du code de la route, aucunes courtoisie (préférant bloquer les routes juste pour être sur de passer), ceux qui doivent absolument passer alors que le tramway arrive, les camions qui te coupent sous le nez car ils n'ont pas voulu s'arrêter au rond point quite à te faire une queue de poisson, ...
J'ai un voisin (éloigné) qui roule comme un malade, il est vendeur en concession, et un vrai malade mental derrière son volant, il est hyper dangereux, je crois qu'à sa prochaine incartade (je le croise dans la zone industriels) où il me grille la priorité et risque de m'envoyer au tas, je meurt d'envie de le balancer à sa direction. Mais si je le fais, je vais avoir de problèmes je sens.

En tous ca merci pour vos réponses.
Probablement HP sans tests officiels.
Non diagnostiquée, je pense être aspie et les differents tests internet tendent de ce côté. (En attente CRA pour ~2020)
Ps : dyslexique fâchée avec l'orthogrape et la grammaire (les efforts me demandent beaucoup)

Nataldie
Régulier
Messages : 45
Enregistré le : mercredi 23 août 2017 à 2:26
Localisation : 75 Paris

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#252 Message par Nataldie » mardi 29 août 2017 à 18:14

Bonjour.

Pour ma part le seul examen que j'ai raté dans ma vie c'est l'épreuve de conduite du permis de conduire.
Si bien que mon code est désormais périmé.
Je n'arrive pas à entendre les directions et conduire en même temps, je n'arrive pas à maîtriser les commandes en continuant de regarder ce qui se passe autour.
Les moniteurs me disent que je dois intégrer les " mécanismes" et moi je répond que pour ce faire il faudrait que je sois un robot ...
Bref je n'y arrive pas.

Avatar du membre
Itaya
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : dimanche 11 juin 2017 à 19:29

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#253 Message par Itaya » mardi 29 août 2017 à 20:58

Nataldie a écrit :Bonjour.

Pour ma part le seul examen que j'ai raté dans ma vie c'est l'épreuve de conduite du permis de conduire.
Si bien que mon code est désormais périmé.
Je n'arrive pas à entendre les directions et conduire en même temps, je n'arrive pas à maîtriser les commandes en continuant de regarder ce qui se passe autour.
Les moniteurs me disent que je dois intégrer les " mécanismes" et moi je répond que pour ce faire il faudrait que je sois un robot ...
Bref je n'y arrive pas.
Tu as essayé avec la conduite accompagnée ?

Je suis parfois pareil, je m'embrouille dans les boutons. Je suis souvent obligé de regarder, même dans les vitesses, je suis obligé de regardé qu'elle vitesse j'ai embrayé.
Probablement HP sans tests officiels.
Non diagnostiquée, je pense être aspie et les differents tests internet tendent de ce côté. (En attente CRA pour ~2020)
Ps : dyslexique fâchée avec l'orthogrape et la grammaire (les efforts me demandent beaucoup)

Avatar du membre
TiZ
Forcené
Messages : 3035
Enregistré le : dimanche 16 septembre 2012 à 11:31

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#254 Message par TiZ » mercredi 30 août 2017 à 15:01

Pour ma part, j'ai eu le code du 1er coup et le permis du 2ème coup.

Pas de difficultés pour le code, je l'ai passé en 3 semaines en y allant tous les soirs (pendant les vacances d'été).

Puis j'ai fait les heures de conduite avant de faire la conduite accompagnée : Au début, j'avais indifféremment le mari ou la femme comme moniteur, mais ça ne se passait pas bien avec le mari (je ne comprenais pas ses instructions, il criait souvent de manière injustifiée à mon sens, etc. Si bien qu'à une leçon j'ai fini par éclater en sanglots car je ne comprenais pas ce qu'il voulait que je fasse.), donc la plupart des leçons ont été faites avec la femme, qui est vraiment sympa, et même si elle m'a parfois engueulée, c'était bien mieux. J'ai donc fait la conduite accompagnée avec mes parents (j'ai arrêté de compter après 6000 kms), puis j'ai repris quelques heures de conduite avant de passer une première fois le permis. Je l'ai raté car je me suis arrêtée avant un passage piéton, puis j'ai oublié de m'arrêter à nouveau au Stop juste après, tout ça à 100m de l'arrivée au centre d'examen... J'ai encore repris des leçons jusqu'à la deuxième tentative qui a été la bonne. La monitrice a d'ailleurs dit que je n'avais jamais aussi bien conduit que ce jour-là :D
Je crois que le moniteur/la monitrice influe beaucoup sur l'envie/la réussite, avec la monitrice ça se passait très bien et même si je ne savais pas encore pour le SA, elle faisait de son mieux pour me faciliter les choses. En y repensant, c'est l'une des rares personnes que j'arrive à (mieux) regarder dans les yeux.

Maintenant, j'ai une voiture (celle de mes parents, sur laquelle j'ai fait la conduite accompagnée et qu'ils m'ont refilée car ma sœur était incapable de la conduire pour faire la conduite accompagnée), mais je la prends assez peu. La conduite en ville est extrêmement stressante pour moi, du coup si j'y vais je passe toujours par les chemins que je connais, quitte à devoir marcher pour aller à l'endroit où je veux aller. Pareil pour les manœuvres, j'essaie de trouver des places "faciles", même si c'est plus loin.

L'un de mes soucis était aussi le fait que je n'avais pas peur quand je conduisais, partant du principe que tout le monde respectait le code. Bon, maintenant j'ai appris à me méfier des autres :) mais j'ai fait de belles frayeurs à mes parents et à la monitrice ^^
Diagnostiquée Aspie en février 2015 (psychiatre libéral) puis confirmation au CRA en novembre 2016

On peut revenir de tout, sans être parti très loin, on peut revenir de loin, sans être parti du tout ! - Bazar et bémols

Georges-André
Passionné
Messages : 498
Enregistré le : samedi 8 août 2015 à 3:17

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#255 Message par Georges-André » mercredi 30 août 2017 à 22:57

L'un de mes soucis était aussi le fait que je n'avais pas peur quand je conduisais, partant du principe que tout le monde respectait le code.
c'est le piège :mryellow: Moi j'ai tendance à anticiper les conneries des autres (ex: qd je suis sur un rond point, je roule assez lentement car j'anticipe les gens qui vont s'insérer sur le rond point devant moi alors qu'ils ont pas priorité... c'est très fréquent)...
diag SA avril 2013

Répondre