TSA et permis de conduire...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Aurore99
Régulier
Messages : 50
Enregistré le : mercredi 14 décembre 2016 à 17:16

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#256 Message par Aurore99 » samedi 2 septembre 2017 à 20:25

Bonsoir,

Voilà un an que je reporte le code de Matthieu (pas inquiète) et la conduite accompagnée. Ce que je redoute le plus est bel et bien ce que vous décrivez ....Voilà 15 ans que je reprends tout ce qui se fait à l'école......alors me coller à la conduite, je manque franchement de courage. !!!!!

signé maman désemparée :D

Avatar du membre
Itaya
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : dimanche 11 juin 2017 à 19:29

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#257 Message par Itaya » samedi 2 septembre 2017 à 22:02

Georges-André a écrit :
L'un de mes soucis était aussi le fait que je n'avais pas peur quand je conduisais, partant du principe que tout le monde respectait le code.
c'est le piège :mryellow: Moi j'ai tendance à anticiper les conneries des autres (ex: qd je suis sur un rond point, je roule assez lentement car j'anticipe les gens qui vont s'insérer sur le rond point devant moi alors qu'ils ont pas priorité... c'est très fréquent)...
Au début, quand j'ai commencé à apprendre, je partais aussi du principe que les autres conducteurs respectaient le code de la route (feux rouge, priorités, stop, ...)
Et mon moniteur m'a rapidement fait comprendre que les autres conducteurs n'étaient pas respectueux, et qu'on devait l'être a leur place. Il a été bien vigilent de vérifier que j'intègre bien : ralentir même si le feu est vert, qu'on a le priorité.
Alors aujourd'hui je suis dans l'hyper interprétation des autres chauffeurs, on m'a souvent fait la réflexion sur ma conduite, et le stress que me provoque la conduite en ville. Mais j'arrive bien en conduisant tranquillement et laissant les énervés, s'énerver tous seuls.
Aurore99 a écrit :Bonsoir,
Voilà un an que je reporte le code de Matthieu (pas inquiète) et la conduite accompagnée. Ce que je redoute le plus est bel et bien ce que vous décrivez ....Voilà 15 ans que je reprends tout ce qui se fait à l'école......alors me coller à la conduite, je manque franchement de courage. !!!!!
signé maman désemparée :D
Je ne suis pas experte en la matière pour apporter les meilleurs conseils.

D'abords, ressent-il l'envie de vouloir apprendre à conduire ? Pour le code, lui offrir le livre ou dvd, si ce n'est pas déjà fait ?

Je vais parler de pon expérience, si cela peut aider.
Avant d'apprendre à conduire, mon frère m'avait amener sur un énorme parking d'hyper marché m'essayer à la conduite. Ça m'avait aider de prendre en main le véhicule et être sûrement moins stressé au 1er cours. Je trouvais engoissant toutes ces pédales et boutons au tableau de bords. Les nouvelles voitures doivent être encore plus stressantes avec tout cet électronique ?!
Quand j'ai appris, la partie code était un forfait sans contrainte de temps ni d'essais. Je ne sais pas cela a beaucoup changé en 20 ans. Nous avions des séances de cours, suivant les heures, il arrivait que la salle soit quasiment vide, avec maximum 10 où nous discutions des questions. Je ne sais plus si c'était obligatoire des séances sans cours. Bon c'était l'époque de la VHS et quelques support en dvd.
Probablement HP sans tests officiels.
Non diagnostiquée, je pense être aspie et les differents tests internet tendent de ce côté. (En attente CRA pour ~2020)
Ps : dyslexique fâchée avec l'orthogrape et la grammaire (les efforts me demandent beaucoup)

Avatar du membre
Mariemento
Passionné
Messages : 454
Enregistré le : samedi 1 novembre 2014 à 18:38

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#258 Message par Mariemento » dimanche 3 septembre 2017 à 12:46

J'ai passé le permis 5 fois, l'ai raté à chaque fois à cause de crises de paniques, de larmes, etc...
J'ai eu le code deux fois.
Aujourd'hui, j'ai renoncé. Nous vivons dans une ville universitaire avec transports en commun "potables", et je marche beaucoup (j'adore ça). Les courses sont livrées à la maison (tout est livrable en fait).
Mon épouse a même revendu sa voiture, et adopté mon rythme "sans voiture". Résultat, moins de stress, beaucoup plus d'argent et une autre vision du temps. On ne renoncerait pour rien au monde, même quand on aura des enfants.
"Ils avaient créé leur propre soleil pour combattre la nuit ."
"Simplement, un jour, j'ai pris conscience que, en matière d'humanité, la laideur aussi pouvait être intérieure."

Ayerdhal

Autiste diagnostiquée.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28431
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#259 Message par freeshost » dimanche 3 septembre 2017 à 12:53

Ouais, bonne chose que de se passer de voiture toute sa vie (hormis quelques éventuels emprunts ou locations de voitures très provisoires). :)
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

MyKingdomForAHorse
Occasionnel
Messages : 12
Enregistré le : mardi 5 septembre 2017 à 15:22
Localisation : Bretagne

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#260 Message par MyKingdomForAHorse » mardi 5 septembre 2017 à 21:59

Holala le permis! J'ai mis onze ans à l'obtenir! Et même si je conduis j'ai toujours beaucoup de soucis liés à la voiture! :cry:
En attente d'évaluation par le CRA de ma région, en quête de clefs.

Avatar du membre
Moonygirl
Forcené
Messages : 956
Enregistré le : jeudi 28 mai 2015 à 22:47

Re: permis de conduire

#261 Message par Moonygirl » lundi 9 octobre 2017 à 18:06

Ohlala, j'ai pris ma première leçon en boite manuelle cet après-midi ... je n'ai pas aimé du tout, ça m'a completement crispée.
TSA, TDA, Dyspraxie neuro-visuelle (08/12/15)

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#262 Message par Onchao » mercredi 25 octobre 2017 à 16:16

J'ai eu besoin de 6 ans, 6 passages du permis, 2 passages du code, 4000km de conduite accompagnée et presque 170 heures de conduite avec moniteur pour obtenir mon permis. J'ai passé mon permis uniquement à cause de la pression sociale.

Résultat : j'ai un papier rose qui sert à rien parce que de toute façon dès que je conduis, je fais une surcharge sensorielle et des shutdown.
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

Cagliostro
Occasionnel
Messages : 19
Enregistré le : vendredi 12 juin 2015 à 13:20

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#263 Message par Cagliostro » mercredi 1 novembre 2017 à 18:05

c'est pareil pour moi; je l'ai passé en 2011 à cause de la pression sociale. Je ne conduis pas, je suis trop peu sûr de moi; pas assez fiable, je m'emmêle les pinceaux.
75+ heures de conduite, conduite accompagnée, deux passages du code réussis (si on prend trop de temps entre l'obtention du code et l'examen de conduite , le code n'est plus valable et on doit le repasser). J'ai eu l'examen de conduite à force de refaire les parcours typiques de l'examen. Mais je n'arrivai pas bien a rechercher les bonnes informations parmi la surcharge visuelle dans des lieux nouveaux, dès qu'il ne se passe rien un bref temps j'ai des difficultés à maintenir l'attention requise, j'ai eu beaucoup de mal ou bien je n'arrive pas avec les "automatismes" malgré un très grand nombre de répétition il faut toujours que j'y réfléchisse,et n'y arrive parfois pas toujours (perte de moyens- blanc-sidération dans la tête) je suis lent j'ai du mal à agir dans l'instant, à la demande , tout çà me fatiguai très vite à cause d'un état de stress ou de vigilance trop grand.Savoir présent les autres automobilistes me stressait, et ils me klaxonnaient souvent. En état de stress, parfois je n'arrivait pas avec les règles de priorité, comme si je ne pouvais plus réfléchir. mon regard était trop fixe et parfois mon attention attirée par le ciel, ou je ne sais quel détail, à la place des marquages ou des conditions alentours.

Une fois sur ce site j'ai lu une plaquette sur la dyspraxie et la conduite automobile, de mémoire. çà correspondait assez au sujet des problèmes d'automatisme avec le passage des vitesses. Mais une autre personne m'a dit que la dyspraxie n'était pas çà.( ou peut être je m'étais trompé de terme...) mais un problème avec les mouvements fins.

Je ne sais pas ce que c'était que ces problèmes liés à la conduite ? est ce que çà vous inspire une idée ?
diagnostiqué asperger au cra en 2015.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20754
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#264 Message par Jean » mercredi 1 novembre 2017 à 18:16

Cagliostro a écrit : Une fois sur ce site j'ai lu une plaquette sur la dyspraxie et la conduite automobile, de mémoire. çà correspondait assez au sujet des problèmes d'automatisme avec le passage des vitesses. Mais une autre personne m'a dit que la dyspraxie n'était pas çà.( ou peut être je m'étais trompé de terme...) mais un problème avec les mouvements fins.
La dyspraxie ne concerne pas seulement les mouvements fins.
Lien vers le post avec la plaquette : viewtopic.php?p=224626#p224626
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Cagliostro
Occasionnel
Messages : 19
Enregistré le : vendredi 12 juin 2015 à 13:20

Re: Le TSA versus permis de conduire ?

#265 Message par Cagliostro » mercredi 1 novembre 2017 à 19:26

merci pour cette précision.


Modération (Tugdual) : Déplacement de messages faisant suite à ceci (fin).
diagnostiqué asperger au cra en 2015.

LucieP
Passionné
Messages : 412
Enregistré le : mardi 3 juin 2014 à 18:20
Localisation : Mâcon

Indication du S.A. pour permis de conduire

#266 Message par LucieP » samedi 17 mars 2018 à 21:43

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


Bonjour,

Je vous écris afin d'avoir votre opinion sur le fait d'indiquer mon diag de S.A. pour l'examen pratique du permis (passage visite medicale etc...) Je vous explique un peu le contexte.

J'avais passé le code à 16 ans (sans difficultés:40pts/40) mais ai ensuite eu des difficultés lors des cours de conduite. Je n'arrivais pas à me concentrer. On m'a découvert une anémie importante en fer à cette période et j'avais aussi la fatigue liée à SA (je n'étais pas diagnostiquée à l'époque, je l'ai été à 23 ans). Il y a donc eu une pause dans les leçons, que j'ai reprise six mois plus tard. J'ai ensuite fait la conduite accompagnée (3000km). J'ai passé le permis une première fois (pas assez de points mais pas de faute éliminatoire) et une seconde (examinatrice a considéré que je m'étais arrêté trop près du feu, je n'étais pas trop d'accord mais bon). Ensuite mon code n'était plus valable (trois ans à l'époque).
J'ai repassé le code l'an dernier, à 25 ans,et l'ai obtenu.

Avoir le permis me serait utile (pour mon boulot surtout) sans m'être indispensable.

J'ai demandé à un moniteur (conseillée par ma prédécesseure à mon poste de travail) de faire une leçon test pour voir ce qu'il en pensait: permis classique, permis avec boîte automatique, voiturette sans permis etc...
J'ai le sentiment d'avoir des difficultés à aller chercher et traiter toutes les informations. Et j'ai surtout peur de pertes d'attention dues à la fatigue qui m'arrivent parfois (et qui sont dangereuses en voiture pour soi et les autres).
Le moniteur m'a invité à prendre un rendez-vous avec un médecin agréé pour signaler mon handicap (pour qu'il apparaisse sur mon permis) pour ne pas avoir de soucis avec l'assurance en cas d'accident. Qu'en pensez-vous?

Avez-vous également une opinion sur le fait de passer le permis avec une boîte auto ou non (il faut ensuite simplement faire 7h de conduite si je veux passer le permis classique). Il n'a pas vraiment d'opinion sur le sujet. Il n'ya pas de voitures avec boîte automatique dans le "pool" de mon lieu de travail donc ça voudrait dire que je conduis que voiture perso et je prends souvent le train. Dc je pars plutôt sur un non mais je sollicite tout de même votre opinion.

Désolée si ce n'est pas clair, je suis assez fatiguée.
diagnostiquée le 26/03/14 (centre Donald T.)

Somebody Else
Habitué
Messages : 66
Enregistré le : dimanche 8 octobre 2017 à 15:57

Re: Indication du S.A. pour permis de conduire

#267 Message par Somebody Else » samedi 17 mars 2018 à 22:20

Bonsoir,

J'ai potentiellement un SA (pré-diag d'un cabinet spé à faire confirmer quand j'aurai les moyens :roll: ) et j'ai eu mon permis B en boîte manuelle sans souci.

Dans tous les cas, il me semble avoir lu dans un autre sujet que le SA ne rentrait pas dans les « troubles » à signaler pour son permis ;).

Concernant boîte auto/pas auto, mon moniteur d'auto-école avait pour opinion qu'une boîte automatique était plus sécuritaire, car l'esprit est moins occupé à gérer le levier de vitesse et donc peut davantage porter son attention sur l'anticipation de l'environnement "hors voiture".
Par contre, l'inconvénient effectivement, c'est que si tu ne peux conduire qu'en boîte auto... c'est grillé pour tous les autres véhicules puisqu'en Europe ils sont encore majoritairement en boîte manuelle :oops: . Alors que si tu passes ton permis en boîte manuelle, au pire, tu peux légalement conduire les deux... Personnellement, j'aurais donc tendance à te dire de passer ton permis en boîte manuelle :)
Prédiagnostic début 2018 en faveur d'un TSA/SA.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28431
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Indication du S.A. pour permis de conduire

#268 Message par freeshost » samedi 17 mars 2018 à 23:45

Pour la question automatique ou manuelle, il faut voir si tu as le choix du type de voiture dans tes activités (professionnelles et autres). Si tu veux faire livreuse dans une entreprise qui n'a pas de voiture automatique, la conduite manuelle te sera nécessaire. À toi de voir donc si tu veux vraiment insister pour faire la conduite manuelle (comme j'avais insisté quand j'avais passé le permis, à une époque où je ne connaissais pas du tout le spectre autistique, mais connaissais déjà mes petites difficultés à la coordination) ou si être contrainte à la conduite automatique ne te dérange pas.

Après, manuelle ou automatique, cela ne change rien à tous les stimulus, à toutes les choses que tu dois observer quand tu conduis. Que tu dois diagnostiquée ou non, que tu parles de ton diagnostic ou non, tu dois observer les divers éléments de la route. :mrgreen: [Certes, ça donne un peu moins à gérer et maîtriser au niveau sensorimoteur : une pédale en moins, une boîte à vitesse différente. Bon, ne me demande pas le détail mécanique, je ne m'y connais pas du tout. Dans ma vie, je suis transports publics et envisage bien de me passer de voiture toute ma vie. :lol: La chance qu'il y ait un relativement bon réseau de transports publics en Suisse et le fait que, pragmatiquement, je décide de ne pas vivre dans une commune où il y a peu de transports publics. :mrgreen: ]

Il paraît qu'il y a de plus en plus de voitures automatiques, de voitures qui te sonnent quand tu approches les murs, de voitures avec GPS, etc. Je n'en sais rien. Il y a bien maintenant, comme chaque année, le salon de l'auto à Genève. Mais ça ne m'intéresse pas. [Par contre, ça ne me dérange pas qu'il y ait moins d'hôtesses et moins de voitures diesel. :mrgreen: ]

L'important, c'est que tu te sentes à l'aise, en confiance, en sécurité. :)

Comme l'observation des stimulus et l'adaptation à ceux-ci restent nécessaires, je chercherais aussi des pistes pour mieux les gérer :

- éventuellement établir des ordres de priorité ou des ordres dans lesquels observer les éléments (à discuter avec les personnes qui enseignent la conduite),
- chercher les routes avec moins de stimulus,
- chercher les routes avec peu d'aléas (toujours la même circulation, la même fréquentation),
- éviter autant que possible les divers contextes où la conduite requiert plus d'attention et de concentration (heures de pointe, soleil à hauteur des yeux, nuit, travaux, lieux fréquentés par des personnes très jeunes ou des personnes très âgées, pluie, neige, verglas, brouillard, etc.),
- conduire seule si tu ne veux pas devoir faire la conversation small talk, surtout que tu veux et dois te concentrer sur la route,
- conduire avec une autre personne si celle-ci connaît le spectre autistique et ne va donc pas te déranger (en te parlant) durant la conduite,
- gérer le temps (le mesurer, comme je mesure le temps de mes trajets (parfois aussi la distance et la vitesse moyenne) de chez moi à la gare à pied, entre autres trajets), parfois prévoir de la marge (en cas de circulation accrue inattendue),
-...

Comme tu le dis, une possibilité est de passer d'abord automatique, puis, ce qui ne me semble pas impossible ou interdit, passer manuelle par la suite.

Quant aux coûts, je n'en sais rien pour la France. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Somebody Else
Habitué
Messages : 66
Enregistré le : dimanche 8 octobre 2017 à 15:57

Re: Indication du S.A. pour permis de conduire

#269 Message par Somebody Else » dimanche 18 mars 2018 à 11:27

Freeshot, je ne sais pas si l'adaptation que tu conseilles est pertinente ?
En effet, une fois le permis en poche et l'obligation de se déplacer, on a rarement la possibilité de toujours choisir quand ou où aller en fonction des facteurs qui nous arrangent (horaires de boulot souvent aux heures de pointe, trajets imposés etc.).
Ou tu ne parlais de ça que pendant la phase d'apprentissage de la conduite peut-être ?
Auquel cas, normalement, même pour les personnes sans besoin particulier, les moniteurs et monitrices d'autoécole sont censé aller progressivement dans la difficulté avec leur élève :) (sauf quand ils sont sadiques, mais ça c'est une autre histoire).

Je précise, au cas où j'aurais mal exprimé ma pensée, que pour l'aspect plus sécuritaire de la conduite en boîte automatique, il s'agit de libérer de l'attention inconsciente habituellement dédiée à la coordination et la surveillance du bruit du moteur / rotation du moteur en boîte manuel au profit exclusif des stimuli qui se produisent en dehors de la voiture :) Moins de choses à gérer à l'intérieur du véhicule = une attention encore accrue pour gérer l'environnement.
Prédiagnostic début 2018 en faveur d'un TSA/SA.

V4V
Passionné
Messages : 308
Enregistré le : jeudi 15 mars 2018 à 22:16

Re: Indication du S.A. pour permis de conduire

#270 Message par V4V » dimanche 18 mars 2018 à 13:33

Si possible, il faut absolument passer un permis avec boîte manuelle, cela permet de conduire avec les 2 types de boîte, alors qu'un permis en boîte automatique t'interdit de conduire en manuelle, à ma connaissance.
Modifié en dernier par V4V le samedi 5 mai 2018 à 19:27, modifié 1 fois.
Aspie diagnostiqué, nombreuses comorbidités

Répondre