Asperger et épuisement

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Itaya
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : dimanche 11 juin 2017 à 19:29

Re: Asperger et épuisement

#271 Message par Itaya » dimanche 20 août 2017 à 23:07

FloretteRanou a écrit :Je te donne mon témoignage.

Je suis très régulièrement épuisée.
Je travaille pas mal d'heures par semaines, je suis insomniaque et le soir j'ai du mal à me déstresser.
Par ailleurs, je souffre de ne pas avoir de temps et d'énergie à consacrer à mes passions.
Le weekend et pendant les vacances, j'ai besoin de beaucoup de temps pour me reposer, rêvasser, procrastiner pour pouvoir tenir le coup.
L'état de mon appartement en pâtit car j'ai rarement suffisamment d'énergie pour faire du ménage et du rangement.
Souvent, j'ai l'impression que les personnes âgées sont plus en forme que moi.


Je me dis que j'ai beaucoup de chance d'avoir un bon travail et qui me plait.
Mais j'ai l'impression qu'il me prend toute mon énergie vitale.
... souvent du mal à me concentrer dès qu'il y a un peu de bruit ou que je me sens émotive.
...
Je ressens les même problème (cf en gras)

D'ailleur, j'ai fait le test hier, soirée d'anniversaire d'un "ami" (surtout celui de mon conjoint), il y avait 12 personnes.
Je n'ai pas cherché quoi que ce soit (ne pas paraître bizarre), même si les gens ne comprennent pas que je profite souvent de ces soirées là pour dormir toute seule chez moi, et que je bois très modérément vu que je conduit.
A un moment une participante me demande si j'allais bien (je m'ennuyais un peu, j'arrivais pas à suivre leurs conversations), et si j'ai pas trop de mal avec eux (déjà bien imbibé) : "Non, ça va! J'ai déjà du mal avec les gens en temps normal !" Oupsss
Je passe les autres impairs,
Mais en rentrant chez moi à 2h, je n'étais finalement pas épuisé comme j'aurais pu l'être.
En plus j'ai pu discuter 1 de mes intérêts restreint : "la politique, côté sociologie" :cry: :cry: (pour dire que ça m'a toujours insuporté toutes ses années de politique dans ma famille)
Probablement HP sans tests officiels.
Non diagnostiquée, je pense être aspie et les differents tests internet tendent de ce côté. (En attente CRA pour ~2020)
Ps : dyslexique fâchée avec l'orthogrape et la grammaire (les efforts me demandent beaucoup)

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: Asperger et épuisement

#272 Message par Pupuce » dimanche 20 août 2017 à 23:22

................
Modifié en dernier par Pupuce le samedi 18 novembre 2017 à 18:35, modifié 1 fois.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
Itaya
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : dimanche 11 juin 2017 à 19:29

Re: Asperger et épuisement

#273 Message par Itaya » dimanche 20 août 2017 à 23:49

Pupuce a écrit :Oui, ça doit être sans doute beaucoup moins fatigant quand on accepte ce qu'on est. et qu'on ne déploie plus des trésors d'imagination pour paraitre normale. Mais il faut vraiment l'accepter profondément pour pouvoir du coup accepter le regard que portent les autres sur soi.

Peut-être que je vais y venir. Parce que franchement, ça me tente, je n'en peux plus. Mais j'ai une honte maladive de ce que je suis je crois, à la base. Mais ça, je pense que ça se soigne :) . Merci en tout cas Itaya, ça fait réfléchir.
Je pense que c'est pour ça également que j'ai eu moins de difficultés.
Ca fait 15-20 ans que j'ai arrêté de me prendre la tête après une énième déconvenue amicale.
Ca passe ou ça casse (encore aujourd'hui), mais les rares amis que j'ai, ne m'ont jamais tenu rigueur de mes impairs, lourdeurs, bizarries, etc...

J'ai constaté que j'avais du mal à ouvrir le dialogue. J'ai pris une mauvaise habitude de faire des boutades pour faire ou essayer de faire rire les gens que je ne connais pas beaucoup.
Style, elle a fait sa blague ou mauvaise blague, hop, on m'oublie si j'ai rien à dire.
Je panique quand on me parle sans y être préparé. Ainsi, je tente de rebondir sur une boutade pas toujours amusante. Et quand elle n'est pas marrantes, bah... Vlà la chieuse, la pas marrante ou encore... Au final, on arrive sur des bugs sociaux. (Faudrait parfois pouvoir fusionner 2 sujets) :lol:
Probablement HP sans tests officiels.
Non diagnostiquée, je pense être aspie et les differents tests internet tendent de ce côté. (En attente CRA pour ~2020)
Ps : dyslexique fâchée avec l'orthogrape et la grammaire (les efforts me demandent beaucoup)

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: Asperger et épuisement

#274 Message par Pupuce » lundi 21 août 2017 à 6:28

...................
Modifié en dernier par Pupuce le samedi 18 novembre 2017 à 18:34, modifié 1 fois.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: Asperger et épuisement

#275 Message par Onchao » mercredi 25 octobre 2017 à 16:01

Moi aussi je suis très souvent à bout de "cuillères". Je saute des repas parce que je n'ai pas la force de manger. Ou je mange de la junk food parce que je n'ai pas la force de cuisiner. Il m'arrive de ne pas me laver parce que je n'en ai pas l'énergie. D'utiliser tout mon énergie du jours pour passer 1 coup de fil urgent, et donc passer le reste de la journée à comater sur mon canapé les yeux dans le vague, trop fatiguée pour bouger, trop fatiguée pour dormir.

J'en ai marre d'être tout me temps fatiguée.
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

pimpoline
Forcené
Messages : 529
Enregistré le : lundi 1 mai 2017 à 20:51

Re: Asperger et épuisement

#276 Message par pimpoline » jeudi 26 octobre 2017 à 20:42

J'ai refait toutes mes cuillères ou presque aujourd'hui!

Ca m'a fait un bien fou. :D
Je me sens détendue comme je ne l'ai pas été depuis un moment...
Je n'ai vu personne, je n'avais aucune obligation contraignante ou désagréable, bref j'ai limité mes déplacements et je n'ai fait quasiment que des trucs qui me font plaisir, tranquillement chez moi.
Le fait que je n'aie rien de prévu demain non plus y contribue fortement.

Je ne sais pas vous, mais moi j'ai beaucoup plus de mal à récupérer si je ne peux pas avoir une bonne longue plage de "rien" devant moi. Quand le quota de cuillères est déjà bien entamé, même avec un peu de repos, ça ne suffit pas si je sais que peu de temps après je devais devoir à nouveau porter le masque.
Du coup demain, je suis tranquille aussi et ça m'apaise vraiment énormément ce qui fait que je sais que je vais encore mieux profiter des bénéfices d'aujourd'hui.
RDV au CRA début 2020.

Avatar du membre
Nanar02
Forcené
Messages : 1377
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 17:37

Re: Asperger et épuisement

#277 Message par Nanar02 » jeudi 26 octobre 2017 à 20:55

Qu'est ce que pour toi "une longue plage de rien" ?
Diagnostiqué Asperger 01/04/2019

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: Asperger et épuisement

#278 Message par Onchao » jeudi 26 octobre 2017 à 21:25

Moi aussi j'aimerais bien savoir... Parce que aujourd'hui j'ai fait "rien" à part le strict minimum (cuisine, manger, douche...) et jouer à un jeu vidéo qui me détend, ben, mes cuillères sont toujours à zéro...
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

Avatar du membre
Nanar02
Forcené
Messages : 1377
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 17:37

Re: Asperger et épuisement

#279 Message par Nanar02 » jeudi 26 octobre 2017 à 21:50

Et oui la tête vide comme une citrouille :hotcry:
Diagnostiqué Asperger 01/04/2019

pimpoline
Forcené
Messages : 529
Enregistré le : lundi 1 mai 2017 à 20:51

Re: Asperger et épuisement

#280 Message par pimpoline » jeudi 26 octobre 2017 à 22:47

Nanar02 a écrit :Qu'est ce que pour toi "une longue plage de rien" ?
Rien = pas de sollicitations sociales. ;)
RDV au CRA début 2020.

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: Asperger et épuisement

#281 Message par Anahata » vendredi 27 octobre 2017 à 1:05

Parfois je pense aux hommes qui n'ont en général que peu d'intérêt pour la relation (communication, compréhension des comportements, etc etc) ça doit être encore plus dur. J'imagine si une partie de mon existence était régie par un truc qui m'intéresse pas du tout. Bonjour l'effort à fournir quoi ! Ça doit être désespérant et super flippant. Cette dépendance sociale energivoee. Quand on y trouve un plaisir ça aide....parfois je me demande si avec les années, la tendance s'inverse pas. Les hommes ont un déclic pour y trouver de l'intérêt. Et les femmes se sont épuisées à la tâche et deviennent minimalistes dans leurs efforts. C'est juste une idée comme ça en passant
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: Asperger et épuisement

#282 Message par Onchao » vendredi 27 octobre 2017 à 9:03

@Pimpoline : ça je fais tous les jours où je ne travaille pas, et ça ne suffit pas à me reposer... Simplement manger me coûte des cuillères...

@Anahata : ça dépend des individus, de la manière dont on a été élevé, etc. Personnellement j'ai toujours été poussée par ma famille dans des relations sociales, et je les ai toujours fuies comme la peste. Et ça ne va pas changer de sitôt (sauf par Internet par écrit, là c'est supportable, c'est que moi et mon ordinateur).
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2486
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Asperger et épuisement

#283 Message par olivierfh » vendredi 27 octobre 2017 à 10:48

Onchao a écrit :des relations sociales, et je les ai toujours fuies comme la peste. Et ça ne va pas changer de sitôt (sauf par Internet par écrit, là c'est supportable, c'est que moi et mon ordinateur).
Pas que, c'est aussi quelqu'un d'autre et ça peut faire des difficultés même par écrit, par exemple si les gens écrivent trop ou se croient attaqués on peut se sentir obligés de répondre et ne pas supporter ça.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: Asperger et épuisement

#284 Message par Onchao » vendredi 27 octobre 2017 à 12:48

...je passe mon temps à me persuader que mon ordinateur c'est pas des vrais gens dedans, que les personnes dans le bus c'est juste des PNJ qui sont là pour occuper l'espace... Ne brise pas mes illusions de self-défense stp...
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

scorame
Forcené
Messages : 526
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 19:09

Re: Asperger et épuisement

#285 Message par scorame » samedi 11 novembre 2017 à 19:25

petite expérience du jr :D

Je connais une petite galerie de créateur dans ma petite bourgade voisine ; hier je passe voir s'il ya du nouveau, le courant passse avec la bénévole permanente, elle me donne un flyers pour la soirée de ce soir car oui je suis revenue .

SUR place bien le bonjour à la bénévole, un petit orchestre et des tapas , 1 euro le taps (on ce croie dans un bar a tapas) ,l'esprit vernissage c'est pas payant déja (ça me déplaît juste un peut) , bref je m'assoie à côté d'un groupe face au musicos ,les gens arrivent la salle ce remplit ou tout le monde déambule :? , trop à mon gout, bcp semble se connaître , moi le malaise monte que fais-je ici???? (je voie pas l'interêt de tout ça ) , je me lève et me tire avec le sourire rien que à l'idée de retrouver mon cocon :mryellow: ........ je suis arrivée j'ai fais ma soupe au pain complet , pas de tapas mais je m'en fou je suis loin de tout ça!! :mrgreen: :innocent:

bref j'ai testé la prochaine fois je me déplace plu :lol:
jnnjn

Répondre