Délinquance et autisme

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Répondre
Message
Auteur
FinementCiselé
Forcené
Messages : 1218
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: Délinquants et autistes

#136 Message par FinementCiselé » vendredi 19 janvier 2018 à 14:05

Flower a écrit :J'ai suivi la dernière discussion et je me demande s'il n'y a pas un malentendu quelque part... A mon avis, bien sûr il est possible qu'un autiste commette des actes criminels et notamment de violence, mais le fait d'être autiste n'entraîne pas automatiquement le fait d'être violent. L'impression que j'avais en lisant, c'est que Laura Ingalls s'insurge contre le fait de faire des raccourcis entre autisme et violence dans le genre, "les autistes sont violents et donc potentiellement un danger pour les autres". Et j'espère qu'on est d'accord que ça, ce n'est pas correct. Ce n'est pas parce que certains autistes sont criminels que tous le sont, quoi.
C'est évident ? Mais prêter au discours de l'autre un tel raccourci, hm. :|
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
Laura Ingalls
Forcené
Messages : 1461
Enregistré le : jeudi 31 janvier 2013 à 23:47

Re: Délinquants et autistes

#137 Message par Laura Ingalls » vendredi 19 janvier 2018 à 14:29

Effectivement Flower, je m'insurge contre ce genre de raccourcis et les logiques fallacieuses qui en découlent:
-les autistes seraient violents
-Bertrand Cantat est Violent
-Bertrand Cantat serait alors autiste et son passage à l'acte serait une crise autistique?

Parce que c'était à peu près ça. Et là c'est juste fallacieux d'un bout à l'autre et ça porte préjudice aux personnes sur le spectre.
FinementCiselé a écrit :Pour la CIM :
La catégorie F84 (TED) englobe le reste, tu répond donc a F84 + spécificité du .5

Tu répond donc a :
Ils se caractérisent par des altérations de certaines fonctions cognitives qui affectent les capacités de communication ou la socialisation de l'individu, associées à des intérêts restreints ou des comportements stéréotypés.
Je t'épargne le reste, mais la violence, que tu le veuille, ou non, fait partie d'une réponse potentielle dont tu ne peux juger de la forme chez autrui, et donc, peux potentiellement amener à une réponse telle qu'elle provoque blessure ou mort chez autrui.

Je redis parce que visiblement tu cherche la petite bête :
Critère de diagnostic : réponse émotionnelle inadaptée.

Que ça te plaise, ou pas, c'est comme ça. Chaque mot à une définition, englobant des concepts plus ou moins large, et dans "réponse émotionnelle inadaptée" d'un point de vue psychiatrique, ça va du tic jusqu'à violence envers autrui pouvant provoquer la mort. Si des gens ont de telles réactions, et bien peut être que leurs état d'autiste potentiel peut être une explication, ou pas. Mais on ne peut pas enlever sous prétexte que X ou Y trouve ça indigne ou que ça nuise à l'intégrité des autres ou la leurs, l'importance de ces possibilités.
Sauf que là, t'es en train d'inventer une définition et d’interpréter comme ça t'arrange.
"Réponse émotionnelle inadaptée" ne signifie pas "réponse violente". La tu interprète de manière douteuse.
Quand à l'autre phrase, là non-plus la violence n'apparaît nulle-part. A moins que tu puisse souligner les mots dont il est question (bon courage), c'est de la pure invention, tu fais dire ce qui n'est pas dit.
Et là tu es carrément malhonnête.
ça ressemble à un sophisme de l'homme de paille ou un truc du genre: déformer pour que ça soit plus facile à mettre en défaut.
FinementCiselé a écrit :Joli appel à l'ignorance de ta part, mais tu m'excusera les trolls du genre, bof.
Et c'est moi que tu accuses? Sur quoi se fonde ton accusation?
"L'autisme n'est pas contagieux et je trouve que c'est bien dommage d'ailleurs!" J. Schovanec

Diagnostiquée asperger

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4442
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Délinquants et autistes

#138 Message par Flower » vendredi 19 janvier 2018 à 14:54

FinementCiselé, je crois que ce n'est pas à toi qu'on prête ce raccourci, mais à ceux qui essaient d'expliquer les actes de Cantat par un éventuel autisme. :wink:
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

FinementCiselé
Forcené
Messages : 1218
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: Délinquants et autistes

#139 Message par FinementCiselé » vendredi 19 janvier 2018 à 17:05

Flower a écrit :FinementCiselé, je crois que ce n'est pas à toi qu'on prête ce raccourci, mais à ceux qui essaient d'expliquer les actes de Cantat par un éventuel autisme. :wink:
Ouai enfin quand tu te tape :
Sauf que là, t'es en train d'inventer une définition et d’interpréter comme ça t'arrange.
"Réponse émotionnelle inadaptée" ne signifie pas "réponse violente". La tu interprète de manière douteuse.
Quand à l'autre phrase, là non-plus la violence n'apparaît nulle-part. A moins que tu puisse souligner les mots dont il est question (bon courage), c'est de la pure invention, tu fais dire ce qui n'est pas dit.
Et là tu es carrément malhonnête.
ça ressemble à un sophisme de l'homme de paille ou un truc du genre: déformer pour que ça soit plus facile à mettre en défaut.
Excuse moi, mais :
-Laura tu fait montre d'une inconscience et d'une ignorance crasse, je te conseil d'aller te renseigner auprès de psychiatres.
-J'expose des faits, bruts, justement loin d'affects.
-Tu ne cherche même pas toi même à comprendre le fond du raisonnement.

C'est difficile de comprendre qu'une réponse émotionnelle inadaptée ça passe et c'est une redite, de l'effondrement en passant par le replis sur soit ou l'explosion ? Ignorer, ou faire un appel à l'ignorance en prétextant que c'est "indigne" c'est faire montre d'une dangerosité certaine envers les personnes concernées par le spectre. Je vais prendre MON exemple si t'arrive pas a comprendre : j'ai des accès de violence si je suis frustré, et que le mobile de cette frustration n'est pas atténué. C'est pas seulement se qui t'arrange mais un tout, tu peux pas faire d'exception.
Alors dans un sens, ne pas accepter le raccourci pour la comparaison, c'est bien, mais dans l'autre sens, accepter qu'une réponse émotionnelle inadaptée, ça soit pas seulement de la dépression (qui est certes une comorbidité), ça serait très franchement aider non seulement les accompagnants, mais aussi les autistes non diagnostiqués, et je pense au parents d'enfants violent qui foutent leur progéniture sous camisole chimique sous prétexte de "psychose infantile" suite à une explosion colérique et ça, y'a des statistiques assez énormes et des témoignages accablants.

Je t'invite à aller revoir certains extraits de vidéo concernant les centres en Belgique, où on parle d'une "diminution de la violence de l'enfant", de revoir l'origine du packing, entre autres. Qui sont pas des arguments de l'homme de paille puisque justement, on estime dans ces approches que l'individu n'est pas violent, mais juste qu'il n'a pas conscience des limites de son corps. (OLOL SERIOUSLY ?!)

Donc pour en revenir et je crois que ça te ferais du bien de le comprendre, c'est pas de la psychiatrie de comptoir là. On parle de personnes comme Baron-Cohen avec l'article "An assessment of violence in a young man with Asperger's syndrome." ou d'autres papiers comme " Sexual crimes committed by adolescents with Asperger’s disorder: Problems of management by the viewpoint of probation officers at a family court. " et oui, se sont des abstract (résumés) et il faut payer (normal, se sont des papiers de Docteurs-chercheurs et d'experts) pour les voirs. Et même Lorna Wing a son époque parlait de la violence possible des autistes et plus précisément aspergers dans "Asperger's syndrome: a clinical account." en 1981.
Tu peux encore aller chercher niveau littérature le papier de Mawson, D. C., Grounds, A., & Tantam, D. : "Violence and Asperger Syndrome: A case study."

Sur une étude de 2010 concernant les TDAH en prison, sur des prisonniers en longue peine, en Suede (rappel on est a 1% de prévalence pour l'autisme et les TSA, https://bmcpsychiatry.biomedcentral.com ... 44X-10-112) je crois que les réponses se passent de commentaire : 1/4 des personnes dans cette prison sont sur le spectre, 25% de prévalence au lieu de 1% dans la population générale. Alors certes, les psychopaties autres représentent 1/3 des détenus, mais quand même, 25%.

https://www.meadowscenter.org/files/dcj ... aviour.pdf
All participants had behavioural difficulties of one form or another. 13 (88%) were described as being verbally aggressive, 12 (75%) physically aggressive, 11 (69%) destructive, 11 (69%) as displaying sexually inappropriate behaviour, 6 (38%) as engaging in substance abuse and 6 (38%) were over-active.
Le papier il te dit quand même clairement que les chiffres sont incertains parce que l'échantillon est certes faible et ne montre pas une prévalence d'actes délictuels supérieure à la population générale dans la population autiste MAIS :
Alternatively, it is possible that the present study significantly underestimated the numbers in the group concerned. The research focused on adults, and it might be hypothesised that adults are perhaps less likely to receive a diagnosis than children or adolescents. Both autism and Asperger syndrome will also be unfamiliar concepts to many working within the criminal justice system; the present results may therefore be simply a function of a lack of detection and identification. Another possibility is that people with Asperger syndrome within the criminal justice system are simply being misdiagnosed, psychosis being the most likely alternative label. Further factors that may lead to an under-estimation of prevalence include societal reluctance to link specific disorders with criminality and an increasing unwillingness within the UK to pursue prosecution unless there is a high probability of conviction (Berney 2004).
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
Laura Ingalls
Forcené
Messages : 1461
Enregistré le : jeudi 31 janvier 2013 à 23:47

Re: Délinquants et autistes

#140 Message par Laura Ingalls » vendredi 19 janvier 2018 à 17:55

Déjà "may be", "another possibility" etc... c'est du conditionnel! C'est une hypothèse. ça n'a rien d'un fait démontré.

Ensuite, tu m'affirmes que la violence serait un critère diagnostique en me citant phrases qui n'en parlent pas et en faisant une interprétation toute personnelle de ce que tu suppose que ça signifierait implicitement.

Aussi, une réponse émotionnelle inadaptée, ce n'est pas seulement soit la violence, soit la dépression. ça peut être tout un tas d'autres choses....là tu fais un faux dilemme.

Et enfin, l'appel à l'ignorance c'est: "si tu ne peut pas prouver que ça existe pas, alors ça existe" ou l'inverse "si tu ne peux pas prouver que ça existe pas, alors ça existe".
Et non, ce n'est pas ce que j'ai fait. Tu as affirmé des choses en citant des sources qui ne démontrent pas clairement ce que tu dis, tu affirme que si la violence serait un critère diagnostique, en citant comme "preuve" une phrase qui n'en parle nullement! Et dsl, mais ce n'est pas rigoureux comme façon de faire.
Et en gros, ce que je dis, c'est qu'en l'absence de preuves, ben rien n'est démontré.
"L'autisme n'est pas contagieux et je trouve que c'est bien dommage d'ailleurs!" J. Schovanec

Diagnostiquée asperger

Avatar du membre
Laura Ingalls
Forcené
Messages : 1461
Enregistré le : jeudi 31 janvier 2013 à 23:47

Re: Délinquants et autistes

#141 Message par Laura Ingalls » vendredi 19 janvier 2018 à 18:03

Flower a écrit :FinementCiselé, je crois que ce n'est pas à toi qu'on prête ce raccourci, mais à ceux qui essaient d'expliquer les actes de Cantat par un éventuel autisme. :wink:
c'est un peu ça.
"L'autisme n'est pas contagieux et je trouve que c'est bien dommage d'ailleurs!" J. Schovanec

Diagnostiquée asperger

FinementCiselé
Forcené
Messages : 1218
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: Délinquants et autistes

#142 Message par FinementCiselé » vendredi 19 janvier 2018 à 22:05

Je vais te répondre façon bataclou et bazooka : ton avis, on s'en tape, comme le miens d'ailleurs.
C'est un fait que troubles neuropsy soient associés a prison : déjà en 208 quand Jean à fait le post original on parlait de 1 prisonnier pour 10, voir 1 pour 4. Alors que la prévalence dans la population générale est de l'ordre de 1 pour 100. Et les chiffres, ils vont vers le haut à chaque nouvelle étude réalisée, pas vers le bas.
Je n'ai pas dit que tout les autistes sont des criminels en puissance.
En revanche, se que j'ai dit c'est que les autistes ont une réponse émotionnelle inadaptée, et que c'est un critère diagnostic.

Que tu ne veuille pas être associée a une potentialité que Cantat soit autiste et que ça explique son attitude, pour différentes raisons, ça n'a pas grand chose à faire dans cette partie du forum. On ne fait pas de conjectures, on interprète rien ici, on donne pas son avis. T'as plusieurs pages, des écrits et études statistiques qui te montrent que l'autisme est une composante de l'univers carcéral, et ça te plait pas, ben ouai, mais c'est comme ça, l'autisme, c'est pas bisounours land. Et si les chiffres te plaisent pas, ou encore se que disent Attwood, Baron-Cohen, Wing, au sujet de la violence dans l'autisme, ou d'autres, et bien monte ton étude.

PS : relit, consciencieusement avec le doigt sur l'écran. (ou au pire, on s'en tape, met moi dans ta liste d'ignorés, t'aura plus à voir mes messages qui sont clairement politiquement incorrects)
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
Laura Ingalls
Forcené
Messages : 1461
Enregistré le : jeudi 31 janvier 2013 à 23:47

Re: Délinquants et autistes

#143 Message par Laura Ingalls » samedi 20 janvier 2018 à 3:11

Bon, j'ai l'impression que c'est un dialogue de sourds en fait.....

Je tiens préciser que je n'ai aucune mauvaise intention envers qui que ce soit. On va dire que j'ai un soucis d'exactitude, peut-être exacerbé.

Le truc, c'est que, si on n'analyse pas correctement les données qu'on a, on peut vite un faire dire peu n'importe-quoi au texte et aux chiffres. Et vouloir faire les choses correctement, c'est pas chercher la petite bête.
FinementCiselé a écrit :C'est un fait que troubles neuropsy soient associés a prison : déjà en 208 quand Jean à fait le post original on parlait de 1 prisonnier pour 10, voir 1 pour 4. Alors que la prévalence dans la population générale est de l'ordre de 1 pour 100. Et les chiffres, ils vont vers le haut à chaque nouvelle étude réalisée, pas vers le bas.
Je n'ai pas dit que tout les autistes sont des criminels en puissance.
On peut effectivement se poser des questions. Je pense qu'il faut être vigilant pour interpréter ce que ça signifie. Juste comme ça, en conclure que les autistes de manière générale sont plus violents et criminels que les NT, c'est un peu léger.
Par exemple, on peut donner le même genre de chiffres pour les minorités ethniques et dire que le taux de personnes de couleur est plus élevé en prison que dans la population générale. C'est aussi avéré. Pour autant, on ne peut pas en conclure que la violence et la criminalité seraient un trait de caractère habituel des gens de couleur en général. Certainement pas, loin s'en faut. Ce serait hautement raciste.
Peut-être qu'il conviendrait de chercher exactement ce qui explique ça, le pourquoi du comment, etc...Mais juste comme ça, c'est un peu un raccourcis et c'est pas vrai.
Ben, c'est pareil pour l'autisme. Faudrait chercher le pourquoi du comment, qu'est-ce qui explique.
Et je ne pense pas que ce soit chercher la petite bête!
FinementCiselé a écrit :En revanche, se que j'ai dit c'est que les autistes ont une réponse émotionnelle inadaptée, et que c'est un critère diagnostic.
effectivement. En réponse à mes réclamation que la violence n'était pas un critère diagnostic.
Accessoirement, passer de "une réponse émotionnelle inadaptée" à "une réponse violente" c'est un glissement, oui c'est interpréter. P'être que je suis un peu Ma Dalton sur les bords ou juste aspie, mais c'est pas ce que ça dit!
"L'autisme n'est pas contagieux et je trouve que c'est bien dommage d'ailleurs!" J. Schovanec

Diagnostiquée asperger

FinementCiselé
Forcené
Messages : 1218
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: Délinquants et autistes

#144 Message par FinementCiselé » samedi 20 janvier 2018 à 14:12

Laura Ingalls a écrit :Bon, j'ai l'impression que c'est un dialogue de sourds en fait.....

Je tiens préciser que je n'ai aucune mauvaise intention envers qui que ce soit. On va dire que j'ai un soucis d'exactitude, peut-être exacerbé.

[...]
FinementCiselé a écrit :En revanche, se que j'ai dit c'est que les autistes ont une réponse émotionnelle inadaptée, et que c'est un critère diagnostic.
effectivement. En réponse à mes réclamation que la violence n'était pas un critère diagnostic.
Accessoirement, passer de "une réponse émotionnelle inadaptée" à "une réponse violente" c'est un glissement, oui c'est interpréter. P'être que je suis un peu Ma Dalton sur les bords ou juste aspie, mais c'est pas ce que ça dit!
Foutage de gueule. RELIS MIEUX BORDEL ET VIENS CRITIQUER ENSUITE.
Mon premier post, dans ce sujet date du 17 janvier. Et le 17 janvier, je n'ai pas édité mon post et il disait :
Obawi tiens. Les autistes sont des anges qui sous le coup d'une émotion forte sont incapable de faire du mal à autrui. A vous lire, on se croirait dans le monde des bisounours. :roll:

Non, non, je vous affirme et c'est un critère de diagnostic, la réponse émotionnelle est inadaptée. Alors la réponse émotionnelle, elle est pour toutes les émotions que l'autiste n'arrive pas a identifier, et l'inadaptation peut aller du rire jaune, au meltdown en passant par une crise ultra violente et sans oublier les automutilation et la dépression. J'en connais même qui courent.

Et puis c'est vrai que l'autiste a une super résistance à la frustration, et qu'il a une super réponse tiens, qu'il arrive à en parler, ou s'exprimer là dessus. (c'est faux et totalement ironique ma phrase pour ceux qui ne l'auraient pas compris)
Alors ta FOUTUE remarque que c'est A TA DEMANDE, tu la prend, tu la met dans un paquet, et tu la remballe, et quand t'insiste lourdement, EN PLUS. Que tu ment, que tu fait foutrement mine de pas comprendre, que tu dit "et moi je pense que", et "j'estime que" en ayant rien d'autre à avancer comme chiffre et que tu te permet de dire que les études qu'on te présente, c'est de la merde. OUI CA ME FOUT EN PUTAIN DE COLÈRE. Parce que les trolls dans ton genre, avant, ici, ça tenait pas deux semaines. On peut même pas qualifié ça de mauvaise fois autistique tellement c'est énorme le sketch que tu nous fais là, on est sur un FORUM, pas en discussion verbale, l'historique il est visible par tous. Et tu ose encore te chercher des excuse a déformer, et faire tenir des propos mensongers à d'autres utilisateurs ?
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26732
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Délinquants et autistes

#145 Message par freeshost » samedi 20 janvier 2018 à 15:13

Dans cette discussion, on a des messages qui œuvrent comme exemples de traces d’agressivité verbale, de réponses émotionnelles inadaptées. :mrgreen:

Heureusement que nous sommes capables d'apprendre (avec l'entourage, les expériences, les livres et autres ouvrages, les cours d'habiletés sociales, même si ceux-ci manquent encore dans bien des régions). :)

Un débat sans émotion, ça existe ? Faudrait en débattre. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

FinementCiselé
Forcené
Messages : 1218
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: Délinquants et autistes

#146 Message par FinementCiselé » samedi 20 janvier 2018 à 15:37

Totalement à côté de la plaque FH, pour pas changer. Dans cette section, y'a pas de débats à avoir : tu présente des chiffres, si tu veux débattre, tu va en section TED.
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26732
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Délinquants et autistes

#147 Message par freeshost » samedi 20 janvier 2018 à 16:05

Il y avait de l'humour dans mon message. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

FinementCiselé
Forcené
Messages : 1218
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: Délinquants et autistes

#148 Message par FinementCiselé » samedi 20 janvier 2018 à 16:08

freeshost a écrit :Il y avait de l'humour dans mon message. :lol:
J'ai un niveau d'humour écrit proche du néant, et tu le sais. :|
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
Laura Ingalls
Forcené
Messages : 1461
Enregistré le : jeudi 31 janvier 2013 à 23:47

Re: Délinquants et autistes

#149 Message par Laura Ingalls » samedi 20 janvier 2018 à 19:53

Finement Ciselé, calme-toi, toi aussi tu peux relire les messages, arrête de m'insulter et reviens discuter après.

Stop.
"L'autisme n'est pas contagieux et je trouve que c'est bien dommage d'ailleurs!" J. Schovanec

Diagnostiquée asperger

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4004
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Délinquants et autistes

#150 Message par WinstonWolfe » samedi 20 janvier 2018 à 22:32

Modération (Winston) : Sujet verrouillé. Les insultes sont totalement hors charte.

Allez tous apprendre à faire un tour et vous calmer avant de répondre.

Répondre