Un diagnostic sans test de QI ?

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
FinementCiselé
Forcené
Messages : 1218
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#31 Message par FinementCiselé » samedi 20 janvier 2018 à 19:28

Aeryn a écrit :Je suis d'accord avec toi sur pas mal de choses (maintenant que tu as développé ce que tu voulais dire), pas sur d'autres et surtout, pas avec l'interprétation que tu fais de certaines choses.

Après, je voulais surtout dire qu'il ne faut pas prendre tout ce que tu as dit pour argent comptant, c'est chose faite. Je n'ai ni le temps ni l'envie d'argumenter au-delà (mais je te remercie d'avoir répondu et expliqué ton propos, qui éclaircit un certain nombre de points où nous semblions en désaccord).
Si tu as ni le temps, ni l'envie d'argumenter, ni dit pas que la personne en face à tort et que tu n'es pas d'accord avec elle. Parce que pour le coup, j'attends de savoir où mon interprétation est biaisée, parce que y'a pas des masses de possibilités, alors que tu laisse sous entendre le contraire.
Les points de désaccord, faudra me les expliquer, parce que j'en ai vu AUCUNS exprimé clairement de ta part. Ici, on ne fait pas dans le sous entendu. Et je suis reconnu sur le forum pour ne pas dire se que les gens veulent entendre, mais dans une certaine mesure la vérité sur se que je connais. Je ne suis pas là pour avoir un discours démagogique, d'autant plus dans cette catégorie du forum.
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 27557
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#32 Message par Tugdual » samedi 20 janvier 2018 à 21:06

FinementCiselé a écrit :Techniquement, si. Il faut valider 3 items sur les 5 pour avoir un diagnostic TSA positif.
Et le QI (hétérogène, homogène, whatevermachinetruc) est le 5e item, DSM 5 :
[...]
Nous sommes d'accord sur ce point : le critère de ce 5ème item
du DSM-5 est le QI, ou plus précisément le profil du QI, ceci pour
évaluer déficience intellectuelle et retard global de développement.

Mais ce critère, le profil du QI, n'est pas équivalent à ses possibles
caractéristiques (hétérogène, homogène, whatevermachinetruc).

En ce sens, l'hétérogénéité n'est pas le/un critère.

Et c'est bien explicitement sur cette caractéristique (et non pas
le profil en général) que portait la question d'Amnesia (dans la
citation) ainsi que sur son opposée pour ce qui est de son fils.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4235
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#33 Message par WinstonWolfe » dimanche 21 janvier 2018 à 8:16

FinementCiselé a écrit :Il faut valider 3 items sur les 5 pour avoir un diagnostic TSA positif.
Source ?
FinementCiselé a écrit :ICV > IRP, ou autre, on s'en fout, il y a quatres possibilités : QIV > QIP, ou QIP > QIV, ou QIT calculable.
QIV, QIP, c'était les deux seuls sous-indices du temps du WAIS 3. En WAIS 4, il y a 4 échelles, ICV, IRP, IMT, IVT. Un peu de lecture à ce sujet.
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Amnesia
Habitué
Messages : 92
Enregistré le : vendredi 10 novembre 2017 à 15:36

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#34 Message par Amnesia » dimanche 21 janvier 2018 à 9:37

Bonjour
Merci pour vos réponses (et je suis désolée que ma question ait provoqué des incompréhensions).
Je suis rassurée. Nous commençons à avoir un grand besoin de ce diagnostique. Psychologiquement.
Nous revoyons la pédopsy vendredi puis ensuite le 30 pour probablement le diagnostique.
Maman d'un garçon de 8 ans, diagnostiqué TSA en janvier 2018. :love:

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#35 Message par hazufel » dimanche 21 janvier 2018 à 10:50

Le Wisc 5 est sorti depuis l’an dernier, mais je n’ai encore jamais entendu / lu de bilans issus de celui-ci. Peut-être que les spécificités détaillées (comme neuro visuel) aideront à affiner les diagnostics ? Ou il ne s’agit que d’une nouvelle version à but lucratif ? :innocent:
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3766
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#36 Message par Lilas » dimanche 21 janvier 2018 à 11:23

FinementCiselé a écrit :L'hétérogénéité autre que QIV/QIP, ça n'existe pas. Si ça existe, c'est une personne ayant tenté de frauder.
Ah ben zut alors, j'ai essayé de frauder sans m'en rendre compte !

Plus sérieusement, comme le rappelle WinstonWolf, je pense que cette affirmation (et celles qui précédaient) ne peut pas s'appliquer au WAIS IV.
Dans mon cas, l'hétérogénéité vient de la différence entre IVT et IMT, les deux autres indices (ICV et IRP) étant très proches.

Et c'est ce résultat non typique d'Asperger qui a fait pencher la balance pour un autisme de haut niveau (même si la distinction n'existe plus dans le DSM V).
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

FinementCiselé
Forcené
Messages : 1218
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#37 Message par FinementCiselé » dimanche 21 janvier 2018 à 13:05

WinstonWolfe a écrit :
FinementCiselé a écrit :Il faut valider 3 items sur les 5 pour avoir un diagnostic TSA positif.
Source ?
Recommandations de la HAS de 2011, par exemple.
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4235
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#38 Message par WinstonWolfe » dimanche 21 janvier 2018 à 13:42

Celui-là ?
J'avais cru comprendre que tu parlais du DSM 5 :
FinementCiselé a écrit :Je vais mieux me réexpliquer : Dans le DSM 5, il y a 5 items, (ABCDE si tu veux, c'est une dénomination de traduction), il faut en valider 3/5 pour penser a un TSA. Et le Q.I. (profil intellectuel) est le 5e. Après, je vais pas rentrer plus dans les détails, car ça serait dire comment avoir un diagnostic positif alors qu'il ne l'est pas. Mais l’hétérogénéité du QI est un critère des TSA.
Or, la recommandation de la HAS de 2011 se base sur le CIM 10 principalement, et est beaucoup trop ancienne pour faire référence au DSM 5.
Quel paragraphe en particulier de cette recommandation ? Je n'y ai rien trouvé qui abonde dans le sens que tu indiques.
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

FinementCiselé
Forcené
Messages : 1218
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#39 Message par FinementCiselé » dimanche 21 janvier 2018 à 18:32

Quand bien même, on parle du point "E" :
Diagnostic du développement et du retard mental éventuellement associé
Et je doute qu'entre un DSM et une recommandation HAS, il y ai des différences d'actions. :
Recommandations de pratique clinique
Destinées aux psychiatres et aux psychologues
AE La démarche comporte une appréciation du Quotient Intellectuel (QI) et une évaluation de la
capacité d’adaptation du sujet (Tableau 6).
Les pratiques de la modération sur le forum en revanche ne changent pas, quand vous avez une demande vous vous faites bien chier a remettre en question la totalité des posts sur la période de la personne concernée.
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4235
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#40 Message par WinstonWolfe » dimanche 21 janvier 2018 à 19:10

Non, on ne parle pas du point E. On parle du fait d'avoir 3 points sur 5 pour qualifier un diagnostic de TSA.
En modération, nous ne souhaitons pas qu'il y ait sur ce fil des informations inexactes.
Spoiler : Rappel : 
FinementCiselé a écrit :Je vais mieux me réexpliquer : Dans le DSM 5, il y a 5 items, (ABCDE si tu veux, c'est une dénomination de traduction), il faut en valider 3/5 pour penser a un TSA. Et le Q.I. (profil intellectuel) est le 5e. Après, je vais pas rentrer plus dans les détails, car ça serait dire comment avoir un diagnostic positif alors qu'il ne l'est pas. Mais l’hétérogénéité du QI est un critère des TSA.
Or, si on lit l'article du DSM 5 concernant les TSA, on comprend la chose complètement différemment.

Les paragraphes A et B représente la dyade autistique, qui remplace la triade du DSM 4. Le praticien devra donc s'attacher à rechercher des éléments probants pour chacun de ces deux paragraphes (déficit en communication et interaction sociales, et comportements stéréotypés).
Les paragraphes C, D et E correspondent à des conditions essentielles : présence des symptômes tôt dans le développement, ayant des impacts significatifs dans la vie du patient, et ne pouvant être mieux expliqués par une déficience intellectuelle.

Il n'est nulle part question de qualifier un diagnostic avec 3 points sur 5. C'est une mauvaise lecture du DSM5.

Partant de là, le point E n'est pas facultatif. Ce qui l'est, c'est un test WAIS ou WISC pour l'évaluer. D'autres possibilités sont offertes (comme l'indique la recommandation de la HAS, par exemple, pour l'application du CIM10). Mais il est obligatoire, pour le DSM5 comme pour la recommandation de la HAS citée, d'évacuer la déficience intellectuelle comme cause probable des symptômes.
Spoiler :  : 
Démonstration par l'absurde : que penser d'un patient qui répond aux critères C, D et E, et pas aux critères A et B ? Il a 3 éléments sur 5. Selon toi, il a son diagnostic TSA ?
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

bézèdach44
Forcené
Messages : 1350
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#41 Message par bézèdach44 » dimanche 21 janvier 2018 à 19:38

Lilas a écrit : Et c'est ce résultat non typique d'Asperger qui a fait pencher la balance pour un autisme de haut niveau (même si la distinction n'existe plus dans le DSM V).
Bizarre, théoriquement la seule chose qui distingue AHN et Asperger, c'est le retard de langage dans l'enfance, pas le profil du QI. C'est d'ailleurs ce qui a fait pencher la balance pour moi. Les personnes qui m'ont diagnostiquée m'ont dit que j'avais plus un profil d'autiste typique que Asperger, mais comme je n'ai pas eu de retard de langage étant petite, ils ont finalement opté pour l'Asperger. (après pour ça ne change rien, les catégories. On est autiste, le reste ce n'est qu'un détail)
Autiste.

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3766
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#42 Message par Lilas » dimanche 21 janvier 2018 à 20:33

S' il était spécifié dans les anciennes classifications que Asperger = absence de retard de langage, l'inverse n'est pas vrai.
Mais je pense que la distinction n'est pas claire, y compris pour ceux qui posent les diagnostics, et que chacun a sa propre interprétation.
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

vlj
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : vendredi 22 décembre 2017 à 18:13

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#43 Message par vlj » dimanche 28 janvier 2018 à 23:17

J'ai renvoyé la fiche de renseignement pour obtenir un 1er rendez-vous, advienne que pourra maintenant...
Non diagnostiqué, en début de démarche de diagnostic...

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5775
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#44 Message par Bubu » jeudi 1 février 2018 à 19:52

Les médecins qui posent les diagnostic s'intéressent souvent à notre jeune âge.
Je ne peux rien dire, je suis loin d'être un médecin.
Mais il y a des personnes Asperger qui ont eu un retard le langage (de son apparition),
et d'autres non.
Par exemple j'étais précoce, j'ai parlé (balbutier), mais bien avant de savoir marcher. et alors ?!!
Tout ce qui est technique physiquement, je suis nul, depuis bébé. Et alors ??

La spécialité est jeune, nos chers médecins n'ont pas encore assez de recul.
Mais laissons-leur le temps.

:kiss: A la recherche sur l'autisme. La clé de voûte.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10955
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Un diagnostic sans test de QI ?

#45 Message par Lilette » jeudi 1 février 2018 à 20:01

Par exemple j'ai parlé à 3 ans personnellement, avant pas un mot.
& je ne sais même pas si je pointais du doigt.
TSA.

Répondre