Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19939
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#1 Message par Jean » mardi 5 juillet 2016 à 19:26

Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Jeudi 30 juin, journée très intéressante à Lannion. Suite à la Conférence Nationale du Handicap, le responsable du GEM (groupe d'entraide mutuelle) de Lannion, "Le bon cap", a invité Josef Schovanec pour prendre connaissance des activités du GEM. Plusieurs personnes autistes en font partie, et y prennent une part active.

Nous avons d'abord visité les nouveaux locaux du GEM, en plein centre de Lannion, dans un magnifique bâtiment du XIIIème siècle. Les adhérents du GEM (environ 85/90) prennent les décisions, mais participent aussi à l’aménagement des locaux.
DSC_0022.JPG
Nous avons ensuite visité le magasin associatif, plus excentré. Il est géré par les adhérents du GEM. Des marques, au lieu de détruire leurs stocks déclassés, les revendent à 5% du prix public. Ce qui permet au GEM de vendre à 20% du prix public.
DSC_0144.JPG
Les clients sont les bénéficiaires des minima sociaux, mais ce n'est pas suffisant pour que l'activité soit équilibrée. Il faut aussi l'apport de personnes proches de l'économie sociale et solidaire.

Une chose aussi très intéressante : un partenariat avec une ferme, qui permet des activités rémunérées réalisées en groupe.

Nous n'avons bien sûr pas eu le temps de tout voir, par exemple pas le bateau qui vient d'être rénové.
Les GEM ont été créés il y a 10 ans (75000 € de financement annuel par les ARS). Ils sont "ciblés" handicap psychique ou personnes cérébro-lésées.

Malheureusement, il n'y a plus de financement pour en créer d'autres, alors qu'ils pourraient être un outil de socialisation précieux pour bien des personnes autistes.

A voir donc s'il n'est pas possible de s'insérer dans les GEM existants, ou de créer des antennes.

A noter qu'à Saint-Malo, Autisme Côte Emeraude soutient un GEM.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19939
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#2 Message par Jean » mardi 5 juillet 2016 à 19:30

Le financement permet à peu près 2 postes de permanents, la location de locaux et la gratuité de presque toutes les activités. Quand Autisme Côte Emeraude est devenue support du GEM, elle organisait déjà des activités type sorties depuis longtemps, mais çà a donné des moyens supplémentaires pour les réaliser. Les GEM ont aussi une fonction d'autoadministration par les personnes concernées, qu'ont rarement les associations autisme.

Le cahier des charges des GEM

Le responsable du GEM a participé à la rédaction du cahier des charges. Selon lui, la direction de la CNSA est hostile à la création de GEM autistes. Mais cela pourrait être "autistes et autres". Il nous suggère aussi de proposer de créer des antennes, qui permettraient de contourner les blocages des ARS. Je me pose la question de mesures concernant les GEM pour le futur 4ème plan autisme, pour les adultes.

Un GEM Autisme à Bergerac
  • L' ASSOCIATION ASPER24, parrainée par la FONDATION DE L'ISLE (Mr Marc BUCKENHAM), les jeunes adultes autistes ; les animateurs Nathalie MARQUET et Julien BERSIER, ont le plaisir d'annoncer l'ouverture d'un Groupe d'Entraide Mutuelle (GEM) "LE TREMPLIN" pour les personnes adultes souffrant d'autisme en capacité de faire leurs choix dans l'esprit du GEM, d'avoir envie de rompre leur isolement, de participer à des activités conviviales avec un comportement stabilisé, à des ateliers visant à développer l'esprit d'entraide, l'autonomie et la socialisation.
    Cet accueil de jour relève strictement du domaine social et non du médico-social.

    Adresse : 13, rue Savorgnan de Brazza à BERGERAC.

    Contacts et renseignements :
    Tél : 05.53.63.41.27
    Mail : asper24@gmail.com
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19939
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#3 Message par Jean » jeudi 23 mars 2017 à 15:13

Les Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM) concernent “des personnes que des troubles de santé – au sens de l’OMS - mettent en situation de fragilité “. La santé , au sens de l’Organisation Mondiale de la Santé , est “un état de bien-être physique, mental et social”.

Les groupes d'entraide mutuelle (GEM) sont des structures de prévention et de compensation de la restriction de participation à la vie en société prévues aux articles L. 114-1-1 et L. 114-3 du code de l'action sociale et des familles (CASF),Ces groupes peuvent concerner tout type de handicap. Dans la pratique, ils sont dédiés au handicap psychique ou aux traumatisés crâniens.

Certains GEM refusent d’accepter les personnes autistes. D’autres les accueillent pleinement. Des personnes autistes accueillies dans les GEM n’ont pas été diagnostiquées comme telles.

L’ARS Rhône-Alpes Auvergne a refusé l'année dernière le financement d’un GEM autisme à Grenoble (autour de l'association Atypik) au motif que “l’autisme n’est pas une maladie psychique”, ce qui est vrai. Mais la fonction des GEM est plus large.

Dans son rapport sur l'emploi, Josef Schovanec aborde la question des GEM. La secrétaire d'Etat, Ségolène Neuville, a indiqué qu'il allait y avoir des GEM autisme. Josef a dit qu'il avait essayé d'en obtenir auprès de la DDASS de Paris, il y a 10 ans sans succès.

La FNAPSY (association des usagers de la psychiatrie) organise le diplôme universitaire " Animation de GEM" créé en partenariat avec l'Université Paris 8.

Ce diplôme a une valeur diplômante BAC+3. Il aura lieu du 24 Avril 2017 au 27 Mars 2018.

Ci-dessous le programme ainsi que le dossier d'inscription.
UnivP8_Program_GEM_avril2017.pdf
(414.31 Kio) Téléchargé 94 fois
dossier_de_candidature_GEM-2.pdf
(203.55 Kio) Téléchargé 70 fois
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19939
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#4 Message par Jean » mardi 4 avril 2017 à 9:51

Un groupe d’entraide pour adultes autistes à Bergerac
A La Une Bergerac Sud-Ouest
Publié le 04/04/2017 à 9h18 par Adrien Ortavent.
Image
Au Tremplin, 13, rue Savorgnan-de-Brazza, Gary Powell peut compter sur l’aide de Nathalie et Julien.

Encadrés pendant l’enfance, les autistes se retrouvent bien souvent démunis une fois passé le cap de leurs 18 ans. Des associations existent pour les aider.

L’exemple de Gary Powell, diagnostiqué Asperger

« Mon CAP cuisine ? J’ai craqué. Je m’étais mis trop de pression. » Le Bergeracois Gary Powell, 22 ans, avoue sans fard ce moment difficile. Lui qui, jusque-là, avait pu bénéficier d’un cadre plus solide, s’est retrouvé en difficulté pour franchir le pas de l’enfance à l’âge adulte. Une situation qui est loin d’être isolée.

« Il n’y a rien pour les adultes autistes, souligne sa mère, Cathy Powell. Enfin, il y a des structures pour les adultes très déficitaires, mais pour ceux sans déficience intellectuelle, il n’y a rien ! Ceux-là, ils sont chez papa-maman. »


C’est le cas de Gary, atteint du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme. Il peut aujourd’hui compter sur le Groupe d’entraide mutuelle (GEM), projet lui-même porté par l’association Asper 24 créée par sa mère et au profit de laquelle une soirée est organisée vendredi (lire ci-contre). Si Asper 24 est indifféremment « au service de jeunes enfants, adolescents scolarisés ou adultes atteints d’autisme », le GEM est dédié aux adultes (1).

Vers l’autonomie

Fondé il y a deux ans, ce groupe compte aujourd’hui 14 adhérents, qui viennent parfois de loin (Périgueux, Agen…) pour échanger et pratiquer différentes activités. La structure, qui bénéficie d’un financement de l’Agence régionale de santé, a pour but de conduire vers l’autonomie. « Ce n’est pas médico-social, précise Gary. C’est social. »

Sur place, deux animateurs, Nathalie Marquet et Julien Bersier, ont pour objectif d’aider les jeunes autistes à s’ouvrir à des choses différentes de leur quotidien.

« Le pas vers l’expérimentation ne se fait pas seul : ils ont besoin d’un tremplin, résume Julien. Ce sont eux qui ont trouvé le nom de la structure. »

Musique, arts plastiques, mais aussi préparation des repas : les activités y sont diverses. Une manière pour certains de révéler des talents. « Grego », qui a des difficultés d’élocution, s’est ainsi découvert une disposition pour le chant. Gary, lui, se passionne pour la photographie.

« Il peut expliquer la photo aux autres, et inversement. Le but, c’est qu’ils puissent créer des liens entre eux, pour susciter de l’auto-émulation, soulignent les animateurs. Ils s’apportent des choses que l’on ne pourrait pas, nous, leur donner. »

Et ça marche : depuis peu, le mot « potes » est apparu dans les conversations.

Leur place dans la société

L’autre volet de cette association est constitué par les interventions dans les écoles. « L’objectif, c’est de sensibiliser les gens, explique Julien. Souvent, ils ne pensent pas qu’il peut y avoir plusieurs types d’autisme. Notre combat, c’est de montrer qu’ils peuvent aussi avoir leur place dans la société. »

Mais bien souvent, les plus difficiles à convaincre restent les employeurs. Le « côté business » est le plus compliqué à faire évoluer. Mais qu’importe. Cela ne fait pas peur à Gary, qui veut revenir dans le monde de la cuisine, via un apprentissage. Après un premier essai, il a prévu un nouveau stage prochainement dans les cuisines collectives du lycée Maine-de-Biran, aux côtés d’un chef « compréhensif et qui prend le temps ». « La dernière fois, ça s’était très bien passé », sourit le jeune homme.

(1) Contacts : site gemletremplin.fr ; e-mail asper24@gmail.com.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Bulledozer
Forcené
Messages : 1224
Enregistré le : vendredi 9 août 2013 à 20:05

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#5 Message par Bulledozer » jeudi 6 avril 2017 à 12:44

Merci pour cette information.
Ainsi les GEM d'autistes sont possibles maintenant ?
Les professionnels qui encadrent sont qui exactement ?

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19939
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#6 Message par Jean » dimanche 4 juin 2017 à 20:39

Social. Un Groupe d'entraide mutuelle en projet
Publié le 04 juin 2017
Marie-Hélène Clam - Paimpol -Le Télégramme

Image
Autour de Patrick Barbier, de l'Apajh de Saint-Brieuc et de Joëlle Guenanen, d'Autisme Breizh autonomie, les acteurs du secteur se sont réunis à la Maison Feutren pour lancer le projet.

Ce serait une première à Paimpol : la création d'un Groupe d'entraide mutuelle (Gem) qui aura pour objectif de favoriser le lien social pour des gens en souffrance psychique. Les acteurs du secteur se sont réunis et une étude est lancée.

Des Groupes d'entraide mutuelle (Gem), il en existe à Saint-Brieuc, à Lannion, mais pas à Paimpol. Partant de ce constat, les acteurs locaux se sont réunis pour lancer les bases d'un projet. Il s'inscrit dans l'action de contrat local de santé de Guingamp et des objectifs prioritaires du projet territorial de santé qui passe par la prévention des souffrances psychiques et du suicide, et par le développement des lieux d'écoute. La fonction d'un Gem est de favoriser le lien social pour des gens qui ont un accident de parcours de vie ou qui sont en souffrance psychique. L'objectif principal est de rompre leur isolement, de les aider à se relancer dans la vie, de lutter contre les problèmes d'insertion et d'acquérir une autonomie sociale. Il s'organise autour d'un lieu de rencontres et d'échanges. Une entraide qui passe par des activités, des ateliers et des sorties, ce qui permet à ces personnes d'être acteurs de leur propre projet. Un Gem est composé d'usagers et de bénévoles.

L'Association Breizh autisme prescriptrice


C'est l'Association Breizh autisme autonomie qui est à l'origine de cette initiative, association qui justement a déjà mis en place des actions pour lutter contre l'isolement des familles et pour soutenir des initiatives éducatives à destination des jeunes ou adultes autistes. La première réunion, essentiellement d'information, était aussi chapeautée par l'Association pour adultes et jeunes handicapés (Apajh). « Elle va nous permettre d'asseoir l'étude de faisabilité. Il y a un besoin à Paimpol et il faut une réponse », note Patrick Barbier, le directeur de l'Apajh 22. Étude qui sera conduite par Marie Lachant, chargée de mission par l'Apajh, et qui inclura des personnes appartenant aux populations ciblées de façon à ce qu'elles s'approprient le projet. En outre, ce co-parrainage entre Breizh autisme autonomie l'Apajh va aussi associer les principaux acteurs et partenaires locaux du secteur, à savoir les structures médico-sociales et 15 à 20 associations dont la Fondation du Bon Sauveur de Bégard, l'hôpital de Paimpol, Le Gem Le Bon cap de Lannion, Autisme Trégor-Goëlo, le Casci de Plouézec, les Paralysés de France, l'Unafam, l'Esat de Plourivo, les Restos du coeur, le Secours populaire, le Secours catholique, la Croix rouge, l'association familiale maritime, l'association des Parkinsoniens.


http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor ... 540156.php
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19939
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#7 Message par Jean » lundi 5 juin 2017 à 15:29

père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

LucieP
Passionné
Messages : 412
Enregistré le : mardi 3 juin 2014 à 18:20
Localisation : Mâcon

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#8 Message par LucieP » lundi 5 juin 2017 à 18:20

J'espère que des GEM autisme vont ouvrir, se développer, je trouve ça vraiment bien (pour les divers handicaps). Faisons évoluer la législation.
diagnostiquée le 26/03/14 (centre Donald T.)

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19939
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#9 Message par Jean » mercredi 7 juin 2017 à 15:14

Sur les GEM, page 8 de la circulaire aux ARS du 5 mai 2017 sur les FIR (fonds d'intervention régio,naux)

http://circulaires.legifrance.gouv.fr/p ... _42254.pdf

o Groupes d’entraide mutuelle (GEM) :


Le financement des groupes d'entraide mutuelle (GEM) prévus aux articles L. 114-1-1 et L. 114-3 du même code continue à être assuré via le FIR en 2017, au titre des missions mentionnées au 2° de l'article L. 1435-8 du code de la santé publique.

Les 32,9M€ correspondent à la stricte reconduction des montants alloués en 2016 à laquelle s’ajoutent 2,9M€ de crédits supplémentaires qui seront consacrés à la revalorisation des GEM existants et à la création de nouveaux GEM.

Les crédits supplémentaires affectés aux GEM correspondent à la mise en oeuvre d’une des priorités de la stratégie quinquennale d’évolution de l’offre médico-sociale arrêtée dans le cadre du comité interministériel du handicap du 2 décembre 2016.

Il vous appartient d’utiliser ces crédits en fonction des besoins de votre territoire, tant pour revaloriser la dotation des GEM existants (une moyenne régionale de 78 000€ constitue un bon point de repère avec un plancher pour les DOM de 10 000€ et de 30 000€ pour l’Ile-de-France afin de tenir compte des coûts du foncier) et permettre le soutien des GEM en difficulté ou qui interviennent dans le champ de l’emploi et du logement accompagné, que pour créer de nouveaux GEM pour les personnes en situation de handicap psychique ou cérébro-lésées.

Enfin, vous êtes encouragés à une répartition équilibrée entre les créations de GEM dédiés aux personnes en situation de handicap psychique et les créations de GEM TC, en visant un minimum de 15 % de GEM TC par région (moyenne nationale actuelle de 11 %).

Par ailleurs, il est prévu la possibilité de déployer à titre expérimental des GEM TSA dès 2017 (toutefois, de tels GEM TSA seront financés dans le cadre des crédits du 4ème plan autisme, c’est-à-dire hors du cadre de la présente circulaire et des crédits CNH 2016).
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19939
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#10 Message par Jean » mardi 18 juillet 2017 à 16:41

GEM le Tremplin à Bergerac

https://gemletremplin.jimdo.com/

père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19939
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#11 Message par Jean » jeudi 21 décembre 2017 à 23:38

5 décembre - Journée d'étude du Creai Bretagne sur les GEM.

Nous demandons des GEM autisme dans le cadre du 4ème plan

La circulaire FIR du 5 mai 2017 permet désormais aux ARS de financer ces GEM autisme.

100 nouveaux GEM seront créés sur la période 2017-2019.

L'Ars Bretagne indique que cela va se traduire par le renforcement des moyens des GEM existants, et par deux appels à candidatures, l'un en 2018, l'autre en 2019. Ce seront des GEM handicap psychique.

http://www.creai-bretagne.org/les-group ... e-gem.html
  • Pierrick LE LOEUFF, CNIGEM
    Julie VALADOU et Sylvie DUGAS, ARS Bretagne
    Rachelle LE DUFF, CREAI de Bretagne
    GEM L'Antre 2
    GEM L'Escale

    Télécharger la synthèse de l'étude
    Télécharger le rapport de l'étude
    Les ASH en parlent...
    Les cahiers pédagogiques de la CNSA - Mai 2017
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19939
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#12 Message par Jean » mercredi 24 janvier 2018 à 18:05

Les Groupes d’entraide mutuelle (GEM) : des effets bénéfiques en matière de lutte contre l’isolement mais aussi en termes de santé

Créés par la loi du 11 février 2005, les GEM sont définis par le code d’action sociale et des familles (CASF) comme « des structures de prévention et de compensation de la restriction de la participation à la vie en société ». Ces groupes d’entraide, qui ne sont pas des établissements ou services, mais une association de membres que des troubles de santé similaires mettent en situation de fragilité, viennent en complémentarité de l’offre de soin et d’un accompagnement social ou médico-social avec comme objectif de rompre l’isolement et tisser du lien social. Ces GEM contribuent également au développement de l’autonomie dans la vie quotidienne, apportent des effets bénéfiques en termes de santé (soutien moral, mise à distance des addictions, encouragement à suivre son traitement, stabilisation de la maladie, moindre fréquence des hospitalisations, …). Certains d’entre eux ont élargi leur action à l’insertion professionnelle, comme l’invite le nouveau cahier des charges des GEM (2016).

Une étude nationale


En 2016, la Fédération Association Nationale des CREAI, et particulièrement 6 CREAI, ont réalisé pour la CNSA et la DGCS une évaluation qualitative des effets produits par les GEM sur les situations de vie de leurs adhérents. 25 GEM[1] (20 GEM « handicap psychique » et 5 GEM « cérébro-lésés ») ont participé à cette étude dans ces 6 régions (Bourgogne - Franche- Comté, Bretagne, Grand-est, Ile de France, Nouvelle Occitanie et Hauts-de-France). La synthèse et le rapport complet de l'étude sont téléchargeables sur le site du CREAI de Bretagne.
Le CREAI de Bretagne a organisé et animé une journée régionale sur les GEM, le 5 décembre à Quimper, à partir des enseignements de l’étude nationale, de témoignages d’adhérents de GEM et de partenaires de GEM. Cette journée avait pour objectifs de :
  • Mieux identifier les mécanismes d’entraide et de soutien à l’œuvre dans les GEM et la façon dont ils impactent sur les situations de vie de leurs adhérents.
    De repérer la diversité des modes de fonctionnement et de gouvernance.
    D’échanger et de mutualiser les bonnes idées, les expériences afin de faire vivre au mieux les principes fondateurs des GEM.
    De contribuer à une meilleure connaissance des GEM.
Si aujourd’hui, les GEM s’adressent à des publics avec « handicap psychique » ou « traumatisme crânien/ lésion cérébrales », des premières expériences de GEM pour personnes présentant des troubles envahissants du développement voient le jour.

Une formation
Le CREAI de Bretagne poursuit son accompagnement auprès des GEM en animant avec le CNIGEM[2] une formation à destination des GEM, dans le cadre d’un appel à projet de la CNSA et souhaite pourvoir contribuer au développement d’actions de pair-aidance. Une première expérimentation portée par le GEM L’Harmonie de Locminé, en partenariat avec un office HLM, le Conseil départemental du Morbihan, la Sauvegarde du Morbihan et l’EPSM Morbihan de St-Avé, a permis de former une adhérente de GEM à la pair-aidance pour intervenir, de manière rémunérée, auprès de personnes en demande d’appui dans leurs démarches (de soin, de logement, etc.). Des perspectives de développement de ce type de réponse sont inscrites dans le volet « santé mentale » du Programme régional de santé 2018-2022.

[1] voir le livret de présentation sur les GEM « Groupement d'Entraide Mutuelle ». Les cahiers pédagogiques de la CNSA, CNSA, Mai 2017
[2] CNIGEM : Collectif National Inter-GEM, http://cnigem.fr/index.html

Infos n°16 CREAI Bretagne - 22 janvier 2018
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19939
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#13 Message par Jean » jeudi 10 mai 2018 à 0:30

Le Phare. L'association d'entraide mutuelle officialisée
Publié le 23 avril 2018
Image
Le Phare est une nouvelle association paimpolaise pour les personnes souffrant d'un handicap psychique ou d'isolement. Vendredi soir, elle tenait sa première réunion publique et installait son conseil d'administration (Nadine, Marie, Gaëtan, Jérôme, Azenor, Gaëtan, David, Gaëlle et Claudine sur la photo). Sous le parrainage d'Autisme Breizh autonomie, l'Apajh, l'Adapei et aidés pour l'animation par la psychologue Marie Lachant, une quinzaine de membres en situation de fragilité se réunissent déjà tous les jeudis et décident ensemble des activités en autogestion. L'association espère bien une prochaine autorisation de l'Agence régionale de santé (ARS) pour créer un Groupement d'entraide mutuelle à Paimpol.

© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor ... 936121.php

Handicap psychique. La Boussole à la rescousse
Publié le 06 mai 2018

Image
De gauche à droite : Pascal Conan, Sylviane Auffret, Louisiane Soulime, Joëlle Guenanen, Marie Dubreuil, Irène Corson. Au deuxième rang : Patrick Mercier, Patrick Barbier, Frédéric Gloro et Jean-Yves Herviou.

Accueillir, informer et orienter les personnes atteintes d'un handicap psychique ou d'un trouble autistique. C'est la mission que s'est fixée La Boussole, nouvelle association créée à l'initiative de cinq structures. Elle vient juste d'être créée. La Boussole, nouvelle association pour la santé mentale. Elle a pour but d'accueillir, d'informer et d'orienter les personnes, de tous les âges, atteintes d'un handicap psychique ou de syndrome autistique, dans le secteur de Guingamp Paimpol Armor Argoat agglomération (GP3A).

Cinq associations en une

Elle s'est aussi donnée pour objectif de multiplier diverses actions grâce aux différents acteurs concernés, à l'instar d'associations déjà présentes sur le territoire. Enfin, la Boussole souhaite « développer une nouvelle méthode de travail collective, avec l'idée de renforcer et de pérenniser le dialogue sur le territoire. » C'est à l'initiative de cinq associations que La Boussole a vu le jour. Tout d'abord, il y a l'Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH), représentée par Patrick Barbier, directeur général, et Louisianne Souliman, vice-présidente.

Puis, on retrouve Autisme Breikh Autonomie, représentée par Joëlle Guenanen, vice-présidente, et Marie Dubreuil, secrétaire. Ensuite, l'Association départementale des amis et parents d'enfants inadaptés (Adapei), représentée par Jean-Yves Herviou, président, et Frédéric Gloro, directeur Général. La quatrième association est l'Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques (Unafam), représentée par Patrick Mercier, trésorier, et Irène Corson, responsable du point accueil de Guingamp. Sans oublier, la Fondation Bon Sauveur, représentée par Pascal Conan, directeur général, et Sylviane Auffret, adjointe de direction des soins.

Joëlle Guenanen présidente

Les statuts de l'association ont été adoptés. Les premiers membres du conseil d'administration ont été élus. Les cinq associations y sont représentées. L'assemblée générale constitutive s'est tenue dans la foulée. Elle a permis d'élire le nouveau bureau de l'association. La présidente est Joëlle Guenanen. Elle sera assistée dans ses fonctions de Pascal Conan. La secrétaire est Louisiane Souliman et le trésorier est Jean-Yves Herviou.

© Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor ... 950119.php
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
dcaius
Habitué
Messages : 87
Enregistré le : vendredi 13 avril 2018 à 20:29
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes
Contact :

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#14 Message par dcaius » mercredi 23 mai 2018 à 23:02

Oh purée, justement ces dernières semaines je me disais qu'il faudrait des GEM autisme.
L’ARS Rhône-Alpes Auvergne a refusé l'année dernière le financement d’un GEM autisme à Grenoble (autour de l'association Atypik) au motif que “l’autisme n’est pas une maladie psychique”, ce qui est vrai. Mais la fonction des GEM est plus large.
Ughhhh, la pirouette pour éviter de lâcher des financements, quels rapaces. L'autisme est quand même catégorisé comme un trouble psy dans le DSM et les personnes autistes sont psychiatrisées de fait et subissent de la stigmatisation, donc des GEM autisme seraient ô combien appropriés. C'est d'autant plus hypocrite de prétexter ça que les GEM ne sont pas des espaces de soin mais des espaces d'entraide, de socialisation, d'orientation.

Pour info, l'ancêtre des GEM c'est les ECG Espaces Conviviaux Citoyens créés en 2000 par l'association Advocacy (asso d'usager-e-s en santé mentale). La loi de 2005 dite du handicap favorise la création de GEM partout en France, en s'inspirant de ce modèle d’autogestion par et pour les membres mis en avant par Advocacy (je trouve intéressant d'apprendre l'histoire du militantisme derrière les avancées législatives).

Pour celleux d'entre nous qui souhaitent fréquenter un GEM (par rapport à l'autisme ou autre chose), sachez que le site Psycom a fait une carte interactive des GEM en France, consultable ici : http://www.psycom.org/Ou-s-adresser/Ent ... te-des-GEM

Il serait peut-être possible de s'organiser collectivement pour réclamer le financement de GEM autisme. Si suffisamment de monde et notamment des structures associatives militent dans ce but, les choses pourraient bouger.
Je suis une personne autiste de 26 ans.

http://dcaius.fr/blog

Avatar du membre
dcaius
Habitué
Messages : 87
Enregistré le : vendredi 13 avril 2018 à 20:29
Localisation : Auvergne-Rhône-Alpes
Contact :

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

#15 Message par dcaius » mercredi 30 mai 2018 à 16:19

Jean a écrit :Les Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM) concernent “des personnes que des troubles de santé – au sens de l’OMS - mettent en situation de fragilité “. La santé , au sens de l’Organisation Mondiale de la Santé , est “un état de bien-être physique, mental et social”.

Les groupes d'entraide mutuelle (GEM) sont des structures de prévention et de compensation de la restriction de participation à la vie en société prévues aux articles L. 114-1-1 et L. 114-3 du code de l'action sociale et des familles (CASF),Ces groupes peuvent concerner tout type de handicap. Dans la pratique, ils sont dédiés au handicap psychique ou aux traumatisés crâniens.

Certains GEM refusent d’accepter les personnes autistes. D’autres les accueillent pleinement. Des personnes autistes accueillies dans les GEM n’ont pas été diagnostiquées comme telles.

L’ARS Rhône-Alpes Auvergne a refusé l'année dernière le financement d’un GEM autisme à Grenoble (autour de l'association Atypik) au motif que “l’autisme n’est pas une maladie psychique”, ce qui est vrai. Mais la fonction des GEM est plus large.

Dans son rapport sur l'emploi, Josef Schovanec aborde la question des GEM. La secrétaire d'Etat, Ségolène Neuville, a indiqué qu'il allait y avoir des GEM autisme. Josef a dit qu'il avait essayé d'en obtenir auprès de la DDASS de Paris, il y a 10 ans sans succès.

La FNAPSY (association des usagers de la psychiatrie) organise le diplôme universitaire " Animation de GEM" créé en partenariat avec l'Université Paris 8.

Ce diplôme a une valeur diplômante BAC+3. Il aura lieu du 24 Avril 2017 au 27 Mars 2018.

Ci-dessous le programme ainsi que le dossier d'inscription.
UnivP8_Program_GEM_avril2017.pdf
dossier_de_candidature_GEM-2.pdf
J'ai écrit à l'université pour avoir davantage de renseignements, et j'ai eu une réponse : cette formation n'est plus proposée. Donc elle aurait été annulée après une seule session, étrange.
J'avais pas mal de questions pour elleux au sujet de cette formation ;
1) quelle place a été donnée aux patient-e-s expert-e-s et pair-aidant-e-s dans cette formation ?
2) Qu'est-ce qui est prévu pour les gens qui ne peuvent pas sortir ~3000 euros pour faire ce DU ?
3) Quelle accessibilité pour les personnes handies ?
Fournir une formation à des gens qui visent à prendre des responsabilités en GEM c'est pas du luxe. Par contre rendre cette formation inaccessible aux personnes précaires et handies quand les GEM historiquement visent à favoriser l'autogestion des personnes handipsy, je trouve ça douteux :/

Je me demande si d'autres établissements proposent toujours ce genre de formations. Si vous avez des infos à ce sujet...
Je suis une personne autiste de 26 ans.

http://dcaius.fr/blog

Répondre