Pervers narcissique et Asperger

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: Pervers narcissique et Asperger

#61 Message par Anahata » mardi 22 mai 2018 à 13:19

Je crois que l'autiste gagnerait à dire combien il est entouré aussi. Protégé.
De toute façon, si on se sent vulnérable, faut pas engager de relation à ce moment là. C'est une première mesure de sécurité, à mon avis.
Comme je l'ai déjà lu, l'amour c'est quelque chose de paisible, serein, tranquille.
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Avatar du membre
Universal.love
Habitué
Messages : 97
Enregistré le : dimanche 25 mars 2018 à 4:57

Re: Pervers narcissique et Asperger

#62 Message par Universal.love » mardi 22 mai 2018 à 13:24

Anahata tu vas écrire un bouquin,l'autiste face au PN.
Je veux bien rédiger la préface.

?
Diagnostiqué : Syndrome d'Asperger

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3227
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Pervers narcissique et Asperger

#63 Message par lulamae » mardi 22 mai 2018 à 14:12

lepton a écrit :
Anahata a écrit :Yes et que penses tu du système d'addiction dont j'ai parlé ? C'est la la clé du danger j'en suis sûre. Le hic c'est qu'il faut l'avoir vécu pour le reconnaître...
L'addiction devrait être un gros signal d'alarme... Mais tu peux tomber addict de personnes qui te veulent du bien, comme dans le sentiment amoureux. C'est dur de faire la différence...
Un manipulateur doué saura maintenir ton addiction parce qu'il fera en sorte que tu y trouves ton compte. Tu auras par exemple le sentiment d'apporter du bonheur à une personne qui le mérite...
Mais lorsqu'on n'est jamais passé par là, on n'imagine pas que c'est possible.
Une des tactiques du PN est aussi de souffler le chaud et le froid, et de savoir être absent au bon moment, donc je suis d'accord avec vous, il correspond tout à fait à des personnalités dépendantes affectives.
Je trouve curieux pourtant qu'un(e) autiste puisse être dépendant(e) affectif(ve) ?
Dans ce cas, peut-être le PN joue-t-il davantage sur le côté serviable, désireux d'aider que peut avoir une personne ?

Merci de m'éclairer si je me trompe ici.

Et @Anahata : oui, je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il vaut mieux prendre le temps et ne pas entretenir de relation quand on est vulnérable.
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

budakesi
Passionné
Messages : 400
Enregistré le : samedi 7 décembre 2013 à 11:35

Re: Pervers narcissique et Asperger

#64 Message par budakesi » mardi 22 mai 2018 à 15:02

Sur ce sujet ô combien délicat car touchant à l'intimité des relations qui se tissent entre deux êtres, je trouve dommage de s'en tenir à une tentative, toujours inaboutie, de comparaison de listes de caractéristiques telles qu'énoncées par le DSM, ce qui a pour moi l'énorme inconvénient de circonscrire le PN, le TPN ou je ne sais quoi à des types de personnalité, alors qu'il s'agit pour moi, comme l'autisme en fait, mais d'une façon radicalement différente et inversée en quelque sorte, d'une question qui ne (se) pose (problème) que lorsque le PN, TPN ou je ne sais quoi sort de chez lui... et rencontre un autre bipède humain !
Je ne vais pas m'aventurer sur le terrain d'une éventuelle compatibilité avec l'autisme (dans l'absolu, je ne vois aucune incompatibilité de principe), mais j'aimerais décrire la façon dont je vois la possible mise en place, au cours du développement, d'un système relationnel de type TPN/PN, après avoir tenté une définition qui me parle:

Il est sûr que dans Pervers Narcissique il y a Narcissique.
Le narcissisme à la base est l'amour de soi, ce qui est une composante normale :) de la personnalité. Mais lorsque la personne se fixe affectivement sur elle-même, avec un besoin constant d'être admirée, et un manque d'empathie, il me semble qu'on peut parler de "Trouble de la Personnalité Narcissique (TPN").

La bascule du TPN au PN s'opère lorsque le Narcissique est aussi Pervers, au sens où il tend vers la satisfaction de ses désirs et de ses besoins au dépend des autres, qui vont être manipulés et dont les besoins sont niés.

On pourrait le dire ainsi: le PN a tellement peur de l'autre, et surtout que l'autre puisse découvrir combien il est vulnérable, insuffisant, limité, humain tout simplement, que non content d'être centré sur lui, il en rajoute une couche pour être sûr de ne jamais rencontrer l'autre: il maintient une distance affective suffisante pour ne jamais s'engager vraiment. Il est collé à lui et rejette l'autre.

Enfant, on baigne dans un système relationnel particulier, établi entre les parents, si les deux sont présents, et/ou entre un parent et les enfants. Le système relationnel du Pervers Narcissique est très singulier et puissant dans ses conséquences pour celui qui le subit, et l'enfant est a priori impuissant à le détecter, encore moins à l'analyser pour y répondre consciemment de la façon la plus adéquate pour s'en protéger.
Donc un enfant qui est exposé à un Pervers Narcissique (la mère par exemple) ne connaît que ce système relationnel, dont il va garder l'empreinte d'une façon conforme à sa propre personnalité, à ses ressources et ses vulnérabilités.

J'ai épousé un pervers narcissique. J'ai mis beaucoup de temps à comprendre ce qui se passait, je ne connaissais même pas l'expression. Un jour j'ai eu une révélation, au sens où j'ai constaté que la description du système relationnel correspondant que j'ai découverte au cours de mes lectures collait parfaitement avec celui dans lequel je baignais (où plutôt dans lequel je me noyais). C'était lumineux et tellement rassurant de pouvoir enfin me dégager de toutes les accusations dont cet homme m'inondait en permanence. Et le plus extraordinaire, c'est que deux secondes après cette illumination, j'ai aussi compris que ma mère était pareille. Et dans ma lancée, j'ai compris ce que j'ai écris plus haut, à savoir que j'avais - inconsciemment - cherché le seul système relationnel que j'avais "expérimenté", celui qui m'était familier, puisque c'était celui dans lequel j'avais baigné depuis ma naissance.

Et j'ai très vite compris que ma soeur était aussi PN et j'émet l'hypothèse (hypothèse à vérifier évidemment, je n'affirme rien), que, peut-être, lorsqu'un enfant est exposé très tôt dans son développement, à un(e) PN, et que PERSONNE n'est présent auprès de lui pour l'en protéger, il reste englué dans ce système et devient, adulte, l'un des deux éléments du système: soit il intègre tous les comportement du PN soit il intègre tous les comportements de la proie du PN.

Il me semble qu'on tend souvent à oublier qu'un adulte a d'abord été un enfant.
HPI, diagnostiquée Asperger en janvier 2016

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1659
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pervers narcissique et Asperger

#65 Message par Siobhan » mardi 22 mai 2018 à 15:26

Ce concept de "pervers narcissique" me semble bruyamment commode pour disqualifier quelqu'un aussi.

On dirait de la réthorique chrétienne en rapport avec ce qui pourrait être décrit comme une "possession démoniaque" :

"C'est une personne habitée par le mal, mais ça se voit pas, et du coup comme c'est caché c'est que cette personne a des intentions mauvaises, donc cette personne est habitée par le mal" CQFD, au bûcher.


La seule solution si vous êtes victime d'une accusation de perversion narcissique : rassembler plus de gens autour de vous, et des gens ayant plus de motivation à faire du bruit, que le camps d'en face, et accuser la personne qui vous accuse d'être elle-même un/une pervers/e narcissique.
C'est super pour foutre la merde dans une société comme concept quand même je trouve...

Et dans quel but au final ?

Pas besoin d'aller chercher des justifications pseudo-médicale exprimer d'une personne que vous n'aimez pas sa gueule/ses idées/des choses qu'elle a faite/etc..
Modifié en dernier par Siobhan le mardi 22 mai 2018 à 15:30, modifié 1 fois.
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

"(...)Please believe in gentle dreams
The sweetness of people
Whistling in their sleep(...)"

A Silver Mt. Zion - Mountains Made of Steam

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Pervers narcissique et Asperger

#66 Message par Benoit » mardi 22 mai 2018 à 15:30

MudBloodKnowItAll a écrit :Ce concept de "pervers narcissique" me semble bruyamment commode pour disqualifier quelqu'un aussi.
Disons que vu depuis le spectre autistique, la frontière entre "fort comportement narcissique" et réelle pathologie est sûrement décalée.

Les autistes sont des experts pour juger du comportement social humain. Personne ne te l'avait dit ? :roll:
Spoiler :  : 
Je regrette d'avoir fait remonter le fil.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1659
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pervers narcissique et Asperger

#67 Message par Siobhan » mardi 22 mai 2018 à 15:30

Benoit a écrit :
MudBloodKnowItAll a écrit :Ce concept de "pervers narcissique" me semble bruyamment commode pour disqualifier quelqu'un aussi.
Disons que vu depuis le spectre autistique, la frontière entre "fort comportement narcissique" et réelle pathologie est sûrement décalée.

Les autistes sont des experts pour juger du comportement social humain. Personne ne te l'avait dit ? :roll:
Spoiler :  : 
Je regrette d'avoir fait remonter le fil.
Parle pour toi.
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

"(...)Please believe in gentle dreams
The sweetness of people
Whistling in their sleep(...)"

A Silver Mt. Zion - Mountains Made of Steam

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Pervers narcissique et Asperger

#68 Message par Benoit » mardi 22 mai 2018 à 15:32

MudBloodKnowItAll a écrit :
Benoit a écrit :
MudBloodKnowItAll a écrit :Ce concept de "pervers narcissique" me semble bruyamment commode pour disqualifier quelqu'un aussi.
Disons que vu depuis le spectre autistique, la frontière entre "fort comportement narcissique" et réelle pathologie est sûrement décalée.

Les autistes sont des experts pour juger du comportement social humain. Personne ne te l'avait dit ? :roll:
Spoiler :  : 
Je regrette d'avoir fait remonter le fil.
Parle pour toi.
Toujours.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 2722
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Pervers narcissique et Asperger

#69 Message par lepton » mardi 22 mai 2018 à 15:41

MudBloodKnowItAll a écrit :La seule solution si vous êtes victime d'une accusation de perversion narcissique : rassembler plus de gens autour de vous, et des gens ayant plus de motivation à faire du bruit, que le camps d'en face, et accuser la personne qui vous accuse d'être elle-même un/une pervers/e narcissique.
J’avoue que j’ai du mal à comprendre.
Justement le PN isole complètement sa victime.
Et quand elle se réveille enfin, elle a tellement de mal à comprendre ce qui s’est passé qu’elle ne peut y mêler personne d’autre, puisque son entourage ne peut pas comprendre ce qu’elle a vécu. C’est un peu la double peine. L'isolement pendant, et après...
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1659
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pervers narcissique et Asperger

#70 Message par Siobhan » mardi 22 mai 2018 à 15:43

Benoit a écrit :
MudBloodKnowItAll a écrit :[quote="Benoit"
Disons que vu depuis le spectre autistique, la frontière entre "fort comportement narcissique" et réelle pathologie est sûrement décalée.

Les autistes sont des experts pour juger du comportement social humain. Personne ne te l'avait dit ? :roll:
Parle pour toi.
Toujours.
Super, merci Benoît, joli bagoût. (ironie)


J'ai le droit de dire quelque chose qui ne va pas directement dans ton sens à part ça ?
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

"(...)Please believe in gentle dreams
The sweetness of people
Whistling in their sleep(...)"

A Silver Mt. Zion - Mountains Made of Steam

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Pervers narcissique et Asperger

#71 Message par Benoit » mardi 22 mai 2018 à 15:48

MudBloodKnowItAll a écrit :
Benoit a écrit :
MudBloodKnowItAll a écrit :[quote="Benoit"
Disons que vu depuis le spectre autistique, la frontière entre "fort comportement narcissique" et réelle pathologie est sûrement décalée.

Les autistes sont des experts pour juger du comportement social humain. Personne ne te l'avait dit ? :roll:
Parle pour toi.
Toujours.
Super, merci Benoît, joli bagoût.


J'ai le droit de dire quelque chose qui ne va pas directement dans ton sens à part ça ?
Non c'est interdit par la charte du forum.

J'ai le droit de déplorer que ce topic se remplisse de considérations sur les pervers narcissique de niveau bar-pmu ou pas ?

On est dans l'espace TED, pas dans le tout-ou-rien, ça me gène de voir des opinions à la place de faits.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: Pervers narcissique et Asperger

#72 Message par Anahata » mardi 22 mai 2018 à 15:50

C'est hypercomplexe.
En fait on voudrait savoir comment éviter qu'il n'entre dans nos vies. On aimerait avoir le truc qui fait qu'ils vont fuire. Être sûr qu'on est protégé. La seule arme contre ça c'est d'être suffisamment kamikaze pour s'autoriser à se séparer de sa drogue préférée.
Accepter le manque, accepter le vide, etc etc etc....... Accepter d'être autiste avec tout ce que ça implique, faire avec ce qu'on est, un point c'est tout.

Et ils n'ont qu'à aller voir ailleurs si on y est, aussi exquis ont-ils pu être. D'ailleurs quand on y pense y'a rien d'exquis, parce que pour acheter des gens en leur faisant l'énoncé de leur qualité, ça fait un peu mièvre, dans l'intention, vous trouvez pas ?

Et si l'autiste était fondamentalement capable de supporter le pn (une fois qu'il a identifié ses faiblesses, accueilli ses traumas, reconstruit un environnement sain, appris à formuler des besoins... Ça fait beaucoup je sais :hotcry: ) mais que c'est le pn qui ne pouvait pas le supporter ?
Modifié en dernier par Anahata le mardi 22 mai 2018 à 16:47, modifié 1 fois.
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1659
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pervers narcissique et Asperger

#73 Message par Siobhan » mardi 22 mai 2018 à 15:53



J'ai le droit de dire quelque chose qui ne va pas directement dans ton sens à part ça ?
Non c'est interdit par la charte du forum.

J'ai le droit de déplorer que ce topic se remplisse de considérations sur les pervers narcissique de niveau bar-pmu ou pas ?

On est dans l'espace TED, pas dans le tout-ou-rien, ça me gène de voir des opinions à la place de faits.
Un truc que tu ne saisis pas ou que tu désapprouve c'est par définition "niveau bar-pmu" selon toi ?
Et franchement, je préfère le niveau "bar-pmu" au niveau de beaucoup d'expert du milieu psy n'ayant aucune éthique.

Comme l'a écrit Molière :
"Mais j'aimerais mieux être au rang des ignorants, Que de me voir savant comme certaines gens", Molière, Femm. sav. IV, 3.

Et quant aux faits, à propos de la "perversion narcissique", il me semble qu'il y en ait bien peu.
La charge de la preuve incombe à celui qui propose un concept.

edit(ortho et rajout)
Modifié en dernier par Siobhan le mardi 22 mai 2018 à 16:34, modifié 1 fois.
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

"(...)Please believe in gentle dreams
The sweetness of people
Whistling in their sleep(...)"

A Silver Mt. Zion - Mountains Made of Steam

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: Pervers narcissique et Asperger

#74 Message par Anahata » mardi 22 mai 2018 à 16:00

MudBloodKnowItAll a écrit :

Comme l'a écrit Molière :
"Mais j'aimerais mieux être au rang des ignorants, Que de me voir savant comme certaines gens", Molière, Femm. sav. IV, 3.
Ça c'est clair :bravo:
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Pervers narcissique et Asperger

#75 Message par Benoit » mardi 22 mai 2018 à 16:01

La charge de la preuve incombe à celui qui propose un concept.
Précisemment mon propos.
Combien de personnes qualifiées dans les témoignages de PN ont été dûment diagnostiqués ? j'accepte les preuves psychanalytiques.

Il ne faut pas croire que seuls des déviants sociaux comme les PN peuvent faire du mal aux autistes, c'est bien plus complexe que cela.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Répondre