Rapport avec la nourriture

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Anja-louise
Fidèle
Messages : 161
Enregistré le : jeudi 27 octobre 2016 à 19:59

Rapport avec la nourriture

#1 Message par Anja-louise » mardi 22 mai 2018 à 6:30

Bonjour :D ,
depuis toute petite j'ai toujours aimé mangé et la nourriture au sens plus élargie; cela n'a fait que s'accroitre d'années en années.
Lorsque je vais dans des supermarchés/magasins (boulangerie, etc...)que je connais bien, j'apprécie beaucoup re prendre les mêmes articles qui me font plaisir. Alors que quand je découvre de nouveaux commerces, je peux passer des heures et des heures à la recherche de produits alimentaires qui m'attire (pour le coup pas vraiment le palais car je ne les ai jamais encore gouté :mryellow: ). Cela peut m'arriver aussi bien dans ma ville, que si je pars en voyage (France ou étranger). A tel point que chaque fois que je voyage avec ma famille, avant de partir je fais une liste de tous les commerces susceptibles de m'intéresser sur le net, je les repères sur google maps, enfin en clair j'organise mon séjour version bouffe :lol: !!! Et puis, lorsque ma famille passe son temps à aller aux musées ou à visiter moi de mon côté je pars en "excursion alimentaire". Mon entourage me dit que c'est dommage de faire comme ça alors que je pourrais profiter de la culture de la ville/du pays.
Mais rien à faire :naugty: , si pour une raison X ou Y (manque de temps, je me perds dans la ville,etc...) je n'arrive pas à "assouvir cette plus qu'envie voire besoin", je me sens hyper mal :crazy: !!!
Je ne sais pas si il s'agit d'une passion/interet restreint/addiction mais ce que je peux dire c'est que c'est intense emotionnellement!!!
Du coup, est ce que certains d'entre vous partage ce centre d'intérêt?
Si oui, on pourrait partager ensemble :wink: : je veux dire sur ce que vous ressentez et aussi je pensais peut être en fonction de nos préférences alimentaires à chacun, se conseiller tel ou tel produit?
Enfin j'espère que je pourrais trouver quelqu'un ici qui aime la nourriture autant que moi :love:
TSA+ nombreuses comorbidités

Avatar du membre
PetitNuage
Passionné
Messages : 442
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 16:37

Re: Rapport avec la nourriture

#2 Message par PetitNuage » mardi 22 mai 2018 à 22:38

Bonjour Anja-Louise,
Pour moi c'est plutôt l'inverse !

Ma mère me reproche encore aujourd'hui que je m'endormissais sur mes biberons
ce qui fait que je n'étais pas vraiment un bébé gratifiant ! :oops:

J'ai des souvenirs d'avoir été enfermée dans la cuisine
jusqu'à ce que je finisse de manger un beefsteack caoutchouteux ... :(

Lorsque j'étais en primaire, j'avais trouvé que mon goûter avait un goût étrange
et étais allée voir mon instit car je pensais qu'il contenait du poison ! :crazy: :lol:

J'ai eu des comportements très restrictifs à une époque.
Maintenant cela va un peu mieux mais il y a encore des aliments que je n'arrive pas à manger
et je ne mange pas n'importe quoi. :crazy:

Ma psy pense, depuis qu'elle a découvert le syndrome d'Asperger, que je pourrais être Aspie.
Dossier envoyé au CRA. Délai d'attente annoncé 2 ans :roll: .

Avatar du membre
Meddio
Passionné
Messages : 418
Enregistré le : jeudi 29 mars 2018 à 7:16
Localisation : PACA

Re: Rapport avec la nourriture

#3 Message par Meddio » mardi 22 mai 2018 à 23:25

La nourriture fait bien partie des éléments culturels non ?
Pour compiler nourriture et visite, il serait possible, après les achats, de faire les dégustations dans des monuments !

J'ai un rapport particulier à la nourriture mais différent du tien.

La nourriture est à la fois une structure et une récompense pour moi.

Je m'explique :

1) une structure = toute la semaine, j'ai des repas organisés selon certains invariants (midi = forcément riz, soir = forcément légume sans viande). Les repas du soir sont divisés en deux cycles (été/hiver) la différence c'est que l'hiver, les légumes sont tous en soupe et l'été, tous crus.
2) une récompense = le vendredi soir et le samedi soir, je me fais des repas plaisir (= je prends un apéritif -bière - et je bois du vin - la moitié d'une bouteille - pendant le repas avec le vendredi soir une pizza et le samedi soir, soit un japonais soit un indien soit quelque chose de fait maison)

le 1) structure ma semaine mais c'est sur le 2) que repose toute ma semaine. Si je n'ai pas mes repas du week-end, c'est la crise, au sens propre. C'est ma carotte (cf. l'âne et la carotte) et j'estime qu'avec tous les efforts que je fais, les compromis, les prises sur moi, c'est la moindre des chose et si je ne suis pas récompensé de toute la semaine, j'arrête tout, c'est clair et net. C'est mon seul plaisir (avec la musique) c'est ce qui me fait tenir.

D'ailleurs, les plus gros conflits viennent toujours des repas : un produit qui n'est pas de la bonne marque, une chose qui manque, une imperfection, une erreur et je m'énerve vraiment. Je me sens arnaqué si je n'ai pas ça, je ne sais pas comment l'expliquer.

Pour moi ce n'est pas futile et je supporte beaucoup mieux les agressions où je les attends que d'être pris en traître comme ça, chez moi, là où tout ce que je demande, c'est un bon repas.
Diagnostiqué SA et HPI

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26739
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Rapport avec la nourriture

#4 Message par freeshost » mercredi 23 mai 2018 à 2:39

Pour moi aussi, la nourriture est un plaisir. Et celle-ci devrait rester un plaisir, entretenue comme un plaisir, et non être façonnée comme une dictature moraliste ou sociale (les mornes normes sociales, qui peuvent mener, entre autres, à l'orthorexie, à l'anorexie, etc.).

J'ai aussi la chance de ne pas être trop difficile. Je crois être parmi les personnes qui, du point de vue purement gustatif, sont les moins difficiles. [Après, il y a bon nombres de biens alimentaires que j'exclus pour des raisons diverses, réfléchies.]

Je suis plus néophile (aimer découvrir du nouveau ; par exemple, quand je retourne plusieurs fois dans un même restaurant, j'essaie de nouveaux plats, et quand j'ai exploré toute la carte, j'explore d'autres restaurants :mrgreen: ) que néophobe (ne pas aimer essayer de nouveaux plats). :P

Si on se fait une rencontre touristique, tu es partante pour un bon restaurant ? :P :mrgreen: :P $

Attention ! J'ai aussi des tendances à inciter à trinquer des boissons avec alcool (partager une bouteille de vin, ou deux... lors d'un repas ; avec un digestif ou deux après). Une sorte d'épicurisme consumériste insouciant. :lol: [Heureusement, pas tous les jours. :mrgreen: Mais quand je voyage, je me lâche. :lol: ]
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Anja-louise
Fidèle
Messages : 161
Enregistré le : jeudi 27 octobre 2016 à 19:59

Re: Rapport avec la nourriture

#5 Message par Anja-louise » mercredi 23 mai 2018 à 6:39

Merci à vous trois pour vos réponses :D

Comme toi, Meddio, mon rapport avec la nourriture est assez ritualisé bien que je ne le pense vraiment pas autant.
Pour ce qui est de ce que je vais manger, je dois obligatoirement décidé une demi journée à l'avance (genre le matin pour le midi/le midi pour le soir); je ne suis pas de ceux qui se plantent devant le frigo à midi pile pour commencer à se demander ce qu'ils vont manger au déjeuner tout simplement car ça me stresse et que si part cas je suis obligée de le faire, je picore n'importe quoi (deux tomates cerises, un morceau de fromage et un yaourt: tu parles d'un repas equilibré :crazy: )
Pour l'établissement des menus, j'ai mes règles bien à moi: le dimanche soir je feuillete mes differents magazines/livres de cuisine à la recherche d'un repas par soir de la semaine (le samedi et le dimanche je me mets en mode farniente :lol: ), je note les ingrédients de la recette, puis je retranscrits ces ingrédients dans l'ordre où sont les produits dans le supermarché et j'ai un bloc note spécial menu dans lequel je marque tout :bravo: puis le lundi matin je pars faire mes courses tout simplement. Voilà rien de bien compliqué en soi mais c'est important pour moi de respecter cette méthode :)

Freeshost, bien sur que je suis partante pour une virée au restaurant :bravo: en mode touriste
D'autant plus que j'aimerais trop venir en Suisse; ça fait des années que je demande à mon père de m'amener avec lui quand il rend visite à sa famille (en fait la mienne aussi :mryellow: mais comme très éloignée d'où mon terme :mrgreen: ). Après mon frère a travaillé à Bale (Basel) pendant 1 an, je suis trop bête j'aurais du profiter de cette occasion :hotcry: la prochaine fois me ferait pas avoir :wink:
Pour l'alcool par contre, la seule goutte que j'ai touché de ma vie m'a fait dormir pendant 12 heures de rang :crazy:
TSA+ nombreuses comorbidités

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26739
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Rapport avec la nourriture

#6 Message par freeshost » mercredi 23 mai 2018 à 10:38

Tu me dis quand tu viens en Suisse. Avec d'autres personnes autistes, nous nous tapons un bon gueuleton, passons la soirée à ripailler. :lol:
Anja-louise a écrit :Pour l'alcool par contre, la seule goutte que j'ai touché de ma vie m'a fait dormir pendant 12 heures de rang :crazy:
T'as bu d'l'absinthe ? Du whisky ? Du rhum ? :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: Rapport avec la nourriture

#7 Message par Mélimélo5 » jeudi 14 juin 2018 à 13:40

Depuis que je me suis mise à cuisiner (quelques années), je prends plaisir à manger, la cuisine est presque devenue une passion, j'adore chercher la bonne recette d'un dessert pendant un long moment sur internet par exemple.

Plus jeune, j'avais un rapport conflictuelle avec la nourriture, si le plat ne me plaisait pas, cela engendrait beaucoup déceptions.

J'ai également beaucoup de fluctuations au niveau de mon poids, j'ai des périodes (en hiver par exemple) où je vais avoir un appétit accru et manger assez gras et sucré, et à contrario l'été, avec la chaleur, mon appétit descend en flèche, je vais manger principalement beaucoup de fruits et légumes.
D'une saison à une autre je peux avoir des variations de poids allant de - ou +4kg à - ou + 10kg

Par exemple en ce moment je suis dans une phase de perte de poids, et le fait assez simplement, rapidement, sans frustration, c'est étrange.
Et à côté de cela, certains facteurs comme l'arrêt ou la prise du tabac n'ont aucun impact sur mon poids, bizarre non? :!: :?:
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

Anja-louise
Fidèle
Messages : 161
Enregistré le : jeudi 27 octobre 2016 à 19:59

Re: Rapport avec la nourriture

#8 Message par Anja-louise » vendredi 15 juin 2018 à 7:35

freeshost,
En fait c'était une goutte de champagne :lol: :lol: :lol: pour l'obtention de mon bac
Oui mais après j'ai quand même réussi à terminer une bière de 25cl :bravo: :mryellow:

Melimélo5
moi aussi je me suis découvert une passion de la cuisine surtout depuis que je vais mieux sur le plan de mon humeur (pas de dépression). J'aime bien, le dimanche soir, feuilleter mes livres et magazines de cuisine à la recherche de recettes que j'organise par jour de la semaine :love:
Par contre, quand j'en trouve une qui me met particulièrement l'eau à la bouche, j'ai un besoin imperellieux de la réaliser tout de suite,enfin tout du moins c'est très difficile de différer alors que par exemple il est 10h du matin et que j'ai des trucs de prévu donc non possibilité avant le soir :crazy:
Le poids c'est aussi un peu compliqué: je pense que c'est un peu phobique surtout parceque à 20 ans j'étais en surpoids et mon entourage me le faisait remarqué négativement donc ce fut un peu traumatisant et j'ai très peur de repartir à grossir. D'autant plus que comme la nourriture est l'un de mes plus grands plaisir....voire le seul :love:
TSA+ nombreuses comorbidités

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1607
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Rapport avec la nourriture

#9 Message par Siobhan » vendredi 15 juin 2018 à 18:16

Anja-louise a écrit :freeshost,
En fait c'était une goutte de champagne :lol: :lol: :lol: pour l'obtention de mon bac
Oui mais après j'ai quand même réussi à terminer une bière de 25cl :bravo: :mryellow:
"Oh, monsieur l'agent de police, j'ai pas bu grand chose vous savez, juste une goutte d'absinthe, cinq verres de vodka et trois litres de bière." :mrgreen:
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

"(...)Please believe in gentle dreams
The sweetness of people
Whistling in their sleep(...)"

scorame
Forcené
Messages : 526
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 19:09

Re: Rapport avec la nourriture

#10 Message par scorame » vendredi 15 juin 2018 à 21:02

étant issue du sud ouest des Landes et son terroir tant envié :mryellow: .... j'aime manger , mais je reluque toutes étiquettes et je cuisine car j'aime ça .

épicurien bonjour , j'aime les produits sein , je tri sélectionne bcp , j'évite les plats préparé et les produits transformée :innocent: , question de santé , a chaque bouchée ma nouriture est un médicament , Socrate disait < que ton aliment sois ton médicament > , tout est dis . Je prend la plupard du temps les même aliment , leurs place dans le magasin est bien mémorisé , je fais travailler les petites boutiques de producteur si possible, et je prend els moins emballé ou pas du tout , j'aime aps trop le plastique . j'ai eu la chance d'être nourri au grain :lol: , poulailler j'ardin habitant la campagne ça la bien fais , ma mêre un vrais cordon bleue !! . la cuisine détend bcp sa permet de s'évadé carrément .

bref j'ai hérité du terroir et je compte bien le partager le garder comme art de vivre .

:mrgreen:
jnnjn

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: Rapport avec la nourriture

#11 Message par Mélimélo5 » vendredi 15 juin 2018 à 22:04

scorame a écrit :étant issue du sud ouest des Landes et son terroir tant envié :mryellow: .... j'aime manger , mais je reluque toutes étiquettes et je cuisine car j'aime ça .

épicurien bonjour , j'aime les produits sein , je tri sélectionne bcp , j'évite les plats préparé et les produits transformée :innocent: , question de santé , a chaque bouchée ma nouriture est un médicament , Socrate disait < que ton aliment sois ton médicament > , tout est dis . Je prend la plupard du temps les même aliment , leurs place dans le magasin est bien mémorisé , je fais travailler les petites boutiques de producteur si possible, et je prend els moins emballé ou pas du tout , j'aime aps trop le plastique . j'ai eu la chance d'être nourri au grain :lol: , poulailler j'ardin habitant la campagne ça la bien fais , ma mêre un vrais cordon bleue !! . la cuisine détend bcp sa permet de s'évadé carrément .

bref j'ai hérité du terroir et je compte bien le partager le garder comme art de vivre .

:mrgreen:
Je peux aussi passer un temps fou à lire les étiquettes des produits pour trouver le plus sain. J'évite les plats préparés dont je supporte de moins en moins le goût des additifs et conservateurs.

Je suis d'accord sur le fait qu'une alimentation saine contribue à une bonne santé. J'ai lu énormément de livres parlant de nutrition d'ailleurs.
J'achète le plus possible des produits frais, j'ai été élevée en mangeant souvent les produits du jardin, ma mère cuisinait beaucoup.

Je varie mon alimentation et privilégie les viandes maigres, le poissons, les céréales complètes, les graisses végétales ( huiles, noix), les fruits et légumes de saison.
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: Rapport avec la nourriture

#12 Message par Mélimélo5 » vendredi 15 juin 2018 à 22:07

Anja-louise a écrit :freeshost,
En fait c'était une goutte de champagne :lol: :lol: :lol: pour l'obtention de mon bac
Oui mais après j'ai quand même réussi à terminer une bière de 25cl :bravo: :mryellow:

Melimélo5
moi aussi je me suis découvert une passion de la cuisine surtout depuis que je vais mieux sur le plan de mon humeur (pas de dépression). J'aime bien, le dimanche soir, feuilleter mes livres et magazines de cuisine à la recherche de recettes que j'organise par jour de la semaine :love:
Par contre, quand j'en trouve une qui me met particulièrement l'eau à la bouche, j'ai un besoin imperellieux de la réaliser tout de suite,enfin tout du moins c'est très difficile de différer alors que par exemple il est 10h du matin et que j'ai des trucs de prévu donc non possibilité avant le soir :crazy:
Le poids c'est aussi un peu compliqué: je pense que c'est un peu phobique surtout parceque à 20 ans j'étais en surpoids et mon entourage me le faisait remarqué négativement donc ce fut un peu traumatisant et j'ai très peur de repartir à grossir. D'autant plus que comme la nourriture est l'un de mes plus grands plaisir....voire le seul :love:
J'ai remarqué que je cuisine aussi d'avantage quand je suis de bonne humeur.
Et le fait de prendre le temps de bien manger et d'avoir une alimentation équilibrée me donne le moral.
C'est un cercle vertueux.
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

biscotte
Fidèle
Messages : 180
Enregistré le : dimanche 4 mars 2018 à 9:50
Localisation : Bordeaux

Re: Rapport avec la nourriture

#13 Message par biscotte » vendredi 15 juin 2018 à 23:35

Moi j'ai une relation fusionnelle avec les pâtes !
J'ai toujours eu des facilités pour cuisiner les choses sont claires pour moi par contre je reviens tout le temps vers mon aliment préféré de base les pâtes sauce tomates ou légumes et fromage.
Je vais acheter toujours les mêmes aliments et quand j'essaie de changer ça m'angoisse.
Je suis perdue dans les grandes surfaces et je ne comprends pas pourquoi il y a autant d'aliments !!!
Cependant je suis heureuse de pouvoir faire les courses ayant manqué ça me rassure.
J'aime les magasins bios même si je peux faire des crises d'angoisse dans les rayons.
Étant en couple j'ai appris à diversifier les repas.
Mais j'ai pu un moment penser toute la journée au repas que j'allais faire et graviter ma journée autour de ça.
Aujourd'hui je mange sans culpabiliser aussi car j'ai longtemps eu un lien avec l'alimentation compliqué...
Mais j'aime manger toujours les mêmes choses.
Psychologue =TSA
Psychiatre Pré-diagnostiquée= TSA
En attente de diagnostic TSA au CRA de Bordeaux :innocent:

scorame
Forcené
Messages : 526
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 19:09

Re: Rapport avec la nourriture

#14 Message par scorame » samedi 16 juin 2018 à 8:36

je mange aussi trés peut de viande et jamis d ela rouge, du poisson, donc lapin, poulet , poisson que je pêche aussi :D , donc el dimanche et le mercredi pafois de la viande .

biscotte dis
Étant en couple j'ai appris à diversifier les repas.
jamais en couple j'ia été :lol: , ce qui n'empêche que aussi je diversifie parfois .
jnnjn

biscotte
Fidèle
Messages : 180
Enregistré le : dimanche 4 mars 2018 à 9:50
Localisation : Bordeaux

Re: Rapport avec la nourriture

#15 Message par biscotte » samedi 16 juin 2018 à 9:42

Pareil la viande passe très mal de plus à chaque fois je vois l'animal vivant en image dans ma tête !!!
Psychologue =TSA
Psychiatre Pré-diagnostiquée= TSA
En attente de diagnostic TSA au CRA de Bordeaux :innocent:

Répondre