refus d'orientation Ulis par la mdph

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
davia8
Passionné
Messages : 369
Enregistré le : lundi 25 mai 2015 à 18:43

refus d'orientation Ulis par la mdph

#1 Message par davia8 » lundi 28 mai 2018 à 10:48

Bonjour,
J'avais posté sur mon fil le long parcours diagnostique de mon fils et ses multiples difficultés à L'Itep.
La prise en charge Itep prend fin en juillet prochain, nous avions fait la demande d'une prise en charge Ulis, en effet L est facilement fatigable, a des domaines de compétences en dent de scie, ne peut se concentrer bien longtemps sur un apprentissage a part si cela l'intéresse et est vite paniqué par l'echec.
c'est pour cela que Le CMP , l'enseignante référente et moi même avions pensé à l'Ulis, qui entre guillemet ne lui mettrait pas trop de pression;
La MDPH refuse l'ULIS mais préconise une scolarité normale avec une AVS mutualisé.
Je sais pertinemment que l'on va à l''echec, et que mon fils va être dans des difficultés qui vont le destabiliser émotionnellement
mon fils ne sait pas encore traverser à 12 ans, et ne sait pas prendre le bus scolaire car il a des problèmes pour le repérage spatio temporel.
La MDPH sait tout cela puisqu'ils ont le bilan CRA et ils ont le compte rendu du docteur E qui préconuisait lui une AESH

Je vais faire appel mais j'ai le moral au plus bas, il faut toujours se battre et j'avoue que là je sature
3 enfants : mon aîné de 19 ans, une petite de 8 ans et loulou, 11 ans diagnostiqué par le CRA, TSA et plus particulièrement Asperger le 02/06/2016.

Marine
Habitué
Messages : 73
Enregistré le : jeudi 4 janvier 2018 à 21:27

Re: refus d'orientation Ulis par la mdph

#2 Message par Marine » mardi 29 mai 2018 à 8:41

davia8 a écrit :Bonjour,
J'avais posté sur mon fil le long parcours diagnostique de mon fils et ses multiples difficultés à L'Itep.
La prise en charge Itep prend fin en juillet prochain, nous avions fait la demande d'une prise en charge Ulis, en effet L est facilement fatigable, a des domaines de compétences en dent de scie, ne peut se concentrer bien longtemps sur un apprentissage a part si cela l'intéresse et est vite paniqué par l'echec.
c'est pour cela que Le CMP , l'enseignante référente et moi même avions pensé à l'Ulis, qui entre guillemet ne lui mettrait pas trop de pression;
La MDPH refuse l'ULIS mais préconise une scolarité normale avec une AVS mutualisé.
Je sais pertinemment que l'on va à l''echec, et que mon fils va être dans des difficultés qui vont le destabiliser émotionnellement
mon fils ne sait pas encore traverser à 12 ans, et ne sait pas prendre le bus scolaire car il a des problèmes pour le repérage spatio temporel.
La MDPH sait tout cela puisqu'ils ont le bilan CRA et ils ont le compte rendu du docteur E qui préconuisait lui une AESH

Je vais faire appel mais j'ai le moral au plus bas, il faut toujours se battre et j'avoue que là je sature
Je ne vais pas pouvoir vous aider étant sans enfants mais je sais que l administration française fait tout pour nous décourager alors qu'on a des droits qu'ils refusent de respecter . Je vous envoi tout mon courage et ne lâcher surtout pas . Vous avez raison .
Jeune asperger diag en septembre 2017

Aby
Forcené
Messages : 2653
Enregistré le : vendredi 16 janvier 2015 à 8:51
Localisation : Pays de la Loire

Re: refus d'orientation Ulis par la mdph

#3 Message par Aby » mardi 29 mai 2018 à 14:18

Coucou Davia8,

Pff…. :innocent: ces batailles pour trouver les aides adaptées pour nos enfants sont usantes, je comprends que tu satures...
davia8 a écrit :La MDPH sait tout cela puisqu'ils ont le bilan CRA et ils ont le compte rendu du docteur E qui préconuisait lui une AESH
Est-ce que le docteur E préconisait un nombre d'heures minimal d'AESH ? il n'y a que rarement plus de 12 à 15 h d'accordées… Est ce que ce serait suffisant pour ton fils ?

En tout cas, il faut faire appel, c'est certain mais est-ce que le décision sera rendue pour le mois de septembre ?

Beaucoup de questions et d'incertitudes encore et encore….

Je ne te suis pas d'une grande aide mais je te souhaite beaucoup de courage et cette nouvelle bataille, tu la gagneras, je n'en doute pas. :kiss:
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom, 14 ans, diagnostiqué TSA (AHN) en janvier 2016,
avec dysgraphie - TDA confirmé par les tests en mars 2017
Egalement épouse d'un homme au fonctionnement "atypique".

Avatar du membre
SPORT-BILLY
Régulier
Messages : 35
Enregistré le : mercredi 8 mars 2017 à 8:40

Re: refus d'orientation Ulis par la mdph

#4 Message par SPORT-BILLY » mardi 5 juin 2018 à 7:27

Pour ma part, je vous conseille de prendre rendez-vous avec la MDPH comme nous l'avons fait. De plus, lors du rendez-vous, faîtes-vous aider par un membre influent du CRA , qui vous défendra afin d'obtenir une meilleure prestation de la MDPH.

Le fait d'aller sur place et de se faire aider peuvent vous être bénéfiques. :bravo:
Papa de Clément, né en
Août 2008 et diagnostiqué TED en 2012 !

Notre présentation ici
Mon Facebook : https://www.facebook.com/fabrice.clement.7771

mamangato
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : lundi 14 août 2017 à 14:40

Re: refus d'orientation Ulis par la mdph

#5 Message par mamangato » mardi 5 juin 2018 à 14:09

La réglementation française impose la scolarisation aux enfants de 6 à 16 ans. Votre enfant doit etre scolarisé suivant les prescriptions médicales données. C'est usant mais il va encore falloir vous battre (recours auprès des tribunaux si besoin) pour que votre fils ait droit à ce qui est un du en France.
Pour ma part, je n'ai pas encore de réponse pour une classe ULIS en lycée pour ma fille....et la rentrée scolaire approche.
Maman d'une ado de 16 ans diagnostiquée TSA, dyspraxique, TOCs en février 2018 (CRA de Cabestany).

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3424
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: refus d'orientation Ulis par la mdph

#6 Message par hazufel » mardi 5 juin 2018 à 14:18

mamangato a écrit :La réglementation française impose la scolarisation aux enfants de 6 à 16 ans. Votre enfant doit etre scolarisé suivant les prescriptions médicales données. C'est usant mais il va encore falloir vous battre (recours auprès des tribunaux si besoin) pour que votre fils ait droit à ce qui est un du en France.
Pour ma part, je n'ai pas encore de réponse pour une classe ULIS en lycée pour ma fille....et la rentrée scolaire approche.
Non, l'instruction, pas la scolarisation. Il n'est pas nécessaire d'être dans un établissement d'état, ni dans un établissement tout court, pour avoir une instruction.
Quant aux Ulis, elles ne sont pas adaptées aux TSA SDI, sauf s'il s'agit d'Ulis TED, mais elles sont très peu nombreuses. De plus, les AESH (ou AVS, les fonctions sont les mêmes, le contrat est différent) sont collectives en Ulis Ulis - AESH
Demander un recours pour une AVSi ou AESHi en milieu scolaire normal oui, et sinon, si vous ne pouvez le récupérer à la sortie des cours, prévoir une baby sitter qui peut le récupérer à la sortie, et dont vous mettez le contrat dans le dossier MDPH. Vous pouvez également demander un aménagement de son emploi du temps, un mi-temps, avec CNED adapté ou pas, selon son niveau scolaire.
J'ai eu une discussion la semaine dernière avec une directrice d'école d'enfants "atypiques", jusqu'en CM2, il n'est pas nécessaire d'avoir du cned adapté, si l'enfant est scolarisé le matin, et qu'il apprend d'autres choses chez lui et au collège, ça dépend de son niveau aussi.

Davia8 a écrit :La MDPH sait tout cela puisqu'ils ont le bilan CRA et ils ont le compte rendu du docteur E qui préconuisait lui une AESH
la MDPH suit donc la recommandation du psychiatre, qui lui, n'a pas demandé de classe adaptée.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

mamangato
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : lundi 14 août 2017 à 14:40

Re: refus d'orientation Ulis par la mdph

#7 Message par mamangato » vendredi 8 juin 2018 à 8:46

Exact, c'est l'instruction qui est obligatoire. Mais l'instruction à la maison ou en établissement privé doit etre un choix de la famille. Si vous ne choisissez pas ces solutions, l'état est tenu de fournir un établissement à votre enfant.
Mais il y a si peu de classe adapté, si peu de moyens....bref le foutoir..
Maman d'une ado de 16 ans diagnostiquée TSA, dyspraxique, TOCs en février 2018 (CRA de Cabestany).

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3424
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: refus d'orientation Ulis par la mdph

#8 Message par hazufel » vendredi 8 juin 2018 à 10:26

mamangato a écrit :Exact, c'est l'instruction qui est obligatoire. Mais l'instruction à la maison ou en établissement privé doit etre un choix de la famille. Si vous ne choisissez pas ces solutions, l'état est tenu de fournir un établissement à votre enfant.
Mais il y a si peu de classe adapté, si peu de moyens....bref le foutoir..
Si vous attendez de l’état qu’il s’occupe de vos enfants, de surcroît particuliers, vous pouvez attendre longtemps.
Choix de la famille oui mais quand il n’y a rien d’autre, on fait quoi ?
On attend que son môme soit dans un tel état qu’il ne puisse plus rien gérer ?
L’expérience en Itep a été, d’après les remarques de Davia8, assez traumatisante comme ça il me semble.
Le CNED adapté peut se faire dans tous les établissements y compris publics, l’aménagement du temps aussi. Quand on a déjà du temps dégagé pour s’occuper de son enfant (cf présentation de Davia8), ça me semble une solution envisageable pour qu’apprendre ne devienne pas une torture au milieu des autres et / ou d’un établissement inadapté.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

mamangato
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : lundi 14 août 2017 à 14:40

Re: refus d'orientation Ulis par la mdph

#9 Message par mamangato » mardi 3 juillet 2018 à 22:31

Hazufel, vous dites ce que je dis. À savoir que la scolarisation doit se faire en premier lieu dans un établissement. Après l'adaptation demandé(avs, temps aménagé, programme différent) c'est encore un combat.
Je n'attends pas de l'état qu'il règle les problèmes de ma fille (elle serait en hp si je ne m'étais pas battue) mais je refuse que cet état se défilé face à ces responsabilités. Donc je gueule, je "procédure" à fond car tous nos combats permettront aux générations futures d'être mieux pris en charge, du moins c'est mon espoir...
Maman d'une ado de 16 ans diagnostiquée TSA, dyspraxique, TOCs en février 2018 (CRA de Cabestany).

Samy57
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : lundi 20 novembre 2017 à 23:00

Re: refus d'orientation Ulis par la mdph

#10 Message par Samy57 » mardi 3 juillet 2018 à 22:45

Bon courage à toi Hazufel ! Tu as raison de te battre pour ta fille .
Samy57 maman de 3 enfants dont M. Autiste atypique de 11 ans .

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19924
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: refus d'orientation Ulis par la mdph

#11 Message par Jean » mercredi 4 juillet 2018 à 1:34

davia8 a écrit :La MDPH sait tout cela puisqu'ils ont le bilan CRA et ils ont le compte rendu du docteur E qui préconuisait lui une AESH
Une note ministérielle admet que l'LIS peut être accompagnée d'un AVIS-individuelle pour un élève autiste.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3424
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: refus d'orientation Ulis par la mdph

#12 Message par hazufel » mercredi 4 juillet 2018 à 3:25

Ça paraît être sous conditions particulières Ulis et AVSi et pas forcément usuel en Ulis classique. C’est peut-être davantage appliqué en Ulis TED ?
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3424
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: refus d'orientation Ulis par la mdph

#13 Message par hazufel » mercredi 4 juillet 2018 à 9:39

mamangato a écrit :Hazufel, vous dites ce que je dis. À savoir que la scolarisation doit se faire en premier lieu dans un établissement. Après l'adaptation demandé(avs, temps aménagé, programme différent) c'est encore un combat.
Je n'attends pas de l'état qu'il règle les problèmes de ma fille (elle serait en hp si je ne m'étais pas battue) mais je refuse que cet état se défilé face à ces responsabilités. Donc je gueule, je "procédure" à fond car tous nos combats permettront aux générations futures d'être mieux pris en charge, du moins c'est mon espoir...
Je suis d'accord avec ce que tu dis. Tout semble un combat quand on a un enfant différent et ce n'est pas pour rien qu'on continue à le faire, mais parfois, on doit trouver des solutions annexes quand l'état ne sort pas de sa léthargie. Mais c'est ce que tu as fait pour ta fille, tu as agi.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

neigeetlumières
Forcené
Messages : 502
Enregistré le : samedi 21 octobre 2017 à 0:40

Re: refus d'orientation Ulis par la mdph

#14 Message par neigeetlumières » samedi 8 septembre 2018 à 7:39

Demande orientation ULIS rejetée pour mon fils mais on avait fait la demande pour l'année d'après.

C'était prématuré c'est certain mais je ne sais pas trop à quel moment de l'année il faut refaire la demande, des fois qu'ils me diraient "vous vous y êtes pris trop tard"...
Mariée, TSA de type Asperger avec trouble anxio-dépressif chronique diagnostiqué en septembre 2017.
Maman d'un petit garçon avec TSA sans déficit cognitif diagnostiqué en juillet 2016.

Répondre