Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Fleurdeprintemps
Fidèle
Messages : 148
Enregistré le : vendredi 29 août 2014 à 9:49

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#16 Message par Fleurdeprintemps » vendredi 14 septembre 2018 à 13:29

Bonjour,

- le HQI,
- différents troubles DYS
- le TDA(H)
- le syndrôme d'Ehler Danlos.

Personnellement, je n'ai toujours pas trouvé. Je suis diagnostiquée HQI et syndrôme d'Ehler Danlos, il y a des similitudes avec un TSA mais ça n'explique pas tout. Et aucun de ces professionnels qui m'ont diagnostiquée n'ont pu me donner des explications sur certaines de mes spécificités ou particularités de fonctionnement qui ne collent pas avec mes diagnostics.

Malgré mes recherches, je n'ai toujours pas pu avoir de rendez-vous avec des professionnels connaissant le HQI et le syndrôme d'Asperger. Et pourtant, j'ai besoin de mettre un nom sur ce qui ne va pas chez moi.

Je vais suivre ce fil, peut-être que d'autres pistes non explorées vont se présenter à moi.
Diagnostiquée HPI en 2014
Diagnostiquée SED en 02/2018
Pré-diagnostic le 21/12 : TSA (asperger)
Diagnostic TSA (asperger) le °7/02/2019 par psychiatre

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#17 Message par Benoit » vendredi 14 septembre 2018 à 13:36

Et pourtant, j'ai besoin de mettre un nom sur ce qui ne va pas chez moi.
C'est une motivation que j'ai l'impression de rencontrer de plus en plus sur les réseaux depuis quelques années.

Probablement l'effet de la combinaison de l'accentuation des "pressions normatives" (vers une norme de moins en moins grande) et des affirmations communautaires (se définir comme membre d'une communauté, surtout dans le monde nord-américain).

Je pense qu'il est possible de travailler par soi-même sur ce "besoin" et de se (re) positionner par rapport à celà. Il y a plein de moyen d'être différents, pas comme-on-veut-être sans avoir le moindre diagnostic psy.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Nel Blu
Habitué
Messages : 73
Enregistré le : lundi 24 novembre 2014 à 23:35

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#18 Message par Nel Blu » vendredi 14 septembre 2018 à 13:48

Ces thèmes sont abordés de sorte récurrente et parsemés sur d'autres threads.Autant avoir un sujet pour s'y pencher quand cela est à propos ou souhaité par des concernés ?(L'ennui c'est que y a plein de sujets sur le forum, qui sont très à propos, et sombrent dans les oubliettes.)
Plus qu'à juste recenser des conditions proches du SA,en tous points, je verrais aussi citer/détailler les manifestations s'y superposant partiellement ou pas, ayant trait à d'autres conditions, pathologiques(en ce cas en citant des critères diagnostics) ou non, et ce qui serait différent/ exclusif(en citant/ref/source) pouvant amener le doute.. Il peut aussi y avoir non pas seul syndrome explicatif, mais cumul de trouble/caractéristiques pour aboutir à des manifestations présentant des similitudes, par ex les tocs ( qui ne sont pas simple à distinguer des stéreotypies/routines, d'autant qu'une personne tsa peut aussi avoir des tocs)peuvent entrainer des routines, et peuvent etre associés à l'anxiété, divers phobies, sociales*, spécifiques, trb personnalité évitant( Qui en apparence, présentent des similitudes dans la gestions des intéractions sociales) ;reste les centres d'intérets spécifiques/restreints**, mais c'est tout de meme un point qu'on peut retrouver hors de toute pathologie, même si cela a un role bien particulier pour une personne tsa (mais ça vu d'extérieur c'est dur à savoir, moi meme je m"y perds dans les descriptions subjectives ou bientot aimer la glace à la vanille ou le féminisme c'est un IR) et certaines personnes tsa en ont peu/pas.ce n'est pas évident alors meme pour un praticien de trancher sans tests, alors soi meme on peut s'y méprendre.



----

* Sur ce point, pas de ref, mais une réflexion personnelle, argumentée.
J'y ai songé et note des incompatibilités à priori.. la phobie /anxiété sociale sous entend un évitement par crainte du jugement des autres, notamment.Du coup y a quand meme des comportements qui sont un peu aux antipodes de ce genre de préoccupations, comme n'avoir rien à faire d'etre jugé de fou/bizarre, n'avoir d'intéret pour le jugement d'autrui quant à sa tenue vestimentaire(etre pris pour un/ clodo :D et s'en foutre), peu de conscience dans des situations sociales de la perception qu'ont les autres de nos comportements(ex moi ça m'est arrivé de rattraper quelqu'un en courant à fond! et ca lui a fait peur, on m'a fait le remarque apres, comme quoi ça avait l'air super inquiétant, la façon dont je me serais figé juste devant aussi raide comme un piquet, bref ahah, j'avais pas du tout perçu ça!), et donc peu de souci du jugement si on le perçoit , mentalise meme pas... (sur le moment, car bien sur on peut appréhender avant comme après :) ).

**pour les intérets spécifiques, questionnements de ma part j'avais lu qu'ils pouvaient être aussi nombreux que ceux des personnes non autistes.Cela m'avait amené à me reformuler la question en me demandant si ce n'est pas la façon de s''intéresser quelque soit le sujet d'attrait envahissante et monomaniaque, qui serait spécifique d'une' cognition autistique'/critère diag.C'est à dire qu'une personne non autiste pourrait avoir dans sa vie un intéret qui prend autant de place qu'un intéret spécifique(des gens passionnés , excessifs, qui oublient les obligations yen a, non ? ), mais qu'une personne tsa verrait ses intérets envers plusieurs sujet ( systématiquement ?)prendre cette forme
Modifié en dernier par Nel Blu le mardi 18 septembre 2018 à 18:09, modifié 2 fois.
Diag TSA 2015

Avatar du membre
Fleurdeprintemps
Fidèle
Messages : 148
Enregistré le : vendredi 29 août 2014 à 9:49

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#19 Message par Fleurdeprintemps » vendredi 14 septembre 2018 à 13:57

Benoit a écrit :
vendredi 14 septembre 2018 à 13:36
Et pourtant, j'ai besoin de mettre un nom sur ce qui ne va pas chez moi.
C'est une motivation que j'ai l'impression de rencontrer de plus en plus sur les réseaux depuis quelques années.

Probablement l'effet de la combinaison de l'accentuation des "pressions normatives" (vers une norme de moins en moins grande) et des affirmations communautaires (se définir comme membre d'une communauté, surtout dans le monde nord-américain).

Je pense qu'il est possible de travailler par soi-même sur ce "besoin" et de se (re) positionner par rapport à celà. Il y a plein de moyen d'être différents, pas comme-on-veut-être sans avoir le moindre diagnostic psy.
Peut-être que c'est celà. Mais je voudrais surtout comprendre mes difficultés de sociabilisation, ma non compréhension de l'état d'esprit des personnes rencontrées, mon incapacité à raisonner et réfléchir normalement si je suis en présence de quelqu'un et une empathie "en décalage".

Certaines personnes ont besoin de comprendre pour s'autoriser à être tout simplement.
Diagnostiquée HPI en 2014
Diagnostiquée SED en 02/2018
Pré-diagnostic le 21/12 : TSA (asperger)
Diagnostic TSA (asperger) le °7/02/2019 par psychiatre

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#20 Message par Benoit » vendredi 14 septembre 2018 à 14:10

C'est bien de se poser ces questions, mais il y a plein de gens qui ne se gènent pas pour échanger / communiquer / vivre tout simplement sans se soucier le moindre du monde des autres, y compris des gens dont c'est le principal métier.

Essaie de te poser moins de question et de vivre tout simplement comme tu le sens (dans le respect d'autrui mais pas forcément de règles et conventions idiotes, ou en appliquant d'autre).

Le temps est limité, ce que tu en fais ne regarde que toi, et chercher à répondre à des questions "existentielles" dont beaucoup s'affranchissent ne doit pas t'empêcher de faire ce que tu aimes. (A moins bien sûr d'aimer les questions existenteilles et l'introspection).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Fleurdeprintemps
Fidèle
Messages : 148
Enregistré le : vendredi 29 août 2014 à 9:49

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#21 Message par Fleurdeprintemps » vendredi 14 septembre 2018 à 14:17

Benoit a écrit :
vendredi 14 septembre 2018 à 14:10
C'est bien de se poser ces questions, mais il y a plein de gens qui ne se gènent pas pour échanger / communiquer / vivre tout simplement sans se soucier le moindre du monde des autres, y compris des gens dont c'est le principal métier.

Essaie de te poser moins de question et de vivre tout simplement comme tu le sens (dans le respect d'autrui mais pas forcément de règles et conventions idiotes, ou en appliquant d'autre).

Le temps est limité, ce que tu en fais ne regarde que toi, et chercher à répondre à des questions "existentielles" dont beaucoup s'affranchissent ne doit pas t'empêcher de faire ce que tu aimes. (A moins bien sûr d'aimer les questions existenteilles et l'introspection).
Les questions 'existentielles" et l'introspection font partie de moi d'aussi loin que je me souvienne :wink:
Diagnostiquée HPI en 2014
Diagnostiquée SED en 02/2018
Pré-diagnostic le 21/12 : TSA (asperger)
Diagnostic TSA (asperger) le °7/02/2019 par psychiatre

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#22 Message par Benoit » vendredi 14 septembre 2018 à 14:40

Si ca te plait (ce qui n'est pas la même chose que "faire partie de toi"), continue.

J'ai plutôt tendance à aborder ce genre de considération avec ma grille à moi, c'est à dire "c'est du temps qui pourrait être avantageusement transféré à des activités bien plus futiles".
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

bézèdach44
Forcené
Messages : 1263
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#23 Message par bézèdach44 » vendredi 14 septembre 2018 à 15:00

Benoit a écrit :
vendredi 14 septembre 2018 à 14:40
Si ca te plait (ce qui n'est pas la même chose que "faire partie de toi"), continue.

J'ai plutôt tendance à aborder ce genre de considération avec ma grille à moi, c'est à dire "c'est du temps qui pourrait être avantageusement transféré à des activités bien plus futiles".
Mais d'où tu te permets de juger ce qu'une personne ressent ? Ce qu'une personne a (aurait) besoin pour se sentir mieux ? :shock:

Dans une société qui met de plus en plus les pas-comme-il-faut de coté, il apparait aussi de plus en plus normal de pouvoir mettre un nom sur la différence -lorsque ce nom existe bien évidemment, pas question de s'inventer un diagnostic- car cela permet souvent (pas tout le temps, mais souvent) de bénéficier d'une meilleure compréhension, notamment de l'entourage (oui encore une fois, pas tout le temps, ce qui est pour le coup 10 fois plus frustrant) et/ou des professionnels. Même s'il y a encore beaucoup de chemin à faire en France sur l'acceptation de la différence, avoir une étiquette permet bien des fois d'avoir une meilleure considération de la part du monde plutôt que d'être considéré comme la personne bizarre / folle / asociale / insuportable.
Autiste.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#24 Message par Benoit » vendredi 14 septembre 2018 à 15:10

Mais d'où tu te permets de venir m'insulter alors que Fleurdeprintemps n'a absolument aucun problème avec mon message?

Lâche moi les baskets et arrête de te sentir agressé pour les autres alors que tu n'as rien compris à mon message. Ou alors utilises l'ignore list c'est là pour ça.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Grisha
Adepte
Messages : 289
Enregistré le : lundi 13 août 2018 à 19:10
Localisation : Lyon

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#25 Message par Grisha » vendredi 14 septembre 2018 à 15:36

Personnellement, j’apprécie la démarche de Plieur Fou. Quand on est en plein questionnement, c’est toujours très intéressant d’être orienté, ne serait-ce que pour quelques recherches Internet, vers d’autres possibles explications. J’ai découvert le H. P. I. après le syndrome d’Asperger et je me suis trouvée, avec grand plaisir, face à de nouvelles pistes à approfondir, de nouveaux cadres de réflexion.
Pour en revenir à la question titre, je m’attends plutôt à ce que la psy reconnaissance mes particularités comme étant dues à la douance et à l’anxiété, le tout avec des traits autistiques certains mais ne suffisant pas à poser un prédiagnostic de T. S. A. Mais quand j’en arrive à cette conclusion, je repense aussitôt à des trucs bizarroïdes qui me paraissent franchement autistiques... Je ne sais pas ! :innocent:
De toute manière, j’ai trouvé mes réponses : quelque chose entre la zèbritude et l’aspitude. :bravo: Et oui, cela m’a permis de me comprendre, de m’accepter, de m’affirmer. Si je me décide à contacter cette psy, sa réponse, quelle qu’elle soit, viendra renforcer la justification de mon bonheur auprès de ma famille. Autant l’idée que je sois surdouée ne gêne personne, autant l’idée de l’autisme indispose... Excuse-moi, Plieur Fou, c’est plus personnel que scientifique. :wink:
Benoit > Je ne crois pas que bézèdach44 t’insulte. Il est en désaccord avec le jugement que tu sembles porter sur le fonctionnement d’autrui et je comprends pourquoi. Fleurdeprintemps, je m’excuse de parler en son nom, trouve une force dans l’introspection et les réponses qu’elle peut apporter. C’est une belle activité, que je pratique également depuis toujours, et son bien-être est tout ce qui compte. Fleurdeprintemps, n’hésite pas à me corriger si je me goure complètement ! :lol:
Pas de diagnostic.
25/03 : entretien d’anamnèse.
10/05 : évaluation de l’efficience intellectuelle.
27/05 : restitution du bilan psy → H. P. I. et « ensemble d’éléments indiquant la présence associée d’un possible T. S. A. ».

Avatar du membre
Plieur Fou
Passionné
Messages : 358
Enregistré le : lundi 4 juin 2018 à 10:17
Localisation : Planète Zorg/Repli interstellaire en Normandie
Contact :

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#26 Message par Plieur Fou » vendredi 14 septembre 2018 à 15:45

Grisha a écrit :
vendredi 14 septembre 2018 à 15:36
Excuse-moi, Plieur Fou, c’est plus personnel que scientifique. :wink:
Nul besoin de t'excuser.

Grisha a écrit :
vendredi 14 septembre 2018 à 15:36
Benoit > Je ne crois pas que bézèdach44 t’insulte. Il est en désaccord avec le jugement que tu sembles porter sur le fonctionnement d’autrui et je comprends pourquoi.
idem
Trouble du Spectre de l'Autisme sans déficit intellectuel ni altération du langage.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#27 Message par Benoit » vendredi 14 septembre 2018 à 15:46

Je ne porte aucun jugement sur le fonctionnement d'autrui ou ses préférences vis à vis de l'introspection (qui suis je pour ça), je me borne à préciser que le mien est différent. Vous avez vu que j'utilise l'adjectif "futile" pour qualifier mes propres centres d'intérêts ou pas ?

Mais j'ai également rencontré assez de personnes broyées par le fait de se sentir exclues et de croire que la majorité des gens avaient une réponse à la grande question de la différence et de la compréhension d'autrui pour me permettre d'insister sur le fait que se sentir (ou être) différent et se construire son propre chemin, eh bien c'est en fait ce que font les gens en général.

Il y a des questions qui n'ont pas de réponse logique, chacun peut faire un choix informé sur le fait de s'y consacrer ou pas, mais j'invite fortement les personnes pour qui cette question revient à se taper la tête contre les murs (ce que n'est pas Fleurdeprintemps, là encore pas de jugement de valeur) qu'ils ont la possibilité (et l'intérêt) de passer leur chemin pour consacrer leurs temps à autre chose. (que quelqu'un d'autre considèrera comme futile, vous savez quoi l'opinion des autres gens sur ce que chacun fait de ce temps, la meilleure façon de la prendre en compte c'est OSEF).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Plieur Fou
Passionné
Messages : 358
Enregistré le : lundi 4 juin 2018 à 10:17
Localisation : Planète Zorg/Repli interstellaire en Normandie
Contact :

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#28 Message par Plieur Fou » vendredi 14 septembre 2018 à 15:52

J'ajoute que cette démarche est pour ceux qui en ressentent le besoin , ceux qui en arrivant ici écrivent :
"Je me pose des questions "

Ceux qui ont leur réponse : évidemment , tout va bien .

Ceux qui n'en ressentent aucun besoin : évidemment , tout va bien

Ceux qui expliquent qu'on est tous différents (évidence) : alors pourquoi avoir étaient chercher un diag posant de fait une étiquette précise, pourquoi être et venir ici (lieu voué à une différence précise) etc ... moi pas comprendre et c'est pas grave c'est pas non plus pour ceux là que ce sujet existe.

Bien évidemment on aura compris qu'il n' y aura ps de réponses absolues ici , c'est pas le but , le but est d'échanger , d'apprendre et même surement plus, j’espère.
Trouble du Spectre de l'Autisme sans déficit intellectuel ni altération du langage.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#29 Message par Benoit » vendredi 14 septembre 2018 à 16:00

Le diagnostic S.A. n'est pas une étiquette pour justifier sa différence, c'est une clef pour l'accès à des moyens (en grande majorité personnels pour les adultes en France) de faire changer les choses qui ne te conviennent pas. C'est très différent.

Ca ne me plait pas particulièrement d'être autiste, si je pouvais arrêter demain ça ne me gênerait pas plus que ça. (et je ne crois pas être le seul).

Le bref éventail des possibilités que tu évoques est trop simple, il y a les gens qui ont besoin d'une réponse logique à ces questions (de se positionner d'un point de vue social, de comprendre comment tout ça marche, etc.) mais ne recherchent pas où il faut, et croient que le monde fonctionne d'une façon très différente (en particulier en pensant que tout le monde sauf eux dispose de ces réponses). Ca a longtemps été mon cas (et c'est un cas qui arrive pas mal dans les TCS).
Ces personnes peuvent faire un cheminement pour comprendre un peu mieux comment tout ça fonctionne, et ce besoin peut être amené à évoluer avec le temps.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Grisha
Adepte
Messages : 289
Enregistré le : lundi 13 août 2018 à 19:10
Localisation : Lyon

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#30 Message par Grisha » vendredi 14 septembre 2018 à 16:04

Benoit > Ah ! Je ne comprenais pas, justement, ce que venait faire « futiles » là-dedans ! J’étais paumée. :lol: Mais... tu as parlé de grille personnelle et d’usage avantageux du temps, non ? Je dois t’avouer que cette phrase porte à confusion. :crazy: Parfaitement d’accord pour construire mon chemin avec ma différence, en tout cas ! Mais aussi pour avoir l’avis d’un spécialiste ; je suis en plein syndrome de l’imposteur, depuis quelque temps. :oops: À part ça, j’encourage moi aussi les gens à se dire « je suis comme ça et je vais être comme ça » !
Pas de diagnostic.
25/03 : entretien d’anamnèse.
10/05 : évaluation de l’efficience intellectuelle.
27/05 : restitution du bilan psy → H. P. I. et « ensemble d’éléments indiquant la présence associée d’un possible T. S. A. ».

Verrouillé