Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
nettybeatmaker
Nouveau
Messages : 6
Enregistré le : vendredi 3 août 2018 à 21:23
Localisation : Meurthe-et-Moselle
Contact :

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#151 Message par nettybeatmaker » mercredi 12 décembre 2018 à 12:27

"Bon, j'ai pas de diagnostic mais j'étais :
- extrêmement dans la lune
- très désorganisé
- mou et très lent
- très peu réactif (de mon souvenir)
- avec un besoin de me balancer (dans les fauteuils, dans mon lit pour m'endormir, etc)
- comprenant très souvent de travers ce qu'on me disait
- ne sachant pas trouver un objet devant mes yeux
- écriture illisible avec des tâches partout
- tendance aux tics et TOC"


QUE DIRE DE PLUS?? C'est parfait tu as adopté la plus simple des façons de te décrire. Ah oui l'écriture illisible et on te répétait ces phrases sans doute sans cesse qui sont les suivantes: "applique toi!!", "écris mieux que ça", "tu le fais exprès? C'est illisible!!" ou encore "tu peux faire mieux" je sais ce que c'est nous toutes nous savons ce que c'est. On avait juste envie de leurs dire: "Ecoutez je fais de mon mieux et non je ne le fais pas exprès parce si je l'aurais fais exprès, je sourirais avec un rictus maléfique, mais ce n'est pas le cas, ce n'est pas ma faute si j'écris comme ça et si j'adopte une autre façon d'écrire je serais dérangée." on est d'accord?

Le manque de réactivité quelle plaie!! T'as trop l'impression que les autres sont des machines et que toi t'es le seul humain sur terre :lol:
La lune ah oui c'est notre havre de paix on ne veut jamais la quitter :wink:
Oh la lenteur! n'en parlons pas :oops: pourquoi les gens sont si pressés??

Perso, tout ce qui te décrit me décrit aussi alors je te comprends :)
Suspectée Asperger, non diagnostiquée, en recherche de diagnostic, perçue comme une personne normale.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5199
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#152 Message par Bubu » mercredi 12 décembre 2018 à 13:14

Bonjour.

Il paraîtrait que les femmes aspies arrivent mieux à compenser que les hommes aspies.
Ce n'est pas sexiste du tout. Ce serait m'insulter. Mais il semblerait que ce soit vrai. (Dans les statistiques).

Attends ton diagnostic, et tu seras fixée.
Bon courage dans ta démarche.

Je ne vais pas parler de mon enfance vu que le sujet est destiné aux femmes.

:kiss:

[A mon avis, c'est surtout que les femmes Aspies sont plus maîtres de leurs émotions, elles prennent sur -elles. Mais c'est pas bon. Nous on s'énerve. C'est pas bon non plus.]
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Cardamome
Forcené
Messages : 767
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#153 Message par Cardamome » mercredi 12 décembre 2018 à 15:36

Spoiler : 
Bubu a écrit :
mercredi 12 décembre 2018 à 13:14
Je ne vais pas parler de mon enfance vu que le sujet est destiné aux femmes.
Bubu, si tu lis un peu les différentes réponses, tu verras que des personnes non diagnostiquées ont répondu, (peut-être même une majorité de messages si on essaie de lire tout le fil, perso j'ai cessé au bout d'un trop grand nombre de réponses écrites par des gens à qui la question ne s'adresse pas)
et l'erreur se répète, comme si les gens ne comprenaient pas la question et ne s'en rendaient pas compte! c'est bizarre...
au moins, toi tu indiques bien que tu n'es pas concerné vu que le sujet est destiné aux femmes...

maman d'un ado diagnostiqué avec TSA, en 2017.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Avatar du membre
Grisha
Adepte
Messages : 289
Enregistré le : lundi 13 août 2018 à 19:10
Localisation : Lyon

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#154 Message par Grisha » mercredi 12 décembre 2018 à 16:56

Spoiler : 
Témoignages d’autistes diagnostiqués : 15. Dont 4 qui ne l’étaient pas au moment de leur témoignage.
Témoignages de personnes en cours de démarches : 10.
Témoignages de personnes actuellement sans diagnostic : 8.
2 témoignages de personnes dont je ne connais pas le statut.

On devrait peut-être renommer le sujet, en effet. Je ne suis pas diagnostiquée et j’avais témoigné, ne sachant pas que le fil s’adressait exclusivement aux personnes diagnostiquées. J’avais précisé, comme d’autres membres, que c’était dans le cadre d’un questionnement ; mais j’aurais dû faire plus attention, pardon. :?
Pas de diagnostic.
25/03 : entretien d’anamnèse.
10/05 : évaluation de l’efficience intellectuelle.
27/05 : restitution du bilan psy → H. P. I. et « ensemble d’éléments indiquant la présence associée d’un possible T. S. A. ».

Avatar du membre
PoissonFa
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : samedi 15 décembre 2018 à 18:02

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#155 Message par PoissonFa » samedi 15 décembre 2018 à 21:43

Timide voire sauvage
Dépressive
Très anxieuse (tous les matins de tous les jours de collège j'ai eu mal au ventre tellement j'avais peur de m'être trompée de car alors que je savais très bien reconnaitre les "petits camarades" qui étaient avec moi tous les jours ainsi que la tête du chauffeur difficilement confondable... un exemple parmi tant d'autres)
Crises de colère en public (dégoupillage où je hurlais sur les autres en pleurant)
Très sage le reste du temps pour ne pas faire de vague (presque mutique en fait)
Un peu débile dès que j'étais à l'aise et que je pouvais me lâcher (on me traitait alors d'hystérique si je m'étais trompée en terme de compagnie)
Obsédée par les animaux, la procréation,...
Je passais presque tous mes jours de repos assise dans ma chambre à lire (encyclopédie, livres sur les animaux, la météo...) ou à faire des constructions artistiques ou fantaisistes, des dessins.
Mes parents tentaient régulièrement de me faire sortir mais je n'étais jamais à l'aise.
Femme avec suspicion de SA (pas encore de diagnostic officiel)

Avatar du membre
PoissonFa
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : samedi 15 décembre 2018 à 18:02

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#156 Message par PoissonFa » samedi 15 décembre 2018 à 21:44

Ah oui j'ai oublié de dire :
Tête en l'air (oubli de mon vélo, de la course que j'étais partie faire, d'innombrables cagoules...)
Trrrrrrès lente (toilette, repas...)
En fait rien n'a vraiment changé...
Femme avec suspicion de SA (pas encore de diagnostic officiel)

Itsabell
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : dimanche 18 novembre 2018 à 16:45

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#157 Message par Itsabell » dimanche 16 décembre 2018 à 19:05

Moi quand j’étais enfant, j’étais horriblement gênée. Pas capable d’approcher les gens. Même mes propres grands parents. Je me cachais. Je ne voulais pas qu’on me regarde. Je jouais dans mon petit monde. Je passais des heures toute seule.
Adolescente je restais chez moi et refusais tous les Party. Je n’aimais pas les foules. Je ne comprenais pas mes amies. Je ne comprenais pas leur comportement. Mais pour faire comment elles, je les imitais. J’avais des intérêts spécifiques, les obsessions comme je les appelle.
Bref, je viens d’être diagnostiqué. Je partage des lectures avec ma psychiatre. Je lis énormément sur le sujet. Beaucoup de volume parle de témoignage de femme. Je le retrouve tellement là dedans!
Diagnostiqué TSA et bipolaire

Avatar du membre
PoissonFa
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : samedi 15 décembre 2018 à 18:02

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#158 Message par PoissonFa » dimanche 16 décembre 2018 à 21:03

Itsabell, si tu as des lectures à me conseiller, je serais ravie ! Car en ce qui concerne ma recherche documentaire, je nage un peu dans le brouillard. Et j'ai déjà écumé tout ce que ma psy m'a conseillé... :mryellow:
Femme avec suspicion de SA (pas encore de diagnostic officiel)

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1566
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#159 Message par Siobhan » dimanche 16 décembre 2018 à 21:20

PoissonFa a écrit :
dimanche 16 décembre 2018 à 21:03
Itsabell, si tu as des lectures à me conseiller, je serais ravie ! Car en ce qui concerne ma recherche documentaire, je nage un peu dans le brouillard. Et j'ai déjà écumé tout ce que ma psy m'a conseillé... :mryellow:
Bonsoir PoissonFa,

Je te conseille ce sujet de Freeshost, qui recense des ressources documentaires sur le sujet du spectre autistique : viewtopic.php?f=9&t=11702
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Itsabell
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : dimanche 18 novembre 2018 à 16:45

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#160 Message par Itsabell » dimanche 16 décembre 2018 à 21:29

Ce sont surtout des volumes en anglais. Celui que je suis en train de lire et que ma psychiatre m’a conseillé c’est :
Autism in Heels: The Untold Story of a Female Life on the Spectrum

Il y a aussi celui ci qui me parle beaucoup:
Women and Girls with Autism Spectrum Disorder: Understanding Life Experiences from Early Childhood to Old Age

Et il y a ce beau résumé:
http://help4aspergers.com/wp-content/up ... Traits.pdf

Et ce blog:
https://musingsofanaspie.com/2012/09/27 ... ce-autism/
Diagnostiqué TSA et bipolaire

Avatar du membre
PoissonFa
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : samedi 15 décembre 2018 à 18:02

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#161 Message par PoissonFa » mardi 18 décembre 2018 à 10:07

Merci pour vos indications. Heu... je n'ai pas un niveau d'anglais suffisant pour m'attaquer à un livre sur le sujet. :(
Femme avec suspicion de SA (pas encore de diagnostic officiel)

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1566
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#162 Message par Siobhan » mardi 18 décembre 2018 à 18:15

PoissonFa a écrit :
mardi 18 décembre 2018 à 10:07
Merci pour vos indications. Heu... je n'ai pas un niveau d'anglais suffisant pour m'attaquer à un livre sur le sujet. :(
La totalité des livres et ressources de la liste de Freeshost (que je t'ai mise en lien plus haut) sont disponibles en français, t'inquiète pas !
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

ClaireObscure
Nouveau
Messages : 8
Enregistré le : mardi 15 janvier 2019 à 8:23

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#163 Message par ClaireObscure » jeudi 17 janvier 2019 à 16:48

Comme Brainstorming et Grisha, j'étais une petite fille dynamique et meneuse.
Je me souviens que je donnais des rôles de personnages de films à mes camarades, gardant pour moi le personnage principal.
J'étais garçon manqué et j'aimais jouer au foot, courir dans tous les sens et j'adorais le sport. Il fallait toujours que je crée des activités, que ce soit à l'école ou dans mon quartiers auprès d'autres enfants. Je construisais des cabanes, faisais des ateliers de danse, de théâtre ou j'écrivais le role de chacun. Je faisais des fêtes durant lesquelles je décidais de couper la musique pour faire des quizz.
Et durant mes vacances je trouvais toujours des enfants avec lesquels jouer et partager ces activités.
Il n'y a qu'une personne auprès de laquelle je n'étais pas aussi "bossy". Elle était très populaire et ses parents possédaient un immense terrain avec un cours de tennis, une grande demeure avec une chapelle qu'ils louaient, ils avaient même des chevaux. Elle était particulièrement jolie et je l'admirais beaucoup. Et c'était elle qui décidait pour moi.
On me disait sauvage, mes parents n'obtenaient pas grand chose de moi car je n'aimais pas être touchée ( je ne supportais pas que l'on me donne la main par exemple ) et j'avais tout le temps besoin de bouger.
Je devais être hyperactive à cette époque.

A l'adolescence tout s'est compliqué. Les discussions entre filles étaient la norme et parler de garçons ne m'intéressait pas. Lorsque j'avais un coup de cœur je le gardais pour moi et j'étais bien plus intéressée par la personnalité que par le physique. Je ne comprenais pas pourquoi les adolescentes passaient leur temps à commérer et je les trouvais superficielles.
J'ai alors développé une phobie sociale et scolaire. Comme j'avais des difficultés de concentration en classe ( depuis l'enfance ), je ne pouvais pas non plus compter sur ma réussite scolaire.
J'ai aussi développé une obsession pour ma sœur, si scolairement brillante, j'enviais sa personnalité, je me sentais minable à coté d'elle.
Elle m'a un jour dit que mes lectures sur les animaux étaient ridicules, ce fut bien plus tard que j'ai pu remettre le nez dans un livre et y prendre du plaisir.

J'ai l'impression d'avoir été sur la même route que la plupart de mes camarades puis d'avoir changé de direction sans m'en rendre compte.
Mais peut être ne s'agissait il que d'une illusion alimentée par l’intérêt que je portais aux activités que je planifiais et qui incluaient les autres.
Je me pose des questions sur la possibilité d'un autisme.
J'ai un rendez-vous fin avril avec une psychiatre conseillée par le CRA de ma région.

Diagnostic TSA par une psychiatre recommandée par le CRA : 27/05/2019

Avatar du membre
Grisha
Adepte
Messages : 289
Enregistré le : lundi 13 août 2018 à 19:10
Localisation : Lyon

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#164 Message par Grisha » vendredi 18 janvier 2019 à 17:33

ClaireObscure a écrit :
jeudi 17 janvier 2019 à 16:48
Comme Brainstorming et Grisha, j'étais une petite fille dynamique et meneuse.
Attention, je n’étais pas meneuse du tout. :mryellow: J’étais active mais plutôt en retrait et je ne partageais pas d’activités avec mes pairs en-dehors du sport en récréation. Mais comme toi, une tendance à l’hyperactivité, qui a pu dissimuler certains problèmes.
Spoiler : 
Mon enfance harmonieuse, jusqu’en C. M. 1, est d’ailleurs peut-être le signe que ce n’est pas l’autisme qui est à l’origine de mes difficultés. Tout s’est considérablement dégradé à l’apparition des interactions sociales complexes, certes, mais j’étais en décalage intellectuel, plus de gros problèmes familiaux, et cela a pu jouer fortement. C’est ce qu’on appelle la dyssynchronie externe, cela peut arriver aux personnes H. P. I. Autres aspects potentiellement en défaveur de l’autisme : le caractère négligeable de mes comportements répétitifs et ma grande expressivité faciale et gestuelle.
Pas de diagnostic.
25/03 : entretien d’anamnèse.
10/05 : évaluation de l’efficience intellectuelle.
27/05 : restitution du bilan psy → H. P. I. et « ensemble d’éléments indiquant la présence associée d’un possible T. S. A. ».

martine_75
Fidèle
Messages : 110
Enregistré le : vendredi 19 octobre 2018 à 19:33

Re: Femmes asperger, vous étiez comment étant enfant ?

#165 Message par martine_75 » vendredi 18 janvier 2019 à 17:49

Ce fil reflète à lui seul la confusion que peut engendrer dans la tête de certains la supposition d'un TSA de celle du diag.

Tout est melangé lorsque tout le monde témoigne de façon identique.

Ne pas essayer de calquer ou de dire "moi aussi " ou "moi encore plus "..

Les difficultés actuelles doivent être éclairées par des faits passés. Et des témoignages de personnes diagnostiquées peuvent aider à se situer. Mais c'est tout.

Pardonnez mes éventuelles maladresses mais j'ai l'impression que ce forum est de plus en plus là pour que les personnes renforcent leurs convictions initiales et partagent les subtilités de leur vie que le lieu de recherche de réponses à de difficiles difficultés quotidiennes.

Nombreux sont ceux qui en rencontrent ici et je ne veux SURTOUT PAS les mettre en question.

Merci de m'avoir lue
Diagnostic "TSA sans déficience intellectuelle ni retard de langage"

Répondre