Les Aspies et les chats

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Cerifel
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : jeudi 3 janvier 2019 à 21:10

Re: Les Aspies et les chats

#2476 Message par Cerifel » samedi 5 janvier 2019 à 17:56

Bubu a écrit :
samedi 5 janvier 2019 à 16:42

J'avoue que je ne suis pas pour la stérilisation de mes chats. (Il faudrait dans l'idéal les prendre comme ils sont. Ils ont droit à leur hormones, leurs chaleurs)
Ce sont des êtres sexués.
Bubu (le gros) est stérilisé.
Micron ne l'est pas, mais j'ai l'intention de le faire stériliser, même si c'est un peu tardif vu qu'il a déjà pris l'habitude de marquer son territoire.

Mais c'est une décision que je prends à reculons.

Si je peux me permettre d'argumenter sur ce point. Tu fais de l’anthropomorphisme en pensant que ton chat a envie de rester entier comme toi. Les chats subissent leur hormones. Comment expliquer cela. En sommes, un chat qui apprécie de s'exciter n'a pas besoin d'être entier pour cela.
Les stériliser ce n'est pas juste pour eux, en réalité tu les aides. Tu évites des cancers, du stress, des petits qui pourraient mourir de faim, de froid ou de maladie (étant ancienne famille d'accueil, le nombre est énorme) et tu aides à ce que des maladies sexuellement transmissible ne soit pas répandue.

Les asso estiment par an à des centaines de milliers de chats mort parce que les maîtres ne les stérilisent pas. Alors croire qu'ils ont le droit d'être entier et d'avoir leur hormones est faux. Il y a plus de points pour leur stérilisation rien que leur santé plutôt que contre.
Non diagnostiqué

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5319
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Les Aspies et les chats

#2477 Message par Bubu » samedi 5 janvier 2019 à 18:18

Cerifel a écrit :
samedi 5 janvier 2019 à 17:56
Si je peux me permettre d'argumenter sur ce point. Tu fais de l’anthropomorphisme en pensant que ton chat a envie de rester entier comme toi. Les chats subissent leur hormones. Comment expliquer cela. En sommes, un chat qui apprécie de s'exciter n'a pas besoin d'être entier pour cela.
Les stériliser ce n'est pas juste pour eux, en réalité tu les aides. Tu évites des cancers, du stress, des petits qui pourraient mourir de faim, de froid ou de maladie (étant ancienne famille d'accueil, le nombre est énorme) et tu aides à ce que des maladies sexuellement transmissible ne soit pas répandue.

Les asso estiment par an à des centaines de milliers de chats mort parce que les maîtres ne les stérilisent pas. Alors croire qu'ils ont le droit d'être entier et d'avoir leur hormones est faux. Il y a plus de points pour leur stérilisation rien que leur santé plutôt que contre.
C'est toi qui fait preuve, non pas d'un anthropomorphisme mais d'un anthropocentrisme en considérant que ton point de vue justifie la stérilisation des félidés.
Après comme je l'ai dit je vais m'y plier, mais par contrainte.
Car ils ne nous ont rien demandé. C'est nous qui les avons sortis de leur habitat naturel pour les domestiquer.
Et comme si cela ne suffisait pas, il serait normal de les mutiler. De castrer les mâles ? De couper les trompes des femelles ?

Même si je m'y plie, je ne trouve pas que cela correspond au moindre respect de ces animaux.
Mais j'accepte, car je constate que les chats s'acclimatent très bien à la domestication humaine et qu'ils peuvent être très heureux malgré tout.

(Je ne sais pas si tu as vécu ça, mais voir une chatte aux petits soins avec ses chatons, c'est magnifique et très touchant. Et c'est ça la Vie, la Nature. Alors priver des êtres qu'on a privé de leur état sauvage pour les parquer dans nos habitats, et en les privant en plus de leur nature procréative, je trouve ça culpabilisant. Et j'ai toujours pu donner les chatons une fois sevrés via des petites annonces une fois sevrés (je comptais 3 mois) ).
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Cerifel
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : jeudi 3 janvier 2019 à 21:10

Re: Les Aspies et les chats

#2478 Message par Cerifel » samedi 5 janvier 2019 à 19:29

Je ne fais pas preuve d'anthocentrisme. J'ai un fait avéré: la mort des chats et chatons et les abandons massives. J'en connais les causes: les humains et le manque de stérilisation. Et j'en ai les solutions: pucage et stérilisation.

Nous n'avons pas domestiquer les chats, ils se sont domestiqués à notre contact par rapport aux chiens.

Je ne remet pas en cause que tu vas le faire. Juste que croire qu'il y a un manque est faux. Le chat ne ressent pas de différence désavantageuse.

La stérilisation est faite sans douleur, les chats n'ont pas conscience de leur organes sexuels, ils ne sont pas traumatisés de les perdre. Encore une fois, tu y mêles des sentiments humains. On retrouve un peu la peur de l'homme de se faire castrer, de perdre sa virilité, ce qui fait de lui un homme. Les couilles font ils d'un mec un mec? Pour moi non, j'ai 8 chats mâles et femelles, tu imagines si j'avais aussi se raisonnement? Pourtant mes mâles castré aiment à rouler des épaules et sont plutôt mastoc.

Tu as vécu le miracle de la naissance. J'ai vécu le dévorage de chaton par des chats adultes, la malnutrition, l'abandon de chaton à l'âge de 2 mois dehors. Les coups portaient par les autres chats et les hommes, la maladie de toutes sortes.
J'ai vu les bons et les mauvais, voire très mauvais côté.
L'appel à la nature n'est pas un argument quand des milliers d'animaux meurt chaque année.
Sais-tu qu'un chaton sur 5 finit dans une bonne famille? S'il a la chance de pas se reproduire.
Se reproduire est un instinct pas une envie.
Toi tu commences la chaine, moi j'en ai vu le bout. J'avais et voir encore la merde au bout de cette chaine.
Ils ne sont plus sauvage, ils sont en surnombre. Alors on me parle pas de responsabilité de l'homme et de laisser faire la nature en même temps. C'est irrecevable.

Sache que tes petites annonces on surement conduit des chatons dehors à faire des chatons, à mourir entre les voitures, les maltraitants et la maladie: felv/fiv, leucose ect.
Les femelles se font littéralement violés quand les mâles sont en rutes. Des mâles errants se voient mourir de gangrène après un combat qui a mal tourné.

J'ai 8 chats tous adoptés, tous sauver de la rue. J'en ai sauvé plus de 30 en 4 ans.
Je pourrais te raconter des tas d'histoires qui te ferait vomir ce monde.
La petite dernière arrivée Orine à 6 mois. Elle a sûrement été percuté par une voiture, sa queue se gangrenait, j'ai du la faire couper. J'ai mis des annonces, j'ai cherché, personne ne la demandé. Orine est ultra social. Eh bien Orine est sûrement un chaton prit à 2 mois sur les petits annonces, qui a pas du plaire et qui a fini dehors. Comme des milliers d'autres.
Les assos ramassent des chatons mort ou agonisant à la pelle durant le printemps et l'été. Et on parle pas de chaton que sauvage dans ces cas là.

Alors oui, ma solution la stérilisation est la meilleure. Elle est la plus logique pour le bien être du chat et de son environnement, voire de toute son espèce.
Et aucun appel à la nature ne pourra justifier le contraire en sachant le massacre organisé que subisse les chats, mais aussi les chiens ect.
Non diagnostiqué

Avatar du membre
Winona
Adepte
Messages : 283
Enregistré le : lundi 17 septembre 2018 à 0:07
Localisation : France

Re: Les Aspies et les chats

#2479 Message par Winona » samedi 5 janvier 2019 à 19:29

Oh, elle est trop choute ! Bienvenue à Suki,
En plus, tu as fait une bonne action Lilas, :bravo:
Diagnostiquée autiste Asperger en mai 2019 dans un centre expert.
Diagnostic tardif après 20 ans d'errance psychiatrique.

Présentation Winona
Annuaire Autisme

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5319
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Les Aspies et les chats

#2480 Message par Bubu » dimanche 6 janvier 2019 à 16:23

Cerifel a écrit :
samedi 5 janvier 2019 à 19:29
Je ne fais pas preuve d'anthocentrisme. J'ai un fait avéré: la mort des chats et chatons et les abandons massives. J'en connais les causes: les humains et le manque de stérilisation. Et j'en ai les solutions: pucage et stérilisation.

Nous n'avons pas domestiquer les chats, ils se sont domestiqués à notre contact par rapport aux chiens.

Je ne remet pas en cause que tu vas le faire. Juste que croire qu'il y a un manque est faux. Le chat ne ressent pas de différence désavantageuse.

La stérilisation est faite sans douleur, les chats n'ont pas conscience de leur organes sexuels, ils ne sont pas traumatisés de les perdre. Encore une fois, tu y mêles des sentiments humains. On retrouve un peu la peur de l'homme de se faire castrer, de perdre sa virilité, ce qui fait de lui un homme. Les couilles font ils d'un mec un mec? Pour moi non, j'ai 8 chats mâles et femelles, tu imagines si j'avais aussi se raisonnement? Pourtant mes mâles castré aiment à rouler des épaules et sont plutôt mastoc.

Tu as vécu le miracle de la naissance. J'ai vécu le dévorage de chaton par des chats adultes, la malnutrition, l'abandon de chaton à l'âge de 2 mois dehors. Les coups portaient par les autres chats et les hommes, la maladie de toutes sortes.
J'ai vu les bons et les mauvais, voire très mauvais côté.
L'appel à la nature n'est pas un argument quand des milliers d'animaux meurt chaque année.
Sais-tu qu'un chaton sur 5 finit dans une bonne famille? S'il a la chance de pas se reproduire.
Se reproduire est un instinct pas une envie.
Toi tu commences la chaine, moi j'en ai vu le bout. J'avais et voir encore la merde au bout de cette chaine.
Ils ne sont plus sauvage, ils sont en surnombre. Alors on me parle pas de responsabilité de l'homme et de laisser faire la nature en même temps. C'est irrecevable.

Sache que tes petites annonces on surement conduit des chatons dehors à faire des chatons, à mourir entre les voitures, les maltraitants et la maladie: felv/fiv, leucose ect.
Les femelles se font littéralement violés quand les mâles sont en rutes. Des mâles errants se voient mourir de gangrène après un combat qui a mal tourné.

J'ai 8 chats tous adoptés, tous sauver de la rue. J'en ai sauvé plus de 30 en 4 ans.
Je pourrais te raconter des tas d'histoires qui te ferait vomir ce monde.
La petite dernière arrivée Orine à 6 mois. Elle a sûrement été percuté par une voiture, sa queue se gangrenait, j'ai du la faire couper. J'ai mis des annonces, j'ai cherché, personne ne la demandé. Orine est ultra social. Eh bien Orine est sûrement un chaton prit à 2 mois sur les petits annonces, qui a pas du plaire et qui a fini dehors. Comme des milliers d'autres.
Les assos ramassent des chatons mort ou agonisant à la pelle durant le printemps et l'été. Et on parle pas de chaton que sauvage dans ces cas là.

Alors oui, ma solution la stérilisation est la meilleure. Elle est la plus logique pour le bien être du chat et de son environnement, voire de toute son espèce.
Et aucun appel à la nature ne pourra justifier le contraire en sachant le massacre organisé que subisse les chats, mais aussi les chiens ect.
J'avoue que j'ai du mal à comprendre ton point de vue. Est-ce du cynisme ?
Si tu penses ça des chats, je ne vois pas ce qui te pousse à les protéger.
Tu me reproches un certain anthropomorphisme, mais je reste convaincu que c'est ton problème.
Dire que la sexualité des chats, c'est le viol des chattes par les mâles en rut, c'est faux. Ayant eu des chattes en chaleurs, eĺles ne demandent rien d'autre.
Et la Nature est bien faite, la crise des femelles s'arrête des qu'elles sont en gestation.
Bref, je fais faire castrer mon jeune mâle micron.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Cerifel
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : jeudi 3 janvier 2019 à 21:10

Re: Les Aspies et les chats

#2481 Message par Cerifel » dimanche 6 janvier 2019 à 18:03

Bubu,mon point de vue est vérifiable auprès d'association.

J'aime les chats et c'est parce que je veux les protéger que je refuse de voir des morts félin parce que les gens font pas stériliser pour les raisons que tu me sites.
Je pourrais te montrer des choses qui te ferait pleurer si tu aimes les chats.
Les gens ne sont pas responsable, ils ne veulent pas de contrariété. Si un chat a un souci, trop vieux,malade ect on le largue. Et je vis dedans depuis plus de 4 ans!

Tu restes convaincu que c'est mon problème >>> un été dans une asso te montrera que c'est pas que mon problème. Si tu aimes tes chats tu peux me dire ce que sont devenus leur chatons? Moi oui. Les 3/4 sont morts par la faute des hommes.
Donc oui je préfére par faire naître des êtres qui ne connaitront que la misère avant la mort.
J'aimerais laisser faire la nature, mais c'est juste pas possible. Mathematiquement avec la reproduction des chats ce serait intenable au bout de 5 ans.

Parce que tu crois que ça leur plait d'être en chaleur? D'être victime de leur hormones?
Elle demande le soulagement pas un penis remplit d'epine pour l'ovulation.

La nature est. Elle n'est pas bien faite. Sinon on aurait pas des centaines de milliers de chatons tuer chaque années.
Tu oublies un point dans ton analyse de la grande nature:l'homme.
C'est bien que tu fasses steriliser.
Maintenant comprends pourquoi c'est important. Va voir les asso, va voir ce qui se passe. Interroge toi sur ce que sont devenues les bébés que tu as choyé 3 mois!

Tu es dans une bulle d'idealiste, la où moi je l'ai crevé il y a bien longtemps. C'est ca que je vois. Le monde est en nuance de gris. Mais avec les chats nous sommes gris sombre voire noir lors des chaleurs et des portées.
Ça amuse personne d'aller au véto et d'euthanasier des chatons d'1 mois faute de place et d'argent pour les soins.
Ça amuse personne de decouvrir des cadavres de chats a moitié mangé par leur congénère. Ect.
Le chat est dans le milieu de l'homme. Il n'y a pas de nature parfaite qui compte. La nature regulerait ces portées en ayant un predateur naturel.
Tu veux que je te dise comment on tue un chaton? Moi je le sais. Je l'ai vu et constaté. J'ai constaté ce que les hommes peuvent faire dans leur pire bassesse.
Mais si tu me crois pas vas y : recherche tout tes chatons et les chatons de tes chatons et les chatons des chatons de tes chatons.
Non diagnostiqué

Avatar du membre
Peyotl
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : lundi 10 décembre 2018 à 23:56

Re: Les Aspies et les chats

#2482 Message par Peyotl » lundi 7 janvier 2019 à 0:19

Tout juste présentée, mais certaines choses me tiennent à cœur...
Cerifel a écrit :
dimanche 6 janvier 2019 à 18:03
La nature est. Elle n'est pas bien faite.
Celle-là, je la sors souvent ! :mryellow:

Il n'y a que l'être humain pour croire que donner la vie est un droit et un don, pour la nature c'est la simple préservation de l'espèce au détriment de l'individu. Il suffit de remonter de 100 ans pour voir dans quel état étaient les femmes qui commençaient à enfanter à 12 ans et étaient remplies chaque année. Pas vraiment le genre de destinée rêvée.

Mais sans faire d’anthropomorphisme, c'est vrai qu'un été passé dans un refuge (voir une simple visite en début d'été) et on a vite compris. Pour peu qu'on fasse un peu de route, on voit en plus les petits corps renversés. Nul ne mérite ça, et il y a pire dans ce qui ne se voit pas. Autant éviter les morts inutiles. :wink:
Diagnostiquée SA + HQI

aspie84200
Nouveau
Messages : 3
Enregistré le : mercredi 7 février 2018 à 17:51

Re: Les Aspies et les chats

#2483 Message par aspie84200 » jeudi 10 janvier 2019 à 18:59

euh remplies :shock:
une femme est enceinte

sinon je plussoie
pour moi : un chat sauvage ben il fait ce qu'il veut
mais si tu adoptes c'est tatouage sterilisation (la puce on la voit pas c'est nul pour un chat) :bravo:
couple d aspies
eh oui on a de la chance... mais c est pas facile tous les jours :lol:

Cerifel
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : jeudi 3 janvier 2019 à 21:10

Re: Les Aspies et les chats

#2484 Message par Cerifel » jeudi 10 janvier 2019 à 20:13

aspie84200 a écrit :
jeudi 10 janvier 2019 à 18:59
euh remplies [...]
(la puce on la voit pas c'est nul pour un chat) :bravo
On dit pleine pour une chatte 😉
La puce se voit pas. Mais on peut difficilement la retirer, là ou le tatouage peut etre retiré. Illisble, abimé ect.
La puce est une sécurité pour un animal. Il ne faut surtout pas croire qu'elle est inutile.
Non diagnostiqué

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3572
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Les Aspies et les chats

#2485 Message par Lilas » jeudi 10 janvier 2019 à 20:53

aspie84200 a écrit :
jeudi 10 janvier 2019 à 18:59
un chat sauvage ben il fait ce qu'il veut
Je pense qu'il est bien plus important de stériliser un chat sauvage qu'un chat d'appartement qui ne côtoie pas d'autres chats, et ne risque donc pas de mener à une portée non voulue.
Si je ne me trompe, il y a d'ailleurs des associations qui trappent les chats errants pour les stériliser avant de les remettre en liberté.
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Cerifel
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : jeudi 3 janvier 2019 à 21:10

Re: Les Aspies et les chats

#2486 Message par Cerifel » jeudi 10 janvier 2019 à 20:56

Lilas a écrit :
jeudi 10 janvier 2019 à 20:53
aspie84200 a écrit :
jeudi 10 janvier 2019 à 18:59
un chat sauvage ben il fait ce qu'il veut
Je pense qu'il est bien plus important de stériliser un chat sauvage qu'un chat d'appartement qui ne côtoie pas d'autres chats, et ne risque donc pas de mener à une portée non voulue.
Si je ne me trompe, il y a d'ailleurs des associations qui trappent les chats errants pour les stériliser avant de les remettre en liberté.
C'est tout a fait vrai. Mais il faut quand même steriliser les chats d'appartement.
Parce qu'en réalité la totalité des chats errants ont au moins 1 ancêtre qui a cotoyer de près les humains ( en maison ou appartement).
Le problème doit etre traité dans son ensemble.
Non diagnostiqué

Avatar du membre
Peyotl
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : lundi 10 décembre 2018 à 23:56

Re: Les Aspies et les chats

#2487 Message par Peyotl » vendredi 11 janvier 2019 à 0:08

Cerifel a écrit :
jeudi 10 janvier 2019 à 20:13
La puce se voit pas. Mais on peut difficilement la retirer, là ou le tatouage peut etre retiré. Illisble, abimé ect.
La puce est une sécurité pour un animal. Il ne faut surtout pas croire qu'elle est inutile.
La puce peut malheureusement aussi se déprogrammer. C'est rare, mais ça arrive, faut penser à la faire contrôler lors des rappels de vaccins. :wink:
Diagnostiquée SA + HQI

Avatar du membre
Peyotl
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : lundi 10 décembre 2018 à 23:56

Re: Les Aspies et les chats

#2488 Message par Peyotl » vendredi 11 janvier 2019 à 0:24

Lilas a écrit :
jeudi 10 janvier 2019 à 20:53
Je pense qu'il est bien plus important de stériliser un chat sauvage qu'un chat d'appartement qui ne côtoie pas d'autres chats, et ne risque donc pas de mener à une portée non voulue.
Si je ne me trompe, il y a d'ailleurs des associations qui trappent les chats errants pour les stériliser avant de les remettre en liberté.
Un chat d'appartement risque toujours de sortir, qu'il s'échappe, qu'il tombe, que sa cage soit mal fermée lors d'un transport. Suffit de surveiller les annonces de chats perdus...
Quant aux assos oui, il y en a. Quelques grosses comme 30 Millions d'Amis et sa convention "chats libres" signée directement avec la mairie, les Écoles des Chats, quasiment toutes les assos de PA et les particuliers isolés qui s'occupent comme ils peuvent de la misère féline car personne d'autre ne veut le faire.
Rien que cette année j'ai récupéré six chats : une minette sauvage qui a disparu un mois après sa stérilisation, un chaton tout pelé et miteux qui a rejoint mes autres lutins, un matou sauvage comme un tigre, un autre qui a connu l'homme et qui en a peur, le dernier, non stérilisé non plus, portait un magnifique collier bleu à paillettes à son arrivée. Et une petite écaille de 6 semaines jetée d'une voiture sur la route (la seule que j'ai casé, les autres viennent manger aux gamelles). C'est déprimant, et ces situations pourraient être évitées si leur reproduction (ainsi que leurs hormones) était contrôlée. J'ai du mal à comprendre que l'on se pose la question. :innocent:
Diagnostiquée SA + HQI

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3572
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Les Aspies et les chats

#2489 Message par Lilas » vendredi 11 janvier 2019 à 8:04

Juste pour préciser, je n'ai jamais dit qu'il ne fallait pas stériliser les chats d'appartement, je répondais juste à la remarque d'aspie84200 qui me semblait dire que les chats errants n'avaient pas besoin de l'être.

Enfin, j'ai traduit sauvage par errant en supposant que l'on continuait ici à parler de chats domestiques, parce qu il n'est bien sûr pas question de stériliser les véritables chats sauvages.
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3572
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Les Aspies et les chats

#2490 Message par Lilas » vendredi 11 janvier 2019 à 8:14

Peyotl a écrit :
vendredi 11 janvier 2019 à 0:24
, le dernier, non stérilisé non plus, portait un magnifique collier bleu à paillettes à son arrivée.
J'ai adopté deux chats à la SPA, tous deux adultes (3/4 ans), tous deux ayant un contact très facile avec les humains (donc je doute qu'ils aient été sauvages) et tous deux arrivés non stérilisés au refuge. Je pense que beaucoup de propriétaires, si ce n'est une majorité, refusent de faire stériliser, certains parlant même de facon naturelle, ensuute, de la façon dont ils font disparaître les chatons.
J'avoue être incapable de comprendre ce type de personnes.
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Répondre