[Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (Douglas Kennedy, Joann Sfar)

Livres, publications, films, ressources en rapport avec l’autisme : donnez ici votre avis.
Message
Auteur
Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

[Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (Douglas Kennedy, Joann Sfar)

#1 Message par hazufel » samedi 26 janvier 2019 à 19:09

Détails et avis...

Les-fabuleuses-aventures-d-Aurore.jpg

Présentation :
Autiste, Aurore ne parle pas. Mais elle écrit sur sa tablette à la vitesse de la lumière. Et elle a un secret. Elle lit dans les yeux des autres: Maman, Pap', sa grande sœur Émilie, mais aussi Lucie, la meilleure amie d'Émilie, harcelée à l'école.
Le jour où Lucie disparaît à Monster Land, le parc d'attractions, Aurore s'impose détective...
Article :
J’aime beaucoup ces deux auteurs (Douglas Kennedy a un fils autiste). Très très hâte de le lire.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

lulamae
Forcené
Messages : 3896
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: [Livre illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy - J. Sfar)

#2 Message par lulamae » jeudi 31 janvier 2019 à 10:11

J'ai lu le lien, et je vais l'attendre également. J'aime aussi Joann Sfar, mais je n'ai pas lu Douglas Kennedy.

Ca fait drôle de voir qu'elle lit dans le regard des autres, mais cela peut représenter aussi une forme d'empathie instinctive, et surtout une puissante et belle imagination d'enfant. :D
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy, J. Sfar)

#3 Message par hazufel » dimanche 24 mars 2019 à 21:56

Critique d’Amélie Tsaag-Valren sur ActuaLitté Aurore de Sfar et Kennedy.
J’ai reçu le livre avant que sa critique ne soit en ligne. Dommage... :?
Je vais quand même le lire, et apporterai mon point de vue ici.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2821
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: [Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy, J. Sfar)

#4 Message par olivierfh » lundi 25 mars 2019 à 8:53

TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy, J. Sfar)

#5 Message par hazufel » lundi 25 mars 2019 à 10:00

Oui en effet... Merci, je vais le lire quand même, mais je pense que de nombreuses choses vont me hérisser... :shock:
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4538
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: [Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy, J. Sfar)

#6 Message par misty » lundi 25 mars 2019 à 12:49

Je ne suis pas du tout d'accord avec les critiques. :naugty:

1/
https://blog.francetvinfo.fr/lesbaobabs/2019/03/21/polemique-pourquoi-le-dernier-roman-illustre-par-joan-sfar-sur-lautisme-ne-passe-pas.html a écrit :« Aurore est une enfant qui saisit avec acuité les problèmes des autres. Elle-même se perçoit exempte de tristesse, de douleur… Alors elle estime qu’il est de son devoir d’aider les autres ». Oh le bon vieux cliché de la personne autiste qui ne ressent rien ! Ca nous manquait !»
Ce n'est pas le cliché de l'autiste qui ne ressent rien, c'est la description de l'alexithymie (= ne pas percevoir ses émotions). Il y a écrit "elle-même se perçoit". Je me perçois aussi comme ça parce que je suis alexithymique, même si je sais que je ressens des émotions.

2/ Aurore dit qu'elle voit "derrière les yeux des gens", c'est déjà très différent de "lire dans les yeux des autres". Je trouve ça authentique parce qu'en fait il ne s'agit pas de déchiffrer les émotions mais plutôt de percevoir quand le discours de la personne ne correspond pas à ce qu'elle dégage (il y a l'exemple de ses parents, notamment). J'ai beau ne pas détecter la tristesse en tant que telle, je ressens un malaise face à quelqu'un qui fait semblant d'aller bien. C'est de ça qu'il est question, et de la comédie sociale.

3/ Concernant le regard, les autistes (surtout enfants) peuvent avoir un regard très fixe, dans le genre "rayons X". Quand j'étais petite, le peu de personnes que j'arrivais à regarder me demandait de ne pas le faire car je leur fichais la trouille. On me le dit encore parfois. Ce qui est un cliché c'est l'autiste qui ne regarde jamais, car au contraire c'est un problème d'intensité (=trop fixer ou pas du tout).

4/ L'histoire des "pouvoirs" est à remettre dans le contexte de parution, qui est celui de la littérature jeunesse. Secteur très codifié, qui demande de l'exagération et une pointe de merveilleux si on veut que le public s'y intéresse. On en avait déjà parlé au sujet des Autodafeurs de Carteron. Une histoire d'enfant autiste sans "pouvoirs sortant de l'ordinaire", personne ne la lit, surtout pas les enfants/ados.
Et personnellement je préfère 1000 fois Aurore et ses "pouvoirs" à un énième égotrip où l'enfant est moins un personnage qu'un faire-valoir qui montre combien ses parents sont formidables (=98% de la littérature sur le sujet, que ce soit en fiction ou en essais).

5/
https://www.actualitte.com/article/monde-edition/l-aurore-de-joann-sfar-et-douglas-kennedy-autiste-irrealiste/93956 a écrit : La parution des Fabuleuses aventures d’Aurore a réveillé les craintes des membres des associations de personnes autistes, notamment du Collectif pour la liberté d’expression des autistes (CLE Autistes), qui lutte contre les représentations erronées. « Voilà un portrait étonnant « ui viendra anéantir le travail de sensibilisation à l’autisme de certains. Pourquoi écrire un livre faussé » »

Je suis surprise de voir des membres de collectifs pseudo-autistiques parler de "livre faussé". Le travail de Sfar et Kennedy a déjà le mérite d'être vendu comme de la fiction, ce qui n'est pas le cas des communautés aspienets qui prétendent représenter les autistes de manière authentique.
Je trouve Aurore bien moins fictive et "faussée" que la plupart des profils composant ces entités. Et je veux bien qu'on critique mais dans ce cas ça a plus de poids quand on essaie de faire partie de la solution au lieu de généraliser des attitudes qui font partie du problème.

Bref: je suis autiste et j'adore ce livre. Par contre je déteste qu'on parle à ma place.
*Diag TSA*


“Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light;
I have loved the stars too fondly to be fearful of the night.”

Sarah Williams

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: [Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy, J. Sfar)

#7 Message par Benoit » lundi 25 mars 2019 à 13:30

C'est toujours "drôle" ces gens qui défendent "la cause" (façon polie de dire que si individuellement vous leur demandez de l'aide vous vous ferez envoyer chier) venant se plaindre d'une oeuvre poétique sur une personne autiste qui ne fait qu'exprimer un sens de l'utilité un peu d'empathie et d'altruisme.

Intéressant que ces gens considèrent ces choses comme des "pouvoirs magiques", ça en dit long sur leur approche de "la cause".
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy, J. Sfar)

#8 Message par hazufel » lundi 25 mars 2019 à 13:41

Merci de ton retour de lecture Misty :wink: Personnellement je n'aime pas la parole en regroupement, qui plus est, de personnes pas forcément concernées. Amélie Tsaag Velren est concernée, et je trouve son avis construit. Je m'en vais faire le mien en lisant ce livre.
Les yeux rayons X c'est présent aussi chez un de mes fils et moi, au grand dam de ma belle mère qui n'a jamais été à l'aise avec ça :mryellow: (et pas qu'elle...)
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2821
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: [Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy, J. Sfar)

#9 Message par olivierfh » lundi 25 mars 2019 à 14:28

Sur Decitre il y a un bouton "Feuilleter" qui permet de voir le début du livre et de mieux se rendre compte sans l'avoir acheté:

[présentation du livre dans le lien du premier message de ce sujet:]
Elle-même se perçoit exempte de tristesse, de douleur…
(page vers la fin de l'extrait accessible) a écrit :Moi, je ne suis jamais en colère.
Effectivement c'est elle qui le dit et donc on peut penser que c'est seulement ce qu'elle perçoit (alexithymie), cependant la présentation "Elle-même se perçoit" me semblait vouloir dire "même elle": elle est d'accord avec les autres là-dessus et tout le monde est donc bien d'accord qu'étant autiste elle n'a pas d'émotions. :lol: :?

misty a écrit :
lundi 25 mars 2019 à 12:49
je ressens un malaise face à quelqu'un qui fait semblant d'aller bien. C'est de ça qu'il est question, et de la comédie sociale.
(page vers le milieu de l'extrait) a écrit :Je vois derrière les yeux des gens.
C’est mon pouvoir magique.
(même page que celle citée plus haut vers la fin de l'extrait) a écrit :je l’ai vu penser : « [...] » Au même moment, Maman pensait : « [...] Tout comme je sais que je fais du surplace, avec lui. »
Faire du surplace. Je n’avais jamais entendu cette expression.
Là son "pouvoir" est plus que de percevoir qu'il y a du faire-semblant et de la comédie sociale: elle entend les pensées des gens, même avec des mots qu'elle ne connaît pas.

Ceci dit, l'avis global de misty qui l'a lu est plus à prendre en compte que ce que les uns et les autres ont tiré d'une présentation mal faite (et probablement pas par les auteurs).
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy, J. Sfar)

#10 Message par hazufel » mardi 26 mars 2019 à 9:57

J'ai lu la moitié dans le train ce matin, je l'aurai fini ce soir. J'aime beaucoup Aurore et son entourage. Les valeurs qu'on lui inculque avec bienveillance et le grand sens de la justice de cette petite fille. Ils l'aiment comme elle est, ses proches sont bienveillants et elle fait tout ce qu'elle peut pour qu'eux, se sentent plus heureux.
Je ne vois pas de préjugés ou des choses fausses sur l'autisme.
Aurore a une perception fine de ce que ressentent ceux qui lui sont proches, elles voient leur tristesse derrière leur sourire forcé, mais ça ne me choque pas. Un de mes fils est comme ça, et il ne dit pas souvent non plus, comment lui se sent, parce qu'il ne sait pas trop faire le tri de ce que lui, ressent. Il est aussi empathique qu'Aurore.

Aurore s'échappe dans un imaginaire trop chouette où elle saurait parler, et là, on peut enfin avoir la vision fine et éclairée d'une autiste non verbale. Il ne faut pas oublier qu'il y a encore quelques années, ils étaient tous considérés comme demeurés...
Bref, j'aime beaucoup les valeurs de justice prônées dans le livre, les blessures de chacun, qu'on essaie de compenser comme on peut, et auxquelles on échappe avec ce qu'on peut.
De plus, la préceptrice d'Aurore lui dès le début que l'autisme varie selon les personnes, qu'il y en a une multitude. Du coup je ne vois vraiment pas pourquoi on crie à la "fausseté de l'autisme" dans le livre... Je trouve que les critiques extrapolent des choses qui ne sont pas présentes...

Je donnerai un avis final, mais pour l'instant je ne suis pas d'accord avec les interprétations données par les critiques.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy, J. Sfar)

#11 Message par hazufel » mardi 26 mars 2019 à 19:24

J’ai terminé les aventures d’Aurore et j’ai beaucoup aimé.
Ce livre ne veut pas être représentatif « des autistes », d’ailleurs un tel livre n’existe pas dans la fiction, et les autres sont des ouvrages scientifiques mentionnant des études de cas, ou des témoignages.

C’est une belle histoire, avec une petite fille pleine du sens de la justice et de l’aide qu’elle peut apporter aux autres. Sa lecture des autres est peut-être une allégorie de ce qui se passe à l’intérieur des autistes sans qu’ils arrivent à l’exprimer, j’en sais rien, mais je le trouve beau et très humain.
Il prône l’acceptation de la différence, l’entraide, la solidarité, l’inclusion. Et le monde imaginaire d’Aurore est de ceux dans lesquels on aime se plonger pour apprendre à accepter le gris.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy, J. Sfar)

#12 Message par hazufel » mercredi 22 janvier 2020 à 8:06

Le tome 2 vient de sortir !

Aurore et le mystère de la chambre secrète

La vie au collège n'est pas facile pour Aurore, si différente. Alors qu'elle essaie d'y trouver sa place, elle est bientôt chahutée par une certaine Anaïs... Or lire dans les yeux des autres ne l'aide pas toujours. Heureusement, l'inspecteur Jouvet la missionne pour enquêter sur un vol de livres anciens et une mystérieuse disparition. L'aventure prend un tour inattendu quand Aurore rencontre Anaïs sur le lieu du crime...

Je l’ai récupéré hier à la librairie, j’ai hâte de m’y plonger !
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy, J. Sfar)

#13 Message par hazufel » vendredi 31 janvier 2020 à 9:34

Ce tome 2 est aussi bien que le premier.
Aurore est une personne courageuse, positive et vive d’esprit.

Les thèmes du harcèlement et de la non acceptation de la différence sont largement abordés, mais on y voit aussi les coulisses des harceleurs, et ça peut aider à comprendre des cheminements et des solutions.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Antigone
Fidèle
Messages : 168
Enregistré le : samedi 26 octobre 2019 à 10:04

Re: [Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy, J. Sfar)

#14 Message par Antigone » vendredi 31 janvier 2020 à 22:14

Bon bien j'ai commencé par le tome 2 parce qu'ils n'avaient plus le 1 et je n'avais pas envie de revenir (une fois par mois, les magasins ça suffit).
Alors, sans grande surprise, je n'ai pas aimé le style de l'auteur mais je m'en doutais. je ne suis pas une amatrice de Douglas Kennedy et autres Marc Levy. C'est trop ampoulé et plat. En plus, j'ai eu beaucoup de mal avec les passages pédago-didactiques. j'avais vraiment l'impression de lire des flyers du gouvernement sur le harcèlement ou sur les addictions.
L'histoire n'est pas non plus très réaliste (voir carrément pas) et pour moi c'est assez perturbant.

Ca c'était pour le négatif. Pour le positif, j'apprécie l'effort de l'auteur d'avoir créer unE autistE déjà, et non pas un garçon comme souvent. Et unE héroïne et pas encore un héro. Aurore est un personnage crédible, je trouve tout comme son entourage (à part ces prénoms bizarres dont Kennnedy les a affublé, sûrement persuadé que ça faisait SO french :D ). Les dessins complètent harmonieusement le texte, ça fait du livre un très bel ouvrage. Je ne sais pas du tout si Aurore a l'air d'une "vraie" autiste avec de "vrais traits autistiques", je ne suis même pas sûre d'être une vraie" autiste moi-même. Mais elle a une sensibilité différente de celle des enfants de son âge. Il me semblait d'ailleurs que Douglas Kennedy avait un fils aspie qui l'avait inspiré, mais je ne retrouve pas l'info.. je le confond peut-être avec quelqu'un d'autre. :innocent:
J'ai ensuite essayé de relire en gardant en tête que c'est un ouvrage jeunesse t je pense que pour des enfants, le livre est très intéressant. déjà il ne véhicule pas de clichés (sauf les prénoms :D ), l'héroïne est atypique et ce serait intéressant de la mettre en balance avec des héroïnes/héros plus "classiques". Je suis pas sûre que l'intrigue policière les convaincra mais les thématiques sociales abordées devraient leur parler;..
Je veux savoir comment je m'y prendrais, moi aussi, pour être heureuse. Vous dites que cest si beau, la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre." Anhouil

TSA depuis octobre 2019 - QI hétérogène

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: [Illustré] Les fabuleuses aventures d’Aurore (D. Kennedy, J. Sfar)

#15 Message par hazufel » samedi 1 février 2020 à 7:14

Oui Douglas Kennedy a un fils autiste.
Je ne suis pas d’accord avec toi quand tu le compares à Marc Lévy, pour avoir lu beaucoup de ses romans (ceux de Kennedy) mais je vois ce que tu veux dire quand même. ;-)

Je pense qu’il faut vraiment se dire que c’est un ouvrage jeunesse comme tu l’expliques, (mes fils avaient lu le premier et avaient beaucoup aimé) personnellement ça me permet de partir ailleurs le temps de les lire et ça me fait grand bien.
Aurore donne de l’espoir.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Répondre