Attention, anxiété

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
kotuu
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : dimanche 3 mars 2019 à 13:07
Localisation : In my world ~~

Attention, anxiété

#1 Message par kotuu » mardi 12 mars 2019 à 18:45

Bonjour (ou bonsoir, en l'occurrence, j'écris à 18h30 x)),
Aujourd'hui, j'aimerais vous raconter quelque chose que j'ai expérimenté avant et aussi ce matin.
Je vais commencer par les troubles de l'attention (et d'ailleurs j'ai vu que c'était fréquent chez les personnes atteintes du syndrome d'Asperger). En fait, depuis très longtemps (aussi loin que je puisse me souvenir), j'ai des problèmes sérieux d'attention. Souvent, quand on va vouloir m'expliquer quelque chose je vais avoir un mal fou à me concentrer sur ce que la personne dit, et d'ailleurs, quand je suis concentré, il m'arrive aussi très souvent de ne point comprendre les dires de mon interlocuteur. C'est aussi le cas en cours, où je peux être parfois totalement "dans les nuages", comme non présent mentalement, bien que présent physiquement. J'ai un exemple typique, ce matin, j'étais en S.V.T, on était en travail autonome et j'ai dû bien rester 20 minutes en train de regarder dans la même direction. Parfois, on doit aussi me répéter au moins 3 fois pour que je comprenne, tellement je ne suis pas concentré. Bon, voilà mon témoignage sur l'attention. Maintenant je vais parler de l'anxiété. En effet, je suis quelqu'un de calme quand ce que je veux se passe comme je le souhaite. Hors, parfois... Ça déraille. Ce matin, encore, j'étais en technologie. Je me rappelle avoir eu à faire un oral accompagné de mes camarades (on était 5). Quand vint mon tour, et que je dus parler, le stress me prit. J'étais avec mon texte à la main, et j'étais un séisme, tellement ma feuille tremblait. J'avais du mal à la lire. Je bégayais, beaucoup, d'ailleurs. Et c'est comme ça depuis bien longtemps, aux oraux. Je n'y arrive pas. Apparemment, j'étais rouge. Voilà, j'ai partagé mon expérience sur ces deux sujets, et je vous invite à en faire de même. Merci d'avance pour vos réponses.
Non diagnostiqué
Suspicion de SA chez moi, je me documente sur le sujet et me demande pourquoi mon environnement social a l'air si "anormal", aussi que d'autres questions qui sont nombreuses.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25448
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Attention, anxiété

#2 Message par freeshost » mardi 12 mars 2019 à 20:26

Je n'ai pas vécu d'expériences aussi intenses que les tiennes que tu viens de raconter.

As-tu des idées de ce qui rend difficile de te concentrer sur ce que la personne dit ? (bruit avoisinant, odeurs, lumière, fatigue, etc.)

Y a-t-il des situations où tu n'as pas ce problème d'attention ?

Le stress quand tu parles face à des personnes, penses-tu qu'il est lié au trac ? Peur de ne pas être "à la hauteur" ? Peur du qu'en-dira-t-on ? Ne pas savoir où regarder dans le public ? ...
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
kotuu
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : dimanche 3 mars 2019 à 13:07
Localisation : In my world ~~

Re: Attention, anxiété

#3 Message par kotuu » mardi 12 mars 2019 à 21:09

freeshost, je vais répondre à tes questions :
1ère question : En fait, je ne suis pas vraiment sûr. Je dirais le bruit, mais parfois le bruit n'est pas si fort que ça, alors clairement je ne pourrais réellement te répondre sur celle-ci. Tout ce que je peux te dire, c'est que j'ai du mal à me concentrer et que je peux très facilement partir dans mes pensées sans m'en rendre compte et que pour revenir à la réalité c'est compliqué. Si tu veux un exemple concret, je peux rester dans la douche à m'asperger d'eau (sans mauvais jeu de mot), mettre dans ma bouche et recracher par un jet d'eau pendant parfois plus de 10 minutes, tout en pensant.
2ème question : Je n'ai pas ce genre de problème d'attention lorsque je suis dans des activités qui me passionnent. Quand je joue à un jeu vidéo, par exemple, je vais avoir du mal à m'en détacher.
3ème question : Le trac ? Non, car, dans le cas de ce matin, quand j'attendais mon tour, je n'étais que très peu stressé. Peur de ne pas être à la hauteur ? Non, pas spécialement. Mon texte était bien préparé, les informations étaient bien là, donc non. Peur du qu'en-dira-t-on ? Non, je n'arrivais pas à savoir ce qu'on pensait de toutes façons. Ne pas savoir où regarder dans le public ? Non plus.
En réalité, je pense que c'est le regard des gens rivé sur moi qui me gêne. Je déteste quand tout le monde me regarde dans les yeux, c'est vraiment horrible. D'ailleurs, dans ces moments, souvent j'ai une démarche inhabituelle. Je vais souvent me gratter la tête à de multiples reprises, faire des espèces de petits mouvements au niveau de la bouche et m'agiter.
Bon, voilà, j'espère que j'ai bien répondu. Si tu as vraiment d'informations avec des détails bien plus précis, n'hésite pas à m'envoyer un message privé, j'y répondrai.
Non diagnostiqué
Suspicion de SA chez moi, je me documente sur le sujet et me demande pourquoi mon environnement social a l'air si "anormal", aussi que d'autres questions qui sont nombreuses.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25448
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Attention, anxiété

#4 Message par freeshost » mardi 12 mars 2019 à 21:26

Hmmm... pas toujours facile d'arrêter le flux de ses pensées (par exemple le soir au lit). Mais ça peut s'entraîner. Il y a aussi l'oubli du temps (donc l'oubli des urgences, des horaires, des délais, etc.) qui peut renforcer cette difficulté.

Reste à voir dans les activités interactives (avec interactions sociales) : discussions, jeux à plusieurs, jeux d'équipe, travail en équipe, etc.

Ah ! Le regard dans les yeux, il n'y a pas beaucoup de personnes spectro-autistes qui aiment cela. Est-ce que ça va pour te regarder dans les yeux (photos, miroir) ? Et, pour ne pas placer la barre trop haut, regarder une personne dans les yeux tout en discutant avec elle ?
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
kotuu
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : dimanche 3 mars 2019 à 13:07
Localisation : In my world ~~

Re: Attention, anxiété

#5 Message par kotuu » mercredi 13 mars 2019 à 7:14

J'ai lu ton message hier mais je n'ai pas pu répondre à cause de mes horaires. Je te réponds donc ce matin. J'ai regardé dans un miroir, je me suis regardé, et à vrai dire, ce n'est point ce qu'il y a de plus agréable. En ce qui concerne de regarder les yeux des gens lors d'une discussion, je ne vais vraiment pas tout le temps regarder dans les yeux. D'ailleurs, quand on ne me regarde pas dans les yeux, ça me gêne tout autant car j'ai l'impression que mon interlocuteur ne se soucie absolument pas de ce que je suis en train de lui dire.
Non diagnostiqué
Suspicion de SA chez moi, je me documente sur le sujet et me demande pourquoi mon environnement social a l'air si "anormal", aussi que d'autres questions qui sont nombreuses.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25448
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Attention, anxiété

#6 Message par freeshost » mercredi 13 mars 2019 à 13:43

Tu peux t'entraîner avec ton reflet et avec une personne à la fois parmi celles avec lesquelles tu es à l'aise.

À côté de cela, il y a aussi la difficulté suivante : de quoi parler ? Le small talk. :mrgreen:

En plus des difficultés avec le langage non verbal, nonverbal communication.

Il y a aussi l'observation et la pratique du théâtre qui peuvent aider.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Clovis
Passionné
Messages : 308
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36

Re: Attention, anxiété

#7 Message par Clovis » mercredi 13 mars 2019 à 14:53

Souvent, quand on va vouloir m'expliquer quelque chose je vais avoir un mal fou à me concentrer sur ce que la personne dit, et d'ailleurs, quand je suis concentré, il m'arrive aussi très souvent de ne point comprendre les dires de mon interlocuteur.
J'ai souvent eu et peut encore avoir des expériences de ce type.

Par le passé il m'arrivait très souvent - aujourd'hui je dirais beaucoup moins - de demander à mon interlocuteur de répéter ce qu'il venait de me dire... Pour me rendre compte finalement que ce n'aurait pas été nécessaire : comme s'il fallait à mon cerveau un temps excessif pour comprendre ce que j'avais pourtant entendu (bien entendu dans ces cas là la répétition, devenue inutile, a - avait - tendance à m'irriter parce que venant parasiter les réflexions suscitées par les propos et la recherche d'une réponse appropriée).

D'autres fois il m'arrivait - et peut toujours m'arriver - de devoir me faire répéter plusieurs fois quelque chose. Ça n'a pas pas besoin d'être quelque chose d'un tant soit peut compliqué... Simplement je vois bien et entends que la personne me parle mais ça arrive.... Disons comme un bruit que je ne saurais pas interpréter ou quelque chose qui aurait un long chemin à parcourir avant de m'arriver trop atténué pour être encore exploitable. Ça peut être très agaçant pour la personne en face... Je pense que ça m'arrive surtout dans des situations dans lesquelles mon cerveau arrive à saturation de stimulation : je me souviens de beaucoup de ces scènes dans la cuisine des mes parents (bruits des appareils ou ustensiles de cuisine, oiseaux de compagnie bruyants, luminosité, voix...). Plus récemment je me souviens d'une situation qui a conduit ma femme à se persuader que je ne l'écoutais pas car je n'avais toujours rien compris après deux ou trois répétitions : nous étions sur un ponton, avec cette luminosité de bord de mer que je trouve difficile à supporter, il y avait beaucoup de monde autour de nous donc des conversations, des enfants qui sautaient sur le ponton, le clapotis de l'eau, etc. J'étais tendu, à saturation, impossible pour moi dans ces conditions d'arriver à comprendre quelque chose (c'est régulièrement la même chose que quand je suis par exemple dans un restaurant avec plus d'un interlocuteur : je m'efforce de suivre mais intervenir me deviens de plus en plus difficile à mesure que les minutes s'écoulent).

Dans le même genre : lorsque je suis avec ma femme devant un film, par exemple, il m'est très dur de suivre ce qu'elle me dit, même en faisant beaucoup d'efforts, mon attention à tendance à être happée par le son des enceintes alors même que je fais mon maximum pour l'écouter : je l'entends toujours mais il m'est impossible de la comprendre. Idem dans les transports en commun dès qu'il y a des conversation et des mouvements qui parasitent mon cerveau : j'évite que nous parlions dans ces moments là parce que nos conversations finissent quasi-immanquablement mal par "défaut de compréhension."

Au final j'ai très souvent au cours de ma vie fait semblant de comprendre ce qu'on me disait tout en espérant que ça n'aurait pas de conséquences fâcheuses...

Voilà, peut-être que tu te retrouveras dans ces quelques impressions tirées de mon vécu.
Premier rendez-vous en libéral à venir (mars 2019) avec un professionnel intervenant auprès du CRA de ma région

Avatar du membre
kotuu
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : dimanche 3 mars 2019 à 13:07
Localisation : In my world ~~

Re: Attention, anxiété

#8 Message par kotuu » jeudi 14 mars 2019 à 20:50

Merci Clovis. C'est intéressant. J'ai expérimenté ce que tu as dit encore une fois aujourd'hui, d'ailleurs. On devait remplir une fiche où l'on présentait un métier et j'ai mis Traducteur interprète. Hors, je n'ai pas précisé dans quel langue je souhaitais me spécialiser. Elle m'a donc demandé "quelle langue ?" et moi j'ai dit "Hein ?" au moins 4 fois, donc elle a répété 4 fois... C'était en classe, et il y avait du bruit. En fait, j'entendais ce qu'elle disait mais je ne comprenais pas. Je pense qu'il y a plusieurs facteurs qui favorisent ce genre de situation.
Non diagnostiqué
Suspicion de SA chez moi, je me documente sur le sujet et me demande pourquoi mon environnement social a l'air si "anormal", aussi que d'autres questions qui sont nombreuses.

Répondre