participation orale au collège

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Message
Auteur
Bulle
Habitué
Messages : 85
Enregistré le : dimanche 20 octobre 2013 à 14:59

participation orale au collège

#1 Message par Bulle » mercredi 20 mars 2019 à 10:52

Bonjour à tous,
Comme à chaque fois avant le conseil de classe, je vois apparaître des notes de participation orale sur le site du collège. Et à chaque fois, il a la moins bonne note de la classe. Ce matin, je découvre le 9/20 en français et le 8/20 en anglais.
Il ne devrait pas tarder d'y avoir la note d'allemand et d'histoire géo ( qui ne seront pas meilleures...).

J'avais essayé d'en toucher deux mots à sa prof principale ( celle de français), car il me semble que mon fils est pour le coup clairement noté sur son handicap. En classe, il ne lève jamais le doigt. Il a également du mal à répondre quand on l'interroge "en spontané". Sa réponse est toute faite : "je ne sais pas".
Il peut par contre être brillant lors d'exposé préparé à l'avance ( il en a fait beaucoup en 5ème, mais cette année en 4ème, il n'y en a plus, il ne peut donc pas "remonter" ses notes d'orales...).

la prof de français m'avait dit en gros qu'elle tenait compte de son handicap, car sinon il aurait des notes encore pire...

Je suis une maman soucieuse de la réussite scolaire de son fils, et ses moyennes baissent systématiquement 3 jours avant le conseil de classe avec un florilège de "caisses" :roll: . Évidemment, cela m'agace.
Son père est plus cool et trouve cela pas bien grave...Alors, je demande votre avis.
Je suis en train de rédiger le renouvellement du dossier mdph. Est-ce que je peux demander qu'il ne soit pas évaluer en participation orale dans les différentes disciplines ou est-ce abusé ?
A part en orthographe en français, il n'a aucun aménagement à l'écrit. C'est clairement l'oral en spontané qui est difficile pour lui...

Merci pour vos avis.
Maman de 3 enfants, l'aîné a un syndrome d'asperger.

Lynnel
Régulier
Messages : 53
Enregistré le : lundi 21 janvier 2019 à 21:28
Localisation : 02

Re: participation orale au collège

#2 Message par Lynnel » mardi 26 mars 2019 à 19:22

Bonjour,
J'ai lu des documents à droite et à gauche ces derniers temps pour trouver des solutions, voir ce qu'on peut demander à l'école pour notre fille, ce qu'on peut mettre dans le dossier MDPH, et à mon sens, ce n'est pas abusé de ta part de demander des adaptations à l'oral, voire tout simplement pas de note d'oral du tout. Pour un élève dysorthographique on n'évalue jamais l'orthographe, pourquoi ne devrait-on pas s'adapter pour un enfant dont le handicap touche la prise de parole ? Personnellement, ma fille est parfois incapable de prendre la parole devant un groupe (et si elle sait elle peut se murer dans le silence ou répondre qu'elle ne sait pas) et je compte demander à ce qu'elle ne soit pas obligée de participer ou à ce qu'on évite de la solliciter en classe entière, en tout cas pour le moment.
Prédiagnostic posé pour notre petite miss de 9 ans

bézèdach44
Forcené
Messages : 1263
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: participation orale au collège

#3 Message par bézèdach44 » mardi 26 mars 2019 à 19:41

C'est toujours l'enfer pour faire comprendre aux profs que le handicap empêche / réduit grandement la capacité de prise de parole...
comme si l'oral était quelque chose d'essentiel dans la vie en plus :roll: puis mince, on parle d'enfant au collège, c'est terrible de se dire qu'on en puni certains sur ce critère. C'est toujours pareil, certains handicap ne sont pas pris au sérieux. Dans ma classe en 5e on avait une fille avec de lourd problème de dos, ben elle n'était pas évaluée en sport. A coté de ça ça ne les empêchait pas de mettre des 1/20 à l'oral aux élèves autistes :crazy: :crazy:

Malheureusement je vois que les choses n'ont pas changé depuis mon époque... je pense que tout ce que tu peux demander à la MDPH ne sera pas "abusé", si ces profs ne veulent pas tenter de comprendre sans passer par là...
Autiste.

mikkel
Forcené
Messages : 885
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: participation orale au collège

#4 Message par mikkel » mardi 26 mars 2019 à 20:45

On a le même soucis (participation inexistante, ne s'implique pas en classe...) On a reçu son bulletin aujourd'hui, l'appréciation la plus étonnante a été "ne maîtrise pas ses émotions au moment des évals". Je pense qu'ils ne doivent pas savoir qu'il est autiste, c'est possible. Mais dans l'ensemble, il fait des efforts, il se bat avec ses armes, ça me va parfaitement. Je lui ai dit que j'étais content et qu'il devait continuer comme ça.
Papa d'un pré-ado autiste

Inovo
Fidèle
Messages : 189
Enregistré le : jeudi 4 juillet 2013 à 12:27

Re: participation orale au collège

#5 Message par Inovo » mercredi 27 mars 2019 à 8:31

C'est très probablement un problème fréquent pour les personnes souffrant de troubles de l'élocution, associés ou non à l'autisme.

J'ai eu par exemple la malchance d'avoir pendant trois années d'affilée le même professeur d'anglais, qui a toujours refusé de me permettre de compenser mes difficultés à l'oral par un travail écrit (ce que certains de mes précédents profs d'anglais avaient eu l'intelligence de faire, ce qui me permettait d'obtenir des notes correctes). Il m'a dès la première année relégué en fond de classe, et écrivait sur chacun de mes bulletins scolaires l'indication "Vient en classe" suivie de la note E. Il ne m'a jamais adressé la parole.

Il ne m'a jamais laissé la moindre chance de travailler autrement, différemment, en tenant compte de mon handicap. Même si je sais pertinemment qu'une langue vivante doit avant tout se parler oralement, elle peut néanmoins aussi être apprise et travaillée à l'écrit. Ce sera moins efficient sur le plan de la communication mais ce sera tout de même une forme concrète d'apprentissage.

Rétrospectivement j'éprouve une certaine haine pour ce type qui doit être mort à présent, pour lui et d'autres profs qui ont systématiquement refusé de considérer mes difficultés et de tenter de les contourner, ce qui aurait été possible. Je n'attendais que ça.

C'est là un des aspects négatifs de l'éducation "républicaine" qui, considérant les élèves égaux, a tendance à les traiter de façon indifférenciée. La plupart des profs ne veulent pas prendre en compte les cas particuliers. En tout cas c'était le cas dans les années 1970-80.

Un seul prof, en faculté, enseignant en histoire de l'art médiéval, a été assez intelligent et bienveillant pour me demander de faire, à la place d"un exposé oral, un résumé d'un livre assez complexe (Erwin Panofsky, Architecture gothique et pensée scolastique). Je m'en suis tiré avec un 18 et un agréable sentiment de fierté.
01010101

Cardamome
Forcené
Messages : 762
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: participation orale au collège

#6 Message par Cardamome » mercredi 27 mars 2019 à 8:59

Je suis en train de rédiger le renouvellement du dossier mdph. Est-ce que je peux demander qu'il ne soit pas évaluer en participation orale dans les différentes disciplines ou est-ce abusé ?
ce n'est pas du tout abuser, mais hélas, l’établissement scolaire va t'il en tenir compte?

faites le préciser dans le Gévasco, lors de l'ESS en insistant sur le lien évident entre le TSA et le problème de participation! répétez ça aussi au prof principal.

fiston a souvent été muselé (il participait trop!) et à 6 ans c'est hyper violent, maintenant il arrive un petit peu à comprendre pourquoi les instits interrogeaient les autres (et pas lui!).
Des années après, c'est toujours compliqué: ou il parle trop ("interventions intempestive" mentionnées sur bulletin, l'AVS trouve que les profs exagèrent...) ou bien c’est souligné positivement "élève moteur" "perspicace" etc ou alors genre en anglais "devrait participer davantage".

Je souris d'ailleurs car les profs (comme l'entourage) ont du mal à comprendre qu'il a un vocabulaire dingue, un accent terrible (espagnol, anglais...latin! la prof les fait parler!) mais qu'il a un problème de communication.
(avec trop ou pas assez de propos idem à l'écrit, etc etc et purement lié au TSA).

j'avais mis les pieds dans le plat, ça n'avait pas plu, en disant qu'un porteur de trisomie on ferait attention, qu'un élève en fauteuil aussi ou s'il avait une canne blanche et des lunettes noires...
mais le TSA se voit uniquement, pour qui veut le voir, comme le nez sur la figure, mais ce n'est jamais relié au TSA quand un de ses signes est présent et s'exprime (en principe très fortement d'ailleurs!).
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA, en 2017.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

mikkel
Forcené
Messages : 885
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: participation orale au collège

#7 Message par mikkel » mercredi 27 mars 2019 à 11:08

Finalement, ma femme veut qu'on contacte l'une des profs via pronote déjà pour commencer. Car en plus de mettre qu'il participe pas, elle met que sa présence est irrégulière (??) Il n'a manqué qu'UN seul de ses cours en janvier et il n'aura manqué que 2 jours 1/2 durant tout ce 1er trimestre ! Il faut qu'on éclaircisse ce problème, c'est bizarre. Et on ajoute également qu'il est diag autiste, comme ça elle saura. La meilleur appréciation, c'est le prof de sport "très bon trimestre, toujours beaucoup de discrétion. A.. veut réussir et il fournit les efforts pour y arriver. Je le félicite" (c'est pas mal hein !) il a eu la chance de commencer par des sports qu'il maîtrise très bien et qu'il adore (natation, paddle et course à pied), du coup son prof l'a à la bonne et en +, il est avec lui au ski, ça c'est cool. :D
Papa d'un pré-ado autiste

mikkel
Forcené
Messages : 885
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: participation orale au collège

#8 Message par mikkel » mercredi 27 mars 2019 à 11:10

En me relisant je me demande si j'ai bien compris ce que voulait dire "présence irrégulière" ?? Est ce qu'elle veut dire qu'il n'est pas en cours ou qu'il est en train de rêver en cours ?
Papa d'un pré-ado autiste

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4277
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: participation orale au collège

#9 Message par misty » mercredi 27 mars 2019 à 12:03

Ca me semble un peu flou, je pense que tu devrais demander des précisions... Parfois il y a même des profs qui écrivent un commentaire alors qu'en fait ils confondent 2 élèves donc aucun des 2 n'a celui qui le concerne, au final :?

Pour le reste, j'ai appris cette année lors d'une réunion parents-profs qu'il y avait désormais des notes de participation orale en arts plastiques... Quand j'ai demandé "mais WTF?" (en plus poli car ma fille était là et qu'il faut donner l'exemple :mrgreen: ), on m'a répondu que l'oral était incontournable dans la société actuelle et que les programmes s'adaptaient à ça. Bon, ça avait le mérite d'être clair. :|

Je pense important de mettre les pendules à l'heure avec les profs car les retours des enseignants sont importants pour des enfants qui sont en train de se construire. Je me souviens d'un prof au collège qui avait noté "complètement inaccessible: j'ai dû renoncer à regret" me concernant à l'oral. Bon, tu as droit à ça à même pas 15 ans t'as un peu tout compris sur ce que tu peux attendre de tes capacités et de la vie en général...
Le pire c'est le côté "choral" quand tu vois que ça fait l'unanimité au niveau des retours sur ta personne mais qu'il n'y en a pas un pour essayer de comprendre. Un peu comme si tu avais 50 commentaires disant que tu as du mal à marcher mais personne qui aurait l'idée de te filer des béquilles. :roll:

S'il y a eu diagnostic et mise en place de solutions, c'est que les enseignants doivent tenir compte de ça dans leurs commentaires sur vos enfants. Je trouve très contradictoire de leur faire intégrer leur diagnostic si dans le même temps ils sont évalués sur les mêmes critères que leurs camarades non autistes.
*Diag TSA*

“Some lose all mind and become soul, insane.
Some lose all soul and become mind, intellectual.
Some lose both and become accepted.”

mikkel
Forcené
Messages : 885
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: participation orale au collège

#10 Message par mikkel » mercredi 27 mars 2019 à 12:55

Spoiler : 
Parfois il y a même des profs qui écrivent un commentaire alors qu'en fait ils confondent 2 élèves donc aucun des 2 n'a celui qui le concerne, au final
En tout cas, c'est ce que pense ma femme, que la prof l'a confondu avec un autre.
Papa d'un pré-ado autiste

isis30
Fidèle
Messages : 101
Enregistré le : vendredi 6 avril 2018 à 21:49

Re: participation orale au collège

#11 Message par isis30 » mercredi 27 mars 2019 à 15:27

Pour mon petit-fils de 13 ans, c'est assez difficile, car il est en cinquième au collège (celui-là même où je suis restée jusqu'à mon entrée en seconde au lycée), et il est en même temps en classe ULIS.
pour mieux vous expliquer, en fait il est en ULIS mais il a aussi des cours avec des élèves dits "normaux", tant est que la normalité existe vraiment.
Il aime son collège, il y va volontiers au point d'être contrarié quand il ne peut pas y aller parce qu'il est malade ou par ce qu'il a des rendez vous (il en a quand même eu quelques uns avec le CRA de Montpellier ces 3 derniers mois), il s'y sent bien et n'y est pas en souffrance comme c'était le cas quand il était en primaire.
En ULIS il est le seul à être autiste, les autres élèves ont des pathologies un peu plus lourdes, alors il n'a pas trop de difficultés à l'oral, mais dès qu'il va assister à des cours avec les autres élèves "normaux", il se sent mal à l'aise, il reste enfermé dans son monde comme il le dit lui-même et prend peu la parole.
Je pense quand même qu'il est plus rassuré quand il a son AVS avec lui.
Ma fille a rendez-vous avec ses profs et la directrice de l'ULIS ce vendredi pour voir où en sont les choses, maintenant que tous les enseignants de Swan savent qu'il est Autiste.
Par contre, à la récré et à la cantine, il se sent toujours aussi seul, et refuse souvent les mains tendues même s'il n'est pas rejeté comme il l'était en primaire..
Ah oui, il est quand même très fier car le collège porte le nom de son arrière-grand père, à savoir mon père qui y a enseigné le Français toute sa vie.

Bulle
Habitué
Messages : 85
Enregistré le : dimanche 20 octobre 2013 à 14:59

Re: participation orale au collège

#12 Message par Bulle » mercredi 27 mars 2019 à 16:27

Merci pour toutes vos réponses, témoignages et conseils.

L'ESS a eu lieu au mois de novembre et je n'ai pas parlé de ce "problème" car aucune note d'orale n'avait été attribuée à mon fils à ce moment-là ...( elles débarquent toutes 3 jours avant le conseil de classe).
Je ne sais pas , comme la réunion a déjà eu lieu, si je peux contacter l’enseignante référente pour qu'elle rectifie le gevasco ( je l'ai déjà reçu il y a 2-3- mois). Il me semble que le gevasco aborde les points cités en ESS exclusivement, mais je me trompe peut-être.

Le nouveau dossier MDPH à constituer est différent des dernières fois : il y a deux projets à écrire : un projet " vie quotidienne" et un projet "vie scolaire". Je pensais écrire un bon paragraphe sur ces difficultés de communication en situation scolaire et l'attente trop forte de ses professeurs en participation orale. J'espère que la mdph en tiendra compte dans le PPS...

Je pense que les professeurs ne comprennent pas pourquoi mon fils ne participe pas... Apparemment, dans les inter-cours, il a des copains et est plutôt bavard. ( Il doit surement se reposer en classe après 8) Je me vois mal expliquer aux profs : mon fils réserve son énergie pour les copains, et se repose pendant votre cours :oops: ).

Son AVS cherche à le faire participer, et ceci agace mon fils. Il lui tourne carrément le dos dés qu'il s'approche :innocent: .
Maman de 3 enfants, l'aîné a un syndrome d'asperger.

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 326
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: participation orale au collège

#13 Message par Controleur » mercredi 27 mars 2019 à 16:46

Je ne sais pas si ce que je vais écrire va vous servire.

Ayant été au collège entre 2000 et 2004, y'avait comme ça des périodes ou je pouvais tenter de participer et d'autres ou je voulais rien dire mais c'était très très vorace et épuisant. En fait un jour il y'a une règle d'or que je me suis imposé " tu prends la parole si et seuleument si l'objet de cette demande cadre avec le cours abordé." Chercher à faire participer est une chose mais quand on ne comprends pas à la base ce qui se passe durant le cours, c'est du temps perdu pour l'élève autiste et aussi la classe et le prof plus une source de stigmatisation et de brimades que de chercher absolument à participer sans savoir si cette demande de prise de parole va cadrer avec ce qui est dit. Et ce dont je vous parle, je l'ai compris qu'au lycée, comme par hasard au moment ou j'ai tout revu comme façons de travailler en classe. Avant à vraie dire, l'impératif c'était de rentrer dans un moule prédéfini, peu importait ce que ça me pausait à moi comme soucis.

@Bulle: une chose très simple: tu prends les clés et tu les bouge très fort dans les oreilles en disant que ton fils ne participe peu parce que cognitivement parlant ça pompe de se concentrer sur le cours et la prise de notes et résolution de travaux + brouhaha et cie, donc plus de jus pour l'ouvrir.

@Mikkel: elle voulait peux être parler de la présence cognitive en classe en faisant allusion à des problèmes d'attention.

@Inovo: on est d'accord que l'idéologie française de vouloir donner à tout le monde la même chose se casse la gueule auprès des élèves autistes et avec troubles de l'attention. Oh tu sais les sbires qui m'ont fait des crasses, ils sont mort, en retraites, très loins de moi.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

Bulle
Habitué
Messages : 85
Enregistré le : dimanche 20 octobre 2013 à 14:59

Re: participation orale au collège

#14 Message par Bulle » mercredi 27 mars 2019 à 16:54

Merci Controleur pour ton témoignage.

Je viens à l'instant de relire le gevasco.
Il est écrit qu'il faut que les professeurs interrogent souvent mon fils en classe pour l'aider à soutenir son attention.

Bon, en même temps, ils ont sans doute raison, il ne faut pas non plus le laisser tranquillement roupiller dans son coin...

Je ne sais plus quoi faire finalement...
Maman de 3 enfants, l'aîné a un syndrome d'asperger.

bézèdach44
Forcené
Messages : 1263
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: participation orale au collège

#15 Message par bézèdach44 » mercredi 27 mars 2019 à 17:39

Bulle a écrit :
mercredi 27 mars 2019 à 16:54

Je viens à l'instant de relire le gevasco.
Il est écrit qu'il faut que les professeurs interrogent souvent mon fils en classe pour l'aider à soutenir son attention.

Bon, en même temps, ils ont sans doute raison, il ne faut pas non plus le laisser tranquillement roupiller dans son coin...

Je ne sais plus quoi faire finalement...
Pour moi y'a quand même une énorme différence entre "interroger ton fils pour l'aider à soutenir l'attention" et "lui mettre des notes sous la moyenne parce qu'il échoue à l'oral" :crazy:

Ca me rappelle un de mes amis qui est aveugle, ben il n'a jamais été noté en art plastique sur les projets peinture/dessin au collège. Ca parait tellement logique. Mais ça ne veut pas dire qu'il ne suivait pas les cours et que la prof ne l'interrogeait pas sur d'autres point du cours. Idem en géographie avec les cartes (quand il n'y avait pas de carte en relief de disponible)...
Autiste.

Répondre