orientation sexuelle

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: orientation sexuelle

#556 Message par Onchao » mercredi 8 novembre 2017 à 20:39

Vive l'anarchie relationnelle ! :)
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: orientation sexuelle

#557 Message par Anahata » mercredi 8 novembre 2017 à 20:50

Lol. Je crois que c'est peut être juste un problème de 'savoir parler de soi'. Quand les gens se disent ambitieux, par ex, je me.dis. Mais qu'est ce qu'il dit lui. Ambitieux par rapport à quoi, à qui, à quoi ça sert de mettre cette étiquette là... etc etc. J'ai lu que c'était l'histoire de la metacognotion chez les Aspies. Du coup, ça veut pas dire qu'on n'est pas normal , mais qu'on n'a pas les mots, c'est pas pareil n'est ce pas ? ;)
Oh final oui, vive l'anarchie relationnelle :mryellow: :oops:
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26245
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: orientation sexuelle

#558 Message par freeshost » vendredi 21 décembre 2018 à 22:20

Appelez-moi Nathan, ça attise ma curiosité.

Appelez-moi Will-Buy ! :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Evie
Habitué
Messages : 89
Enregistré le : dimanche 17 mars 2019 à 12:54
Localisation : Aveyron

Re: orientation sexuelle

#559 Message par Evie » mercredi 3 avril 2019 à 22:33

C'est très intéressant parce que je ne sais pas s'il y a un mot pour ça, peut-être fictiophile ou fictiosexuel.le, ou ... je ne sais pas comment appeler ça mais je ne suis intéressée que par les personnages de fiction (masculins), et il en a toujours été ainsi, depuis toute petite.
En tout cas je n'ai jamais eu aucune attirance envers les personnes réelles et si je croise quelqu'un qui peut ressembler au perso de fiction que j'adore, ça me rebute, je me méfie. De même, fantasmer sur de 'vrais gens', aussi sublimes soient-ils, est impossible (je ne peux pas, je trouve ça flippant), quand au contact physique, il pose beaucoup trop de problèmes et est source d'angoisse.
Donc concrètement ça revient à vivre le truc en solo, à beaucoup rêver et à créer en parallèle (via l'écriture ou l'illustration nsfw) et c'est absolument formidable d'ailleurs.
J'ai déjà été en couple en me disant que ma façon d'être n'était pas normale, que j'étais restée bloquée à un stade bizarre ou autre, mais non, aucune relation réelle n'ai jamais égalé mon rapport aux personnages de fiction, au contraire, c'est le jour et la nuit, les vraies personnes me détériorent en comparaison dans le sens où je n'ai jamais été aussi vide de tout désir et de toute énergie sexuelle qu'en étant avec quelqu'un. J'ai même tout appris en solo (s'auto-satisfaire c'est génial, vraiment) et le sexe avec les hommes réels ne m'a jamais rien apporté (sinon des choses au pire négatives, au mieux tout à fait dispensables). Idem pour ces histoires de 'tomber amoureux', de ce que je vois c'est surtout un processus qui consiste à magnifier un humain lambda donc j'ai tendance à trouver ça dangereux puisque ça donne du pouvoir, et je n'aime pas que l'on tombe amoureux de moi pour cette même raison d'ailleurs, entre autres. A chaque fois que l'on m'a dit 'je t'aime' c'était glauque, quand je vois ce que ça impliquait pour ces gens, c'était vraiment dérangeant (venant de personnes pas forcément toxiques hein) bref, non, je veux pas de ça ^^
Après, me connaissant, c'est assez logique puisque je suis dans mon monde et je vis dans mes rêves la quasi totalité du temps, depuis toujours, donc il n'est pas étonnant que toute mon énergie érotique et amoureuse ne se consacre qu'à des êtres de fiction -qui font donc partie de ces mondes-là-.
Par contre, non, c'est pas de la confusion fiction/réalité, je sais très bien que c'est fictif et c'est là tout l'intérêt. Enfin, j'ai du mal avec le terme fictif puisque le personnage n'éxiste pas physiquement mais il a une existence virtuelle dans un support (livre, jeu vidéo, etc), et les émotions et les sentiments qu'il engendre sont réels. Il est juste 'non palpable' en somme.
C'est peut-être à caser dans le spectre de l'aromantisme ou quelque chose de semblable, je ne sais pas.
En tout cas, ce n'est pas de l'ambiguité, c'est juste un truc pas très commun que je garde pour moi (irl).

Donc, du coup, ces histoires de phéromones etc, ça n'a rien d'universel.
Non diagnostiquée. En questionnement, suspicions.
Choses sur lesquelles les psychiatres sont d'accord: phobie sociale, personnalité évitante.

Babù
Occasionnel
Messages : 18
Enregistré le : lundi 1 avril 2019 à 15:39
Localisation : Toulouse

Re: orientation sexuelle

#560 Message par Babù » vendredi 5 avril 2019 à 14:21

Je vais répondre à la question de l'auteure du topic:

La relation amoureuse a été pour moi la grande inconnue. L'amour également. Une fille est tombée amoureuse de moi après qu'on se soit rencontré en colonie de vacances (j'entrais en 3ème à ce moment-là). Je l'ai appris en lisant sa lettre. Ce "Je t'aime" lu avec des yeux :shock: a fait rater un battement à mon coeur. A l'époque j'entrais en 3ème et je n'avais pas capté le message qui se cachait derrière. Elle habitait à Bordeaux. J'ai passé outre, me concentrant sur mon année collégiale.

Bien qu'adolescent on s'intéresse à cela, je suis passé à côté justement par ignorance des codes et aussi par de la timidité. J'ai été attirée par une fille au collège et amoureuse d'une autre au lycée, mais je n'ai jamais avoué mes sentiments. De plus, je me se sentais très loin de ces choses-là, j'étais plus dans mon imaginaire que dans la réalité. Même quand au lycée des filles me draguaient, je ne voyais pas leur comportement montrant ce concept.

A l'Université ce fut dure car les deux filles pour lesquelles je ressentais quelque chose plus que de l'amitié étaient déjà prise.

J'ai passé le cap à un âge "tardif" (30 ans) et bien que la logique voudrait qu'une personne qui ait connu cela vers cet âge tend à se rattraper par la suite, ce ne fut pas mon cas.

Concernant mon orientation, je me suis toujours senti hétérosexuel. Mais il est arrivé une fois quand j'étais enfant, d'avoir une pensée, une envie concernant le sexe d'un de mes copains qui dormait à côté de moi et dont son attribut était bien visible. J'ai refoulé cette pensée, me disant que c'était mal, bien qu'elle est failli se concrétiser, avec beaucoup de peur quand même.

Ce n'est qu'après, vers la vingtaine, que je me surpris à penser à des relations avec des hommes, et même de rêver d'actes bisexuels, avec la réaction qu'il faut, ce qui me surprenait tout autant. Quand je faisais des rêves érotiques, il m'arrivait souvent de voir des pénis sans leur propriétaire. C'était déstabilisant et je me suis interrogé sur mon orientation sexuel, encore plus quand une fois, mon regard c'est attardé sur la poitrine imberbe d'un jeune homme en chemise blanche :?

J'ai découvert que j'avais des fantasmes bisexuels mais honnêtement, si je me trouvais dans une situation ou ils pourraient se concrétiser, je ne sais même pas qu'elle serait ma réaction :?

Si je devais être bisexuel, la relation avec un homme serait purement sexuelle car je ne me vois pas être amoureux d'un homme ni être en couple avec.

Pour l'instant, je me considère hétérosexuel.
Trouble du Spectre Autistique de type Asperger diagnostiqué par mon psychiatre à 32 ans en Décembre 2018.

EmileZ
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : dimanche 24 mars 2019 à 20:58

Re: orientation sexuelle

#561 Message par EmileZ » vendredi 19 avril 2019 à 10:40

Pour ma part je suis homosexuel. Quand j’y réfléchis, je pense que j’ai toujours été attiré par des hommes, même si je refusais de me faire à l’idée et de l’assumer.

Pendant les années collège/lycée j’ai essayé de sortir avec des filles mais j’étais très maladroit et ça n’a jamais rien donné.. j’étais aussi très timide, ce qui n’aidait pas. J’avais un ami avec qui je passais pas mal de temps, une fois où on était chez lui on s’est un peu touchés mutuellement mais ce n’était pas vraiment une relation sexuelle à proprement parler, plus de la découverte du corps, de ses sensations etc.

Pareil pendant les années d’études secondaires, des tentatives mais infructueuses. C’est qu’en 2016, à 24 ans, que j’ai eu ma première relation amoureuse et sexuelle avec un homme plus jeune que moi qui voulait essayer. Après cette expérience positive ça a été beaucoup plus facile d’avoir des relations sexuelles, et les applis de rencontre aident bien à ce niveau-là. Par contre draguer quelqu’un en vrai j’y arrive pas, j’ai essayé mais je sais jamais comment m’y prendre, ni si le mec en face est intéressé ou pas...

Par contre je conçois la relation sexuelle comme un acte, un moment qui doit engager émotionnellement et personnellement les deux (ou plus :P ) participants. Pour moi séparer sexe et sentiments, pour le dire banalement, c’est une erreur qui fait souffrir ensuite. Ce n’est jamais que du sexe, il y a aussi des éléments personnels qui interviennent, et c’est justement la rencontre et le partage qui se créent qui fait toute la « magie » du moment.
Non diagnostiqué, rendez-vous avec une psychiatre en libéral en juillet
HPI

Avatar du membre
laniakea
Fidèle
Messages : 119
Enregistré le : mercredi 17 février 2016 à 18:31
Localisation : Saint Brieuc
Contact :

Re: orientation sexuelle

#562 Message par laniakea » dimanche 21 avril 2019 à 7:11

Je peux être attirée par les deux sexes. Amoureuse aussi d'une fille ou d'un garçon. J'ai aussi été attirée par R.Daneel Olivaw ( je ne suis plus sûre de l'orthographe ) et Albator, qui sont fictifs.
J'ai fait du sexe avec beaucoup d'hommes mais j'aurais pu faire du sport à la place.
J'ai aimé aussi peu de femmes et ai eu des rapports sexuels avec.

Je suis mariée à un homme qui est étrange niveau sexuel, je n'ai plus aucun rapport depuis huit ans avec lui, mais mes sentiments pour lui sont très forts.
Oui, il est devenu comme un Centre d'intérêt restreint, j'essaie de prendre un peu de distance car j'étouffe et lui aussi.

Je me considère comme bi-sexuelle, mais je n'assume pas beaucoup d'aimer des femmes et d'être attirée par elles.
THPI/TSA

philippe1100
Forcené
Messages : 797
Enregistré le : dimanche 4 août 2013 à 3:41

Re: orientation sexuelle

#563 Message par philippe1100 » dimanche 28 avril 2019 à 0:36

Babù a écrit :
vendredi 5 avril 2019 à 14:21
Je vais répondre à la question de l'auteure du topic:

La relation amoureuse a été pour moi la grande inconnue. L'amour également. Une fille est tombée amoureuse de moi après qu'on se soit rencontré en colonie de vacances (j'entrais en 3ème à ce moment-là). Je l'ai appris en lisant sa lettre. Ce "Je t'aime" lu avec des yeux :shock: a fait rater un battement à mon coeur. A l'époque j'entrais en 3ème et je n'avais pas capté le message qui se cachait derrière. Elle habitait à Bordeaux. J'ai passé outre, me concentrant sur mon année collégiale.

Bien qu'adolescent on s'intéresse à cela, je suis passé à côté justement par ignorance des codes et aussi par de la timidité. J'ai été attirée par une fille au collège et amoureuse d'une autre au lycée, mais je n'ai jamais avoué mes sentiments. De plus, je me se sentais très loin de ces choses-là, j'étais plus dans mon imaginaire que dans la réalité. Même quand au lycée des filles me draguaient, je ne voyais pas leur comportement montrant ce concept.

A l'Université ce fut dure car les deux filles pour lesquelles je ressentais quelque chose plus que de l'amitié étaient déjà prise.

J'ai passé le cap à un âge "tardif" (30 ans) et bien que la logique voudrait qu'une personne qui ait connu cela vers cet âge tend à se rattraper par la suite, ce ne fut pas mon cas.

Concernant mon orientation, je me suis toujours senti hétérosexuel. Mais il est arrivé une fois quand j'étais enfant, d'avoir une pensée, une envie concernant le sexe d'un de mes copains qui dormait à côté de moi et dont son attribut était bien visible. J'ai refoulé cette pensée, me disant que c'était mal, bien qu'elle est failli se concrétiser, avec beaucoup de peur quand même.

Ce n'est qu'après, vers la vingtaine, que je me surpris à penser à des relations avec des hommes, et même de rêver d'actes bisexuels, avec la réaction qu'il faut, ce qui me surprenait tout autant. Quand je faisais des rêves érotiques, il m'arrivait souvent de voir des pénis sans leur propriétaire. C'était déstabilisant et je me suis interrogé sur mon orientation sexuel, encore plus quand une fois, mon regard c'est attardé sur la poitrine imberbe d'un jeune homme en chemise blanche :?

J'ai découvert que j'avais des fantasmes bisexuels mais honnêtement, si je me trouvais dans une situation ou ils pourraient se concrétiser, je ne sais même pas qu'elle serait ma réaction :?

Si je devais être bisexuel, la relation avec un homme serait purement sexuelle car je ne me vois pas être amoureux d'un homme ni être en couple avec.

Pour l'instant, je me considère hétérosexuel.
hey ,ça me rappelle beaucoup mon cheminement .

quoi que j'ai découvert un mouvement dernièrement appeler MGTOW - en anglais cela veux dire Men Going Their Own Way - ( les hommes qui vont dans leur propre chemin ). je sais pas si il a des postes sur youtube en Français , mais il en plusieurs en Anglais .

de plus j'ai découvert que les sexes robot s'en viennent . je pense moi-même m'en acheter une version d'ici 1 ans . étant incapable de me trouver une amoureuse . et avec le mouvement MGTOW , je vois bien que c'est pas près d'arriver ayant passé la 40 aine .
philippe diagnostiqué syndrome asperger .
vivant au Québec

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26245
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: orientation sexuelle

#564 Message par freeshost » dimanche 28 avril 2019 à 19:33

En quoi penses-tu que le "robot sexuel" va t'aider ? Il est maître de la séduction et autres habiletés sociales ? Il a une énergie à faire l'amour sans s'arrêter avec une femme, même quand celle-ci voudrait arrêter ? Faut éviter que nos corps jouent le rôle de la mise à terre ! Nos corps sont des conducteurs mal isolés ! :lol:

Puis si le robot est lourd et se laisse tomber sur notre corps, ça ne va pas être facile de s'en dégager. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

philippe1100
Forcené
Messages : 797
Enregistré le : dimanche 4 août 2013 à 3:41

Re: orientation sexuelle

#565 Message par philippe1100 » dimanche 28 avril 2019 à 20:02

freeshost a écrit :
dimanche 28 avril 2019 à 19:33
En quoi penses-tu que le "robot sexuel" va t'aider ? Il est maître de la séduction et autres habiletés sociales ? Il a une énergie à faire l'amour sans s'arrêter avec une femme, même quand celle-ci voudrait arrêter ? Faut éviter que nos corps jouent le rôle de la mise à terre ! Nos corps sont des conducteurs mal isolés ! :lol:

Puis si le robot est lourd et se laisse tomber sur notre corps, ça ne va pas être facile de s'en dégager. :mrgreen:
je sais pas si je peux envoyer le lien sur le site ou pas . mais si tu veux plus d'information ou quelqu'un d'autre , vous pouvez m'envoyer un message .

mais pour moi le robot sexuel , va servir a combler un besoin . c'est un objet qui va m'appartenir . pas besoin de la séduire , de flirter avec . de me poser la question a savoir si je vais me faire rejeter . pas de possibilité de divorce non plus ou d'avoir de mts .

celle que j'aimerais avoir va peser environ 60 livres . un poids que je peux facilement déplacer . des histoires de femmes a 300 livres qui étouffe leurs hommes . je l'ai déjà entendu . même une émission de CYI en avait fait un épisode .

et on ne parle de poupée gonflable , le réalisme est assez grand . pour avoir montrer des photos a certaine connaissance .il a un frame a l’intérieur qu'on peux bouger soi-même avec plusieurs position avec un extérieur en silicone ils se demandaient si la femme était réelle . Bon la tête parlante avec une AI est trop chère pour l'instant . et encore pas mal en prototype . je vais attendre de la faire venir . pour l'instant ce sera une tête non parlante .

mais si les femmes sélection un 20% des hommes et que 80% sont rejeter . pour moi qui fait parti des 80 % rejeter . ça me semble une bonne option .
philippe diagnostiqué syndrome asperger .
vivant au Québec

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26245
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: orientation sexuelle

#566 Message par freeshost » dimanche 28 avril 2019 à 21:18

J'imagine que tu dois pouvoir choisir un robot à la carte en cochant divers paramètres. :mrgreen:

- masse : entre 60 et 80 livres,
- hauteur : entre 160 et 180 cm,
- peau : claire comme Chazal :lol: ,
- cheveux : brun clair comme Carla brunie, entre 40 et 80 cm,
- yeux : bleu saphir,
- nez : comme celui de Cléopâtre VII :lol: ,
- mains : de pianiste,
- voix : soprano,
- seins : taille C,
- loisirs : jouer aux échecs niveau freeshost, au go niveau AlphaGo, karaté ceinture brune, câlins gratuits, bisous gratuits, relations sexuelles gratuites, massage, relaxation, small-talk et intérêts spécifiques sur les groupes de musique, sur le solfège, l'harmonie et le contrepoint, les instruments de musique et leur histoire, le hockey québécois,
- caractère : calme, à l'écoute, prévenante, aidante, respectueuse, patiente, coopératrice, éthique, confiante, pas jalouse, pas difficile pour les vêtements,
- orientation sexuelle : cis, hétéro, monogamique, fidèle,
- autonomie : entre vingt-quatre et cent-soixante-huit heures, capable de s'auto-nettoyer et de se recharger elle-même, ayant les connaissances requises pour éviter les accidents électriques, capable de mettre en position latérale une personne, de mesurer son rythme cardiaque, de massage cardiaque, d'utiliser un défibrillateur et d'appeler les urgences, antivirus mis à jour, capable de se connecter ou de se déconnecter au réseau en fonction de la situation,
- obéissance : n'obéit qu'à son propriétaire (philippe1100), triple authentification (mode de passe, ADN, code envoyé à la puce RFID dans le cerveau),
- prix : entre trois-mille et cinq-mille dollars canayens,
- offre spéciale : au-dessus du nombril, un bancomat où retirer des dollars canadiens, des dollars états-uniens et des euros, peut être utile lors de souper amoureux au restaurant (si le restaurant ne fait pas les paiements par carte), [Hey, m'sieur ! Une poutine, des fèves aux lards, des oreilles de crisse et tout le reste pour moi. Pour elle, de la musique québécoise à lui transférer dans le disque dur, ainsi que toutes les vidéos des derniers matchs des Canadiens de Montréal !]
- garantie : vingt ans.

:lol: :lol: :lol:
Modifié en dernier par freeshost le dimanche 28 avril 2019 à 22:01, modifié 4 fois.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5118
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: orientation sexuelle

#567 Message par Bubu » dimanche 28 avril 2019 à 21:19

philippe1100 a écrit :
dimanche 28 avril 2019 à 20:02
freeshost a écrit :
dimanche 28 avril 2019 à 19:33
En quoi penses-tu que le "robot sexuel" va t'aider ? Il est maître de la séduction et autres habiletés sociales ? Il a une énergie à faire l'amour sans s'arrêter avec une femme, même quand celle-ci voudrait arrêter ? Faut éviter que nos corps jouent le rôle de la mise à terre ! Nos corps sont des conducteurs mal isolés ! :lol:

Puis si le robot est lourd et se laisse tomber sur notre corps, ça ne va pas être facile de s'en dégager. :mrgreen:
je sais pas si je peux envoyer le lien sur le site ou pas . mais si tu veux plus d'information ou quelqu'un d'autre , vous pouvez m'envoyer un message .

mais pour moi le robot sexuel , va servir a combler un besoin . c'est un objet qui va m'appartenir . pas besoin de la séduire , de flirter avec . de me poser la question a savoir si je vais me faire rejeter . pas de possibilité de divorce non plus ou d'avoir de mts .

celle que j'aimerais avoir va peser environ 60 livres . un poids que je peux facilement déplacer . des histoires de femmes a 300 livres qui étouffe leurs hommes . je l'ai déjà entendu . même une émission de CYI en avait fait un épisode .

et on ne parle de poupée gonflable , le réalisme est assez grand . pour avoir montrer des photos a certaine connaissance .il a un frame a l’intérieur qu'on peux bouger soi-même avec plusieurs position avec un extérieur en silicone ils se demandaient si la femme était réelle . Bon la tête parlante avec une AI est trop chère pour l'instant . et encore pas mal en prototype . je vais attendre de la faire venir . pour l'instant ce sera une tête non parlante .

mais si les femmes sélection un 20% des hommes et que 80% sont rejeter . pour moi qui fait parti des 80 % rejeter . ça me semble une bonne option .

Libre à tout le monde de trouver sa solution sexuelle pour trouver celle ou celui ou l'objet qui le comble.
Personnellement je préfère rester célibataire que d'utiliser ce genre d’ersatz.
Si vous vous sentez rejeté (comme moi), ce n'est pas une raison pour justifier l'impossibilité de rencontrer une femme qui vous aime pour ce que vous êtes.

J'hallucine. Ces derniers messages me font hurler de rire et de pleurs. C'est surréaliste.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5118
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: orientation sexuelle

#568 Message par Bubu » dimanche 28 avril 2019 à 21:30

Moi je cherche un robot sexy.
Il devra être viril, un beau visage d'homme avec des traits épais, une large mâchoire, et musclé. Et une bonne bite.
Il devra avoir une barbe entretenue et courte.
Petits puceaux s'abstenir.
Son programme devra lui permettre de laver la vaisselle et repasser le linge à la demande.
Et de m'enculer à la demande.

Vous pensez que je peux trouver ça sur Amazon ? Un robot enculeur ?
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

philippe1100
Forcené
Messages : 797
Enregistré le : dimanche 4 août 2013 à 3:41

Re: orientation sexuelle

#569 Message par philippe1100 » dimanche 28 avril 2019 à 21:40

Bubu a écrit :
dimanche 28 avril 2019 à 21:30
Moi je cherche un robot sexy.
Il devra être viril, un beau visage d'homme avec des traits épais, une large mâchoire, et musclé. Et une bonne bite.
Il devra avoir une barbe entretenue et courte.
Petits puceaux s'abstenir.
Son programme devra lui permettre de laver la vaisselle et repasser le linge à la demande.
Et de m'enculer à la demande.

Vous pensez que je peux trouver ça sur Amazon ? Un robot enculeur ?
ils ont des modèles hommes aussi la ou je veux prendre la mienne .
par contre , pas encore la pour faire la vaisselle et repasser le linge . c'est pas encore la . ( et de toute façon je veux pas de robo qui vont prendre mon travail )
il n'existe pas de - DATA a la star treck encore . et tu dois faire le mouvement toi même quand tu veux te faire - enculer -
philippe diagnostiqué syndrome asperger .
vivant au Québec

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5118
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: orientation sexuelle

#570 Message par Bubu » dimanche 28 avril 2019 à 21:45

C'était une plaisanterie.

Tu ne remplaceras jamais du latex par une vraie femme.
Modifié en dernier par Bubu le dimanche 28 avril 2019 à 22:46, modifié 1 fois.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Répondre