Discutons ici du Covid-19 !

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Glaciell
Adepte
Messages : 247
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2020 à 17:00

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#136 Message par Glaciell » mardi 17 mars 2020 à 22:03

D'après une étude chinoise, les personnes de groupe sanguin A seraient plus vulnérables au coronavirus, et les personnes de groupe O seraient moins vulnérables.
People with blood type A may be more vulnerable to coronavirus, China study finds
Pas de diagnostic. Actuellement en tout début de réflexion et de cheminement...
Des doutes également concernant ma fille de 11 ans, HPI et TAG.

ブノワ
Adepte
Messages : 232
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#137 Message par ブノワ » mardi 17 mars 2020 à 22:22

Tugdual a écrit :
mardi 17 mars 2020 à 21:14
Effets de bord :
Mais par sur la Tnt qui reste codée, alors que ça consomme 0 en voie retour...
Bizarre quand même...
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

ブノワ
Adepte
Messages : 232
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#138 Message par ブノワ » mardi 17 mars 2020 à 22:26

Glaciell a écrit :
mardi 17 mars 2020 à 22:03
D'après une étude chinoise, les personnes de groupe sanguin A seraient plus vulnérables au coronavirus, et les personnes de groupe O seraient moins vulnérables.
People with blood type A may be more vulnerable to coronavirus, China study finds
Il y a tout de meme des morts sous tous les groupes.
C est d ailleurs étrange que la groupe A réputé pour son 'éloignement social' soit autant vulnérable.

(Oui en Asie les groupes sanguins définissent la personnalité, et quand vous êtes A2 comme moi personne ne s'étonne d un diagnostic du coup)
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26777
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#139 Message par Tugdual » mercredi 18 mars 2020 à 8:19

ブノワ a écrit :
mardi 17 mars 2020 à 22:22
Mais par sur la Tnt qui reste codée, alors que ça consomme 0 en voie retour...
Effectivement, c'est curieux, je ne vois pourtant pas d'impasse technique...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

ブノワ
Adepte
Messages : 232
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#140 Message par ブノワ » mercredi 18 mars 2020 à 9:42

Oui, seules les box sont affectées, même l acces internet a leur appli est codé.

Encore un exemple de volonté surtout commerciale, ça fait longtemps qu on entend leur groupe vouloir sortir de la tnt, ça serait dommage de faire un geste dans ces conditions.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28165
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#141 Message par freeshost » mercredi 18 mars 2020 à 11:55

Soit l'intervalle [a ; b] la tessiture d'interactions sociales qu'une personne peut supporter, a étant la borne inférieure (le minimum), b étant la borne supérieure (le maximum).

Les personnes pour lesquelles a égale 0 ou en est très proche souffrent moins de la solitude.

Pour les personnes dont a est fortement éloigné de 0, l'isolement est plus problématique.

Les personnes avec [a ; +infini[ où a est assez éloigné de 0 sont plus à risque de développer une addiction à la communication avec seuil de tolérance croissant et durée entre deux consommations (= interactions sociales) décroissante.

Deux personnes qui cohabitent avec des intervalles disjoints sont probablement masochistes, parfois auto-flagellantes. Ou ne se sont pas posées cette question au moment de se rencontrer.

:mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#142 Message par hazufel » mercredi 18 mars 2020 à 11:56

Concrètement, qu’est-ce qu’on peut faire ou pas :

Le Monde - Coronavirus : nos réponses à vos questions sur le confinement

Puis-je sortir courir ? Partir à la campagne ? Me faire livrer un colis ? « Le Monde » répond aux multiples interrogations suscitées par le confinement lié à l’épidémie de Covid-19.

Réponses aux questions courantes
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28165
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#143 Message par freeshost » mercredi 18 mars 2020 à 12:36

Hundreds of Scientists Scramble to Find a Coronavirus Treatment.
Spoiler : Quotation : 
In an ambitious international collaboration, researchers have “mapped” proteins in the coronavirus and identified 50 drugs to test against it.

Image
Lisa Miorin, an assistant professor of microbiology at the Icahn School of Medicine at Mount Sinai in New York, carrying sterilized trays into a high-security lab to use in a coronavirus study.Credit...Victor J. Blue for The New York Times

Working at a breakneck pace, a team of hundreds of scientists has identified 50 drugs that may be effective treatments for people infected with the coronavirus.

Many scientists are seeking drugs that attack the virus itself. But the Quantitative Biosciences Institute Coronavirus Research Group, based at the University of California, San Francisco, is testing an unusual new approach.

The researchers are looking for drugs that shield proteins in our own cells that the coronavirus depends on to thrive and reproduce.

Many of the candidate drugs are already approved to treat diseases, such as cancer, that would seem to have nothing to do with Covid-19, the illness caused by the coronavirus.

Scientists at Mount Sinai Hospital in New York and at the Pasteur Institute in Paris have already begun to test the drugs against the coronavirus growing in their labs. The far-flung research group is preparing to release its findings at the end of the week.

There is no antiviral drug proven to be effective against the virus. When people get infected, the best that doctors can offer is supportive care — the patient is getting enough oxygen, managing fever and using a ventilator to push air into the lungs, if needed — to give the immune system time to fight the infection.

If the research effort succeeds, it will be a significant scientific achievement: an antiviral identified in just months to treat a virus that no one knew existed until January.

“I’m really impressed at the speed and the scale at which they’re moving,” said John Young, the global head of infectious diseases at Roche Pharma Research and Early Development, which is collaborating on some of the work.

Image
The enemy: Cultures of coronavirus at Mount Sinai.Credit...Victor J. Blue for The New York Times

“We think this approach has real potential,” he said.

Some researchers at the Q.B.I. began studying the coronavirus in January. But last month, the threat became more imminent: A woman in California was found to be infected although she had not recently traveled outside the country.

That finding suggested that the virus was already circulating in the community.

“I got to the lab and said we’ve got to drop everything else,” recalled Nevan Krogan, director of the Quantitative Biosciences Institute. “Everybody has got to work around the clock on this.”

Dr. Krogan and his colleagues set about finding proteins in our cells that the coronavirus uses to grow. Normally, such a project might take two years. But the working group, which includes 22 laboratories, completed it in a few weeks.

“You have 30 scientists on a Zoom call — it’s the most exhausting, amazing thing,” Dr. Krogan said, referring to a teleconferencing service.

Viruses reproduce by injecting their genes inside a human cell. The cell’s own gene-reading machinery then manufactures viral proteins, which latch onto cellular proteins to create new viruses. They eventually escape the cell and infect others.

In 2011, Dr. Krogan and his colleagues developed a way to find all the human proteins that viruses use to manipulate our cells — a “map,” as Dr. Krogan calls it. They created their first map for H.I.V.

That virus has 18 genes, each of which encodes a protein. The scientists eventually found that H.I.V. interacts, in one way or another, with 435 proteins in a human cell.

Dr. Krogan and his colleagues went on to make similar maps for viruses such as Ebola and dengue. Each pathogen hijacks its host cell by manipulating a different combination of proteins. Once scientists have a map, they can use it to search for new treatments.

In February, the research group synthesized genes from the coronavirus and injected them into cells. They uncovered over 400 human proteins that the virus seems to rely on.

Protein Targets

Scientists have mapped hundreds of the proteins in human cells that the coronavirus uses to grow. Their goal is to find an antiviral drug that can prevent the virus from replicating.

Image
By Jonathan Corum | Source: Quantitative Biosciences Institute Coronavirus Research Group

The flulike symptoms observed in infected people are the result of the coronavirus attacking cells in the respiratory tract. The new map shows that the virus’s proteins travel throughout the human cell, engaging even with proteins that do not seem to have anything to do with making new viruses.

One of the viral proteins, for example, latches onto BRD2, a human protein that tends to our DNA, switching genes on and off. Experts on proteins are now using the map to figure out why the coronavirus needs these molecules.

Kevan Shokat, a chemist at U.C.S.F., is poring through 20,000 drugs approved by the Food and Drug Administration for signs that they may interact with the proteins on the map created by Dr. Krogan’s lab.

Image
Dr. Miorin preparing samples for testing at Mount Sinai. Researchers in New York and Paris are beginning to test drug candidates identified with the help of a new “map” of viral proteins.Credit...Victor J. Blue for The New York Times

Dr. Shokat and his colleagues have found 50 promising candidates. The protein BRD2, for example, can be targeted by a drug called JQ1. Researchers originally discovered JQ1 as a potential treatment for several types of cancer.

On Thursday, Dr. Shokat and his colleagues filled a box with the first 10 drugs on the list and shipped them overnight to New York to be tested against the living coronavirus.

The drugs arrived at the lab of Adolfo Garcia-Sastre, director of the Global Health and Emerging Pathogens Institute at Mount Sinai Hospital. Dr. Garcia-Sastre recently began growing the coronavirus in monkey cells.

Over the weekend, the team at the institute began treating infected cells with the drugs to see if any stop the viruses. “We have started experiments, but it will take us a week to get the first data here,” Dr. Garcia-Sastre said on Tuesday.

The researchers in San Francisco also sent the batch of drugs to the Pasteur Institute in Paris, where investigators also have begun testing them against coronaviruses.

If promising drugs are found, investigators plan to try them in an animal infected with the coronavirus — perhaps ferrets, because they’re known to get SARS, an illness closely related to Covid-19.

Even if some of these drugs are effective treatments, scientists will still need to make sure they are safe for treating Covid-19. It may turn out, for example, that the dose needed to clear the virus from the body might also lead to dangerous side effects.

This collaboration is far from the only effort to find an antiviral drug effective against the coronavirus. One of the most closely watched efforts involves an antiviral called remdesivir.

In past studies on animals, remdesivir blocked a number of viruses. The drug works by preventing viruses from building new genes.

Image
Dr. Adolfo Garcia-Sastre, director of the Global Health and Emerging Pathogens Institute at Mount Sinai.Credit...Victor J. Blue for The New York Times

In February, a team of researchers found that remdesivir could eliminate the coronavirus from infected cells. Since then, five clinical trials have begun to see if the drug will be safe and effective against Covid-19 in people.

Other researchers have taken startling new approaches. On Saturday, Stanford University researchers reported using the gene-editing technology Crispr to destroy coronavirus genes in infected cells.

As the Bay Area went into lockdown on Monday, Dr. Krogan and his colleagues were finishing their map. They are now preparing a report to post online by the end of the week, while also submitting it to a journal for publication.

Their paper will include a list of drugs that the researchers consider prime candidates to treat people ill with the coronavirus.

“Whoever is capable of trying them, please try them,” Dr. Krogan said.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28165
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#144 Message par freeshost » mercredi 18 mars 2020 à 12:47

Ça y est ! Le nombre de personnes officiellement touchées vient de dépasser les 200'000 et talonne la population de la commune de Genève.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#145 Message par hazufel » mercredi 18 mars 2020 à 12:55

Parler du Coronavirus aux enfants sur Hop*** :

Parler du virus aux enfants
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28165
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#146 Message par freeshost » mercredi 18 mars 2020 à 13:25

Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Glaciell
Adepte
Messages : 247
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2020 à 17:00

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#147 Message par Glaciell » mercredi 18 mars 2020 à 13:35

hazufel a écrit :
mercredi 18 mars 2020 à 11:56
Concrètement, qu’est-ce qu’on peut faire ou pas :

Le Monde - Coronavirus : nos réponses à vos questions sur le confinement

Puis-je sortir courir ? Partir à la campagne ? Me faire livrer un colis ? « Le Monde » répond aux multiples interrogations suscitées par le confinement lié à l’épidémie de Covid-19.

Réponses aux questions courantes
:bravo: Pour compléter :

Le gouvernement a mis en ligne une FAQ officielle (un peu sommaire) : https://www.gouvernement.fr/sites/defau ... ctions.pdf

FranceInfo a aussi fait une FAQ intéressante (mais elle date d'hier, il peut y avoir eu des évolutions) : Que sera-t-il possible de faire pendant la période de confinement ?
Et je viens de voir leur FAQ mise à jour aujourd'hui concernant l'attestation de déplacement dérogatoire : Cinq questions sur l'attestation nécessaire pour sortir de chez soi
Pas de diagnostic. Actuellement en tout début de réflexion et de cheminement...
Des doutes également concernant ma fille de 11 ans, HPI et TAG.

Avatar du membre
FloretteRanou
Forcené
Messages : 1231
Enregistré le : mercredi 5 juin 2013 à 21:45

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#148 Message par FloretteRanou » mercredi 18 mars 2020 à 15:55

Je suis en train de me dire : les seules personnes qui doivent se réjouir du confinement sont les personnes autistes (et les personnes très introverties).
C'est la seule période où on ne nous reproche pas d'être "sauvages", "asociaux", d'éviter les contacts physiques, etc.
Et le télétravail s'étend au maximum.
Aspie
---

Fraîcheur et fantaisie ;)

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#149 Message par hazufel » mercredi 18 mars 2020 à 16:12

FloretteRanou a écrit :
mercredi 18 mars 2020 à 15:55
Je suis en train de me dire : les seules personnes qui doivent se réjouir du confinement sont les personnes autistes (et les personnes très introverties).
C'est la seule période où on ne nous reproche pas d'être "sauvages", "asociaux", d'éviter les contacts physiques, etc.
Et le télétravail s'étend au maximum.
Comme tu le dis, je ressens nettement moins d'anxiété quotidienne qui nous use à petit feu, et mon mode de vie se rapproche pour une fois, de celui des autres. Je me rends compte quand même, combien ils en souffrent et pas moi, et donc que le fossé n'est pas prêt de se combler...

Très intéressants témoignages, qui aident à comprendre la vitesse de propagation et leurs conséquences... Merci à tous les personnels soignants, j'espère qu'ils seront sacrément aidés, et reconnus, maintenant, et après.
Il y aura un avant et un après
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5649
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#150 Message par Bubu » mercredi 18 mars 2020 à 16:25

Récapitulatif, à corriger si besoin, sur la dérogation de sortie.
Il faut la déclaration sur l'honneur téléchargeable sur les sites gouvernementaux sur laquelle on justifie notre sortie.
Sinon c'est l'amende (38 € aujourd'hui, mais l'amende passe à 135€ sinon)
Je ne suis surement pas le seul à relayer les conditions de sortie ici. :kiss:
Cette déclaration sur l'honneur peut être téléchargée et imprimée et remplie, ou écrite sur papier libre. Et doit être renouvelée pour chaque sortie.
Une attestation pour chaque sortie.
Bovino ergo sum...


Je viens de commander une imprimante pour imprimer le document du ministère de la santé et pour pouvoir le présenter en cas de contrôle.
Un document pour une seule sortie.

En tout cas je trouve vos messages très instructifs et pertinents, (et toujours avec gentillesse) sur ce sujet grâve.
Modifié en dernier par Bubu le mercredi 18 mars 2020 à 17:34, modifié 1 fois.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Répondre