Discutons ici du Covid-19 !

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4343
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#286 Message par hazufel » lundi 23 mars 2020 à 13:41

freeshost a écrit :
lundi 23 mars 2020 à 13:37
Tu peux les dénoncer à la police.
Non, il n’est pas recommandé de contacter la police pour des infractions remarquées dans une telle situation. Les forces de l’ordre doivent être dépêchées sur les urgences et le respect des consignes partout, pas pour répondre à ce genre d’appels, qui risquent de conduire à des actes très malveillants.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 27690
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#287 Message par freeshost » lundi 23 mars 2020 à 13:45

Tu ne peux pas déposer plainte (pour harcèlement, pour non-respect des consignes) ?
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 27690
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#288 Message par freeshost » lundi 23 mars 2020 à 13:46

Ou filmer en caméra cachée pour fournir des preuves.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4343
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#289 Message par hazufel » lundi 23 mars 2020 à 14:04

Il faut surtout informer les gens, se transformer en dénonciateur n'est pas la bonne solution, il me semble.
Envoyez à vos amis des images des centres de réas et des hôpitaux, peut-être que ça leur remettra la tête à l'endroit.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 27690
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#290 Message par freeshost » lundi 23 mars 2020 à 14:16

Ouais, on dirait qu'il n'y a pas assez de culture scientifique dans divers pays. Un peu de psychologie cognitive et sociale, ce à quoi on rajoute de la médecine et de l'épidémiologie, de la virologie, de l'infectiologie à l'école obligatoire ? :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 25238
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#291 Message par Tugdual » lundi 23 mars 2020 à 14:21

Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

ブノワ
Adepte
Messages : 215
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#292 Message par ブノワ » lundi 23 mars 2020 à 14:24

Plutôt une question d experience que de culture.

Les pays voisins d une nation d un milliard d etres humains capable de sortir très régulièrement les pires virus, ils ont l habitude des techniques a mettre en œuvre (pour des raisons de manque d hygiène a un niveau qu on ne peut même pas imaginer).

Toujours zéro confinement dans la confédération?
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 27690
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#293 Message par freeshost » lundi 23 mars 2020 à 14:56

Zéro ou presque. Il y a des discussions. Il n'est pas forcé mais fortement encouragé.

Cela dit, il semble que, en Suisse, les personnes sont plus disciplinées qu'en France quant aux règles (pas de groupes de plus de cinq personnes, rester la distance de deux mètres).

Comme pour l'autisme et autres choses invisibles, il s'agit d'apprendre à aller au-delà de l'apparence, faire marcher son système 2 (performant mais paresseux, le numéro lui disant "Repose-toi. Je m'occupe de tout." :lol: ). :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

ブノワ
Adepte
Messages : 215
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#294 Message par ブノワ » lundi 23 mars 2020 à 15:16

Ouais, et je suppose que les gens sont encore plus disciplinés en Grande Bretagne et aux Pays Bas.

Faut pas prendre les reportages sensationnalistes pour une généralité, sinon je pourrais écrire que tous les américains se regroupent en ce moment pour des spring breaks où ils lèchent les cuvettes de toilettes.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 27690
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#295 Message par freeshost » lundi 23 mars 2020 à 15:21

Ouais, dans tous les pays, il y a des personnes qui désobéissent aux règles.

Faut avouer que c'est plus facile pour chaque personne qui aime vivre seule et rester la grande partie de son temps à la maison. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

lulamae
Forcené
Messages : 3642
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#296 Message par lulamae » lundi 23 mars 2020 à 15:30

Des éléments de réflexion sur la situation économique anglaise et le coronavirus - une des réflexions étant en ce moment que nous avons trop mondialisé l'économie et sommes dépendants pour un grand nombre de produits :

https://www.theguardian.com/commentisfr ... r-localism
Spoiler : traduction : 
Le coronavirus met à jour un besoin urgent de relocaliser

Simon Jenkins
Vendredi 20 mars 2020

https://www.theguardian.com/commentisfr ... r-localism

Au plus fort du blitz en 1941, le ministre travailliste Ernie Bevin détestait à tel point un homme politique du nom de William Beveridge, qu’il s’est débarrassé de lui en écrivant un rapport sur l’assurance nationale. Sous les bombes, Beveridge, en colère, a proposé un « gouvernement providence » intégral pour après la guerre, avec la sécurité financière « du berceau à la tombe ». Personne n’a paru faire attention au coût. On était en guerre. Le reste appartient à l’histoire.

Il n’y a plus de guerre aujourd’hui, seulement des politiciens qui adorent comparer leur rôle à ceux de leurs équivalents à l’époque du blitz. Mais toute crise est une occasion. Qu’est-ce qui pourrait sortir de la crise du coronavirus, au même niveau que Beveridge ?
L’état providence n’a pas les moyens de faire face à une pandémie ou à un traumatisme économique. Le gigantisme de son système de santé et la pesanteur de son régime de prestations sociales le freinent et le rendent souvent inhumain. Les citoyens privés sont obligés d’utiliser la technologie pour se rabattre sur des formes de solidarité qui, sans cela, seraient étrangement médiévales. Il y a dans ma rue un groupe WhatsApp pour aider les personnes âgées confinées chez elles. Un pub du Gloucestershire livre ses boissons et de la nourriture à domicile. Un fermier du Devon propose des produits en drive-in, avec des cours de danse bénévole, coiffure et crèche.

Ces exemples, et des milliers d’autres initiatives s’efforcent de soulager la détresse, la solitude et, dans de nombreux cas, la ruine financière. Mais la disparition ces dix dernières années de tout ce qui est vital dans les quartiers britanniques constitue un handicap : les rues commerçantes, les postes de police, les banques, les bibliothèques, les centres de jeunes, les hôpitaux de jour et les hôpitaux communautaires. Les gens ont été renvoyés de force vers leurs voisins, devant faire avec la géographie. Quand le système échoue, la géographie compte. On ne peut pas vous empêcher de descendre la rue. Pas encore.

Beveridge voulait un état qui procure à qui en avait besoin de l’argent et des soins. Mais il écrivait à une époque où ses bénéficiaires s’appuyaient aussi sur un bon voisinage institutionnel. Aujourd’hui cela n’existe plus. Nous avons besoin de centres d’examens locaux, d’un approvisionnement alimentaire local, d’une aide aux personnes âgées locale, d’une assistance à l’emploi locale et, par-dessus tout, d’une direction locale. A la différence de l’Europe continentale, le Royaume-Uni ne compte presque pas de maires, d’administrateurs publics connaissant leurs clients. Ils sont remplacés par des bureaucrates distants, qui brandissent des formulaires.

Le plus crucial à l’heure actuelle est la sécurité alimentaire. Les rues commerçantes ont vu fermer leurs boutiques à une vitesse alarmante. Dieu sait ce qui restera quand le virus cédera du terrain. Les détaillants en alimentation dans notre pays s’appuient sur des chaînes d’approvisionnement privées, et celles-ci, comme le montre un nouveau livre, Nourrir la Grande-Bretagne, de Tim Lang, sont extrêmement vulnérables aux chocs à court-terme. La moitié de l’alimentation anglaise vient maintenant de l’étranger, nous dit Lang, notamment 90 % des fruits et légumes. Les rouleaux de papier toilette disparaissent en premier, et ensuite ?

Un nouveau Beveridge n’hésiterait pas à se confronter aux lacunes de la cohésion sociale révélées en ce moment par le coronavirus. Les composants d’un « village » sont importants – que ce soit un hameau, place du marché ou rue citadine – et ne sont pas binaires. Ils ne sont pas conditionnés par un état corporatiste d’un côté, et par le libre-marché capitaliste de l’autre. Un échelon intermédiaire « d’association » a été arraché, les entreprises, les rencontres et les activités qui mettent de l’huile dans les rouages de la vie communautaire. Comme Robert Putnam l’écrivait à propos des Etats-Unis, l’Angleterre aujourd’hui « joue seule aux quilles ».

Apparemment, la théorie du bonheur est à la mode. Mais elle est rarement liée au local. Le local paraît prosaïque. Son intérêt s’effrite, face au bulldozer fonçant droit sur sa cible de l’état central de Beveridge. Je suis sûr que la campagne du NHS (système de santé national) pour fermer les hôpitaux communautaires, comme celle du Home Office pour remplacer les postes de police par des voitures de patrouille, ont réussi tous les tests de qualification. Personne n’a pris en compte l’insécurité nue qui en a résulté pour les communautés. Tout ce qui ne se quantifie pas dans nos gouvernements modernes n’est pas enregistré.

Fermez un pub dans une rue principale et c’est un problème en moins. Fermez le dernier pub, et la rue perdra son coeur. Les pubs anglais ferment au rythme de 900 par an. On construit par-dessus un terrain de jeu, quel dommage. Mais quelques 700 terrains ont fermé ces dix dernières années, et les taux d’obésité ont monté en flèche. 5 000 églises de paroisse se dressent, virtuellement vides. On ne sait pas quoi en faire.

Comme une brique qu’on enlève à un mur, chaque fermeture peut représenter une économie. Mais fermez-les toutes et l’association locale s’effondre. Nous perdons là ce que de Tocqueville appelait « la science-mère » de la démocratie : « l’esprit d’association ». Son absence transforme les nations en états « atomisés », vulnérables au populisme autocratique.

Pour l’heure actuelle, le gouvernement anglais envoie les troupes au front. Il renonce aux impôts et aux loyers, offre des primes et des prêts. Il avance même d’un pas hésitant là où auparavant il craignait de marcher, vers les espèces en caisse « hélicoptère », ou « l’assouplissement quantitatif pour les gens». Ceux qui parmi nous proposaient cela pendant la crise de 2008 étaient tournés en ridicule, pour vouloir imprimer de la monnaie et « la donner à n’importe qui ». Tel qu’il était, le QE (Quantitative Easing = assouplissement quantitatif) a disparu entre les dents des banques. A présent, même Donald Trump en est partisan, alors qu’il offre 1 000 $ en chèques aux familles.

Ce n’est que du court terme. Je crois qu’un nouveau Beveridge pourrait, comme le fit l’ancien, sortir nos esprits de notre présent de traumatismes et regarder en direction du futur. Il demanderait quels sont les composants essentiels de ce que nous entendons par communauté, qu’elle soit entreprise privée ou publique, commerçante, médicale, de loisir ou culturelle. Il prendrait en compte le type de soutien de régulation ou de finance dont elle aurait besoin pour maintenir en vie les communautés en tant qu’entités sociales. Comme on dit de nos jours : quelles sont ses vraies valeurs fondamentales ?

Le gouvernement anglais est déjà en train de réunir les « biens publics » que nous devons attendre – et subventionner – des fermiers, au lieu de la politique agricole de l’Europe. Ils identifient les oiseaux, abeilles, sols, arbres, haies, ruisseaux, même la beauté. Mais si les oiseaux et les abeilles méritent une protection aussi rapprochée, pourquoi pas l’environnement des êtres humains ? Que dire des « biens publics » qui sont contenus dans les petites et grandes villes ?

Apparemment, notre gouvernement accorde de la valeur aux institutions de la nature, non à celles de l’humanité. Lors de la dernière grande crise, on nous a livré le plan d’un état providence. Aujourd’hui, nous avons besoin d’un plan pour la providence des communautés, et c’est encore autre chose.

• Simon Jenkins est chroniqueur au Guardian.
Fichiers joints
besoin de relocaliser.odt
(26.26 Kio) Téléchargé 3 fois
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 25238
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#297 Message par Tugdual » lundi 23 mars 2020 à 17:18

Coronavirus : Extrait :
« Génial, la station Shell de Sommesous [dans la Marne] ! Pas d’accès aux sanitaires. Bel exemple de solidarité ! Depuis lundi [16 mars], je me sens comme un pestiféré. » « Cette nuit, j’ai été jeté d’une aire de service comme un chien. J’ai voulu aller aux toilettes, on m’a dit texto : “Sortez de là, vous avez qu’à aller dans la nature.” »

Des messages comme ceux de Julien E. ou de Mathieu S., chauffeurs routiers, Laurent de Saulieu, directeur de la rédaction du journal professionnel Les Routiers, dit en recevoir des centaines depuis cinq jours sur Facebook. Ils sont le signe d’un courroux grandissant contre les conditions dans lesquelles les employés du transport font leur travail. « Quand les chauffeurs arrivent pour livrer, le client leur interdit l’accès aux locaux, aux W.-C., à la machine à café. Les employés refusent de toucher le bulletin de livraison, explique M. Saulieu. De nombreuses aires d’autoroute et de relais routiers sont fermées, et il est impossible d’y faire sa pause. »
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 25238
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#298 Message par Tugdual » lundi 23 mars 2020 à 17:33

Il n'y a qu'un fabricant de chloroquine en France :
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Glaciell
Adepte
Messages : 224
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2020 à 17:00

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#299 Message par Glaciell » lundi 23 mars 2020 à 17:35

Coronavirus: Un retour à l’école en septembre est un «scénario possible» :
Pour l’heure, le ministre n’envisage pas de prolonger l’année scolaire sur les vacances d’été.
(...)
Doit-on s’attendre à ne pas renvoyer les enfants à l’école avant la rentrée prochaine ? « Nous envisageons tout en termes de préparation du retour, même un retour après l'été. C'est aussi un scénario possible, mais je préfère considérer que ce n'est pas le plus probab le », a-t-il ajouté.
Pas de diagnostic. Actuellement en tout début de réflexion et de cheminement...
Des doutes également concernant ma fille de 11 ans, HPI et TAG.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5596
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Discutons ici du Covid-19 !

#300 Message par Bubu » lundi 23 mars 2020 à 17:53

@Freehost
J’espère que tu plaisantes quand tu me conseilles de les dénoncer à la police ou de porter plainte.
Au contraire, ils viennent pour voir si je vais bien.

Là où on est d'accord, c'est qu'ils risquent une amende salée car ils ne respectent pas les règles du confinement. Oui ils ont tort, mais c'est pour de bonnes intentions.
Je les laisse entrer, mais je leur rappelle le risque, tant au niveau médical que judiciaire ...
C'est aussi de ma faute :oops: car je les laisse entrer.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Répondre