Relations entre aspergers/tsa

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Brettzeal
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : jeudi 22 juillet 2021 à 21:21

Relations entre aspergers/tsa

#1 Message par Brettzeal » samedi 24 juillet 2021 à 16:51

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si cette question est souvent abordée ici, je me demande comment se passent les relations (amicales ou amoureuses) qui impliquent deux personnes avec TSA. Déjà est-ce que c'est fréquent?
J'imagine que la ressemblance dans les modes de fonctionnements peut faciliter certaines choses, mais je me demande quels types de problématiques spécifiques vous pouvez rencontrer, ou comment vous vivez personnellement ces relations en comparaisons avec les autres.

A vrai dire je me pose plein de questions. Les relations sociales sont souvent très codifiées, est-ce que votre environnement social vous force à vous imposer certains codes par pression de conformation, ou à les simuler en public? Et sur le plan des émotions, est-ce que vous avez des difficultés à les exprimer entre vous ou est-ce que vous pouvez les partager plus simplement?
Je serai ravi de lire vos retours d'expériences, qu'elles soient positives ou négatives. :kiss:
Non diagnostiqué

Soriella
Régulier
Messages : 40
Enregistré le : dimanche 25 juillet 2021 à 18:40

Re: Relations entre aspergers/tsa

#2 Message par Soriella » lundi 26 juillet 2021 à 9:40

Bonjour Brettzeal,

Je me pose le même genre de questions. Je suis diagnostiquée depuis peu. Et j'aimerai entamer des relations à type amicale avec personnes ayant un TSA, car je n'en connais pas dans mon environnement. Je ne sais pas trop comment m'y prendre, c'est pour cela que j'explique dans ma présentation viewtopic.php?f=5&t=16654, ma venue sur ce forum...
-------------

Skyhead
Occasionnel
Messages : 20
Enregistré le : dimanche 20 mai 2018 à 11:02

Re: Relations entre aspergers/tsa

#3 Message par Skyhead » mardi 27 juillet 2021 à 16:17

Bonjour Brettzeal et Soriella,

Je me pose les mêmes questions concernant la sphère amicale, mais également concernant le contexte professionnel.

J'ai rencontré pour la première fois une personne présentant un TSA il y a peu, durant une très brève conversation dans le milieu professionnel. Si je n'avais pas été avertie, je n'aurais d'ailleurs jamais pu déceler les particularités de cette personne. Je n'y étais pas préparée, j'ai donc été un peu décontenancée. Cependant, je vais être amenée à rencontrer une autre personne présentant un TSA, et cette personne sera ma collègue de travail pendant quelques temps. Je me demande comment cela va se passer, j'avoue être à la fois curieuse et anxieuse à cette idée. Mes relations avec les personnes neurotypiques sont souvent compliquées à terme, car des incompréhensions finissent souvent par survenir. Je me dis que cela peut être une bonne chose d'être amenée à côtoyer quelqu'un qui présente un mode de fonctionnement plus similaire au mien, mais je ne sais pas réellement à quoi m'attendre. Je suis donc curieuse de lire vos témoignages à ce sujet!
Tests effectués dans un centre pluridisciplinaire spécialisé, conclusions allant dans le sens d'un fonctionnement autistique (2020). Sur liste d'attente au CRA.

Soriella
Régulier
Messages : 40
Enregistré le : dimanche 25 juillet 2021 à 18:40

Re: Relations entre aspergers/tsa

#4 Message par Soriella » mardi 27 juillet 2021 à 17:20

Bonjour Skyhead,

J'imagine que sans préparation, cela ne devait pas être simple :roll:

Le souci de l'incompréhension, je crois qu'il est présent aussi bien chez les neurotypiques que chez les personnes avec TSA, puisque nous avons tous/toues une personnalité unique. Pour avoir eu un retour d'une connaissance, des personnes autistes (elles sont 3) vivant sous le même toit, apparemment cela ne fonctionne pas. Je ne veux pas te faire peur, et que mon commentaire te rendre encore plus anxieuse, ce n'est pas le but.

Ce que je pense c'est que cela peut être plus facile avec certaines personnes TSA pour peu qu'elles aient un fonctionnement assez similaire au nôtre, et donc elles peuvent comprendre nos difficultés plus aisément. Je pense aussi que cela peut être plus compliqué avec des personnes avec TSA qu'avec certains neurotypiques. Et la dernière option qui pourrait être entre les deux, un "semblant" d'entente grâce aux conventions. Malheureusement, je n'ai pas d’interactions avec des personnes TSA, je n'en connais aucune dans la vie de tous les jours. C'est aussi pour cela que je suis venue ici sur le forum, pour peut-être pouvoir rencontrer des personnes de ma région, en réel si le contact passe bien ici et qu'elles sont d'accord. Donc, je ne peux pas vraiment t'aider, ce sont juste des suppositions et réflexions personnelles. J'espère que d'autres pourront t'éclairer

Quoi qu'il en soit, j'espère que cela se déroulera bien pour toi avec cette personne :kiss:
Skyhead a écrit :
mardi 27 juillet 2021 à 16:17
Bonjour Brettzeal et Soriella,

Je me pose les mêmes questions concernant la sphère amicale, mais également concernant le contexte professionnel.

J'ai rencontré pour la première fois une personne présentant un TSA il y a peu, durant une très brève conversation dans le milieu professionnel. Si je n'avais pas été avertie, je n'aurais d'ailleurs jamais pu déceler les particularités de cette personne. Je n'y étais pas préparée, j'ai donc été un peu décontenancée. Cependant, je vais être amenée à rencontrer une autre personne présentant un TSA, et cette personne sera ma collègue de travail pendant quelques temps. Je me demande comment cela va se passer, j'avoue être à la fois curieuse et anxieuse à cette idée. Mes relations avec les personnes neurotypiques sont souvent compliquées à terme, car des incompréhensions finissent souvent par survenir. Je me dis que cela peut être une bonne chose d'être amenée à côtoyer quelqu'un qui présente un mode de fonctionnement plus similaire au mien, mais je ne sais pas réellement à quoi m'attendre. Je suis donc curieuse de lire vos témoignages à ce sujet!
-------------

Cardamome
Forcené
Messages : 1463
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Relations entre aspergers/tsa

#5 Message par Cardamome » mardi 27 juillet 2021 à 17:23

Brettzeal a écrit :
samedi 24 juillet 2021 à 16:51
Je ne sais pas si cette question est souvent abordée ici, je me demande comment se passent les relations (amicales ou amoureuses) qui impliquent deux personnes avec TSA. Déjà est-ce que c'est fréquent?
J'imagine que la ressemblance dans les modes de fonctionnements peut faciliter certaines choses,
Mon fils (diagnostiqué TSA) a beaucoup de mal avec certains jeunes avec TSA de son groupe d'habiletés sociales :lol:
Le point commun du TSA ne suffit pas pour qu'ils s'entendent bien.
Il n'a pas beaucoup d'amis mais il est très proche de deux jeunes non TSA qui sont de très bons élèves, très intéressés par les sciences, les jeux d'échecs ... qu'il affectionne particulièrement.
Dans le groupe TSA, il ne supporte pas ceux qui mettent trop de temps pour comprendre :oops: ou pour qui il faut de très nombreuses répétitions: d'où soucis passés au collège :oops: et encore parfois en groupe d habileté sociale où même s'il doit apprendre. Ils sont une dizaine tous diagnostiqués avec TSA mais certains ont d autres "déficiences", ce qui fait que la cohabitation est compliquée. Le TSA en commun ne suffit pas. Mon fils s'entend d'ailleurs bien mieux avec les deux autres jeunes, non TSA, avec qui il partage une certaine curiosité intellectuelle et des discussions endiablées sur les mangas, les trous noirs, la physique quantique, Sherlock Holmes, l'histoire etc
D'ailleurs il se rapproche bien des amis de ces deux jeunes, qui partagent certains centres d'intérêt...
C'est ça qui lui plaît. Une fois dans son sujet il est à l'aise comme un poisson dans l'eau et les autres ne se soucient pas de ses bizarreries. Il est apprécié tel que...
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Brettzeal
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : jeudi 22 juillet 2021 à 21:21

Re: Relations entre aspergers/tsa

#6 Message par Brettzeal » mardi 27 juillet 2021 à 18:39

Bonjour, et merci pour vos retours :bravo:
Soriella a écrit :
mardi 27 juillet 2021 à 17:20

Le souci de l'incompréhension, je crois qu'il est présent aussi bien chez les neurotypiques que chez les personnes avec TSA, puisque nous avons tous/toues une personnalité unique. Pour avoir eu un retour d'une connaissance, des personnes autistes (elles sont 3) vivant sous le même toit, apparemment cela ne fonctionne pas. Je ne veux pas te faire peur, et que mon commentaire te rendre encore plus anxieuse, ce n'est pas le but.
C'est important de le préciser oui, il ne faudrait pas rentrer dans la généralisation, des modes de fonctionnement communs ca ne signifie en aucun cas des personnalités similaires.
Aussi, chacun développe ses propres moyens de se sécuriser socialement et ses propres règles morales. J'ai lu que les personnes diagnostiquées avec un TSA pouvaient être très rigides sur leurs lois morales, et si ces lois entrent en conflit j'imagine que ca peut être dur à gérer. C'est surement d'autant plus compliqué lorsque l'on ne suit pas les normes qui permettent surement aux neurotypiques de s'homogénéiser pour mieux cohabiter.
Cardamome a écrit :
mardi 27 juillet 2021 à 17:23

Le TSA en commun ne suffit pas. Mon fils s'entend d'ailleurs bien mieux avec les deux autres jeunes, non TSA, avec qui il partage une certaine curiosité intellectuelle et des discussions endiablées sur les mangas, les trous noirs, la physique quantique, Sherlock Holmes, l'histoire etc
D'ailleurs il se rapproche bien des amis de ces deux jeunes, qui partagent certains centres d'intérêt...
C'est ça qui lui plaît. Une fois dans son sujet il est à l'aise comme un poisson dans l'eau et les autres ne se soucient pas de ses bizarreries. Il est apprécié tel que...
Les trous noirs et la physique quantique, plus généralement la physique fondamentale, sont des moyens incroyables de se construire sa propre vision du monde et sa propre réalité formelle. Les lois mathématiques permettent un cadre extrêmement solide, et les limites de ces modèles donnent un support très vaste à l'imagination et au récit.
Cardamome a écrit :
mardi 27 juillet 2021 à 17:23

Dans le groupe TSA, il ne supporte pas ceux qui mettent trop de temps pour comprendre :oops: ou pour qui il faut de très nombreuses répétitions: d'où soucis passés au collège :oops: et encore parfois en groupe d habileté sociale où même s'il doit apprendre. Ils sont une dizaine tous diagnostiqués avec TSA mais certains ont d autres "déficiences", ce qui fait que la cohabitation est compliquée.
Je me demande, est-ce que vous connaissez la CNV (communication non violente)? Je me dis que ça peut être un bon moyen, à la fois pour comprendre l'importance de communiquer ses propres besoins, et à la fois dans un autre contexte pour comprendre ce qui peut être sous-jacent au mode de communication le plus courant en société et l'agressivité qui lui est associée (ce que Marshall appelle le mode Chacal).
Je me dis que si votre fils ne supporte pas ceux qui mettent trop de temps pour répondre, ça pourrait pourquoi pas l'aider à comprendre le besoin que cela traduit, et éventuellement dans un second temps à le communiquer aux autres pour faciliter ses interactions.
Non diagnostiqué

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 32172
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Relations entre aspergers/tsa

#7 Message par Tugdual » mardi 27 juillet 2021 à 19:34

Modération (Tugdual) : 
Rappel : la section "Espace TSA", comme son sous-titre le précise, est dédiée aux témoignages des personnes diagnostiquées (voir les détails ici et la synthèse ).
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Skyhead
Occasionnel
Messages : 20
Enregistré le : dimanche 20 mai 2018 à 11:02

Re: Relations entre aspergers/tsa

#8 Message par Skyhead » mercredi 28 juillet 2021 à 9:53

Merci Soriella pour ta réponse et tes encouragements :kiss:
Cela confirme un peu mes craintes, même si je garde évidemment à l'esprit que chacun a sa personnalité TSA ou non.
Je suis tout de même ravie à l'idée de rencontrer cette personne, et de toutes façons je pense que nos missions nous permettront de travailler chacune de notre côté si le courant ne passe pas plus que ça.
Pour le reste, malgré le combat que je mène depuis plusieurs années pour avoir accès à un diagnostic et bonne et due forme, je me retire de cette partie du forum en lien avec le rappel de la modération.
Tests effectués dans un centre pluridisciplinaire spécialisé, conclusions allant dans le sens d'un fonctionnement autistique (2020). Sur liste d'attente au CRA.

Répondre