La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Curiouser
Modératrice
Messages : 4590
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Vosges
Contact :

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#16 Message par Curiouser » dimanche 4 juin 2023 à 21:42

Mon conseil peut paraître saugrenu, mais, d'expérience, le fait d'être bien fatiguée entame sérieusement mes capacités de camouflage...

(Encore que, ces dernières ne soient sans doute pas si performantes, au moins pour l'oeil avisé d'un professionnel des TSA. Je ne pense pas avoir été trop fatiguée lors du premier entretien - très stressée, ça, oui -, mais cela n'a pas empêché la professionnelle que j'ai vue de détecter dès le premier rendez-vous que j'avais des troubles de la communication - j'étais un peu vexée d'ailleurs, je pensais vraiment que je m'en sortais bien et que mes difficultés étaient quasi indétectables ! -).

J'avais été assez surprise de lire dans mon compte-rendu que je n'avais que très peu de contact visuel. Et, en y repensant puis m'observant par la suite, en effet, quand je suis fatiguée (et qu'il faut en plus de cela bien se concentrer), je passe naturellement au "sans contact visuel". La fatigue a comme un effet désinhibiteur (sans les méfaits de l'alcool :mrgreen: - même si les maux de tête peuvent aussi souvent être là en cas de fatigue -), et ça peut être un moyen de se montrer sous un jour plus naturel et donc plus proche de son fonctionnement hors camouflage.
Bon, comme les jours et les nuits précédant immédiatement les rendez-vous sont généralement source de stress, il n'est pas forcément bien difficile de se sentir fatigué avant les entretiens...

Ce qu'écrivait Glaciell concernant les vêtements me paraît également judicieux.
Diagnostiquée TSA en janvier 2021. Conjoint diagnostiqué TSA en octobre 2020.

Site : Tout Sur l'Autisme (ressources et documents)

lucius
Prolifique
Messages : 2312
Enregistré le : lundi 27 mars 2017 à 17:14

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#17 Message par lucius » dimanche 4 juin 2023 à 21:45

Les questionnaires, c'est conçu de manière que selon l'interprétation de la personne on peut répondre tout et son inverse.
Je reprends la question sur si j'aimais lire de la fiction.
Je lis tout le temps mais peu d'oeuvres littéraires: mais c'est plus des bouquins comme les sciences, technos, universitaires, Histoire, des BD ou des livres littéraire incontournables pour la Culture générale... Donc oui j'aime lire
J'aime les BD et les œuvres de fiction à la TV. Donc j'aime la fiction
Je n'aime pas lire les œuvres littéraires comme Maupassant, Musso, Rowling... Pas que que je déteste mais cela ne m'emballe pas. Donc je n'aime pas lire de la fiction littéraire classique.
Quelle est la définition selon eux de "fiction" et de "lecture"? Bd? Si je lis des heures des bouquins sur l'électronique, l'embarqué et la mécatronique, cela ne compte pas dans ce cas.
Je ne savais pas quoi répondre dans ce cas.
Ayant une maladie et des soucis en plus, on m'a pré-diagnostiqué Asperger et j'ai eu une confirmation assez incertaine depuis. Résultat, je continue de douter.

lucius
Prolifique
Messages : 2312
Enregistré le : lundi 27 mars 2017 à 17:14

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#18 Message par lucius » dimanche 4 juin 2023 à 21:52

Curiouser a écrit : dimanche 4 juin 2023 à 21:42 Mon conseil peut paraître saugrenu, mais, d'expérience, le fait d'être bien fatiguée entame sérieusement mes capacités de camouflage...
Pour moi, c'est même une évidence. Et bizarrement, j'ai connu des périodes d'extrême fatigue qui me donnait l'air d'avoir moins un TSA pour certains qui me connaissaient car je n'avais plus la force d'être moi.
Ayant une maladie et des soucis en plus, on m'a pré-diagnostiqué Asperger et j'ai eu une confirmation assez incertaine depuis. Résultat, je continue de douter.

Avatar du membre
lulamae
Intarissable
Messages : 5685
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#19 Message par lulamae » dimanche 4 juin 2023 à 22:04

Tugdual a écrit : dimanche 4 juin 2023 à 20:21
LiterallyMe a écrit : dimanche 4 juin 2023 à 16:30 [...]
Vrai à 100% j'ai fais énormément d'efforts pour passer pour quelqu'un de normal mais visiblement sans le remarquer j'ai vraiment continué à avoir un comportement social très autiste au point de finir en GAV
Modération (Tugdual) : 
Rappel : la section "Espace TSA", comme son sous-titre le précise, est dédiée aux témoignages des personnes diagnostiquées (voir les détails ici et la synthèse ).
Excuse-moi @Tugdual, LitterallyMe n'est pas diagnostiqué ? C'est pourtant écrit à la fin de sa signature.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Curiouser
Modératrice
Messages : 4590
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Vosges
Contact :

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#20 Message par Curiouser » dimanche 4 juin 2023 à 22:25

lulamae a écrit : dimanche 4 juin 2023 à 22:04 Excuse-moi @Tugdual, LitterallyMe n'est pas diagnostiqué ? C'est pourtant écrit à la fin de sa signature.
Je me permets de répondre à la place de Tugdual : non, LitterallyMe a bien indiqué qu'il n'avait pas de diagnostic (« 0 diagnostic »).
Diagnostiquée TSA en janvier 2021. Conjoint diagnostiqué TSA en octobre 2020.

Site : Tout Sur l'Autisme (ressources et documents)

Dehlynah
Prolifique
Messages : 1191
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#21 Message par Dehlynah » lundi 5 juin 2023 à 10:02

Les gens qu'on croise au quotidien ne savent pas reconnaître les signes de l'autisme, et il est d'usage de ne pas faire remarquer les comportements atypiques.
mmm je trouve que les gens ne se gênent pas pour faire remarquer à quelqu'un qu'il est non conforme, bizarre etc. Je me suis souvent pris des réflexions à l'école, en famille, par les amis etc.
Dans les interactions furtives et ponctuelles - comme avec la boulangère - certes - ça ne ressort pas.
à force qu'on me dise que je sois " orginale" et "décalée" , "atypique" (les profs aussi), je le prenais comme un compliment en vivant dans ma bulle, mais les problèmes s'accumulant (beaucoup de conflits dans le milieu pro :hotcry: ) j'ai commencé à me poser des questions.
Souvent il s'agit de jugements moraux (méprisante, égoïste, à l'ouest ) , ce qui pousse à culpabiliser et se renfermer ( ou focaliser sur une ou deux personnes qui semblent m'accepter, jusqu'à ce que ça explose...) mais versus parfois des compliments de gens qui vont focaliser sur des qualités notables (pour moi c'est "ultra cultivée, "mémoire de ouf" souvent, mais toujours avec le côté " au delà du commun, waou" petit gonflage d'ego au passage, qui se redégonfle vite)
mais évidemment que tout cela n'est JAMAIS relié à un autisme possible
sauf pour un pro
après on peut avoir l'impression de "grossir" les traits pendant le diag, tout simplement parce qu'on va se focaliser sur eux, le diag a un effet loupe je trouve, et puis avec l'anamnèse on va faire des liens, on va creuser avec le filtre de l'autisme.
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
Flower
Intarissable
Messages : 5394
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#22 Message par Flower » lundi 5 juin 2023 à 11:25

J'étais très stressée lors de mon premier rendez-vous (en libéral aussi), mais contrairement à d'autres situations, j'ai juste décidé que je n'allais pas essayer de le cacher. Et sinon, j'avais préparé des éléments qui me faisaient penser au TSA par écrit avant le RDV.

En gros j'ai essayé de ne pas camoufler "exprès", mais sans non plus chercher à gommer les automatismes... En revanche à la fin de la procédure, je pensais sortir avec quelque chose du genre, "traits autistiques mais pas assez pour un diagnostic". Pour la médecin au contraire, c'était assez évident apparemment... Sans parler de ceux à qui j'ai annoncé le diagnostic et qui n'étaient pas du tout surpris (ma sœur et ma meilleure amie d'enfance notamment).
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
lulamae
Intarissable
Messages : 5685
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#23 Message par lulamae » lundi 5 juin 2023 à 13:16

Curiouser a écrit : dimanche 4 juin 2023 à 22:25
lulamae a écrit : dimanche 4 juin 2023 à 22:04 Excuse-moi @Tugdual, LitterallyMe n'est pas diagnostiqué ? C'est pourtant écrit à la fin de sa signature.
Je me permets de répondre à la place de Tugdual : non, LitterallyMe a bien indiqué qu'il n'avait pas de diagnostic (« 0 diagnostic »).
C'était zéro... Je ne savais pas comment lire la signature, désolée !
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Curiouser
Modératrice
Messages : 4590
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Vosges
Contact :

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#24 Message par Curiouser » lundi 5 juin 2023 à 14:33

Spoiler : 
lulamae a écrit : lundi 5 juin 2023 à 13:16
Curiouser a écrit : dimanche 4 juin 2023 à 22:25
lulamae a écrit : dimanche 4 juin 2023 à 22:04 Excuse-moi @Tugdual, LitterallyMe n'est pas diagnostiqué ? C'est pourtant écrit à la fin de sa signature.
Je me permets de répondre à la place de Tugdual : non, LitterallyMe a bien indiqué qu'il n'avait pas de diagnostic (« 0 diagnostic »).
C'était zéro... Je ne savais pas comment lire la signature, désolée !
Pas de problème, je me souvenais de la présentation de LitterallyMe, donc je t'avoue n'avoir même pas regardé la signature avant que tu en fasses la remarque. :mryellow:
Diagnostiquée TSA en janvier 2021. Conjoint diagnostiqué TSA en octobre 2020.

Site : Tout Sur l'Autisme (ressources et documents)

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 1490
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#25 Message par ikh » vendredi 9 juin 2023 à 23:37

Nebula a écrit : vendredi 2 juin 2023 à 22:49 Si je suis bien TSA et que je ne me trompe pas de piste, je suis aussi visiblement championne en camouflage.
Caméléons, nous sommes.
Nebula a écrit : vendredi 2 juin 2023 à 22:49 Ou si je grossis volontairement les traits de mes caractéristiques que je rattache à l'autisme, ne serait-ce pas le comble de vouloir me décamoufler en me camouflant avec le masque d'une personne TSA ? :o
Avez-vous eu ces questionnements et comment avez-vous géré ?
Pour éviter ce genre de « biais » et risquer de « jouer l'autiste », j'ai refusé d'en apprendre plus sur les TSA avant de passer au CRA. Conséquence: certains traits ne sont pas apparus lors des entretiens. Un ou deux sont remontés à la restitution et une palanquée d'autres lors de mes recherches a posteriori.
Nebula a écrit : vendredi 2 juin 2023 à 22:49 J'ai tellement peur d'être moi-même et ressortir de là en étant encore "rien".
Faut pas avoir peur d'être soi. C'est ce qu'il y a de mieux à faire, surtout pendant les entretiens.
Les gens qui ne sont rien, je réfute catégoriquement ! Même sans diagnostic, on sera toujours soi-même.
Après, oserais-je entendre qu'un diagnostic positif serait souhaité car ça deviendrait structurant ?
Nebula a écrit : samedi 3 juin 2023 à 17:52 Déjà la psychiatre n'a pas l'air extra convaincue même si elle m'envoie faire les tests.
Le mien non plus. Il s'est mis le doigt dans l'œil jusqu'à l'omoplate.
C'est pas parce qu'on est bon en mécanique qu'on sera un bon carrossier; ou un bon pilote.
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Nebula
Occasionnel
Messages : 29
Enregistré le : jeudi 1 juin 2023 à 22:36
Localisation : Île de France

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#26 Message par Nebula » samedi 10 juin 2023 à 9:33

ikh a écrit : vendredi 9 juin 2023 à 23:37 Après, oserais-je entendre qu'un diagnostic positif serait souhaité car ça deviendrait structurant ?
Cet objectif est souhaité effectivement, je le crains. Après attention, pas de lubie sur le TSA en particulier, à ce stade je suis prête à entendre n'importe quel diagnostic, mais qu'on m'explique pourquoi tout ça en fait.

Mais ce genre de souhait fait sens je trouve, c'est exactement pareil pour les maladies purement physiques, je me suis battue pour avoir mes diag et même si évidemment ça n'a fait disparaître aucun symptôme ou les maladies par magie, au moins ça a arrêté plusieurs quêtes diverses, psychiques et physiques.

Pour le TSA c'est pareil, recevoir un diag positif, ce serait probablement pouvoir lâcher prise et arrêter la quête qui se nomme : "je devrais pouvoir faire comme les autres, mais je suis vraiment une flemmarde/pessimiste/petite nature/ajoutez d'autres adjectifs divers et variés"

Parce qu'elle est épuisante cette quête, mais tant que je n'ai pas une raison de penser que ça ne dépend pas purement de ma volonté, elle est sans fin.
Et je vais continuer à courir derrière un modèle qui ça se trouve, ne m'a jamais été possible.
Maman d'une petite TSA 7 ans presque validée en diag (bilans faits)
En cours de diag adulte

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 1490
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#27 Message par ikh » samedi 10 juin 2023 à 11:38

Je comprends mieux.
À quand les restitutions ?
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Nebula
Occasionnel
Messages : 29
Enregistré le : jeudi 1 juin 2023 à 22:36
Localisation : Île de France

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#28 Message par Nebula » samedi 10 juin 2023 à 12:38

En septembre au mieux je pense.
J'ai un bilan neuropsy de 3h le 13 juin, et après j'ai un ADOS le 8 août et un bilan psychologique/comorbidités le 11 août.

Après on m'a prévenue qu'un véritable diagnostic affirmé serait compliqué sans pouvoir faire de test ADI-R, je suis moyennement d'accord avec ce concept mais malheureusement je ne peux que m'adapter à ce stade. J'aurais au moins des bilans dans ma poche quand j'irai taper à d'autres portes si nécessaire :o (je ne suis pas du genre à me résigner avec le corps médical, ce n'est pas ce que mes expériences m'ont appris 8) )
Maman d'une petite TSA 7 ans presque validée en diag (bilans faits)
En cours de diag adulte

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 1490
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#29 Message par ikh » samedi 10 juin 2023 à 13:27

Nebula a écrit : samedi 10 juin 2023 à 12:38 En septembre au mieux je pense.
J'ai un bilan neuropsy de 3h le 13 juin, et après j'ai un ADOS le 8 août et un bilan psychologique/comorbidités le 11 août.
Un telle attente serait à même de faire perdre de l'espérance de vie ... :–(
Nebula a écrit : samedi 10 juin 2023 à 12:38 Après on m'a prévenue qu'un véritable diagnostic affirmé serait compliqué sans pouvoir faire de test ADI-R, je suis moyennement d'accord avec ce concept mais malheureusement je ne peux que m'adapter à ce stade.
Pas d'ADI-R dans ma restit' mais peut être un équivalent; ASDI + ADOS-2 + Winnie DUNN + yeux Baron Cohen + faux pas (mini SEA).
Nebula a écrit : samedi 10 juin 2023 à 12:38 J'aurais au moins des bilans dans ma poche quand j'irai taper à d'autres portes si nécessaire :o (je ne suis pas du genre à me résigner avec le corps médical, ce n'est pas ce que mes expériences m'ont appris 8) )
Spoiler : (humour) Pour frapper aux portes ... : 
Image
Bonne chance.
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Nebula
Occasionnel
Messages : 29
Enregistré le : jeudi 1 juin 2023 à 22:36
Localisation : Île de France

Re: La tentation de grossir les traits autistiques pendant le diagnostic

#30 Message par Nebula » samedi 10 juin 2023 à 13:45

Quand on se lance dans le parcours diagnostic, mieux vaut avoir anticipé sur l'énergie et la détermination que cela demande :lol:

C'est sûr que les délais rendent chèvre, et encore, j'ai pourtant le luxe relatif de pouvoir investir financièrement pour réduire l'attente.

Mais c'est sûr que ça laisse l'occasion de se triturer l'esprit (comme si c'était pas déjà assez le cas au quotidien) en attendant, CQFD ce topic :lol:
Maman d'une petite TSA 7 ans presque validée en diag (bilans faits)
En cours de diag adulte

Répondre