humeur du jour/du moment.

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7430
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: humeur du jour/du moment.

#916 Message par Fluxus » jeudi 30 novembre 2023 à 1:35

J'ai encore beaucoup de mal à me sentir légitime de choisir ce qui est bon pour moi selon mon état psychique, physique, selon les ressentis, les émotions.

Je ne peux jamais m'empêcher de me dire que derrière, y a des gens qui doivent se poser des questions (sur le pourquoi du comment et tout le reste), que y a peut-être même des gens qui jugent...

Je sais pas si un jour, cette peur du regard et du jugement des autres disparaîtra... M'enfin ça reste la conséquence de longs moments du passé où j'ai pris très cher...

Puis d'un autre côté, j'ai envie de tout envoyer chier et je me dis qu'après tout, c'est moi qui décide selon ma santé, selon comment je me sens, ce que je compte faire.

Actuellement, je me sens juste pas bien du tout moralement. Sans raison. Enfin je sais qu'il y a eu tout un tas de divers éléments récents qui ont pu amener une fatigue psychique et émotionnelle mais ce qui m'emmerde, c'est de rester plantée là, à cogiter en boucle dans ma tête et ne rien réussir à faire. Je sais pas de quoi j'ai besoin. A première impression, je dirais que j'ai besoin de repos, de calme... Mais impossible de me reposer ou de retrouver un état calme actuellement...

Dans les périodes d'insomnie, je dois souvent attendre de tomber de fatigue pour finir par m'endormir...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7430
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: humeur du jour/du moment.

#917 Message par Fluxus » jeudi 30 novembre 2023 à 23:14

Très très l'anxiété ce soir...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7430
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: humeur du jour/du moment.

#918 Message par Fluxus » jeudi 30 novembre 2023 à 23:41

Des larmes, des larmes et des larmes... Encore et toujours.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7430
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: humeur du jour/du moment.

#919 Message par Fluxus » dimanche 3 décembre 2023 à 0:44

Full anxiété, full angoisse...

Je sais pas vraiment pourquoi...

J'ai un peu la pression parce qu'il est tard et je me sens fatiguée mais je n'arrive pas à dormir. Je pense trop.

J'ai fait des activités qui me détendent, j'ai écouté de la musique, j'ai fait une séance de relaxation mais impossible de trouver le sommeil et de l'apaisement...

Ça me saoule un peu, ça faisait un moment que j'avais plus trop de problèmes de sommeil.

Après j'avoue avoir cassé un peu mon rythme depuis quelques temps et ça devient plus compliqué en semaine...

Mais bref, c'est relou. J'espère que ça ira vite mieux.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7430
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: humeur du jour/du moment.

#920 Message par Fluxus » lundi 4 décembre 2023 à 23:55

Encore appris une triste nouvelle ce soir...

Mais je veux pas en parler. Je veux juste déposer l'excès d'émotion ici parce que je veux pas que ça me fasse du mal...

En ce moment, je sature, je vis plus et j'angoisse tout le temps et c'est désagréable.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Liladrielle
Passionné
Messages : 320
Enregistré le : samedi 18 décembre 2021 à 12:29

Re: humeur du jour/du moment.

#921 Message par Liladrielle » mardi 5 décembre 2023 à 0:48

Fluxus a écrit : lundi 4 décembre 2023 à 23:55 Encore appris une triste nouvelle ce soir...
Courage ! Parfois on a pas d'autre choix que de serrer les dents. Trouve qq petites choses que tu peux trouvé bien et focus toi sur ces notes positives.

Regarde un bon film qui fait du bien :)
TSA - THPI (diag 2022 / 1998) 🦋
| Syndrôme Dys-exécutif | Dyslexie - Dysgraphie - Dysorthographie - Dyspraxie.
| Bilan NeuroPsy - CogCharonne
| Comorbidités : SED, TAG, Dépression, Burnout, PTSD
| RQTH - MDPH 50-70% - sans compensation

Avatar du membre
Auberose
Régulier
Messages : 35
Enregistré le : mardi 18 février 2020 à 11:06

Re: humeur du jour/du moment.

#922 Message par Auberose » samedi 9 décembre 2023 à 2:53

Fluxus, force à toi ! Je te rejoins dans cette dualité prendre soin de soi prendre sur soi / VS s'obliger à faire les choses car il faut bien s'adapter.

Avec toujours cette crainte que si on opte pour la première option, on risque de passer pour une personne bizarre / déplaire aux autres... On nous sort à toutes les sauces que c'est "nous avant tout"! (et je ne parle là pas que pour les personnes neurodivergeantes) mais en même temps "il faut nous adapter malgré tout"!... Heu.... :innocent:

Perso je me sens mal ce soir et je me rend compte que c'est encore à cause de quelqu'un
J'étais fatiguée de ma journée mais heureuse d'aller à un dîner avec un ancien ami. Je pensais que cela allait me faire du bien, mais non, je me sens mal.

Il se trouve que cet ami à eu une super opportunité pro avec un super salaire, une super fonction, des supers responsabilités bref... Je suis heureuse pour lui. Je ne suis pas du genre envieuse. Mais son discours très "positivité toxique" du genre "quand on veux on peut, n'importe qui peut y arriver avec beaucoup de niaque et de travail" m'a renvoyé à mes difficultés (il ignore que je suis autiste)

J'en ai marre de ces discours à la noix, pardon, mais ça devient lassant (pas la première fois qu'on me le sort cette semaine). Je sais pas si c'est parce que certains hommes aiment se valoriser, mais du coup moi qui était heureuse de ma journée avec ses petites victoires ("j'ai reussi à me rendre à un évenement pour le boulot" ou "j'ai réussi à prendre le bus sans me sentir stressée" ) elles me paraissent maintenant complétement dérisoires.

Face à une personne qui tient ce discours, je me vois mal lui dire" c'est génial, tu as réussi à négocier un énorme salaire sans ciller ! Moi je gagne que dalle, par contre, j'ai réussi à prendre le bus sans avoir envie d'hurler après ! " :lol:

Je suis fière de moi oui, et je sais qu'il faut l'être à son échelle. Mais j'en ai ras le bol de me sentir rabaissée par des personne qui devraient m'aider à me sentir bien.

Quand j'y repense, cet ami n'a fait que parler de lui de tout le diner. Dans quelle circonstance lui expliquer mon autisme dans ce cas ? Ou simplement mes difficultés ?

J'en ai marre d'être la béni oui oui qui écoute les autres se faire mousser. Ok c'est cool, mais quand est ce qu'on s'intéresse à moi dans tout ça ?

Marre de ce faire semblant :crazy:
Image

Diagnostiquée TSA en décembre 2022

Avatar du membre
Ostara
Intarissable
Messages : 9744
Enregistré le : jeudi 18 novembre 2021 à 16:38
Localisation : Derrière la brume d'Avalon.

Re: humeur du jour/du moment.

#923 Message par Ostara » samedi 9 décembre 2023 à 11:03

Auberose a écrit : samedi 9 décembre 2023 à 2:53 Fluxus, force à toi ! Je te rejoins dans cette dualité prendre soin de soi prendre sur soi / VS s'obliger à faire les choses car il faut bien s'adapter.

Avec toujours cette crainte que si on opte pour la première option, on risque de passer pour une personne bizarre / déplaire aux autres... On nous sort à toutes les sauces que c'est "nous avant tout"! (et je ne parle là pas que pour les personnes neurodivergeantes) mais en même temps "il faut nous adapter malgré tout"!... Heu.... :innocent:

Perso je me sens mal ce soir et je me rend compte que c'est encore à cause de quelqu'un
J'étais fatiguée de ma journée mais heureuse d'aller à un dîner avec un ancien ami. Je pensais que cela allait me faire du bien, mais non, je me sens mal.

Il se trouve que cet ami à eu une super opportunité pro avec un super salaire, une super fonction, des supers responsabilités bref... Je suis heureuse pour lui. Je ne suis pas du genre envieuse. Mais son discours très "positivité toxique" du genre "quand on veux on peut, n'importe qui peut y arriver avec beaucoup de niaque et de travail" m'a renvoyé à mes difficultés (il ignore que je suis autiste)

J'en ai marre de ces discours à la noix, pardon, mais ça devient lassant (pas la première fois qu'on me le sort cette semaine). Je sais pas si c'est parce que certains hommes aiment se valoriser, mais du coup moi qui était heureuse de ma journée avec ses petites victoires ("j'ai reussi à me rendre à un évenement pour le boulot" ou "j'ai réussi à prendre le bus sans me sentir stressée" ) elles me paraissent maintenant complétement dérisoires.

Face à une personne qui tient ce discours, je me vois mal lui dire" c'est génial, tu as réussi à négocier un énorme salaire sans ciller ! Moi je gagne que dalle, par contre, j'ai réussi à prendre le bus sans avoir envie d'hurler après ! " :lol:

Je suis fière de moi oui, et je sais qu'il faut l'être à son échelle. Mais j'en ai ras le bol de me sentir rabaissée par des personne qui devraient m'aider à me sentir bien.

Quand j'y repense, cet ami n'a fait que parler de lui de tout le diner. Dans quelle circonstance lui expliquer mon autisme dans ce cas ? Ou simplement mes difficultés ?

J'en ai marre d'être la béni oui oui qui écoute les autres se faire mousser. Ok c'est cool, mais quand est ce qu'on s'intéresse à moi dans tout ça ?

Marre de ce faire semblant :crazy:
J'ai du mal a mettre des mots sur mon ressenti en te lisant Auberose,mais je comprends très bien ce que tu veut dire :bravo:

Moi aussi j'aime pas la positivité toxique et les discours qui vont avec,

Quelle importance de lui confier tes victoires,le principal c'est que toi tu en sois fière,

Il y a des personnes tellement imbues d'elles même (pas forcément antipathiques ça dépend de l'intensité,mais oui ça peut être toxique),que de toute façon elles se fichent des réussites des autres,

Tu as raison de ne pas te comparer,ça ne sert a rien de se comparer aux autres,

Je ne sais pas trop quoi te dire car je ne suis vraiment pas douée pour analyser une situation sociale^^mais je compatis :kiss: car ça m'aurait peut être pas agacée mais qu'est ce que je me serais faite chier a un repas comme ça et ça se serait vu de loin je pense :lol: déjà que j'aime pas être en société :mrgreen:
Diagnostic avril 2023: TSA sans déficience intellectuelle, suspicion de TDA, troubles anxio-dépressif de type épuisement.

« Le parfum est un
poème qui se respire »
Auteur inconnu

Avatar du membre
Auberose
Régulier
Messages : 35
Enregistré le : mardi 18 février 2020 à 11:06

Re: humeur du jour/du moment.

#924 Message par Auberose » samedi 9 décembre 2023 à 12:13

Ahah ! Merci beaucoup Ostara, ton message me fait du bien :kiss:

Je pense que je dois prendre plus de distance avec ce que les autres pensent de moi. Tu as raison, le plus important est d'être fier de ses victoires ! :)

Quoi de prévu aujourd'hui les gens du forum ? Samedi détente ? 8) yen a qui bossent peut-être...
Image

Diagnostiquée TSA en décembre 2022

Avatar du membre
Liladrielle
Passionné
Messages : 320
Enregistré le : samedi 18 décembre 2021 à 12:29

Re: humeur du jour/du moment.

#925 Message par Liladrielle » samedi 9 décembre 2023 à 12:18

Auberose a écrit : samedi 9 décembre 2023 à 2:53 Je te rejoins dans cette dualité prendre soin de soi prendre sur soi / VS s'obliger à faire les choses car il faut bien s'adapter.
➕1. Je te rejoins à 100 % là dessus. Elle est où cette fameuse limite où on arrive à suffisamment faire pour s'adapter, mais sans trop en faire pour ne pas craquer ?
Perso, je dirais que ça dépend des situations, d'un ensemble de facteurs concomitants, qui va faire que dans certaines, j'y arrive, et dans d'autres, je n'arrive pas à trouver ce bon équilibre.
Le pire étant certes le cercle de dégringolade qui se met en place après le moment où on n'y arrive pas. La barrière est si fragile Que quand elle se casse on dévale la pente en effet boule de neige jusqu'en bas. Jusqu'à ce que quelque chose nous arrête et là on s'explose contre le mur de la réalité.
Sauf que pour commencer à réopérer normalement il remonter toute la colline. Car malheureusement pour réussir à avancer sur nos sujets il faut prendre de la hauteur. Sauf qu'on est fatigué épuisé et qu'on préfère rester dans le creux de la vague quitte à se noyer.

Dur dur tout ça.
Auberose a écrit : samedi 9 décembre 2023 à 2:53 J'en ai marre d'être la béni oui oui qui écoute les autres se faire mousser. Ok c'est cool, mais quand est ce qu'on s'intéresse à moi dans tout ça ?
Il y a un type de personnalité, de personnes, qui sont persuadés que de montrer l'exemple positif, en parlant d'eux mêmes, permet aux autres de se dire que c'est possible pour eux aussi. En toute honnêteté pendant des années, je fonctionnais comme ça aussi. Comme mon exemple était celui que je maîtrisais le mieux, je m'en servais pour essayer d'illustrer la réussite afin de montrer à la personne d'en face que c'était possible si moi-même j'y arrivais.
Jusqu'au jour où je me suis confrontée à la même chose mais dans le sens inverse. Mes propres limites insurmontables, face à la réussite de l'autre qui semblait une évidence.

Comme moi même j'avais été comme ça je ne pouvais pas juste rejeter en bloc ce comportement. J'ai donc cherché à le comprendre.

Résultat des courses, je me suis dit qu'en réalité tout partait de l'intention, et que malheureusement l'intention on ne pouvait pas la deviner, et que donc il fallait la demander.

Le plus souvent la réponse à c'était « bah pour te remonter le moral ». Et là je répondais simplement, je te remercie pour ton intention mais malheureusement ça a l'effet inverse pour telle, et telle, et telle raison. Je peux te dire ça a fait le tri dans mes relations...

Et si l'intention n'était pas de me remonter le moral, alors je me dissociait complètement de moi pour tout simplement être réceptive à l'écoute du besoin de la personne d'en face son besoin de me partager sa joie, son alan, sa réussite, parce qu'il accordait du crédit et de la valeur à mon écoute.

En conclusion, je pense qu'il faut bien faire la distinction entre ses propres besoins, et les besoins de l'autre. Et que quand les 2 sont en demande, il est important de le signifier pour que chacun prenne le temps d'être dans une posture complémentaire au bon moment. Mais que ça ne marche que avec des gens sincères et bien intentionnés. D'où le fait qu à la fin on se retrouve qu'avec une poignée de gens en qui on peut avoir confiance...
TSA - THPI (diag 2022 / 1998) 🦋
| Syndrôme Dys-exécutif | Dyslexie - Dysgraphie - Dysorthographie - Dyspraxie.
| Bilan NeuroPsy - CogCharonne
| Comorbidités : SED, TAG, Dépression, Burnout, PTSD
| RQTH - MDPH 50-70% - sans compensation

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7430
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: humeur du jour/du moment.

#926 Message par Fluxus » jeudi 14 décembre 2023 à 1:32

Je cogite beaucoup ce soir...

J'ai lancé des dés et joué un peu en solo, assise à mon bureau.

Je me repasse plusieurs moments de ma vie en tête et je cherche encore à y réfléchir sous l'angle de mon diagnostic.

Récemment, j'étais en train de me demander si je devais considérer le diagnostic comme quelque chose "d'acquis". Genre quand on se dit tous "Est-ce que y aura un jour où on va se réveiller et zapper qu'on est TSA, comme si on l'avait toujours su, comme si y avait pas eu le passage diagnostic"...

Et en fait, j'ai l'impression d'arriver peu à peu vers cet état là où j'intériorise et j'accepte complètement le diag comme si j'en avais toujours eu conscience (alors qu'en réalité, je n'avais pas conscience d'être différente -de manière visible- des "neurotypiques" jusqu'à assez tard)...

Et en même temps, y a des périodes où je me rends compte qu'il faut toujours masquer un peu. Quand même un peu s'adapter en société, devoir supporter certaines choses... Mais je me dis aussi que c'est la vie.


Bref, je parle un peu pour rien dire parce que j'avais pas grand chose à dire mais ce soir j'ai réfléchi beaucoup, notamment sur d'anciennes remarques désagréables sur ma personne auxquelles j'ai pu avoir droit par le passé de la part de personnes qui ne me connaissaient vraiment pas... Je me remets beaucoup en question en ce moment sur certains trucs, comme le fait que j'ai du mal à faire confiance à beaucoup de gens... Je me dis, après tout, on s'est tellement foutu de moi que je trouve ça compréhensible++ que je me méfie, que je sois constamment en train de douter, que je me demande h24 si on me dit la vérité, si on me ment ou si c'est une blague...

Bref, bref, voilà... J'ai besoin de dormir.

Je réfléchis trop. Et trop loin.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7430
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: humeur du jour/du moment.

#927 Message par Fluxus » jeudi 14 décembre 2023 à 23:51

Me sens pas bien ce soir... Toujours aussi agitée... Ça part dans tous les sens.

J'ai fait plusieurs fois le tour de mon logement en tournant en rond pour essayer de me calmer un petit peu mais c'est pas super super efficace non plus... Pourtant, j'ai qu'une seule envie, c'est de dormir et me reposer... Ne plus penser à rien pendant quelques heures. État de détente totale.

J'arrête pas de subir des mini coups de stress de tous les côtés en ce moment... Alors certes, c'est pas grand chose mais sur long terme, ça s'accumule...

Et j'aimerais bien éviter que ça pète.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7430
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: humeur du jour/du moment.

#928 Message par Fluxus » mercredi 20 décembre 2023 à 21:14

Très bougon ce soir...

Fatiguée. Je pense que c'est le fait de relâcher un peu la pression avec les vacances qui arrivent.

J'ai fait plusieurs "gaffes" sociales aujourd'hui. En fait, ce sont pas vraiment des gaffes mais plutôt des choses que je fais par habitude sans que ça ne dérange jamais personne (enfin ça dépend si les gens tolèrent ou non) ou juste le fait que j'ai été trop fatiguée pour réagir à temps à une situation particulière ou juste trop occupée à faire autre chose.

Je suis un peu saoulée aussi parce que j'en ai marre que quand j'explique quelque chose à mes proches, ils ne me croient jamais... Où serait l'intérêt de mentir ? :innocent:

Y a eu plusieurs moments récemment aussi où j'ai retenu mes larmes... Mais ça c'est encore autre chose.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7430
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: humeur du jour/du moment.

#929 Message par Fluxus » mercredi 20 décembre 2023 à 21:55

Et tous ces gens qui passent leur temps à cracher sur les notions actuelles quand on parle de bienveillance ou de choses inclusives...

C'est pas parce que y a des gens dans le monde qui ont réussi à être suffisamment forts pendant une période pour passer au-dessus des difficultés sans aides, que c'est le cas de tout le monde en fait.

Et encore, quand c'est temporaire, ça vaut quoi à côté de quelqu'un qui va devoir subir toute sa vie des remarques, des critiques à cause du handicap ?

Est-ce que c'est ma faute ? Est-ce que j'avais juste qu'à pas être sensible émotionnellement ? Est-ce que j'avais juste qu'à pas être handicapée ?

Je me sens dégoûtée par les gens en fait.



Sans aucune intention de me victimiser ou de victimiser qui que ce soit, pardon mais à un moment faut arrêter d'en foutre plein la gueule aux gens qui sont en galère en les forçant à faire tout comme tout le monde. C'est de la méchanceté gratuite pour moi. De la haine pure et dure.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7430
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: humeur du jour/du moment.

#930 Message par Fluxus » vendredi 5 janvier 2024 à 12:45

Peu de motivation à l'approche de mes 2 semaines de partiels de fin de semestre...

En fait, je retombe dans mes travers... Je sais que j'ai fait le plus dur dans mon cursus pour ce diplôme là, alors du coup, je commence à relâcher alors que c'est pas terminé.

Pourtant, j'avais un challenge que je m'étais fixée, c'était de faire grimper ma moyenne d'un point supplémentaire par rapport à celle de l'année passée.

Parce que l'an dernier, j'ai fait augmenter ma moyenne d'un point de plus que l'année précédente.

C'est un objectif personnel. Mais pourtant, ça ne suscite plus autant de motivation en moi qu'au début de l'année.

Quand je repense à ma dernière session de partiels de l'année dernière, j'avais presque super hâte de passer toutes les épreuves parce que je savais que j'allais gérer. Là, je n'ai plus ce sentiment de maîtrise et plus du tout cette hâte... :innocent:

Comme si mon esprit se forçait à se reposer sur les acquis sans vouloir en faire plus alors que moi, je sais que je peux faire bien plus... Et je trouve ça atroce de se sentir victime de ça, d'y assister et de ne pas avoir de solution pour y remédier. Du coup, je force un peu. Je force pour bosser plus, pour essayer de faire la différence.

Le fait que les candidatures pour les Masters approchent aussi, ça n'aide pas. Parce que je suis encore paumée dans ma poursuite d'études. J'ai plusieurs idées qui sont même très précises. Mais j'en ai plusieurs. Et il faudra faire un choix.

Et au cœur de ce choix, il y a mon autisme : De nouveaux choix de déplacement, privilégier la proximité ou pas, des choix de professionnalisation, privilégier de l'alternance ou pas, des choix de fatigabilité, est-ce que je vais tenir la cadence ou pas... C'est à dire qu'en Master, la charge de travail peut être assez conséquente avec énormément de dossiers à rendre, surtout dans mon domaine...

Bref, je sais plus trop quoi faire... J'essaie de rester focus pour donner mon maximum sur les partiels de ce semestre, je ne veux rien regretter.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Répondre