reconversion professionnelle

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Mizunotama
Assidu
Messages : 262
Enregistré le : mercredi 13 janvier 2021 à 19:37

Re: reconversion professionnelle

#16 Message par Mizunotama » mardi 27 février 2024 à 10:14

lucius a écrit : lundi 26 février 2024 à 20:38
Escherischieuse a écrit : lundi 26 février 2024 à 18:33 en attendant elles sont peut-être parfois + sûrs que celles d'Openclassroom, par exemple, où on est livré à la communauté pas tjrs bienveillante...
Et sinon, si on propose les CRP, ça n'interdit pas d'utiliser son CPF ou de demander de financer le CNAM ou autre.
Et, malheureusement, l'université, malheureusement, ce sont pour ceux qui ont les moyens et/ou jeunes et qui ont été acceptés (ce qui n'a pas forcément avoir avec leurs capacités intellectuelles) et, ce que handicapés ou non handicapés!
Le CNAM je connais bien mais il faut bien anticiper tous les UE car certains sont à distance, en journée ou dans une autre région.

Et Openclassroom, j'ai des connaissances qui ont voulu voir. Ils ont été très très déçus question qualité/prix. Trop cher et pas la qualité des cours qu'ils avaient espéré.

Avant à l'université on pouvait suivre des cours du soir. Mais ils y ont mis fin il y a longtemps. D'autres vont a l'AFPA et au Greta mais c'est la roulette russe. Il.y a des centres à éviter.
Pour l'AFPA, étant passé par un de leurs centres lors de ma reconversion, je peux dire que j'ai eu un imposteur complet pendant le premier mois : la personne ne savait même pas faire un échange de valeurs entre 2 variables, :crazy:
Heureusement, le formateur qui l'a remplacé par la suite était très bon pédagogue, et connaissant l'AFPA, il nous a confirmé que c'était un problème de budget : les salaires proposés à l'AFPA sont beaucoup trop faibles par rapport à ce que propose toutes les boites de formation privées, sans compter tout le coté suivi qu'il faut à priori plus assurer à l'AFPA que dans un organisme privé (qui est là juste pour encaisser l'argent du CPF).

Pourtant, je trouve la formation plus cohérente ne serait-ce qu'en terme de durée (au moins 6 mois-1an) par rapport à ce qui est demandé (surtout que les formations AFPA s'adressent à des personnes qui n'ont presque aucune connaissance du domaine de leur formation), alors que je trouve difficile de croire qu'on devienne programmeur en seulement 1-2 mois de formation, même intensive (et pareil pour beaucoup de domaines)
Diagnostiqué TSA sans déficience intellectuelle le 12/08/2022

Avatar du membre
Escherischieuse
Passionné
Messages : 333
Enregistré le : lundi 19 février 2024 à 18:24
Localisation : Franche-Comté

Re: reconversion professionnelle

#17 Message par Escherischieuse » jeudi 29 février 2024 à 2:04

lucius a écrit : mardi 27 février 2024 à 9:27
Escherischieuse a écrit : mardi 27 février 2024 à 8:19
lucius a écrit : lundi 26 février 2024 à 20:38
Spoiler : 
Spoiler : 

Le CNAM je connais bien mais il faut bien anticiper tous les UE car certains sont à distance, en journée ou dans une autre région.

Et Openclassroom, j'ai des connaissances qui ont voulu voir. Ils ont été très très déçus question qualité/prix. Trop cher et pas la qualité des cours qu'ils avaient espéré.
Avant à l'université on pouvait suivre des cours du soir. Mais ils y ont mis fin il y a longtemps. D'autres vont a l'AFPA et au Greta mais c'est la roulette russe. Il.y a des centres à éviter.
Si tu es suffisamment intelligent ET surtout capable de t'obliger à travailler de façon régulière: les livres... Moi, pour le numérique/informatique, j'en ai trouvé un mais c'est + de 300 pages... Ecrit par des professeurs du CNAM et de l'université. Apparemment à vraiment suivre le programme de l'université... Mais il faut réussir à retenir... et comment savoir ce qui est essentiel quand on y connait rien?
Je suis d'accord mais souvent les livres sont mal expliqués ou rédigés pour un lecteur connaissant le sujet. Beaucoup trop de livres sont plus des précis ou des encyclopédies que des livres de cours. En plus apprendre dans un livre sans mise en pratique sur le terrain ou bien une formation allant à un stage de 3 jours de cours, cela ne vaut rien pour un employeur. On peut étudier 6 mois avec les livres seul mais pour l'employeur cela ne vaut rien.

Être autodidacte et ne pas avoir fait ses preuves, cela ne vaut rien pour un employeur. Ils préféreront embaucher un type qui a fait 3 jours de formation sur une techno qu'un type qui a.appris durant 6 mois chez lui des technologies. Je le vois sans cesse.[/spoiler]
Ben, tu peux aussi faire une demande de stage. Un stage d'immersion peut durer un mois. Tu as aussi je ne sais plus quelle prestation pôle emploi (mais c'est vrai que je ne l'ai jamais vu appliquée celle-là) où pôle emploi finance ton adaptation au poste via une formation pendant x mois où c'est l'entreprise qui peut te former... c'est une autre manière de faire une sorte de stage d'immersion (mais où là, derrière, ils doivent t'embaucher pour une certaine durée) et de prouver que tu fais l'affaire et valider...

Mais c'est vrai que si les livres ne sont pas, là, c'est + problématique.
Tu as vu l'APEC pour en discuter avec eux?
Necker: "névrose d'angoisse + dépression + troubles relationnels cognitifs" Psychiatre 40 ans d'exercice: "hypersensible avec possibilité de TSA" l'ADOS-2, score total de 12 compatible avec 1 Trouble du Spectre de l'Autisme.

lucius
Prolifique
Messages : 2518
Enregistré le : lundi 27 mars 2017 à 17:14

Re: reconversion professionnelle

#18 Message par lucius » jeudi 29 février 2024 à 20:02

La question sur l'APEC me concerne?
Je parle de candidats ou de collègues qui veulent se réorienter dans un savoir-faire, des compétences... mais ils ne sont pas formés.

C'est une mentalité différente des anglais où on peut bosser dans la finance à la City juste avec un bachelor en Histoire.
Ayant une maladie et des soucis en plus, on m'a pré-diagnostiqué Asperger et j'ai eu une confirmation assez incertaine depuis. Résultat, je continue de douter.

Avatar du membre
Mizunotama
Assidu
Messages : 262
Enregistré le : mercredi 13 janvier 2021 à 19:37

Re: reconversion professionnelle

#19 Message par Mizunotama » jeudi 29 février 2024 à 21:17

Escherischieuse a écrit : jeudi 29 février 2024 à 2:04
lucius a écrit : mardi 27 février 2024 à 9:27
Escherischieuse a écrit : mardi 27 février 2024 à 8:19

Si tu es suffisamment intelligent ET surtout capable de t'obliger à travailler de façon régulière: les livres... Moi, pour le numérique/informatique, j'en ai trouvé un mais c'est + de 300 pages... Ecrit par des professeurs du CNAM et de l'université. Apparemment à vraiment suivre le programme de l'université... Mais il faut réussir à retenir... et comment savoir ce qui est essentiel quand on y connait rien?
Je suis d'accord mais souvent les livres sont mal expliqués ou rédigés pour un lecteur connaissant le sujet. Beaucoup trop de livres sont plus des précis ou des encyclopédies que des livres de cours. En plus apprendre dans un livre sans mise en pratique sur le terrain ou bien une formation allant à un stage de 3 jours de cours, cela ne vaut rien pour un employeur. On peut étudier 6 mois avec les livres seul mais pour l'employeur cela ne vaut rien.

Être autodidacte et ne pas avoir fait ses preuves, cela ne vaut rien pour un employeur. Ils préféreront embaucher un type qui a fait 3 jours de formation sur une techno qu'un type qui a.appris durant 6 mois chez lui des technologies. Je le vois sans cesse.[/spoiler]
Ben, tu peux aussi faire une demande de stage. Un stage d'immersion peut durer un mois. Tu as aussi je ne sais plus quelle prestation pôle emploi (mais c'est vrai que je ne l'ai jamais vu appliquée celle-là) où pôle emploi finance ton adaptation au poste via une formation pendant x mois où c'est l'entreprise qui peut te former... c'est une autre manière de faire une sorte de stage d'immersion (mais où là, derrière, ils doivent t'embaucher pour une certaine durée) et de prouver que tu fais l'affaire et valider...

Mais c'est vrai que si les livres ne sont pas, là, c'est + problématique.
Tu as vu l'APEC pour en discuter avec eux?
Je sors d'une immersion, et j'en ai globalement retiré du bon, que ce soit en termes personnels (reprendre une activité après des mois de chômage, ça fait du bien, même si ça peut être crevant), ou techniques (opportunité de découvrir un secteur de l'intérieur). Il faut néanmoins arriver à trouver un organisme/entreprise qui accepte que tu la fasses, et c'est ça le plus compliqué.

Pour les autres prestations Pole Emploi, il y'a la POEI (https://www.francetravail.fr/candidat/e ... lle-a.html) en vue de signer un CDI/CDD de plus de 12 mois.
J'en avais fait une avant de rentrer dans mon ancien emploi, mais je n'avais en pratique pas eu de formation pendant les 3 mois, j'avais directement travaillé "normalement". Après, cela peut être formateur dans un bon cadre/si l'entreprise n'abuse pas du dispositif.

Pour un CDD, il y'a l'AFPR (https://www.francetravail.fr/candidat/e ... ble-a.html).
Pareil que la POEI, mais en plus, l'employeur est rémunéré pendant la formation (d'ailleurs, je comprends pourquoi mon employeur a voulu faire passer une AFPR plutôt qu'une POEI avant l'embauche avant le CDI, alors que ça aurait du être une POEI)


Il y'a aussi la POEC (https://www.francetravail.fr/candidat/e ... lle-1.html).
Cela concerne beaucoup d'offres que je reçois/recevais de la part de Pole Emploi pour suivre des formations avec promesses d'embauche à la clé. Cela peut être bien, mais comme pour toute formation, il faut voir si la durée est cohérente/permet d'apprendre effectivement le domaine dans lequel on est formé (j'ai du mal à croire qu'on devienne un expert en IA en 3-4 mois si l'on n'a pas un minimum de connaissances du domaine d'abord, voire si l'on n'est pas déjà développeur, par exemple).
Modifié en dernier par Mizunotama le vendredi 1 mars 2024 à 17:21, modifié 1 fois.
Diagnostiqué TSA sans déficience intellectuelle le 12/08/2022

squirell
Familier
Messages : 104
Enregistré le : samedi 28 juillet 2018 à 0:48

Re: reconversion professionnelle

#20 Message par squirell » jeudi 29 février 2024 à 21:36

Merci pour vos réponses!
j'avoue que je n'ai pas tout compris, il y a plein de sigles que je ne connais pas, j'ai l'impression qu'ayant toujours travaillé dans le domaine de l'enseignement musical qui est très très spécifique je connais très mal le monde du travail plus globalement. mais je sais que vos réponses sont là et que je peux y revenir pour faire des recherches si besoin
j'avoue que j'hésite beaucoup, il y a toujours des montagnes russes dans mon travail il y a toujours des moments où j'ai envie de changer de métier, le plus souvent lorsqu'il y a eu une émotion forte du à une incompréhension avec un élève ou parent d'élève, alors qu' une fois que j'ai compris je peux modifier des choses et m'adapter pour que ça se passe bien...
la je suis dans une phase un peu plus positive même si ça fluctue, je me dis que mon travail a quand même des avantages que je ne retrouverai pas forcément ailleurs et qu'il faut que j'insiste un peu car j'ai repris la classe l'année dernière et que je pense que plus je connais les élèves depuis longtemps et mieux j'arrive à m'adapter.
et puis ayant eu un diagnostic par une neuropsychologue récemment celle ci m'a conseillé de m'adresser à un psychiatre pour confirmer le diagnostic, j'ai déjà vu une fois ce psychiatre, je le revois la semaine prochaine.
si jamais le diagnostic est confirmé je vais me renseigner car j'ai cru comprendre que dans la fonction publique il était possible d'être titularisé par Rqth sans passer de concours. C'est sans doute un peu plus compliqué que ça mais si c'était possible je me dis que le fait d'être titulaire pourrait être rassurant pour moi, que je vivrais peut être des émotions un peu moins fortes
La dernière fois où j'ai eu envie de changer de métier à la suite d'émotions négatives très fortes le seul métier où je me projetais un peu était celui de rédactrice web. Mais ça posait le problème de se vendre, d'avoir un esprit de synthèse que je n'ai pas, et j'imagine que c'est beaucoup moins sécurisant qu'un emploi dans la fonction publique même en temps que contractuelle. Et j'ai l'impression qu'il est de plus en plus difficile de se lancer, notamment sur les plateformes qui auraient pu me permettre de tester mes capacités au début. Et j'avoue aussi que travailler uniquement de chez moi me fait un peu peur, car même si j'ai besoin de solitude, n'ayant aucune vie sociale en dehors de mon travail si je travaille toute seule j'aurais peur que cette solitude soit excessive et que je me referme complètement sur moi même
Pré diagnostic TSA - février 2024 - réalisé par un binôme de neuropsychologues
Confirmé par un psychiatre en mars 2024

lucius
Prolifique
Messages : 2518
Enregistré le : lundi 27 mars 2017 à 17:14

Re: reconversion professionnelle

#21 Message par lucius » jeudi 29 février 2024 à 22:27

Tenter la titularisation après un contrat est loin d'être aussi facile. Beaucoup ont tenté cela sans réussir. Mais je parle de personne que je connais qui ont un handicap physique ou invalidant. Il faut en général passer le concours. J'avais voulu voir à quoi cela correspondait pour moi par rapport à mon métier. C'était illisible et cela n'avait aucun sens comme concours par rapport à mon métier.
Ayant une maladie et des soucis en plus, on m'a pré-diagnostiqué Asperger et j'ai eu une confirmation assez incertaine depuis. Résultat, je continue de douter.

Avatar du membre
Mizunotama
Assidu
Messages : 262
Enregistré le : mercredi 13 janvier 2021 à 19:37

Re: reconversion professionnelle

#22 Message par Mizunotama » vendredi 1 mars 2024 à 0:19

Pour le recrutement de personnes handicapées dans la fonction publique : https://www.education.gouv.fr/recruteme ... cap-325667

Dans ton cas, cela rentrerait dans le cadre du recrutement par la voie contractuelle au titre du handicap. Je crois me souvenir qu'il y'a des listes avec les postes ouverts pour ce type de recrutement, mais pour avoir regarder, je n'ai jamais trouvé des postes demandant un niveau d'études avancé.
lucius a écrit : jeudi 29 février 2024 à 22:27 Tenter la titularisation après un contrat est loin d'être aussi facile. Beaucoup ont tenté cela sans réussir. Mais je parle de personne que je connais qui ont un handicap physique ou invalidant. Il faut en général passer le concours. J'avais voulu voir à quoi cela correspondait pour moi par rapport à mon métier. C'était illisible et cela n'avait aucun sens comme concours par rapport à mon métier.
Pour les concours de la fonction publique, j'en avais passé alors que j'avais mon pré-diagnostique et commencé les démarches auprès de la MDPH pour obtenir la RQTH, les examinateurs/surveillants avaient été à l'écoute de ma demande, mais ils m'avaient dit qu'ils ne voyaient pas ce qu'ils pouvait faire comme aménagement pour une personne avec un trouble neurologique (en l'occurence, TSA) à part donner le tiers-temps. Et même moi, je ne vois pas ce que j'aurais pu demander comme aménagements pratiques, déjà pour les écrits (pour les personnes hypersensibles à la lumière/sons, j'imagine que certains aménagements auraient pu être faits), mais pour les oraux, la seule idée qui me viennent en tête aurait été de dire qu'il ne fallait pas du tout faire d'oral (ou seulement sur des questions techniques)
Modifié en dernier par Mizunotama le vendredi 1 mars 2024 à 14:16, modifié 1 fois.
Diagnostiqué TSA sans déficience intellectuelle le 12/08/2022

lucius
Prolifique
Messages : 2518
Enregistré le : lundi 27 mars 2017 à 17:14

Re: reconversion professionnelle

#23 Message par lucius » vendredi 1 mars 2024 à 0:25

J'avais regardé les annales des précédents concours par rapport à mon métier. Je l'avais montré à des collègues très pointus de l'époque. Ils étaient incapables de comprendre les énoncés et les attendus.
Ayant une maladie et des soucis en plus, on m'a pré-diagnostiqué Asperger et j'ai eu une confirmation assez incertaine depuis. Résultat, je continue de douter.

squirell
Familier
Messages : 104
Enregistré le : samedi 28 juillet 2018 à 0:48

Re: reconversion professionnelle

#24 Message par squirell » vendredi 1 mars 2024 à 1:58

https://www.cdg44.fr/je-gere-les-ressou ... 8xbCTKmKQ0
En ce qui me concerne ça serait dans le cadre décrit dans le lien ci dessus
J' ai déjà mon poste à temps plein en tant que contractuelle et suis compétente pour celui ci. L idée serait qu a la fin de mon CDD au lieu de me faire un nouveau CDD la collectivité qui m emploie me nomme stagiaire sur le poste que j occupe déjà
Pré diagnostic TSA - février 2024 - réalisé par un binôme de neuropsychologues
Confirmé par un psychiatre en mars 2024

Avatar du membre
Flower
Intarissable
Messages : 5602
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: reconversion professionnelle

#25 Message par Flower » vendredi 1 mars 2024 à 10:47

@squirrell, déjà au bout de 6 ans ils sont obligés de te prendre en CDI dans la fonction publique. Je ne sais pas combien de temps tu y es mais c'est peut-être aussi une perspective...
Sinon le recrutement spécifique des personnes handicapées permet en effet de ne pas passer le concours "normal". En revanche il y a quand même l'année de stage à faire avant d'être titularisé. J'avais une collègue à Paris (non-voyante) qui était rentrée comme ça dans la fonction publique d'Etat.
Éventuellement il y a aussi d'autres possibilités d'être titularisés pour les contractuels dans la fonction publique territoriale. Je me souviens de quelque chose pour les catégories C, mais je ne sais pas s'il y a d'autres voies. Je peux éventuellement me renseigner, mais il me faudrait plus d'infos sur ton poste (la collectivité qui t'emploie, l'équivalent de catégorie, ancienneté...). Tu peux me faire un mp si tu veux.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

squirell
Familier
Messages : 104
Enregistré le : samedi 28 juillet 2018 à 0:48

Re: reconversion professionnelle

#26 Message par squirell » vendredi 1 mars 2024 à 18:41

@Flower merci beaucoup pour ta réponse. oui je connais cette règle des 6 ans mais malheureusement dans la plupart des conservatoires en France elle n'est pas du tout appliquée, les profs contractuels qui enchainent les cdd (parfois pendant 10 ans voir bien plus) composent au moins la moitié des effectifs je pense (et encore dans ma collectivité j'ai de la chance les contrats sont sur 12 mois, j'ai connu des contrats sur 10 mois voir des contrats de petites vacances à petites vacances). Dans ma collectivité actuelle j'y suis seulement depuis 1 an et demi mais d'après mes collègues ceux qui ont été titularisés ont plutôt passé le concours.
c'est très gentil d'avoir proposé de te renseigner mais je ne suis pas sûre qu'il y ait d'autres possibilités d'être titularisée pour moi. Mon poste est en catégorie B, fonction publique territoriale
oui je n'ai pas détaillé mais j'avais bien compris qu'il y avait d'abord une période de stage d'un an avant d'être titularisé, mais c'est également le cas pour les lauréats du concours, en tout cas dans mon secteur. j'avais passé une fois ce concours que je n'ai pas eu et que je voudrais à tout prix éviter de repasser (uniquement un entretien de 30 mn devant 3 personnes, avec envoi préalable d'un gros dossier qu'ils n'avaient visiblement pas lu, il fallait se présenter brièvement puis répondre à leurs questions, dans mon cas au moins une vingtaine de questions)
je ne sais pas du tout si c'est quelque chose de courant cette possibilité de titularisation par Rqth ou si c'est comme la loi du cdi au bout de 6 ans qui en fait n'est pas du tout appliquée dans la réalité. mais j'ai pu lire sur des forums de profs que ça existe, car certains l'ont obtenu et ton témoignage concernant ta collègue me conforte par rapport à ça. je vais déjà voir si cette option est envisageable (sans me faire d'illusions non plus) je vois le psychiatre mardi, déjà il faut voir si il confirme le diagnostic ou non et si il a besoin de me revoir encore une fois pour le faire . si c'est confirmé j'essaierai d'entreprendre les démarches par rapport à ça
Pré diagnostic TSA - février 2024 - réalisé par un binôme de neuropsychologues
Confirmé par un psychiatre en mars 2024

Avatar du membre
Escherischieuse
Passionné
Messages : 333
Enregistré le : lundi 19 février 2024 à 18:24
Localisation : Franche-Comté

Re: reconversion professionnelle

#27 Message par Escherischieuse » vendredi 1 mars 2024 à 23:41

squirell a écrit : vendredi 1 mars 2024 à 18:41
Moi, ce que j'ai entendu dire, c'est que, si tu as une RQTH, il faut essayer de te faire embaucher en CDD pendant un an. Au bout des 1 ans, SI ils sont satisfaits de toi, que tu es OK dans le poste, tu passes automatiquement titularisée. Alors que les autres sont obligés de passer le concours pour ensuite faire leur un an pour ensuite espérer être titularisés: en fait, ça te fait juste ôter le concours. Tu n'as plus que l'année de.

Et ce n'est pas obligé d'attendre les concours spécifiques RQTH. Il suffit qu'ils proposent des CDD ou CDI. Tu peux aussi faire une candidature spontanée en montrant ce que tu leur apporterais, essayer de voir ce qu'il leur manque et que toi tu pourrais leur apporter.
Necker: "névrose d'angoisse + dépression + troubles relationnels cognitifs" Psychiatre 40 ans d'exercice: "hypersensible avec possibilité de TSA" l'ADOS-2, score total de 12 compatible avec 1 Trouble du Spectre de l'Autisme.

Répondre