Nos traits au hasard des médias.

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 2282
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: Nos traits au hasard des médias.

#61 Message par ikh » mardi 27 février 2024 à 11:45

Spoiler : De l'interprétation au premier degré : 

Suite à surmenage, on m'a conseillé au cabinet médical de lever le pied. Ça fait deux jours que j'imite les flamants roses et franchement, je ne constate aucune amélioration ...
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 2282
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: Nos traits au hasard des médias.

#62 Message par ikh » mercredi 28 février 2024 à 11:17

Spoiler : The sundays, Here's where the story ends, 1990 : 

People I know, places I go / make me feel tongue-tied.
(Les gens que je connais, les endroits où je vais, m'incitent à tenir ma langue.)
En anglais, tongue-tied est un autre nom pour l'ankyloglossie. J'ai choisi une traduction plus mot-à-mot, moins médicale et finalement décevante.

Ça m'évoque une séance de parole de groupe à laquelle j'avais participé en CRA. Le praticien organisateur était certainement compétent, mais l'animation d'un atelier TSA par un extraverti niveau Patrick Sébastien en soirée n'a guère participé de la libération des langues.

People I see, weary of me / showing my good side.
(Les gens que je vois, lassées de moi, en montrant mon bon côté.)

On fait ce qu'on peut pour se faire accepter, quitte à se restreindre; pour autant, on a tout de même l'impression de fatiguer l'interlocutorat. Ne plus jamais me laisser embarquer à jacasser sur un de mes IR face au vulgum pecus. Quand Paul Michael parle, David saoule.

Crazy, I know, places I go / make me feel so tired.
(Dingue je sais, les endroits où je vais, me font sentir si fatigué.)

De la difficulté de faire entendre aux autres qu'on préfère rester tranquille chez soi au lieu de sortir / voyager. Non, on se sent pas mieux après, on se sent crevé. Ben oui, c'est pas monté pareil chez wam.
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 2282
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: Nos traits au hasard des médias.

#63 Message par ikh » mercredi 28 février 2024 à 21:40

Image

Image

Image
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Avatar du membre
Escherischieuse
Passionné
Messages : 333
Enregistré le : lundi 19 février 2024 à 18:24
Localisation : Franche-Comté

Re: Nos traits au hasard des médias.

#64 Message par Escherischieuse » jeudi 29 février 2024 à 2:22

ikh a écrit : mardi 27 février 2024 à 11:28
Spoiler : 
Escherischieuse a écrit : mardi 27 février 2024 à 8:31 Déjà, c'est comprendre pourquoi il est en colère ou triste ou... si notre faute ou pas...
C'est tout à fait ça. Le comprendre avant le ressentir. L'analyse avant la perception. Et par « avant », on pourrait entendre « pour ».  Sauf que pas possible sans contexte.
Également le réflexe de « qu'est-ce que j'ai encore fait comme erreur ? ». Parce que même en (sur)analysant, on n'est jamais à l'abri d'un vautrage, alors qu'on est très souvent dans le désir de bien faire (et de passer sous les radars). Dans ce genre de situation: Gourage ? Fuyons !
Escherischieuse a écrit : mardi 27 février 2024 à 8:37 parce qu'au fond, les deux yeux ne sont pas d'accord entre eux! celui de droite il a l'air triste, alors que l'autre c'est ou de la surprise ou de la frayeur... Donc c'est un piège!
Image

Oui, l'asymétrie des paupières est excessivement perturbante pour l'analyse.
Un autre acteur est capable de faire ça; en y ajoutant les commissures des lèvres.

Image
Ca me rappelle la série "Monk" (que j'aime bien) et pour un psy où il dit que ça ne va pas pouvoir se faire du fait de son problème de symétrie et que ça l'empêche de se concentrer.
Harrison Ford: il a eu un AIT?🤔 (en fait, en regardant l'image, je n'ai pas le réflexe de me demander son humeur mais s'il n'aurait pas eu un AVC ou un AIT qui aurait laissé des traces...)
Necker: "névrose d'angoisse + dépression + troubles relationnels cognitifs" Psychiatre 40 ans d'exercice: "hypersensible avec possibilité de TSA" l'ADOS-2, score total de 12 compatible avec 1 Trouble du Spectre de l'Autisme.

Avatar du membre
Escherischieuse
Passionné
Messages : 333
Enregistré le : lundi 19 février 2024 à 18:24
Localisation : Franche-Comté

Re: Nos traits au hasard des médias.

#65 Message par Escherischieuse » jeudi 29 février 2024 à 2:40

ikh a écrit : mercredi 28 février 2024 à 11:17
Spoiler : 
Spoiler : The sundays, Here's where the story ends, 1990 : 

People I know, places I go / make me feel tongue-tied.
(Les gens que je connais, les endroits où je vais, m'incitent à tenir ma langue.)
En anglais, tongue-tied est un autre nom pour l'ankyloglossie. J'ai choisi une traduction plus mot-à-mot, moins médicale et finalement décevante.

Ça m'évoque une séance de parole de groupe à laquelle j'avais participé en CRA. Le praticien organisateur était certainement compétent, mais l'animation d'un atelier TSA par un extraverti niveau Patrick Sébastien en soirée n'a guère participé de la libération des langues.

People I see, weary of me / showing my good side.
(Les gens que je vois, lassées de moi, en montrant mon bon côté.)

On fait ce qu'on peut pour se faire accepter, quitte à se restreindre; pour autant, on a tout de même l'impression de fatiguer l'interlocutorat. Ne plus jamais me laisser embarquer à jacasser sur un de mes IR face au vulgum pecus. Quand Paul Michael parle, David saoule.

Crazy, I know, places I go / make me feel so tired.
(Dingue je sais, les endroits où je vais, me font sentir si fatigué.)

De la difficulté de faire entendre aux autres qu'on préfère rester tranquille chez soi au lieu de sortir / voyager. Non, on se sent pas mieux après, on se sent crevé. Ben oui, c'est pas monté pareil chez wam.
Moi je n'arrive pas à tenir ma langue... je sais qu'il faudrait... Petite je me taisais bcp... Jusqu'au jour où j'ai fini aux urgences (50 comprimés d'avlocardyl et 60 de la m de parlodel qu'on m'imposait à l'époque et que je ne supportais pas. J'ai survécu (ils me regardaient comme une extraterrestre) et j'ai eu droit à tas d'injections répétées après pendant plusieurs heures, jours, reliée à une machine (mais vu que j'étais restée en vie et malade mais que les heures ne changeaient apparemment rien et qu'on se demandait pourquoi j'étais mal... autant aller mieux...))

Et je suis sortie aussi du déni du viol de ma meilleure amie d'enfance... Et ça... Bon, ça n'a pas aimé (je me suis arrangée pour porter plainte. Il y a eu enquête mais classée sans suite car mon amie d'enfance n'a pas voulu subir le procès, mais il a été reconnu que les faits semblaient vrais...) mais au moins, il a son épée d'Amocles au-dessus de la tête (je n'étais pas sûr, perso, qu'il n'avait pas continué à l'âge adulte avec x, y ou z).

A me rendre compte que le silence (parce qu'il avait essayé avec moi avant et je m'étais tue, et, du coups, il a pu violer ma meilleure amie... et on me l'a fait savoir car il y avait des témoins... qui ont laissé faire!!!) très souvent nuit au Bien.
Et que comme pendant la guerre, si certains ne se sacrifient pas, alors?
Et quel monde pourri pour les + jeunes!
Donc j'ai bcp de mal de ne pas dire. Parce que je sais qu'ils cherchent à ce qui est ne soit pas dit, le + souvent. Et sur tout.
D'ailleurs rien que les contrats de travail... Hein!
Les uns comme les autres cherchent à faire taire. Pourtant, on dit que si on a rien à se reprocher, etc. il faut laisser dire... Alors pourquoi on cherche à censurer, faire taire, plutôt que donner les outils pour vérifier où est la vérité?!

Donc effectivement, si on peut s'isoler, mais s'isoler vraiment... D'ailleurs, ça a tjrs été... On parle bien des ermites... Et Newton, apparemment, il devait être seul sous son arbre?

On montre bien aussi que souvent les groupes font n'importe quoi... suivent... sans réfléchir...
https://www.youtube.com/watch?v=kiklt9OiH-Y

Où il est bien de se détacher... déjà pour ne pas montrer qu'on ne veut pas faire comme eux et qu'on aurait tendance à chercher pourquoi ils s'assoient et se lèvent etc.
Ensuite pour soi-même, ne pas se faire entrainer dans des absurdités...
Necker: "névrose d'angoisse + dépression + troubles relationnels cognitifs" Psychiatre 40 ans d'exercice: "hypersensible avec possibilité de TSA" l'ADOS-2, score total de 12 compatible avec 1 Trouble du Spectre de l'Autisme.

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 2282
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: Nos traits au hasard des médias.

#66 Message par ikh » jeudi 29 février 2024 à 11:55

Escherischieuse a écrit : jeudi 29 février 2024 à 2:22 Harrison Ford: il a eu un AIT?🤔 (en fait, en regardant l'image, je n'ai pas le réflexe de me demander son humeur mais s'il n'aurait pas eu un AVC ou un AIT qui aurait laissé des traces...)
On pourrait le croire effectivement. Après je ne suis que très peu l'actu des célébrités.
Escherischieuse a écrit : jeudi 29 février 2024 à 2:40 (mais vu que j'étais restée en vie et malade mais que les heures ne changeaient apparemment rien et qu'on se demandait pourquoi j'étais mal... autant aller mieux...))
Comme il est plus facile de répondre par réflexe « ça va », plutôt que de s'épancher sur ses problèmes, attendu que la plupart des gens en auront pas grand-chose à chaloir, voire qu'une minorité pourrait se réjouir de nos malheurs.
Escherischieuse a écrit : jeudi 29 février 2024 à 2:40 Et Newton, apparemment, il devait être seul sous son arbre?
https://www.lemonde.fr/sciences/article ... 50684.html
Escherischieuse a écrit : jeudi 29 février 2024 à 2:40 On montre bien aussi que souvent les groupes font n'importe quoi... suivent... sans réfléchir...
Le tout vaut plus que la somme des parties, ça vaut pour l'intelligence comme pour la bêtise.
Escherischieuse a écrit : jeudi 29 février 2024 à 2:40 https://www.youtube.com/watch?v=kiklt9OiH-Y
Des toutous de Pavlov.
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Avatar du membre
Escherischieuse
Passionné
Messages : 333
Enregistré le : lundi 19 février 2024 à 18:24
Localisation : Franche-Comté

Re: Nos traits au hasard des médias.

#67 Message par Escherischieuse » jeudi 29 février 2024 à 13:54

ikh a écrit : jeudi 29 février 2024 à 11:55
Effectivement.
Necker: "névrose d'angoisse + dépression + troubles relationnels cognitifs" Psychiatre 40 ans d'exercice: "hypersensible avec possibilité de TSA" l'ADOS-2, score total de 12 compatible avec 1 Trouble du Spectre de l'Autisme.

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 2282
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: Nos traits au hasard des médias.

#68 Message par ikh » dimanche 3 mars 2024 à 16:33

Bien que les difficultés sociales fassent partie quasi intégrante de la fiche de poste, les neuroatypiques n'en ont pas le monopole. Ça peut être subi, ça peut aussi être choisi (dans une certaine mesure).
J'y lis également franchise au mépris des conventions, hypersensibilité et lucidité (la blague cosmique).
Image

Cacher un cadavre, peut-être pas; mais quelques mois en arrière au boulot, je suis revenu verbalement de manière assez sèche sur un inconnu qui s'était permis de me toucher les épaules alors que je venais de stipuler clairement que je ne souhaitais pas de poignée de main en guise d'entête de protocole de communication inter humain. « Je suis très tactile » a-t-il tenté de justifier; et pourtant je ne suis pas une blonde à forte poitrine. (Sérieux, comment les nanas tankent des abrutis de la sorte ?) J'ai appris quelque temps plus tard que c'était mon nouveau n+2. :–(
Image

À l'autre bout du spectre: les pays nordiques, comme sur Solaria.
Image

Si c'est pour sortir sans croiser personne, la petite ballade en nature, ça me va bien. Si c'est pour faire les courses aux heures de pointes, en devant traverser l'arène urbaine routière imprégnée d'ondes psychiques négatives, ce n'est bien évidemment pas la même limonade.
Image

« Non-verbal », en voila une jolie traduction pour « tongue-tied ».
Image

On peut également être carrément hors délai, et la personne ne répond plus. Comme pour les bras de la Vénus de Milo: le membre demandé n’existe pas.
Image

À mes camarades de TS, que je les connaisse ou non.
Image
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Avatar du membre
Kumi_44
Prolifique
Messages : 1434
Enregistré le : lundi 11 octobre 2021 à 15:41
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Nos traits au hasard des médias.

#69 Message par Kumi_44 » mercredi 6 mars 2024 à 23:27

ikh a écrit : mercredi 28 février 2024 à 11:17
Spoiler : The sundays, Here's where the story ends, 1990 : 

People I know, places I go / make me feel tongue-tied.
(Les gens que je connais, les endroits où je vais, m'incitent à tenir ma langue.)
En anglais, tongue-tied est un autre nom pour l'ankyloglossie. J'ai choisi une traduction plus mot-à-mot, moins médicale et finalement décevante.

Ça m'évoque une séance de parole de groupe à laquelle j'avais participé en CRA. Le praticien organisateur était certainement compétent, mais l'animation d'un atelier TSA par un extraverti niveau Patrick Sébastien en soirée n'a guère participé de la libération des langues.

People I see, weary of me / showing my good side.
(Les gens que je vois, lassées de moi, en montrant mon bon côté.)

On fait ce qu'on peut pour se faire accepter, quitte à se restreindre; pour autant, on a tout de même l'impression de fatiguer l'interlocutorat. Ne plus jamais me laisser embarquer à jacasser sur un de mes IR face au vulgum pecus. Quand Paul Michael parle, David saoule.

Crazy, I know, places I go / make me feel so tired.
(Dingue je sais, les endroits où je vais, me font sentir si fatigué.)

De la difficulté de faire entendre aux autres qu'on préfère rester tranquille chez soi au lieu de sortir / voyager. Non, on se sent pas mieux après, on se sent crevé. Ben oui, c'est pas monté pareil chez wam.
Cette chanson me parle beaucoup, merci pour le partage ! J'aimerais bien essayer de la chanter, elle m'a l'air "accessible" et j'aime l'écouter.
As tu d'autres chansons qui te parle ? Ça m'intéresserait, je n'ai pas une bonne culture musicale.
Spoiler : 
J'ai comme projet de faire un événement sur le thème du camouflage mais je ne sais pas encore si je le ferai...
Diagnostiquée TSA en octobre 2021 et épileptique depuis l'âge de 16 ans.
Mari diagnostiqué TSA en 2016.

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 2282
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: Nos traits au hasard des médias.

#70 Message par ikh » jeudi 7 mars 2024 à 10:10

Kumi_44 a écrit : mercredi 6 mars 2024 à 23:27 Cette chanson me parle beaucoup, merci pour le partage ! J'aimerais bien essayer de la chanter, elle m'a l'air "accessible" et j'aime l'écouter.
Ravi d'avoir pu tomber juste.
Ça m'arrive de chanter également (on m'a même dit que j'étais « étonnement dans le ton » sur du Kyo). Une activité apaisante pour moi, par le travail sur la respiration et les vibrations dans le buffet.
Kumi_44 a écrit : mercredi 6 mars 2024 à 23:27 As tu d'autres chansons qui te parle ? Ça m'intéresserait, je n'ai pas une bonne culture musicale.
Plein d'autres chansons me parlent. J'ai un fichier avec 873 entrées actuellement. Je poste sur ce fil celles qui me semblent évoquer traits TSA et comorbidités. Pour les autres, on a un fil de musique actif et riche de diversitudes:
[Index Humeur] Quelle musique écoutez-vous en ce moment ?.
Spoiler : 
Kumi_44 a écrit : mercredi 6 mars 2024 à 23:27
Spoiler : 
J'ai comme projet de faire un événement sur le thème du camouflage mais je ne sais pas encore si je le ferai...
Si je tombe sur de la matière idoine, je tâcherai de partager.
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 2282
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: Nos traits au hasard des médias.

#71 Message par ikh » samedi 9 mars 2024 à 13:15

L'enfer, c'est les autres.
Pas besoin de TSA pour ça, mais faut reconnaître que ça ne facilite guère.
Quoi que ça me soit arrivé de supporter des gens simplement par faute de les comprendre.

Image

Image

Image

Image

Pensées envahissantes ... et suicidaires.
(Le gribouillis sombre me semble tellement adapté, façons Idées noires de Franquin)

Image
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 2282
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: Nos traits au hasard des médias.

#72 Message par ikh » mercredi 13 mars 2024 à 11:54

Où je découvre que la causette (smalltalk) peut barber les NT ...
Image
Spoiler : Version SD : 

Où je découvre que la causette (smalltalk) peut barber les NT ...
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 2282
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: Nos traits au hasard des médias.

#73 Message par ikh » mercredi 13 mars 2024 à 12:09

« Je n'en souffre pas. Je l'ai, seulement. » (Ça se clique pour voir la vidéo)

Image
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 2282
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: Nos traits au hasard des médias.

#74 Message par ikh » samedi 16 mars 2024 à 0:52

Spoiler : Échappatoire : 

Image

Source: Roxy 38.
Spoiler : Papotage tout à fait normal : 

Image

Source: Roxy 137.
Qui n'est pas sans rappeler le clapet anal des mammouths.
 
Spoiler : Contact visuel : 

Image

Source: Roxy 185.
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Avatar du membre
rekkan
Passionné
Messages : 337
Enregistré le : vendredi 19 août 2022 à 17:36
Localisation : Rouen

Re: Nos traits au hasard des médias.

#75 Message par rekkan » samedi 16 mars 2024 à 20:51

C'est aller un peu vite en besogne et j'avoue être agacé par cette manie de voir des autistes partout.

Non, Elliot Anderson n'est pas autiste : son refus des contacts physiques est expliqué par son anxiété sociale, trouble que je connais bien puisque j'en suis atteint.
Atteint de TAS, TPE, TSA,TAC et de dépression nerveuse.
En attente de diagnostic TDAH et/TPB et de TAG/TP.
THPI potentiel.
Hyperimpulsif.
Hypersensible.

Répondre