Je n'aime pas les gens ??

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
MystAirH
Habitué
Messages : 95
Enregistré le : jeudi 11 août 2022 à 8:52

Re: Je n'aime pas les gens ??

#46 Message par MystAirH » mardi 19 mars 2024 à 12:30

Moi j'ai juste envie de conclure mes réflexions à ce sujet par : que j'aime ou n'aime pas, j'ai besoin !

Comme je l'ai entendu récemment : l'autre fait partie de la solution.

Reste à trouver sa place dans cette solution, toujours le même dilemme.
Né en 1978 | Diagnostiqué TSA [08/2022] | HPI [02/2022] | TDA (sans H) [10/2021]
Reconnaissance invalidité par AI (Suisse) [06/2023] | Sans emploi depuis... longtemps

Avatar du membre
rekkan
Passionné
Messages : 369
Enregistré le : vendredi 19 août 2022 à 17:36
Localisation : Rouen

Re: Je n'aime pas les gens ??

#47 Message par rekkan » mercredi 20 mars 2024 à 15:53

J'ai régulièrement des accès de misanthropie où je trouve la plupart des gens crétins, intolérants et insupportables.
Atteint de TAS, TPE, TSA,TAC et de dépression nerveuse.
En attente de diagnostic TDAH et/TPB et de TAG/TP.
THPI potentiel.
Hyperimpulsif.
Hypersensible.

Avatar du membre
Aspergillus
Familier
Messages : 116
Enregistré le : lundi 29 janvier 2024 à 20:00

Re: Je n'aime pas les gens ??

#48 Message par Aspergillus » mercredi 20 mars 2024 à 19:39

Tu veux dire "de lucidité" :)
Non diagnostiqué.
En questionnement.

lela50
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : mercredi 20 avril 2022 à 20:54
Localisation : st lo

Re: Je n'aime pas les gens ??

#49 Message par lela50 » vendredi 29 mars 2024 à 17:54

J ai la m aime vision des choses que toi et on me dit que je suis une vraie misanthrope... j ai meme relu la piece du theatre du meme nom :) , c est triste mais on a une autre maniere d aimer et les gens pensent que c est du dedain de la pédanterie ou de la nonchallance dans une societe ou l esprit d equipe , la fictive bienveillance entre les collegues, et l entraide sont de pair mais il n en ai rien car tout est illusions . Les neurotypique vivent dans l apparence non dans le naturel
Tsa et trouble de la communication sociale

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 2938
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: Je n'aime pas les gens ??

#50 Message par ikh » mardi 30 avril 2024 à 13:20

rekkan a écrit : mercredi 20 mars 2024 à 15:53 J'ai régulièrement des accès de misanthropie où je trouve la plupart des gens crétins, intolérants et insupportables.
Aspergillus a écrit : mercredi 20 mars 2024 à 19:39 Tu veux dire "de lucidité" :)
Mouarf. C'est le premier truc qui me soit passé par la tête en lisant le message de rekkan.
Ce qui me classerait automagiquement parmi les « intolérants » et pourrait donc laisser accroire que je puisse être « comme les autres ».
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA fin 2019.

Arren
Nouveau
Messages : 7
Enregistré le : samedi 27 avril 2024 à 10:34

Re: Je n'aime pas les gens ??

#51 Message par Arren » mardi 30 avril 2024 à 18:45

Je trouve la plupart des gens bizarres, illogiques, méchants et violents. J'apprécie certaines personnes (très peu car burnout autistique) et je ne peux plus cohabiter avec les autres. Alors en analysant à la manière des non autistes, on peut dire que je suis plus ou moins misanthrope. En appliquant mes filtres, je dirais que je sais me préserver en tenant compte de mes particularités.
Pas simple de vivre avec des codes si différents.
Les jugements sont souvent hâtifs.
Les conséquences peuvent être redoutables.
Courage à vous.
Diagnostique autisme

Pivoine
Régulier
Messages : 46
Enregistré le : mardi 16 janvier 2024 à 9:28

Re: Je n'aime pas les gens ??

#52 Message par Pivoine » mardi 18 juin 2024 à 13:13

ikh a écrit : mardi 30 avril 2024 à 13:20
rekkan a écrit : mercredi 20 mars 2024 à 15:53 J'ai régulièrement des accès de misanthropie où je trouve la plupart des gens crétins, intolérants et insupportables.
Aspergillus a écrit : mercredi 20 mars 2024 à 19:39 Tu veux dire "de lucidité" :)
Mouarf. C'est le premier truc qui me soit passé par la tête en lisant le message de rekkan.
Ce qui me classerait automagiquement parmi les « intolérants » et pourrait donc laisser accroire que je puisse être « comme les autres ».
Bonjour
Absente sur la discussion depuis un certain temps, je reviens 🙂
Et bien je suis très souvent en réflexion sur ce terme " tolérant/intolérant ". Je me décris comme tolérante dans le sens que j'accepte toutes sortes de différences sans jugement (race, particularité physique, sexualité, ...).
Mais par contre, je suis très intolérante envers les intolérants 😳🧐 je ne tolère pas l'injustice, ceux qui font du mal aux enfants, les manipulateurs....
Donc d'une certaine façon, je suis aussi intolérante.... et pourtant, je peux comprendre sans toutefois accepter, que tous ces gens, qui font souffrir, ont souvent souffert eux-mêmes ....
Je ne sais pas trop si j'ai été claire.... 😅

Après avoir lu tous vos commentaires, c'est un sujet très complexe que d'aimer ou pas les gens.... j'en retire comme conclusion :

-on aime différemment.

-on peut apprécier certaines personnes et d'autres pas. Et c'est très bien comme ça.

-la situation ou l'état dans lequel on se trouve peut influencer le fait qu'on arrive ou pas à "aimer" ou plutôt apprécier la présence des gens.

Merci à tous
Diagnostiquée TSA et HPI en octobre 2023
Mariée et maman de 5 enfants

Avatar du membre
Deoxys
Prolifique
Messages : 1908
Enregistré le : jeudi 28 janvier 2021 à 9:06
Localisation : Finistère

Re: Je n'aime pas les gens ??

#53 Message par Deoxys » mardi 18 juin 2024 à 14:30

Pivoine a écrit : mardi 18 juin 2024 à 13:13Donc d'une certaine façon, je suis aussi intolérante.... et pourtant, je peux comprendre sans toutefois accepter, que tous ces gens, qui font souffrir, ont souvent souffert eux-mêmes ....
Je ne sais pas trop si j'ai été claire.... 😅
Oui, tu as été claire. :bravo:

Par le passé je me suis fait plusieurs fois cette réflexion : comme quoi si on ne tolèrait pas certaines idées (elles-même intolérantes), c'était de l'intolérance et ça ne valait pas mieux (un peu comme si "toutes les idées se valaient").

En réalité, non, toutes les idées ne se valent pas, dès lors que certaines sont basées sur des préjugés, une pénalisation de certains groupes (alors que pour d'autres les droits sont acquis sans même que l'on ait à se poser la question), la peur de l'autre. (J'ai déjà entendu que les Xphobies n'étaient "pas de la peur !", mais quand on décortique les discours, il s'en dégagent une inquiétude pour la société, l'éducation des enfants, les valeurs — subjectives —, un sentiment de menace. Même si ça n'est pas QUE cela, c'est bien de la peur. La peur de ce à quoi le monde ressemblerait si celleux que l'on rejette étaient accepté·es par défaut, ordinairement.)

Non seulement "l'intolérance" envers l'intolérance est légitime (la première combat la seconde qui est celle qui constitue l'injustice à la base [et pas toujours de façon réellement malveillante ou extrême]), mais elle est aussi une nécessité, un devoir.
Sinon, on n'aide pas les victimes.

Bien sûr, tout le monde n'a pas à faire dans le militantisme (ça demande beaucoup d'investissement), même s'il est important qu'il y ait des personnes militantes. (D'autant plus qu'il peut être épuisant pour les minorités d'avoir à éduquer elles-mêmes les autres ; c'est important qu'une partie le fasse, mais sinon, tout le monde, dans la vie de tous les jours... il est totalement compréhensible que ce soit trop demander, quand on ne cherche qu'à vivre sa vie comme tout le monde. Les personnes non-concernées ont donc un rôle clé à jouer et je dirais même que c'est avant tout à elles de faire des efforts, puisqu'il n'est pas logique que le plus gros des efforts incombe à celles qui s'en prennent déjà disproportionnellement — et injustement — dans la tronche.)
Par contre, toute personne légalement responsable est actrice des dynamiques qui animent notre monde, et se doit d'agir.
Et l'action peut être tout à fait banale, au quotidien, en faisant preuve de plus de considération dans ses propos par exemple (l'oppression ne se manifeste pas que par des actes violents, la banalisation existe et son côté... ben, banal, peut la rendre très sournoise).

Ou au moins, accepter, même si on ne comprend pas.
J'avais entendu dans une interview concernant les discriminations envers les enfants qui faisaient leur coming out à leurs parents, que l'acceptation venait avant/était prioritaire (et l'amour, quand c'est une personne proche) ; la compréhension vient après.


Mais comme tu le dis, il est important aussi d'essayer de comprendre d'où vient cette intolérance.
Et de la combattre elle, pas des personnes. Ce qui n'empêche nullement de poser des limites et de "mettre la fessée" aux personnes qui ne démontrent pas de volonté d'amélioration. :mrgreen:

Que ce soit pour les dynamiques de discrimination (globales) ou les comportements problématiques (individuels), il y a bien souvent une explication cognitive derrière. Bien que ce soit injuste envers les victimes, cela n'arrive pas par hasard, et tout le monde a une part de responsabilité ainsi qu'un potentiel à impacter négativement le monde.
Tout le monde a des biais à déconstruire. Et si certain·es en ont plus que d'autres, cela ne veut pas dire que tout le monde ne partage pas ce même potentiel commun pour le meilleur et pour le pire.
On peut avoir envie de considérer les actes intolérants comme "monstrueux, inhumains", mais la réalité, c'est qu'ils sont perpétués par une seule et même espèce, dans un seul et même monde où personne de responsable n'est jamais au-dessus de tout cela.

(J'ajouterai en dernier lieu que la frontière "bourreau/victime" est trop simpliste ; effectivement, certaines personnes ayant souffert se retrouvent parfois ensuite à se lâcher sur d'autres personnes ayant pourtant des difficultés similaires, sans solidarité ; mais là aussi il faut faire attention aux préjugés qui peuvent desservir une lutte et brouiller notre perception des discriminations et de leurs origines/causes [exemple : non, si elle peut l'être dans certains cas, l'homophobie n'est pas le fruit d'une homosexualité refoulée, dans sa globalité]).
Diagnostiquée hyperactive (TDAH mixte), autiste et anxieuse

Pivoine
Régulier
Messages : 46
Enregistré le : mardi 16 janvier 2024 à 9:28

Re: Je n'aime pas les gens ??

#54 Message par Pivoine » mardi 18 juin 2024 à 18:16

Deoxys a écrit : mardi 18 juin 2024 à 14:30

Par le passé je me suis fait plusieurs fois cette réflexion : comme quoi si on ne tolèrait pas certaines idées (elles-même intolérantes), c'était de l'intolérance et ça ne valait pas mieux (un peu comme si "toutes les idées se valaient").
Merci pour toute ton analyse par rapport à l'intolérance 😉 ça m'enlève un poids.

Je suis d'accord avec le fait que c'est trop facile de mettre dans des cases Bourreau/victime/sauveur... en fait dans notre vie, en fonction des situations et des gens, on pourra se retrouver dans chaque cas.

L'important, c'est d'essayer de trouver un équilibre et ne pas rester dans ce triangle. Pas facile.... 😅
J'ai été victime plusieurs années, mais je comprends maintenant que mon comportement n'était pas adéquat pour éviter d'y rester ... puis un jour, j'ai ouvert les yeux et j'ai agi pour me sortir de là...

Le comportement humain est tellement complexe... chacun a ses "blessures" .... qu'on arrive à guérir ou pas.
Ma plus jeune fille me demande souvent pour le moment " c'est grave ça ? " ... et je lui réponds continuellement : "Dans la vie absolument rien n'est grave tant que tu ne te fais pas de mal à toi même, ni aux autres". Et s'il arrive qu'on fasse du mal, voulu ou pas, il est déjà bien de l'admettre et puis de s'excuser si besoin. Il n'y a que de cette façon là que l'on peut évoluer et avancer. Voilà c'est mon opinion 😄
Diagnostiquée TSA et HPI en octobre 2023
Mariée et maman de 5 enfants

Avatar du membre
Deoxys
Prolifique
Messages : 1908
Enregistré le : jeudi 28 janvier 2021 à 9:06
Localisation : Finistère

Re: Je n'aime pas les gens ??

#55 Message par Deoxys » mercredi 19 juin 2024 à 11:09

Cool que ça t'aide, moi pendant une période j'ai eu du mal avec ça. Et d'ailleurs, j'ai déjà vu des personnes qui décrédibilisaient un combat juste, en disant que ça revenait à faire ce qu'on dénonçait (faire preuve d'intolérance envers des personnes qui ne pensent/font pas comme nous... sauf que ce que ces personnes pensent/font est injuste, à la base).
J'ai pu appliquer cela pour moi-même, avant, avec une estime de moi moins bonne à l'époque venant renforcer cette idée.

Si une injustice n'est pas combattue, elle ne se résoudra pas toute seule. Donc, à un moment ou un autre, faut bien que ça pique, que ça remue, que ça dérange... C'est logique en fait.

Pivoine a écrit : mardi 18 juin 2024 à 18:16Ma plus jeune fille me demande souvent pour le moment " c'est grave ça ? " ... et je lui réponds continuellement : "Dans la vie absolument rien n'est grave tant que tu ne te fais pas de mal à toi même, ni aux autres". Et s'il arrive qu'on fasse du mal, voulu ou pas, il est déjà bien de l'admettre et puis de s'excuser si besoin. Il n'y a que de  cette façon là que l'on peut évoluer et avancer.  Voilà c'est mon opinion 😄
Je pense que tu as raison.

Reconnaître ses torts, c'est très sain et c'est ce qui fait avancer le groupe.
Mais ça peut aussi être très difficile. C'est bien plus simple de faire selon ce qui nous arrange.

C'est un des éléments qui rend la reconnaissance de certaines injustices compliquée — ainsi que l'action pour lutter contre.
Parce que reconnaître (pour les phénomènes d'oppression larges) qu'il existe des privilèges blanc, hétéro, cis, masculin, humain (par rapport aux animaux [spécisme et carnisme]), et j'en passe, cela implique la responsabilité des personnes.
Donc celles-ci peuvent le vivre comme si elles étaient cataloguées comme méchantes. Comme si on voulait attenter à leur liberté (et dans un sens, c'est vrai que leur liberté est "menacée", puisque toutes ces luttes visent à rééquilibrer les dynamiques entre les groupes, donc il y a effectivement des comportements à abandonner ; mais c'est pour la bonne cause, du coup).

À plus petite échelle, dans les rapports interpersonnels, c'est pareil, la remise en question n'est pas toujours simple... C'est humain (rester dans ses schémas est plus simple que d'en sortir, de les mettre à jour).

Et tout le monde n'a pas la chance de ta fille, de pouvoir intégrer que rien n'est grave du moment qu'on ne fait pas de mal aux autres ou à soi-même...
Beaucoup de gens vont malheureusement intégrer que "c'est grave" de ne pas correspondre à une norme, alors que ça ne fait de mal à personne ; ou pire, que certaines choses bénignes, voire bénéfiques (luttes pour des causes justes), font en fait du mal aux autres ou à elles-même (avec de la manipulation comme le gaslighting par exemple ; c'est particulièrement vicieux parce qu'une différence peut causer une véritable souffrance, mais pas à cause de cette différence : à cause de ce que nous renvoie le monde sur cette différence).


En tout cas je plussoie : le comportement humain est complexe. Et destructeur. Et l'inverse, aussi, si bien manié.
Fascinant.
Diagnostiquée hyperactive (TDAH mixte), autiste et anxieuse

Hydrean
Familier
Messages : 185
Enregistré le : jeudi 15 février 2024 à 15:42

Re: Je n'aime pas les gens ??

#56 Message par Hydrean » mercredi 19 juin 2024 à 14:26

https://fr.wikipedia.org/wiki/Justice_sociale

Ce que prône les intolérants de l'intolérance.
TSA confirmé le 01/05/24.

Pivoine
Régulier
Messages : 46
Enregistré le : mardi 16 janvier 2024 à 9:28

Re: Je n'aime pas les gens ??

#57 Message par Pivoine » mercredi 19 juin 2024 à 21:08

Hydrean a écrit : mercredi 19 juin 2024 à 14:26 https://fr.wikipedia.org/wiki/Justice_sociale

Ce que prône les intolérants de l'intolérance.
Merci pour ce lien
Bonne soirée 🙂
Diagnostiquée TSA et HPI en octobre 2023
Mariée et maman de 5 enfants

Avatar du membre
Auberose
Régulier
Messages : 38
Enregistré le : mardi 18 février 2020 à 11:06

Re: Je n'aime pas les gens ??

#58 Message par Auberose » samedi 22 juin 2024 à 18:35

Olala, super intéressant ce topic, merci beaucoup !

Pour ma part, j'aime les gens. Mais j'aime leur présence à petite dose. Ce que j'adore chez une personne (ce qui fait d'elle un être unique, son individualité et le fait qu'elle est différente de moi que ce soit en tant que neurotypique ou pas) peut me fasciner uniquement si je vois la personne de temps en temps ou très peu dans la journée (en tous cas, c'est comme ça que je vois les choses).

Je trouve souvent les gens énigmatiques, très difficiles à déchiffrer (surtout les hommes) et parfois désespérément prévisibles. Je ne déteste pas les gens mais je déteste que leur comportement ne corresponde pas à l'image que je me suis faite d'eux. S'ils me déçoivent, je peux me mettre à les haïr. Un peu comme si ils passaient de "personnages de premier plan du film" à "simples figurants" sans en avoir informé le scénariste (moi, en l'occurrence).

Je pense que le contraste entre ce que l'on imagine.perçoit à un moment T et ce qu'une personne nous ressort à un autre moment peut être tellement énorme que cela peut être vécu comme une trahison, une claque. Et alors la personne en question ne sait même pas ce qu'elle a fait de mal et je me retrouve à m'isoler d'elle et des autres pour ne pas être à nouveau déçue.

Dans une relation, je donne beaucoup mais je suis capable de claquer la porte du jour au lendemain, de faire une croix sur un petit ami/une amitié si quelque chose m'a vraiment dérangée. Du jour au lendemain, c'est comme si la personne était devenue une autre. Alors elle ne me manque pas, puisqu'à mes yeux elle n'est plus la personne que j'avais aimée/appréciée.
Image

Diagnostiquée TSA en décembre 2022

Avatar du membre
ikh
Prolifique
Messages : 2938
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: Je n'aime pas les gens ??

#59 Message par ikh » samedi 22 juin 2024 à 18:46

Auberose a écrit : samedi 22 juin 2024 à 18:35 Pour ma part, j'aime les gens. Mais j'aime leur présence à petite dose.
« La dose seule fait que quelque chose n'est pas un poison. » Paracelse.
Je me joins au « à petite dose ».
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA fin 2019.

Avatar du membre
mathieu frank
Prolifique
Messages : 670
Enregistré le : samedi 29 septembre 2018 à 12:06
Localisation : landes

Re: Je n'aime pas les gens ??

#60 Message par mathieu frank » lundi 24 juin 2024 à 11:20

la personne qui a tenue ce discourt se trompe et ne comprend rien

la vrai question qu'elle aurait du poser c'est :prends tu du plaisir au contact des autres ?

car les gens n'aimes pas les gens , ca c'est ce qu'il se racontent , ils prennent du plaisir a satisfaire leurs besoins de sociabilité

sinon tout a été dit dans le sujet , un tsa qui fait l’effort trés coûteux en énergie d'aller voir quelqu'un c'est qu'il le respecte vraiment et c'est bien moins hypocrite (a mon sens ) que la plupart des interactions humaines

mais c'est le fonctionnement de l'homme , récemment quelqu’un m'a dit "si ont étaient comme toi ont ne feraient rien en fait " cela peut paraître vexant au premier sens , mais ce n'est pas faux

le moteur de l'humanité c'est la satisfaction de besoins mutuels , donc quand on a peu de besoin on collabore peu

d'un autre coté un peu plus de lenteur ne serait peut etre pas plus mal :lol:
Modifié en dernier par mathieu frank le mardi 25 juin 2024 à 9:05, modifié 1 fois.
tsa confirmé psychiatre libéral et comorbidités

Répondre