Conseils pour l'université

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Comte_Pseudonyme
Prolifique
Messages : 1281
Enregistré le : vendredi 23 juillet 2021 à 1:56
Contact :

Re: Conseils pour l'université

#271 Message par Comte_Pseudonyme » lundi 19 décembre 2022 à 1:26

Fluxus a écrit : vendredi 16 décembre 2022 à 12:05 Pourquoi est-ce que le pôle handicap de l'univ, en ayant l'habitude d'avoir des étudiants autistes et d'y associer les aménagements qui conviennent, ne se préoccupe pas des détails qui peuvent handicaper encore plus la personne que les gros types d'aménagements ?
Manque d'effectif ou de compétence pour "personnaliser" le traitement des dossiers ?
Fluxus a écrit : vendredi 16 décembre 2022 à 12:05 Sur l'attestation d'aménagement que je reçois, on m'écrit "salle attenante à la salle d'examens" alors que par moments, les salles à part mentionnées, elles sont littéralement dans un autre bâtiment à l'autre bout du campus...
De ce que j'en sais, les plannings dans les universités sont très souvent absolument cauchemardesques à faire. Il y a tout simplement une demande de salle délirante pour le nombre de salles disponibles. De plus en plus de filières et d'élèves, et rarement beaucoup plus de bâtiments. Il n'est pas impossible que les gens qui gèrent le planning renvoient les cas de niche sur les salles en périphérie pour garder des salles à disposition, ou ce genre de chose. Leur point de vue sur la situation, c'est un tableur/logiciel de gestion, avec des sigles et des chiffres pour la demande, et des chiffres avec quelques lettres pour les salles disponibles.

Pour le l'UE 9 du ME2 SHS mention Histoire, quelques salles disponibles : 225MSH, 02AAFE, R02DL, 102DLED, etc. Ce ne sont pas les mêmes bâtiments. Sauf pour les deux derniers, ou c'est l'extension Droit du Bâtiment Droit Lettre. Je ne sais pas s'ils présentent la chose comme ça sur leur logiciel, mais je ne serai pas surpris.

Hors période d'examen, les erreurs sont courantes. En période d'examen, c'est le cirque.
Fluxus a écrit : vendredi 16 décembre 2022 à 12:05 Et t'en as qui vont venir pour dire "Oui mais toi au moins, tu as des aménagements" ou "Oui mais toi, au moins, le pôle handicap réagit"...
Et ils ont la foi raison et pas raison de te le dire. Globalement, les choses avancent. Ce n'est pas une raison de s'en satisfaire, certes. Il faut faire mieux. Mais il ne faut pas non plus perdre de vu ce qui conduit à ces "fonctionnements sous optimaux".
Fluxus a écrit : vendredi 16 décembre 2022 à 12:05 Est-ce que c'est si compliqué que ça de ne pas faire dans l'ambiguïté ?
Souvent : oui. Communiquer est extrêmement compliqué. Les humains ont énormément besoin de le faire mais n'y sont pas toujours bien équipé. Les TSA, plus que d'autres. Mais ça ne change rien au fait que la qualité de la communication soit, de base, assez faible.

J'espère ne pas trop te prendre à rebrousse poil. Mon propos était simplement d'essayer d'apporter une autre perspective que celle de l'usager. (Parce que oui, nous ne sommes plus étudiants, mais usagers. Tu n'aimes pas qu'on parle de politique, mais ça en dit très long...)
En espérant avoir été utile et constructif. Reste ouvert à nouveaux éléments, pour mieux être, mieux faire.
Identifié HQI, après suspicions de TSA. Troubles anxio-dépressifs chroniques. TPOC?

Cardamome
Prolifique
Messages : 2798
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Conseils pour l'université

#272 Message par Cardamome » lundi 19 décembre 2022 à 8:00

Pourquoi est-ce que le pôle handicap de l'univ etc etc
Parce que déjà ils sont là comme ils auraient pu être au secrétariat des inscriptions, comme au service de gestion des restaurants U...
Bon j'exagère, mais à peine.

Là comme ailleurs, tu as une majorité de gens qui fait ça par obligation.
On les a mis là.
Ils n'ont aucune motivation, aucune volonté, aucune connaissance, aucune idée. Rien.

Et il semble en plus que ça passe plus que très bien car "c'est la fac, vous êtes des adultes il faut vous débrouiller". La belle excuse ...

Ce que tu soulèves par rapport à tes salles à part...pppffff ils ne le voient même pas. Ça se fait comme ça depuis des années et ça leur va. Ils ne vont pas se faire suer pour une poignée d'élèves! Et ça les arrange que ça reste comme ça.
Une espèce d'inertie dans laquelle ils se complaisent.
De ci, de là, parmi eux, tu peux trouver une personne "bien", mais en général elle sera noyée dans la masse des autres. "Contaminée" par le reste de l'équipe et par le système.
Spoiler : 
En quelques mois, dans la toute petite université où étudie mon fils... J'ai eu comme interlocutrice une AS du CROUS, jeune, qui semblait dynamique et à qui j'apprends un élément de base dans son travail: un mineur ne peut pas déposer dans ce CROUS là un dossier de demande de chambre en cité U... Déjà, j'étais choquée de le lui apprendre...
C'est son boulot: elle est là pour dépatouiller des situations compliquées vis à vis du CROUS.
Et au final, elle bacle son boulot, le CROUS refuse ma demande de dérogation au motif de voir avec l'AS qui a mené l'enquête sociale. Quelle enquête? ?
Puis j'ai échangé avec l'AS qui gère l'accueil des étudiants en situation de handicap. Rien, zéro, du vide... Qui me conseille de contacter notre MDPH :lol: et la seule idée novatrice qu'elle propose c'est de loger mon fils avec des toxicos... :oops:

Ensuite vient le référent handicap, par ailleurs jeune prof... Bon, il a du obtenir cette étiquette parce qu'il fallait que quelqu'un l'ait. Aucune idée. Rien, des clichés et quand nous lui avons signalé un gros souci lors du premier contrôle continu, par rapport à l'ordi... Une réaction décalée voire f.....de gueule.
C'est du pipeau tout ça.
Du blabla...

Surtout ne rien changer, ne rien faire évoluer.
Mon fils a répondu l'autre jour au service des examens car il fallait vérifier entre une convocation dans les tréfonds de son espace internet perso, et le calendrier général de toutes les épreuves de l'Université la cohérence des heures d'éval mais... En tenant compte que certaines ne figurent de toute façon à aucun de ces deux endroits, mais sera sur le planning de janvier, qui à l'heure actuelle, ressemble à du gruyère.
Mon fils a répondu que c'était source de confusion possible, en particulier pour lui qui est en situation de handicap.
Je pense que c'était trop élaboré comme mail car en réponse le service des examens déclare ne pas comprendre son mail (pourtant extrêmement bien écrit!) et qu'il a bien son tiers temps! Oui, ils ont bien pris en compte son handicap.
:innocent:
Encore ces fameuses réponses à côté de la plaque sur une question que tu ne poses pas afin d'ignorer le problème que tu soulèves.
Je ne sais pas s'ils le font volontairement pour botter en touche en nous prenant pour des idiots ou s'ils ne comprennent pas et pensent répondre vraiment comme il faut... Mystère!
Tu te demandes quand même le niveau de recrutement de ces gens là? Les meilleurs hélas, doivent très vite être tirés vers le bas.

J'en parle en connaissance de cause. Au lycée, c'est pareil, peut être un soupçon "moins pire" :lol:.
A l'université, plus les aberrations sont grandes, plus elles passent ! Celui qui n'est pas content, il se la ferme ou il dégage.

Mention spéciale pour les deux secrétaires qui se sont démenées pour arranger au plus vite et au mieux, l'histoire de la carte étudiant volée de mon fils. Elles ont été au delà de toute espérance. Peut être que je n'aurais jamais dû être en relation avec elle mais mon fils ne savait pas où s'adresser. Il fallait faire vite car malgré une opposition, les voleurs continuaient ponctionner dessus. Il fallait que l'on fils vienne payer avec une carte bancaire qu'il n'a pas... Elles ont été formidables.
L'exception, dans ce panier de crabe.
maman d'un jeune homme diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7912
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: Conseils pour l'université

#273 Message par Fluxus » lundi 19 décembre 2022 à 9:31

Dans le même délire même si ça ne concerne pas les examens de manière directe...

Récemment il y a eu un souci sur mon dossier et on ne sait pas d'où est-ce qu'il sort ce problème, sachant que ça fait quand même plus de 5 ans maintenant que je vis au CROUS (toutes régions confondues) et plus de 4 ans au même endroit pendant l'année scolaire quand je ne suis pas à la maison...

Et bien on ne sait pas ce qu'il s'est passé mais ma CAF a été mystérieusement coupée !

Alors j'avoue qu'avec mes difficultés d'autonomie, je ne gère pas encore correctement ça, je laisse ma mère s'en charger et elle fait toujours ça de manière très précautionneuse donc j'ai entièrement confiance sur le fait que nous n'ayons rien oublié ou que le problème ne vienne pas de nous....

Ma mère passe à la CAF sur place pour aller se renseigner directement parce qu'au téléphone, galère pour les avoir... Ils disent que "Ah oui, effectivement, ça a été coupé mais on sait pas pourquoi !"... :innocent:

Bon d'accord, ok.... Mais le pire, ça reste les dizaines d'appels passés au CROUS sur plusieurs jours pour essayer d'avoir quelqu'un et le fait que personne n'ait jamais répondu ou été disponible....

Du coup je vais dans la journée essayer de régler ça avec l'envoi d'un document administratif dont je ne sais pas à quoi il sert mais ma maman, si. Et on verra bien à la rentrée. :innocent:

Mais comme ils sont lourds avec cette organisation ! :crazy:


Pour les examens, j'avoue que la grosse chance que j'ai, c'est que la référente handicap soit adorable de mon côté et super compréhensive donc ça aide énormément... Mais alors son secrétariat, il est atroce. Et oui, ils délèguent les tâches au secrétariat et là, c'est littéralement le cirque !

Bon, j'ai fini par insister pour qu'ils m'envoient un planning clair et précis, ils ont réussi à me l'envoyer pour la première semaine et ils m'ont dit qu'ils m'enverraient celui de la 2eme semaine de partiels de Janvier, une semaine avant ! Donc la semaine de la rentrée pendant la première semaine d'épreuves, je suppose....
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Comte_Pseudonyme
Prolifique
Messages : 1281
Enregistré le : vendredi 23 juillet 2021 à 1:56
Contact :

Re: Conseils pour l'université

#274 Message par Comte_Pseudonyme » lundi 19 décembre 2022 à 13:48

Vous lire me met mal à l'aise. Je vous trouve agressives et pleines de bile.

Pour avoir croisé un peu rapidement les gens en charge du planning pendant une période d'examen, ce n'est pas nécessairement une question de mauvaise volonté ou un manque de compétence. C'est aussi que c'est très difficile.

Mais bon, peut-être suis-je naïf en voulant éviter de traîner au bûcher de l'infamie publique des gens dont je ne sais pas grand chose. Comme si par quelque stupidité très personnelle, je voulais éviter de créer un précéder pour éviter que je sois la cible de ce genre de pratique.

Signaler des dysfonctionnements, s'en plaindre, c'est une chose. Immédiatement partir dans l'ad-hominem contre les agents, c'en est une autre.
Spoiler : 
Ma mère est à la protection des majeurs. Elles (par ce que ce sont des femmes) ont en charge 2 fois plus de dossiers qu'elles ne devraient normalement en avoir. Les recrutements sont si difficiles que les gens engagées sont souvent mal formés. Quand il y a un pépin, grave, qui affecte la vie de la personne sous tutelle et curatelle, quoi, il faut faire du flaming, de la diatribe et de l'attaque publique contre des nanas qui sortent à peine de la fac, dans une boite où il y a un turnover pas possible (une démission tous les mois), parce que "c'est de leur faute" ? C'est avoir la vue très courte. Vous valez mieux que ça.
En espérant avoir été utile et constructif. Reste ouvert à nouveaux éléments, pour mieux être, mieux faire.
Identifié HQI, après suspicions de TSA. Troubles anxio-dépressifs chroniques. TPOC?

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7912
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: Conseils pour l'université

#275 Message par Fluxus » lundi 19 décembre 2022 à 14:22

Me concernant, je ne ressens pas spécifiquement de haine ou d'agressivité envers les personnels mais plutôt un ras-le-bol dans le fait de voir qu'il y a des choses qui persistent en boucle depuis des années malgré le fait de signaler les problèmes.

Après, je n'ai pas eu énormément à solliciter les administrations, je rappelle que depuis le début de mes études supérieures qui ont débuté il y a un peu plus de 5 ans maintenant, je ne bénéficie d'aménagements que depuis l'année 2020-2021.


Dans mon cas, pour le souci des examens, ce qui m'a posé problème, ça a surtout été le fait qu'on m'ait en quelques sortes promis ce planning pour le bon déroulement des examens et qu'au final, il est devenu complètement facultatif et qu'il peut empêcher une personne en situation de handicap de passer ses examens dans de bonnes conditions. Si je n'avais pas insisté en leur explicitant le détail des choses qui pouvaient me paraître ambiguës sur le planning classique (pour tout le monde) dans mon mail, ils n'auraient pas réagi.

En fait, souvent, il faut expliquer le problème concret, sinon ils ne se rendent pas compte. Après encore une fois, je suis dans une petite université, y a pas autant d'effectifs qu'ailleurs et y a parfois plus de place pour le cas par cas et comme ils commencent à bien me connaître, ils savent.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7912
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: Conseils pour l'université

#276 Message par Fluxus » lundi 20 février 2023 à 15:26

Je m'en sors super bien dans mes études depuis ma réorientation et pourtant, j'ai encore l'esprit plein de remises en question... Le fait que cette fois-ci, j'avance réellement, ça me met une sorte de "coup de pression" sur la suite... Je me dis que du coup, je dois réfléchir et anticiper certaines choses maintenant parce que mine de rien, ça va vite arriver etc. :crazy:

J'ai peur que ça aille trop vite... Que "cognitivement" et "académiquement" au niveau des études et des résultats en eux-mêmes, ça se passe bien mais que tout le reste derrière dans ma vie ne suive pas, surtout en ce qui concerne la maturité et l'autonomie... J'ai peur de me rapprocher de la vie active, je l'avoue. :innocent:

Peur de ne pas pouvoir gérer la transition...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7912
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: Conseils pour l'université

#277 Message par Fluxus » dimanche 21 janvier 2024 à 13:26

Je crois que ça fait assez longtemps que j'ai pas posté par ici... :lol:

Pas grand chose à dire si ce n'est que je suis toujours aussi fatiguée des dysfonctionnements institutionnels et administratifs auxquels je dois faire face au quotidien parce qu'encore une fois, si on ne se bouge pas nous-mêmes pour faire les choses, eh bien personne ne le fait à notre place.

Actuellement en galère au fur et à mesure que le moment de postuler pour les Masters approche...

Que privilégier ?

Une formation professionnalisante ? Une formation sans énorme charge de travail ? Une formation qui tiendra compte des aspects de mon autisme ? Une formation qui va respecter ma fatigabilité ? Une formation pas trop éloignée ?


C'est le néant. Va falloir réussir à concilier plaisir, sûreté d'avoir un boulot à la clé, respect de mes particularités... :innocent:
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 22552
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère
Contact :

Re: Conseils pour l'université

#278 Message par Jean » dimanche 16 juin 2024 à 15:48

lemonde.fr 16 juin 2024
« Toute ma vie, ma mère a fait en sorte que je fasse des études sans être ostracisée par les personnes neurotypiques »
Eliott Nail

« Premières fois » : récits de moments charnières autour du passage à l’âge adulte. Cette semaine, Emma (le prénom a été modifié), étudiante en cinéma de 22 ans, raconte comment elle a réussi à faire cohabiter son autisme et les études supérieures.
viewtopic.php?p=604594#p604594
père autiste d'une fille autiste "Asperger" de 41 ans

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 7912
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Pays des Schtroumpfs

Re: Conseils pour l'université

#279 Message par Fluxus » jeudi 20 juin 2024 à 22:44

J'ai pas spécifiquement de conseil à donner en venant poster ici ce soir, c'est juste que j'angoisse pas mal par rapport au Master. J'ai eu une une grosse phase d'euphorie après avoir appris ma réussite pour ma Licence mais avant ça, c'était l'angoisse pour les choix de Masters et maintenant que l'euphorie redescend doucement, ça laisse place à la flippe...

Peur de faire le mauvais choix, peur de s'engager, peur que ce soit pas en adéquation avec mes besoins même si ce sera aménagé en fonction de mon handicap comme d'habitude... Peur de la charge de travail, peur de la fatigabilité, peur de changer d'avis en plein milieu, peur de pas réussir à tenir... Plus de peur que le reste... Est-ce que je fais l'alternance, est-ce que je la maintiens pas...

Je sais très bien qu'à partir du moment où je décide de faire un Master, y a des choses qui seront inévitables, peu importe la filière...

La phase de transition va pas être simple. Comme je disais précédemment, quand on est encore au milieu d'un cycle, c'est safe. Pas énormément de changements, on a nos habitudes, on sait qu'on est pas lâché dans la nature.
Pour ma part, pendant cette transition Licence-Master, même si je suis pas solo, j'ai du mal quand même à me sentir tranquille...

Je m'inquiète beaucoup plus sur les freins que pourraient me poser mon autisme... Pourtant, ça s'est très bien passé jusqu'ici, donc y aurait pas de raison... Vais essayer de relativiser et surtout, de pas me gâcher mon été avec ça...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Répondre