Autisme et conseil conjugal

Toutes discussions et/ou suggestions concernant le site et le forum sont ici les bienvenues.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
lulamae
Intarissable
Messages : 5685
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10

Autisme et conseil conjugal

#1 Message par lulamae » jeudi 16 février 2023 à 17:32

Est-ce qu'on pourrait rappeler dans la charte ou quelque part dans le fonctionnement du forum que ce n'est pas parce qu'Asperansa est un forum dédié à l'autisme que nous devons nous transformer en conseillers conjugaux à tout de bras ?

Je ne compte pas le nombre de gens qui viennent poster pour la première fois sur le forum parce qu'ils sont/voudraient être/se croient en couple avec un.e autiste, et qui demandent en fait à être réassurés sur le fait qu'avec du temps et des efforts de part et d'autre ça va marcher - ben oui, mais c'est dans tous les couples, en fait !
Quand ce n'est pas qu'eux ou elles sont merveilleux et terriblement empathiques, et que l'autre pourrait quand même se rendre compte de ce qu'il perdra s'il ne répond pas à tous ses appels ou sms et sollicitations de sorties.

J'hésite entre demander 50 euros en tant que conseiller.e conjugal.e et entre 50 et 300 euros pour une consultation de voyance. :evil:

En plus, la plupart du temps les gens ne reviennent pas.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
freeshost
Intarissable
Messages : 36651
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Autisme et conseil conjugal

#2 Message par freeshost » jeudi 16 février 2023 à 18:28

lulamae a écrit : jeudi 16 février 2023 à 17:32J'hésite entre demander 50 euros en tant que conseiller.e conjugal.e et entre 50 et 300 euros pour une consultation de voyance. :evil:
C'est pour rentabiliser ton investissement dans une boule de cristal nourrie d'algorithmes et de billards d'informations comme ChatGPT ? :lol:

Moi, je leur confie gratos le secret qui va leur révéler la lumière : une personne autiste restera toujours autiste. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
lulamae
Intarissable
Messages : 5685
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10

Re: Autisme et conseil conjugal

#3 Message par lulamae » jeudi 16 février 2023 à 18:45

freeshost a écrit : jeudi 16 février 2023 à 18:28
lulamae a écrit : jeudi 16 février 2023 à 17:32J'hésite entre demander 50 euros en tant que conseiller.e conjugal.e et entre 50 et 300 euros pour une consultation de voyance. :evil:
C'est pour rentabiliser ton investissement dans une boule de cristal nourrie d'algorithmes et de billards d'informations comme ChatGPT ? :lol:

Moi, je leur confie gratos le secret qui va leur révéler la lumière : une personne autiste restera toujours autiste. :mrgreen:
Disons que s'ils veulent savoir si ça va marcher avec une personne autiste telle qu'elle est, avec respect, c'est conseil conjugal - et encore, on y vient plutôt à deux, normalement, et le conseiller a les tenants et les aboutissants ; s'ils veulent entendre ce qui leur fait plaisir, c'est voyance.

Je ne suis pas sûre que le secret révèle la lumière à tous, mais on peut parier. :mryellow:

Il faudrait leur conseiller de poser la question à ChatGPT (ça pète les IA ?), ou Alexa, ou que sais-je encore ?
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Eyvor
Prolifique
Messages : 1409
Enregistré le : vendredi 17 septembre 2021 à 18:15

Re: Autisme et conseil conjugal

#4 Message par Eyvor » jeudi 16 février 2023 à 19:27

Je peux comprendre qu'un ou tel vient pour poser certaines questions dont les réponses auraient pu éclairer sur son proche. Mais... TSA est un spectre et la diversité est énorme.
Spoiler : 
"If you've met one person with autism, you've met one person with autism." Stephen Shore
Et effectivement un conseiller conjugal bien formé et compétent est nettement mieux approprié pour aider. Et souvent les sujets de ce genre sont unilatérales (enfin, c'est mon impression).
Je comprends parfaitement @lulamae ce qui te gêne, mais je suppose que c'est difficile à trancher entre la question sincère ou "je tâte un truc et on verra ce que ça donne (vous êtes là pour ça, non ?)" :innocent:
TSA SDI
"Il n'y a rien qui doive être craint dans la vie, il y a seulement quelque chose à comprendre" (Marie Curie)

Avatar du membre
lulamae
Intarissable
Messages : 5685
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10

Re: Autisme et conseil conjugal

#5 Message par lulamae » jeudi 16 février 2023 à 20:20

Eyvor a écrit : jeudi 16 février 2023 à 19:27 Je peux comprendre qu'un ou tel vient pour poser certaines questions dont les réponses auraient pu éclairer sur son proche. Mais... TSA est un spectre et la diversité est énorme.
Spoiler : 
"If you've met one person with autism, you've met one person with autism." Stephen Shore
Et effectivement un conseiller conjugal bien formé et compétent est nettement mieux approprié pour aider. Et souvent les sujets de ce genre sont unilatérales (enfin, c'est mon impression).
Je comprends parfaitement @lulamae ce qui te gêne, mais je suppose que c'est difficile à trancher entre la question sincère ou "je tâte un truc et on verra ce que ça donne (vous êtes là pour ça, non ?)" :innocent:
Ce qui me gêne, c'est surtout l'effet de répétition sur la durée, et le fait que les gens ne viennent pas vraiment pour ça, parce qu'au début j'essayais de réfléchir, et la personne, après avoir reçu moult réponses, ne revenait jamais donner de nouvelles. Tu comprends, là encore, c'est léger, mais quand les gens arrivent de nulle part, déposent des choses lourdes et qu'on essaie quand même d'y faire face pour les aider et répondre à leur demande, et qu'ils repartent sans préavis, on a l'impression d'avoir dilapidé du temps pour pas grand-chose. Les sujets sur les enfants ou les jeunes dépressifs par exemple, on est souvent en plein dedans, ce n'est pas anodin. :innocent:

Je ne trouve pas qu'on est là pour ça : nous sommes des personnes autistes ou concernées par l'autisme, qui galérons dans notre vie, sommes en couple avec nos propres difficultés ou avons du mal même à rencontrer des gens. Nous ne sommes pas Ginette du courrier du cœur. En plus, nous sommes là pour nous aussi, pas que pour servir : personne n'est payé ici, les modérateurs sont bénévoles, pourquoi on serait là pour ça ? Nous venons pour notre usage, et quand une question fait écho à une expérience vécue, nous essayons gentiment de donner des éléments de réponse ; une chance est que nous pouvons nous relayer, ce ne sont pas toujours les mêmes qui répondent, mais répond qui peut, de toute façon. Au nom de quoi serions-nous tenus ou mis en demeure d'être altruistes ?

Je dis ça, mais en général je me contente de passer mon chemin et de ne pas répondre ; toutefois il y a des vagues, et quand on en a vu passer plusieurs, on voit ça de plus loin. On ne sait même pas s'il est vraiment autiste, le gars, et comme tu dis, c'est unilatéral, on n'a qu'un avis, forcément vertueux, se donnant le beau rôle. Qu'est-ce qu'on peut bien fournir comme avis éclairé avec ça ?

Même en admettant qu'il soit vraiment autiste, et pas juste goujat, mal viré ou pas amoureux du tout, ce n'est pas parce qu'on est aussi autiste qu'on peut expliquer ce qui le fait agir (en tout cas, pas par des propos qui font plaisir à entendre). Comme tu le dis, c'est un spectre, on n'est pas tous pareil.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Eyvor
Prolifique
Messages : 1409
Enregistré le : vendredi 17 septembre 2021 à 18:15

Re: Autisme et conseil conjugal

#6 Message par Eyvor » jeudi 16 février 2023 à 20:41

Oui, c'est tout à fait ça... C'est également mon ressenti et j'imagine bien que c'est pas facile à trancher pour la modération.
TSA SDI
"Il n'y a rien qui doive être craint dans la vie, il y a seulement quelque chose à comprendre" (Marie Curie)

Arcane
Prolifique
Messages : 790
Enregistré le : jeudi 13 juin 2019 à 19:33

Re: Autisme et conseil conjugal

#7 Message par Arcane » vendredi 17 février 2023 à 7:31

C'est pour ça que la plupart du temps, sur ce genre de post, je passe mon chemin..
Car je n'ai pas envie de perdre mon temps ou mon énergie.
HPI (2018)
TSA (février 2020 en libéral, décembre 2021 au CRA)
TDAH (avril 2023)

Avatar du membre
masebast
Passionné
Messages : 347
Enregistré le : samedi 17 juillet 2021 à 22:18

Re: Autisme et conseil conjugal

#8 Message par masebast » vendredi 17 février 2023 à 8:11

@lulamae si tu savais à quel point tu mets dans le mille…

Mais dites vous que vous ne savez jamais quelle est la version qui est servie sous vos yeux pour justifier quel comportement dans la vie réelle après.
Diagnostiqué tsa

Avatar du membre
Eyvor
Prolifique
Messages : 1409
Enregistré le : vendredi 17 septembre 2021 à 18:15

Re: Autisme et conseil conjugal

#9 Message par Eyvor » vendredi 17 février 2023 à 8:56

masebast a écrit : vendredi 17 février 2023 à 8:11 @lulamae si tu savais à quel point tu mets dans le mille…
Exact. Je l'aurais pas exprimé mieux.
Arcane a écrit : vendredi 17 février 2023 à 7:31 C'est pour ça que la plupart du temps, sur ce genre de post, je passe mon chemin..
Car je n'ai pas envie de perdre mon temps ou mon énergie.
Je crois que c'est la meilleure solution (enfin, c'est mon avis personnel qui n'engage que moi).
TSA SDI
"Il n'y a rien qui doive être craint dans la vie, il y a seulement quelque chose à comprendre" (Marie Curie)

Avatar du membre
freeshost
Intarissable
Messages : 36651
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Autisme et conseil conjugal

#10 Message par freeshost » vendredi 17 février 2023 à 12:28

Bon, en fait, aucune personne parmi nous n'est obligée de dilapider du temps pour ces questions. :mrgreen:

Mais il y a encore peu de conseillers conjugaux, j'imagine, qui connaissent bien l'autisme et ses particularités en termes de communication, de sensorialités, etc.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
lulamae
Intarissable
Messages : 5685
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10

Re: Autisme et conseil conjugal

#11 Message par lulamae » vendredi 17 février 2023 à 12:29

Arcane a écrit : vendredi 17 février 2023 à 7:31 C'est pour ça que la plupart du temps, sur ce genre de post, je passe mon chemin..
Car je n'ai pas envie de perdre mon temps ou mon énergie.
Je suis d'accord comme @Eyvvor et @freeshost, mais le problème est que si je peux décider de ne pas y répondre, ce que je fais souvent, je ne peux pas vraiment m'empêcher de lire, parce que je lis tout, sauf les sujets sur lesquels je ne m'y connais pas du tout - l'index est bien fait en ce sens.

Il pourrait peut-être y avoir une rubrique "problèmes de couple avec une personne TSA" pour qu'on sache à quoi s'en tenir, plutôt que ce soit dirigé vers les présentations, qui sont plus générales ?
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
freeshost
Intarissable
Messages : 36651
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Autisme et conseil conjugal

#12 Message par freeshost » vendredi 17 février 2023 à 12:47

Aucune personne n'est obligée de tout lire. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 39972
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Autisme et conseil conjugal

#13 Message par Tugdual » vendredi 17 février 2023 à 13:04

lulamae a écrit : vendredi 17 février 2023 à 12:29 Il pourrait peut-être y avoir une rubrique "problèmes de couple avec une personne TSA" pour qu'on sache à quoi s'en tenir, plutôt que ce soit dirigé vers les présentations, qui sont plus générales ?
Ce n'est pas évident : ces messages contiennent souvent de nombreuses informations personnelles, et ne sont donc pas plus mal dans les présentations...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Arcane
Prolifique
Messages : 790
Enregistré le : jeudi 13 juin 2019 à 19:33

Re: Autisme et conseil conjugal

#14 Message par Arcane » vendredi 17 février 2023 à 13:45

freeshost a écrit : vendredi 17 février 2023 à 12:47 Aucune personne n'est obligée de tout lire. :mrgreen:
C'est ce que je fais aussi.
Lorsque je tombe sur une présentation qui ne me "plaît" pas (et où parfois ça parle de couple, où parfois c'est trop long pour moi...) et bien je zappe. J'y reviens après... Ou pas tant pis. :innocent:
HPI (2018)
TSA (février 2020 en libéral, décembre 2021 au CRA)
TDAH (avril 2023)

Avatar du membre
lulamae
Intarissable
Messages : 5685
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10

Re: Autisme et conseil conjugal

#15 Message par lulamae » vendredi 17 février 2023 à 13:50

freeshost a écrit : vendredi 17 février 2023 à 12:47 Aucune personne n'est obligée de tout lire. :mrgreen:
Je sais, mais la lecture pour moi c'est compulsif, c'est mon mode premier d'existence. :mryellow:

Sauf les sujets dont je sais qu'ils ne me concernent pas.

@Tugdual, c'est vrai, et de toute façon mettre ce type de sujet dans les TSA ne serait pas juste, je m'en aperçois, parce que ce n'est pas le point de vue de la personne concernée, si même elle l'est.

C'est dommage que les titres des sujets de présentation ne soient pas toujours explicites, alors. Et quand la modération demande à quelqu'un d'expliciter sa signature, on a parfois des surprises - ça peut être aussi un critère de choix de lire ou de ne pas lire. Je ne comprenais pas tout à fait cette exigence au début, mais maintenant je vois que c'est important.

Ce qui peut être positif, c'est que parfois la personne vient pour un petit ami autiste, et finalement reste parce qu'elle s'y retrouve elle-même et ne s'en rendait pas compte. Cela s'est vu plusieurs fois, donc peut-être que le biais de la "relation difficile avec un autiste" est en fait un moyen de parler de soi...
Modifié en dernier par lulamae le vendredi 17 février 2023 à 13:54, modifié 1 fois.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Répondre