études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

Discussions portant plutôt sur le point de vue des parents d'enfants autistes ou Asperger, par exemple : j'ai un problème avec mon enfant, que puis-je faire ?
Message
Auteur
Bulle
Familier
Messages : 149
Enregistré le : dimanche 20 octobre 2013 à 14:59

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#31 Message par Bulle » mercredi 12 juillet 2023 à 11:25

Mon fils a donc eu le bac, mention assez bien,avec 13,7 de moyenne et 19 au grand oral 8)

L'université ouvre un pôle "aspie friendly" à la rentrée 2023. La mission handicap a pris contact avec nous, la machine est lancée.
On doit remplir une fiche de liaison et cocher dans une liste les accompagnements souhaités ( preneur de notes, soutien pédagogique, étalement des études, dispense d'assiduité, photocopies de cours, repérage campus...), la liste est longue et plutôt bien faite. Puis écrire une lettre au président de l'université pour demander un aménagement des examens et enfin passer devant un médecin du service santé universitaire pour un avis médical ( avec toutes les pièces justificatives de la demande : aménagements bac, brevet, dernier pps, dernier gevasco).
Ce dernier point me fait peur car mon fils nie toutes difficultés en bloc...et il va s'y présenter seul :roll: .
Il refuse également pour l’instant de faire partie d'une association "aspie friendly" : il ne voit pas l’intérêt de rencontrer d'autres étudiants asperger, car pour lui "c'est la honte", il veut cacher son diagnostic...Il pense qu'il va se retrouver comme "au sessad" à devoir rabâcher les difficultés et suivre des cours de socialisation ( il ne supportait plus à la fin...). J'ai beau lui expliquer que cela n'aura rien à voir, il reste buté. La seule chose qui l'a fait tiquer, c'est quand je lui ai dit qu'il y aurait probablement des filles aussi ( dans son BUT, il n'y aura quasiment que des garçons) :lol:

Bref, à suivre...( comme toujours ;)
Maman de 3 enfants, l'aîné a un syndrome d'asperger.

Cardamome
Prolifique
Messages : 2781
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#32 Message par Cardamome » mercredi 12 juillet 2023 à 14:05

Bulle a écrit : mercredi 12 juillet 2023 à 11:25 Mon fils a donc eu le bac, mention assez bien,avec 13,7 de moyenne et 19 au grand oral 8)
Bravo! :bravo: félicitations à lui!
L'université ouvre un pôle "aspie friendly" à la rentrée 2023.
Ne pas trop en attendre.
Spoiler : 
Je suis prudente et il me semble plus que c'est pour se donner bonne conscience car comme toujours... Sera attentif envers l'étudiant celui qui en a volonté. Dispositif aspie friendly ou non.
Je pense même que ce doit être décevant de s'en apercevoir après avoir fondé beaucoup d'espoir dessus (une des conclusions de mon année de recherche intense pour préparer le post bac de mon fils).
Et ce qui semble en découler peut exister partout ailleurs, sans ce ("prétexte" de) dispositif mais toujours si volonté il y a. J'étais un peu déçue que la fac de mon fils ne fasse pas partie du dispositif mais au final, pas sûre que ça aurait changé quoi que ce soit ou si peu. Une fois que j'ai un peu saisi ce qu'est concrètement ce dispositif "aspie friendly".
La mission handicap a pris contact avec nous, la machine est lancée.
Voilà ce que tu attendais. Super que ça soit fait des ce mois-ci, vous êtes tranquilles sur ce point
passer devant un médecin du service santé universitaire pour un avis médical
Ce dernier point me fait peur car mon fils nie toutes difficultés en bloc...et il va s'y présenter seul :roll: .
Prépare tous les documents.
Papier et numérique.
Spoiler : 
Parce qu'ils ont décalé le RV et mon fils n'avait pas les papiers avec lui.
J'ai tout envoyé par mail comme ils m'ont dit par téléphone en promettant ce serait transmis et ça va pas été fait.
Mon fils m'a appelé (c'est arrivé 3 fois durant l'année, pour des situations très particulières), tendu, dans la pièce avec le médecin qui lui parlait comme à un demeuré. Il a fallu que je comprenne mon fils.
Qui s'exprimait par bribes. Et entendre par le haut parleur du téléphone un homme, médecin, s'adresser à moi comme il venait de le faire à mon fils. :evil:
Jusqu'à ce que je perde patience, me présente puisqu'il ne le faisait pas et que j'ai dû deviner. Et lui répète ce que mon fils expliquait sans être cru.
A la fois pour la transmission du dossier constitué par mes soins, et sur l'existence de son TSA.
(Le médecin condescendant s étant contenté de balancer à mon fils qu'il n'avait rien pour le prouver et qu'il se demandait en gros ce qu'il faisait là :crazy: :naugty: au lieu de trouver curieux quand même, seuls les étudiants en situation de handicap avaient RV ce jour-là.
Qu'une personne (j'ai pu moi, en donner le nom car mon fils n'avait pas tous les détails... Je l'avais rassuré au max avant le RV!), secrétaire au service médical de la fac, avait tout reçu en pdf. Et que ça devait lui être transmis avant le RV.
Ce qui bien entendu, n'avait pas été fait.
Et de préciser que oui mon fils est bien concerné entre autre par un TSA. Et que les conditions du RV étaient assez "extrêmes" pour lui.
:crazy: :naugty: :innocent:
Perso je n'ai pas voulu lui faire honte, j'avais très envie d'être présente lors de ce RV ; j'ai estimé que c'est très limite qu'un jeune concerné par un TSA et qui refuse de parler de ça, soit planté devant un médecin, seul dans un lieu inconnu... Que des infos importantes qu'on attendait de lui, pouvaient se perdre...
Fils qui plus est mineur au moment des faits
Ça n'a effleuré l'esprit de personne.
:innocent:
maman d'un jeune homme diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Bulle
Familier
Messages : 149
Enregistré le : dimanche 20 octobre 2013 à 14:59

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#33 Message par Bulle » jeudi 13 juillet 2023 à 11:12

Je comprends...
On est en train également de tout envoyer par mail à la mission handicap.
J'espère qu'ils accorderont le tiers temps...et que mon fils saura expliquer ses difficultés le moment venu...mais j'ai un "gros" doute.
Nous lui en avons reparlé hier, avec son père : du pourquoi de toutes ces démarches, de ses difficultés qui persistent, du besoin du tiers temps ect...Je pense qu'il en est ressorti chamboulé, lui qui fait tout pour être "invisible"...Là, il boude toujours un peu, enfermé dans sa chambre, il déteste parler de tout ça et donc il m'en veut...C'est compliqué et triste parfois.
Ce serait tellement plus sympa de juste fêter le bac...
Maman de 3 enfants, l'aîné a un syndrome d'asperger.

emma75
Familier
Messages : 107
Enregistré le : dimanche 25 avril 2021 à 20:05
Localisation : Paris

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#34 Message par emma75 » jeudi 31 août 2023 à 19:26

Bonjour Bulle,

Félicitations à ton fils pour le bac et ces excellentes notes! presque 14 de moyenne et 19 au grand oral c'est top.

Je lui souhaite réussite pour la suite :)

Sur le fait qu'il ne veuille pas d'aide etc, ce n'est pas forcément négatif. Il veut tracer sa route lui-même, et se dégager du côté "handicap"... Ca peut se comprendre. Il se cassera sans dpoute la g... plus d'une fois mais vous serez-là pour le récupérer, et il repartira.

Bonne rentrée à lui en tout cas ;)
Maman d'un ado TSA de 17 ans.

Bulle
Familier
Messages : 149
Enregistré le : dimanche 20 octobre 2013 à 14:59

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#35 Message par Bulle » dimanche 3 septembre 2023 à 12:40

Merci Emma pour les encouragements !

Il a donc vu le médecin de l'université la semaine dernière (tout seul, comme un grand !) : je lui avais fait apprendre par cœur la liste de ses difficultés et de ses besoins. Pour une fois, il l'a plutôt bien pris, il a compris que le but était de bénéficier du tiers temps et qu'il y avait tout intérêt. Cela a permis aussi de lui rappeler toutes les prises en charge qu'il avait eu jusqu'à présent et d'en reparler un peu, car chez nous habituellement, c'est un sujet tabou...
C'est donc chose faite, il bénéficiera du tiers temps pour les 3 ans du BUT.

Il a fait sa rentrée vendredi dernier, il est ressorti ravi, avec déjà des "connaissances" avec qui il a mangé au RU et échangé des numéros de téléphone.

Je trouve par contre son emploi du temps hyper chargé, avec des journées à 8h de cours ( CM, TD, TP). L'emploi du temps change toutes les semaines, je trouve que c'est bien compliqué pour s'y repérer...Je suis bien ennuyée aussi car il avait une prof particulière en anglais et je ne sais pas si nous pourrons poursuivre cette année...Je voulais qu'il reprenne des cours de conduite aussi..Mais sans emploi du temps fixe, je ne vois comment faire...Je crois qu'on va mettre tout ça sur off pour un moment...
Le BUT est à 40 minutes de transport en commun de chez nous, il va falloir qu'il tienne le coup, ses journées vont être sacrément remplies...

Le bac de français s'est bien passé pour ton fils Emma ? Cardamome, ton fils reprend bientôt ?
Maman de 3 enfants, l'aîné a un syndrome d'asperger.

emma75
Familier
Messages : 107
Enregistré le : dimanche 25 avril 2021 à 20:05
Localisation : Paris

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#36 Message par emma75 » mardi 19 septembre 2023 à 6:12

Bonjour Bulle :)

C'est super que la rentrée de ton fils se soit bien passée! :)
Il a fait sa rentrée vendredi dernier, il est ressorti ravi, avec déjà des "connaissances" avec qui il a mangé au RU et échangé des numéros de téléphone.
C'est vraiment top! Mon fils serait encore trop anxieux socialement pour déjeuner avec ses pairs le premier jour.
Je trouve par contre son emploi du temps hyper chargé, avec des journées à 8h de cours ( CM, TD, TP). L'emploi du temps change toutes les semaines, je trouve que c'est bien compliqué pour s'y repérer...Je suis bien ennuyée aussi car il avait une prof particulière en anglais et je ne sais pas si nous pourrons poursuivre cette année...Je voulais qu'il reprenne des cours de conduite aussi..Mais sans emploi du temps fixe, je ne vois comment faire...Je crois qu'on va mettre tout ça sur off pour un moment...
Le BUT est à 40 minutes de transport en commun de chez nous, il va falloir qu'il tienne le coup, ses journées vont être sacrément remplies..
Oui effectivement c'est peut-etre préférable de mettre ce qui n'est pas indispensable sur "off" ;) ...Et d'etre aussi vigilant que possible sur l'organisation/planification... Aussi à mon avis si possible prévoir un temps de sport ou balade en extérieur pour respirer/décompresser.

De notre côté le bac s'est bien passé, 13 à l'écrit et 18 à l'oral :)
La rentrée en terminale aussi s'est bien passée, et pour le moment ils ne sont pas encore trop écrasés de travail... ;)
Par contre de mon côté j'ai une proche en grande difficulté, et cette situation m'a fait prendre conscience d'un certain épuisement. Un peu comme si on avait des réserves de calme ou d'optimisme qui dans mon cas ne se seraient pas trop renouvelées :?
Du coup je vais essayer de me protéger des emmer... autant que je pourrai.
Maman d'un ado TSA de 17 ans.

Cardamome
Prolifique
Messages : 2781
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#37 Message par Cardamome » mardi 19 septembre 2023 à 20:14

Effectivement, j'ai été surprise du fonctionnement des emplois du temps à la fac l'an dernier.
J'ai fini par saisir la "logique" mais c'est bizarre au début sans y être habituée.
Nous, c'était pour caler les suivis éduc que c'était galère :lol:

Après, étonnamment, j'ai l'impression que mon fils s'y est très vite habitué, lui.
Cette rentrée, il est donc reparti en L2.
Il est rodé pour ce qui est de prendre le train (et comme à 90% des trajets il y a du retard... Ça en devient la norme :lol: ), aller manger au restau U (il communique très peu avec moi. J'ai eu la surprise de recevoir un SMS l'autre jour il y avait du rougail de saucisses :lol: il était tout content. Il m'en a reparlé le WE... Petit bémol tout de même, il n'était pas à sa place favorite, près de la fenêtre, en recoin, mur dans le dos et qui lui permet de voir toute la salle du restau U).
Il a repris le théâtre d'impro, il adore.
Il a une prof qu'il adorait l' an dernier donc il est super content. :wink:
C'est une fac à taille humaine. Dans sa promo, ils sont très peu nombreux. Moins d'une dizaine! Il a quelques cours en commun avec d'autres L2 mais ce sont de très bonnes conditions.
Il m'a dit qu'il a revu un prof de l'an dernier qui lui a demandé qui il a cette année dans sa matière etc (les profs sont assez proches des étudiants :bravo: ).
Cette semaine, il devait aller tester un sport qu'il veut prendre en UE transverse (= obligatoire et qui compte pour la L2). Je lui ai rappelé de mettre dans sa valise une tenue de sport.
J'avais oublié de lui dire de penser la prendre, le jour où il devait tester le sport et apparemment il y a pensé.
Donc en gros, il est à peu près rodé au fonctionnement des cours. Il n'y a plus qu'un seul groupe dans la promo au lieu de 4 l'an passé,ce qui corsait l'affichage de son emploi du temps mais il s'en sortait très bien. Là, pas d'ambiguïté: un seul groupe.
Sauf pour l'anglais où c'est un groupe toujours à part, mais il retrouve la prof de semestre 2 et la plupart des étudiants aussi (mélange entre plusieurs L2 de sciences), c'est par niveau.
Ne lui reste qu'à s'accrocher pour se mettre à bosser. :lol:
Il a eu une bonne note (qui ne comptera pas!) sur une éval de révision pour savoir s'ils ont bien les bases étudiées en L.
Il avait eu 5/20 dans cette matière au semestre précédent; :innocent: il n'a pas du tout ouvert un cours et là, il a eu 15. :crazy:
J'ai essayé de lui dire que c'est peut être un bon signe (?).
Qu'il s'est planté mais qu'il n'aurait jamais eu cette note au bilan de ce début de semestre, s'il n'avait vraiment rien compris du tout.

Et pour la conduite, c'est uniquement le samedi comme il rentre chez nous puisqu'il a commencé ici le code et la conduite, depuis qu'il a fini son année précédente.
Il veut aussi reprendre le judo (chez nous!).
J'ai juste peur qu'il n'arrive pas à tout mener de front mais je sais aussi que le sport a toujours été un élément fondamental depuis qu'il est tout petit.
Il en a besoin.

J'espère d'ailleurs qu'il sera pris pour son UE transverse (nombre limité de place) car il est hyper motivé, l'essai lui a plu et surtout il y a un créneau possible chaque jour. Ce qui n'est pas du tout le cas de la plupart des UE transverses dont certaines l'intéressent mais ça tombe pendant ses cours.

A suivre.

Le ref handi ne l'a pas contacté en fin d'année ni en ce début pour faire le point. (Tacitement il conserve les aménagements).
Mon fils m'a fait rire. Il me dit "je ne pense pas que les profs savent que j'ai un profil particulier.
Et il y en a un, il est très"old school" c'est même pas la peine de lui parler de quoi que ce soit."
maman d'un jeune homme diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Avatar du membre
Dinolette
Prolifique
Messages : 2281
Enregistré le : dimanche 26 janvier 2020 à 10:38

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#38 Message par Dinolette » mardi 19 septembre 2023 à 21:10

:bravo: :bravo: :bravo: Cardamome pour ton fils. C'est très encourageant!!
Maman d'un petit garçon de 9 ans, TSA niveau modéré confirmé le 16/03/2020 à l'âge de 5 ans et demi et TDAH le 11/01/2024
06/02/2023 Diagnostic de fibromyalgie
18/09/2023 Diagnostic de TDAH de forme mixte de niveau sévère

Avatar du membre
Flower
Intarissable
Messages : 5520
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#39 Message par Flower » mercredi 20 septembre 2023 à 10:22

Spoiler : 
C'est un peu hors sujet, mais Cardamome, je pense que maintenant que tout le côté "pratique" est rôdé, il y a des chances que ton fils aura de l'espace de cerveau disponible pour progresser sur le travail en fac, d'autant qu'il semble quand même avoir acquis les notions de première année malgré des résultats un peu aléatoires. Franchement il progresse super vite je trouve ! :bravo:
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Cardamome
Prolifique
Messages : 2781
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#40 Message par Cardamome » mercredi 20 septembre 2023 à 10:30

Flower a écrit : mercredi 20 septembre 2023 à 10:22
Spoiler : 
C'est un peu hors sujet, mais Cardamome, je pense que maintenant que tout le côté "pratique" est rôdé, il y a des chances que ton fils aura de l'espace de cerveau disponible pour progresser sur le travail en fac, d'autant qu'il semble quand même avoir acquis les notions de première année malgré des résultats un peu aléatoires.
Spoiler : 
Oui, espérons-le. S'il ne se disperse pas trop...
maman d'un jeune homme diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Avatar du membre
hazufel
Intarissable
Messages : 5727
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#41 Message par hazufel » mercredi 20 septembre 2023 à 12:26

Cardamome, super bravo à ton fils :bravo: épatant.
Spoiler : 
Et j'avoue que ça me donne un peu d'espoir aussi...
TSA & SAMA
3 fils dont jumeaux TSA (et dysgraphiques / praxiques / exécutifs)

Avatar du membre
PetitNuage
Intarissable
Messages : 5697
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 16:37

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#42 Message par PetitNuage » mercredi 20 septembre 2023 à 12:54

Que de progrès accomplis ! Ca fait du bien à lire ! :D

"Diagnostic de traits obsessionnels handicapant les relations aux autres"

Cardamome
Prolifique
Messages : 2781
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#43 Message par Cardamome » mercredi 20 septembre 2023 à 15:41

Je réponds sur mon fil pour ne pas polluer celui ci... J'ai déjà hésité pour le précédent message où je me suis laissée emporter...
maman d'un jeune homme diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

emma75
Familier
Messages : 107
Enregistré le : dimanche 25 avril 2021 à 20:05
Localisation : Paris

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#44 Message par emma75 » vendredi 22 septembre 2023 à 18:10

Bravo à ton fils Cardamome, c'est génial son évolution! :bravo: :bravo: :bravo:
Et c'est très encourageant pour les plus jeunes :)
Maman d'un ado TSA de 17 ans.

Cardamome
Prolifique
Messages : 2781
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: études supérieures, comment ça se passe pour vos enfants?

#45 Message par Cardamome » vendredi 22 septembre 2023 à 20:23

Oui son évolution est bonne. C'est le positif de cette histoire.
Je pense que ça peut être encourageant en effet.

Mais...

Même si lui même ne sait pas trop ce qu'il veut faire et qu'il se dirige vers des études qui me semblent très déconnectées de la réalité.
Il n'a aucune idée de ce qu'il va en faire.
C'est plus que ça semble lui plaire d'apprendre ça. C'est le voyage qui l'intéresse et non l'arrivée au bout.

Études qu'il devrait poursuivre des années sans quoi je n'imagine pas très bien à quoi ça va lui servir...
Sauf que je ne pense pas qu'il a le niveau.
:oops:

Je persiste à penser qu'il ne devrait pas avoir choisi une licence, mais plutôt un BUT.

:innocent: chaque étape l'une après l'autre.
Il est au moins occupé pendant ce temps là.
:?

Aucune aide concrète de la fac. C'est comme s'il n'était pas du tout en situation de handicap, qu'il n'avait pas un TSA.
:?

Tant que ça tient comme ça...
Mais je suis lucide au fond de moi. Je sais que ça n'est pas pour autant qu'il va pouvoir chercher/trouver et conserver un emploi. Et se créer/faire perdurer un cadre stable pour sa vie.

C'est juste pour l'instant une petite bulle où il est bien, mais qui ne sera pas éternelle. Et la trouver cette bulle et faire en sorte qu'il puisse accommoder ses goûts, son TSA, ses capacités, son niveau, ses limites...a fini par quasi épuiser mon énergie.

Je ne pense plus être capable de trouver une nouvelle bulle de répit pour l'après celle ci et lui n'en est pas capable non plus.

Et ce n'est que la partie visible.

Encore ces deux derniers jours, épuisement total pour moi. Hier après midi en récupération, donc pas au travail, j'ai dû à distance, comprendre qu'il ne parvenait pas à faire une démarche que je lui ai laissée (sans en mesurer les enjeux).
Il ne communique pas vraiment. Échanges de SMS...
Souci informatique de la fac.
:oops: démarche en ligne à faire... Impossible. Avec la notion premiers arrivés premiers servis et énormément de choix et les autres, les miettes. :oops:

Je pensais avoir réglé hier soir, j'ai envoyé des mails (de sa part avec son aval); on attendait des réponses.
Ce jour pour moi au travail; mener de front réception des diverses réponses. Incohérentes venant d'une même personne qui se contredit mais aussi incohérentes selon les personnes qui ont répondu.
:?
Du boulot par dessus la tête, et mon fils qui me fait comprendre qu'il en a marre alors que je me suis aperçue qu'il a des cours sur les créneaux où nous avons tenté les démarches depuis hier concrètement mais depuis une semaine ou deux je l'oblige à y penser, anticiper etc.
J'ai de plus en plus de mal à surmonter tout ça.

20h30 il y a de fortes chances pour que j'aille me coucher. C'est :? :oops:
Spoiler : 
s'il avait des parents comme moi j'ai eus... Il ne pourrait pas compter sur eux. J'en aurais eu besoin au même âge que lui. Du coup, j'ai foiré total mes études mon orientation etc :oops: pas dutout soutenue et j'ai dû faire des choix. Et un niveau qui a plongé à partir du lycée alors que j'avais un an d'avance et énormément de facilité et d' excellents résultats jusqu' au lycée. Jamais compris pourquoi et ça n'a pas questionné mes parents. :? Je pense que ça m'a manqué de pas avoir pu compter sur eux.
maman d'un jeune homme diagnostiqué avec TSA.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Répondre