vos "bugs" sociaux !

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1666
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: vos "bugs" sociaux !

#1471 Message par Siobhan » mardi 27 août 2019 à 15:13

Dumbo a écrit :
mardi 27 août 2019 à 9:52
(...)

Pour ma part, je préfère que l'on soit sincère quand je cuisine ou pour n'importe quelle autre chose.
Dumbo, ton post me rappelle ce qu'écrit La-Fille-Pas-Sympa dans l'introduction de son article "Bas les pattes" :
Les neurotypiques ne comprennent pas l’explicite. On leur a appris à sur-interpréter chaque mot et la moindre intonation. Quand ils entendent « Non » ils pensent « Mais encore ? ». Souvent, ils entendent également « Convaincs-moi ». Voilà le drame neurotypique, et on doit en parler.
:lol:

Source : https://lafillepassympa.com/2019/07/13/ ... -autistes/
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

"(...)Please believe in gentle dreams
The sweetness of people
Whistling in their sleep(...)"

A Silver Mt. Zion - Mountains Made of Steam

Avatar du membre
cléa
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: vos "bugs" sociaux !

#1472 Message par cléa » mardi 27 août 2019 à 16:13

Dumbo a écrit :
mardi 27 août 2019 à 9:52
Bonjour,

Bon, ce n'est pas vraiment un bug social mais il a été évité de justesse. J'ai été rendre visite à de la famille lointaine pour cause d'accouchement. Les parents expliquaient que c'était difficile entre les siestes, les biberons, le changement de couches, s'occuper de leur autre enfant un peu plus grand, etc. J'ai failli lâcher que nous, nous avions un chien et que c'est pareil (il est vieux et malade donc il faut toujours devoir s'occuper de lui). Pour moi, ce n'est pas méchant de dire cela, c'est juste que les situations se ressemblent. Les gens le prennent mal en général. Je n'ai donc rien dit durant toute la visite...
Pour éviter de dire cela, j'ai repensé rapidement à un autre cas comme celui-ci. Ce que j'avais dit était mal pris et ma mère m'a râlée dessus.

Vu que vous parliez d'autres cultures, cela me rappelle un autre bug social (qui c'est vraiment déroulé cette fois :P ).
J'étais en vacances au sud de la France et on mangeait le souper chez des amis à mes parents. Dans la conversation, j'ai dit que le plat n'était "pas trop mauvais"... Et qu'est-ce que je n'aurais pas dû dire! Ils l'ont très mal pris. Pourtant, j'utilise cette expression pour dire que c'est bon et ils ont cru que je leur disais l'inverse :innocent:
Il y a une chose que je ne comprend pas... Même si j'aurais dit que je n'aime pas (à éviter de dire de mon expérience), je ne vois pas pourquoi les gens se vexent autant et en font une comédie. Pour ma part, je préfère que l'on soit sincère quand je cuisine ou pour n'importe quelle autre chose.
Bonjour Dumbo, ma fille et moi faisons à peu près les mêmes bugs.
Même si nous nous améliorons dans notre relation au monde.

J'imagine que si tu avais parlé de ton animal les gens se seraient indignés par ce qu'ils veraient cela comme une comparaison entre un être humain, d'autant plus leur fierté et un animal qui ne peut être comparé a un enfant qui lui est supérieur et donc incomparable.

Je pense que cela tient aussi au fait que souvent, des qualificatifs animaliers sont donnés a des certains humains peu aimables et que le chien y tient une place symbolique négative, malgré qu'il soit un compagnon privilégié de l'homme.

-Un jour mon ex à mal pris quand une dame nous a entendu appeler notre fille. Elle s'était retournée en disant je ne savais pas si vous appeleiez un petit chien ou un enfant.

Cela à été pris comme une insulte..

Ma fille a souvent mis les autres mal à l'aise en appliquant les phrases des dessins-animés ( une passion ) dans le quotidien.
Cela aurait pu nous faire passer pour une famille grossière.

Lorsque tu dis "ce n'est pas trop mauvais" cela me rappelle que lorsqu'on dit " pas mal " cela signifie en général que c'est très bien.
Mais des gens le prennent pour mal.
Je pense que cela dépend de la culture.
J'aurais donc tendance à considérer que l'expression "ce n'est pas mauvais" signifie que c'est bon mais que c'est le "trop" qui a changé le sens de la phrase.
Ceci dit, l'interprétation peut dépendre du culturel comme tu le soulignes.

Pareil, je trouve que la sincérité est essentielle et qu'il est appréciable que la communication soit claire et franche.
De plus, chacun a des goûts et pensées différentes des autres.
Pour cela je trouve lourd qu'on doive par exemple manger tous les plats par respect pour ses hôtes, même si j'admets qu'on doit reconnaître ainsi leur hospitalité, leurs efforts, ce dont ils seront fiers.

Les neuro typiques semblent très sensibles à leur image et celle des autres au point de souvent taire leur désaccord. Ils ont besoin de préserver estime et cohésion mutuelle parce qu'une remarque est souvent perçue comme un rejet et qu'être compétents et reconnus ainsi est une motivation qui leur est essentielle.

La aussi il semble tout de même y avoir une variabilité culturelle, certains pays semblant être plus ou moins ouverts à la critique.

Personnellement, je trouve qu'elle est nécessaire pour avancer, tant qu'elle est cordiale et qu'il est bon de ne pas refouler nos différences pour tenter d'être agréable a autrui.
En route pour savoir quel est le type exact d'autisme de ma fille.
Je trouve ici un échange instructif et cordial

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4467
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: vos "bugs" sociaux !

#1473 Message par Flower » mardi 27 août 2019 à 16:53

Quand j'ai des invités à déjeuner/dîner, je leur demande généralement s'il y a quelque chose qu'ils n'aiment pas du tout ou des allergies/intolérances. Ce n'est quand même pas bien compliqué quand il n'y a pas trop de monde. Après effectivement si on a 30 personnes, ça peut devenir difficile.

Ma mère me conseille souvent des choses qu'elle a faites pour moi enfant à tester pour mon cheval qui a une bronchite chronique, comme moi petite. Je ne trouve pas ça insultant. :innocent: Mais cela dépend peut-être de la façon dont c'est introduit.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
cléa
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: vos "bugs" sociaux !

#1474 Message par cléa » mercredi 28 août 2019 à 4:57

Bonjour Flower.

C'est vraiment bien pensé que tu te renseignes sur ce qu'apprécient tes invités.

Concernant les discussions ou on parle d'humains et d'animaux je pense comme tu dis que la façon dont on introduit peut influer.
La connaissance qu'on a les uns des autres joue probablement aussi un rôle dans la façon dont ces sujets sont perçus.
Peut-être aussi qu'un conseil appliqué a un humain puis a un animal passe mieux qu'un conseil appliqué à un animal puis un humain.
(en général)
En route pour savoir quel est le type exact d'autisme de ma fille.
Je trouve ici un échange instructif et cordial

tigachris
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : lundi 26 août 2019 à 15:31

Re: vos "bugs" sociaux !

#1475 Message par tigachris » mercredi 28 août 2019 à 12:48

Oh mince... je me reconnais dans beaucoup de ce que vous dites! Je n'ai pas encore tout lu car il y a beaucoup de pages... J'ai toujours pensé que c'était "normal" tout ça... je me rends compte que je dois pas paraître normale aux yeux des gens en fait...
Il y a une époque quand on me demandait "tu fais la vaisselle?" (par exemple) alors que ça se voit, je répondais systématiquement "ben non je joue au tennis". J'ai arrêté les gens le prenait mal, je ne sais pas si c'est ma phrase ou le ton employé qui faisait ça... mais c'est vrai quoi pourquoi poser cette question ?
Mon ex avait le don de toujours poser une question en commençant par "tu veux que...". Il rentre dans une pièce "tu veux que j'allume la lumière?" ben non si j'avais voulu le faire je l'aurais fait. Mon chat sort un peu ses griffes de contentement "tu veux que je la chasse?" ben non... "tu veux que je ferme les rideaux ?" .... bref vous avez compris... j'ai eu beau essayer de lui dire que non je ne suis pas quelqu'un qui "veut" quelque chose, si j'ai envie je le fais... et ça m'a toujours profondément agacé qu'il continue à dire ça (même si au fond je pense que c'est pour être gentil ou serviable)
Aucun diagnostic pour le moment, beaucoup de questionnements personnels
Dossier CRA reçu, il ne reste plus qu'à le remplir...

Line1990
Régulier
Messages : 59
Enregistré le : samedi 11 mai 2019 à 16:34

Re: vos "bugs" sociaux !

#1476 Message par Line1990 » jeudi 29 août 2019 à 7:54

Je ne sais pas si cela fait partie des bugs sociaux mais la dernière fois au travail, à la pause déjeuner, je me suis servi un café et j'ai vraiment oublié d'en proposer un aux collègues qui m'en ont fait la réflexion. Pourtant j'ai vraiment pas pensé.
Pré diagnostiquée autiste de haut niveau par une neuropsychologue.
En attente d'un diagnostic au C.R.A.

Line1990
Régulier
Messages : 59
Enregistré le : samedi 11 mai 2019 à 16:34

Re: vos "bugs" sociaux !

#1477 Message par Line1990 » jeudi 29 août 2019 à 7:57

Et j'étais à la caisse du magasin où je travaille, une personne me dit bonjour et dit mon prénom, impossible de me rappeler qui c'était.
Ce n'est qu'en réfléchissant plusieurs minutes que je me suis rappelé qu'elle était avec moi à un cours d'anglais.
Pré diagnostiquée autiste de haut niveau par une neuropsychologue.
En attente d'un diagnostic au C.R.A.

Avatar du membre
LaLouveBleue
Fidèle
Messages : 129
Enregistré le : mercredi 24 avril 2019 à 11:04

Re: vos "bugs" sociaux !

#1478 Message par LaLouveBleue » jeudi 29 août 2019 à 8:08

Réflexion du jour de mon seul collègue se préoccupant un minimum des autres : "ah bah c'est bon toi t'es bien tombée, le même esprit d'équipe que les autres" (connaissant mes autres collègues et leur "chacun pour soi" j'ai bien compris que c'était ironique, par contre je n'ai absolument pas compris pourquoi il m'a dit ça... je cherche encore... je pensais faire au mieux pour prendre en compte les besoins de pause ou aide de mes collègues. Mais en fait peut-être pas... :innocent:
Maman d'autistes et probablement autiste moi-meme (diagnostic en cours)

Avatar du membre
Ellendë
Fidèle
Messages : 128
Enregistré le : samedi 20 juillet 2019 à 13:49

Re: vos "bugs" sociaux !

#1479 Message par Ellendë » jeudi 29 août 2019 à 11:02

Et moi avant hier, mon chef d’équipe qui vient vers moi avec une feuille et un visage strict et qui me dit: et bah bravo «  ellendë » Encore une alerte qualité ( sur ma production) !
En me voyant me « décomposer » sur place il ajoute : mais non je rigole ca vient du tri l’alerte qualité .

Je sais pas si je dois rire ou pleurer. Ça m’énerve de ne pas reconnaître quand on rigole ou pas :oops:
Suspicion TSA - Rendez-vous neuropsy prévu fin novembre

Avatar du membre
Autiste ou surdoué ?
Forcené
Messages : 1106
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2016 à 14:07
Localisation : Bretagne

Re: vos "bugs" sociaux !

#1480 Message par Autiste ou surdoué ? » jeudi 29 août 2019 à 12:56

Bon, mais il y a aussi des gens qui font exprès de mettre les autres dans l'embarras comme ça pour rien. Je ne vois pas à quoi ça leur sert... Peut-être à affirmer leur "pouvoir" sur les autres. Genre "je peux te faire peur parce que je suis ton supérieur hiérarchique". Ou peut être ne s'en rendent ils même pas compte et pensent qu'ils font de l'humour sans se mettre à la place de l'autre.
Là dessus je ne pense pas que tu aies tort de ne pas savoir si quoi penser puisque son but est de te "faire marcher".
Mais je pense que ce sont ces gens là qui devraient voir un psy.
Dossier déposé au CRA : en attente du R-V.
Possibilité d’asperger envisagée par plusieurs professionnels (dont une professionnelle du CRA).
HQI diagnostiqué.
Relations sociales rares et difficiles.

Avatar du membre
cléa
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: vos "bugs" sociaux !

#1481 Message par cléa » jeudi 29 août 2019 à 13:17

Bonjour. Je lis vos bugs et je trouve qu'on s'en sort quand-même bien malgré un environnement stressant ou incompris.

Bug ou pas, je me rappelle il y a quelques années avoir demandé de l'huile de ricin en pharmacie. Il n'y en avait pas. Mais au loin j'entendais le pharmacien dire à la préparatrice. -On ne sait pas ce qu'elle ferait avec.

A ce moment, je m'étais dit que c'était une mesure de sécurité mais avec le temps et la découverte de mon atypisme je sais que je porte un air étrange.

Il y a un an je faisait les courses et un ami m'avait demandé de lui prendre une bouteille.
A la caisse, après quelques mots, l'homme me demande ma pièce d'identité.
Moment de vide..
Je suis surprise lorsque il ajoute vous faites jeune. J'ai tout de même 34 ans.
(d'autant plus qu'on me donne habituellement plus!)
Je le lui dis et ne lui donne pas cette pièce.
Les gens à coté sont hilares et me donnent des conseils pour "pousser"

Après discussion avec mon ami il pense que cet homme était curieux et non soucieux de mon âge. Confirme que je porte bien mes années mais aussi que mon attitude est singulière et propice aux interrogations.
(impression d'immaturité)
En route pour savoir quel est le type exact d'autisme de ma fille.
Je trouve ici un échange instructif et cordial

tigachris
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : lundi 26 août 2019 à 15:31

Re: vos "bugs" sociaux !

#1482 Message par tigachris » jeudi 29 août 2019 à 14:01

Vos messages me font penser à d'autres ...

Cet été j'ai décidé d'emmener ma filles en vacances. Beaucoup de voiture à faire.
Malheureusement sur l'autoroute j'ai du me prendre quelque chose sur le pare brise donc pare brise felé à changer... j'ai pas osé appeler "carglass" parce que je savais pas comment il fallait faire, si ils pouvaient venir à l'hotel, ce que j'allais leur dire... mon père me dit que ça peut attendre que je rentre chez moi. Ok. Sur le retour, je vais prendre de l'essence, pour sortir de la station il faut contourner le batiment. Et là j'entends crrrrrr, oh merde, je sors de la voiture, il y avait un autre mec qui prenait de l'essence qui me regardait. J'ai du me prendre un plot en béton... Je regarde l'arrière de ma voiture, je ne vois rien, déjà j'avais trop la honte, je regarde le mec et lui dit "oh lala j'ai eu de la chance" petit rire nerveux. Le mec me regarde bizarre... bon je repars. Arrivée à l'hotel, je remarque qu'en fait j'ai rapé tout le côté de la voiture... j'ai juste pas regardé au bon endroit...
Bref, j'ai donc 2 choses à demander à l'assurance. Mon beau père me dit "c'est simple tu n'as qu'à les appeler" euhhhh encore un qui n'a pas compris comment je fonctionne.
Rentrée chez moi j'essaie de voir comment ça fonctionne l'assurance, je suis hyper prudente j'ai jamais eu d'accident ou quoi que ce soit alors ça me stresse. Alors j'envoie un mail pour demander des informations sur comment ça se passait et si ça me couterait du malus. J'ai pas de réponse par contre eux direct ils enregistrent des sinistres avec déclaration par un expert et tout !! Mais moi je voulais pas ça !! J'ai pas osé appelé encore une fois. Je réponds un autre email agacée en disant que je ne voulais pas ça. Et là ils m'appellent au téléphone !! Pourquoiiii ? Donc bref au final elle me dit qu'ils sont obligés de garder le sinistre dans mon compte parce que c'est la loi .... super... mais j'aurai pas de malus (et je ne vais pas faire réparer la rayure car 500€ de franchise !).

Toujours pendant les vacances, pour la première fois j'ai pris un hotel "tout compris" donc en pension complète. Pour le premier repas gros stress je ne sais pas comment ça se passe, alors à l'entrée je le dis à la personne... il me dit il faut juste montrer le bracelet. Ok... alors tous les jours je me trouve l'air débile à passer devant eux à montrer mon bracelet avec un sourire niais...
Pareil pour le premier petit déjeuner, stress ce n'est pas la même salle, donc je ne savais pas comment ça se passe, et j'avais peur qu'il ne reste plus rien... donc en arrivant dans la salle je repère direct le buffet et on y va avec ma fille, on se sert on s'installe. Je me dis c'est pas pratique quand même il faut faire des allers retours... ce n'est que 20min après que je me rends compte que tout le monde a un plateau, et qu'ils sont bien rangés juste à l'entrée avec tout le nécessaire des couverts etc. ben j'avais pas vu...

Au travail, je me force à prendre du thé x fois par jour car je ne bois pas assez. Mais je suis un peu en décalé par rapport aux autres qui boivent du café. Normalement je "devrais" proposer un café aux autres lorsque je vais faire chauffer de l'eau pour moi. Mais des fois ça fait la 3e fois de la journée que je le fais, des fois j'ai vraiment pas envie, ou je me dis pourquoi c'est toujours à moi de le faire... alors parfois je renonce carrément à aller me chauffer de l'eau, ou j'en profite que les autres soient partis aux toilettes ou fumer une clope, ou alors j'ose aller me faire chauffer de l'eau sans rien dire à personne... ben j'ai souvent quand même la remarque "ah ben oui toi tu vas faire tes trucs toute seule"

Ou faire semblant de regarder un truc dans mon sac dans la voiture pour ne pas croiser le voisin, ou pour ne pas croiser celui qui est garé à côté de moi (toujours peur qu'il me dise que je suis garée trop près ou que je suis mal garée ou je sais pas quoi)

Je regarde l'heure sans regarder l'heure.... des fois on me voit regarder ma montre, alors on me demande "alors il est quelle heure?" ben en fait je sais pas... je pense que j'analyse juste en me disant que ou soit ce n'est pas encore l'heure d'y aller ou que ce n'est pas le soir je sais pas... mais je ne sais vraiment pas l'heure qu'il est. De même je peux me demander plusieurs fois par jour quel jour on est car c'est le genre de truc que je ne retiens pas (remplir des chèques c'est horrible!), et pour trouver la date je me dis par exemple : "alors hier on était samedi, la semaine d'avant j'avais rdv je sais que mon rdv était le 10 donc 10 +7 +1 = 18 donc on est le 18 !"

Je fais mes courses au drive, et ça m'est arrivé plusieurs fois de ne pas avoir eu ce que j'ai commandé. Mais je ne m'en aperçois qu'une fois rentrée chez moi bien sûr. Et bien plusieurs fois je n'ose pas aller réclamer donc j'ai parfois payé pour des choses que je n'ai pas eu. Une fois j'ai commandé des oeufs. Et là je ne comprends pas ce qu'il s'est passé car la personne du drive me les a montrés, mais impossible de les retrouver une fois chez moi. Donc là j'ai osé aller réclamer les oeufs en me disant qu'ils étaient sans doute sur le comptoir... ben non et j'ai vraiment eu l'impression de passer pour une voleuse.

Petite je suis allée en classe de mer avec ma classe. On a appris la différence entre les différents oiseaux de mer. Et bien depuis ce jour je n'ai pas arrêté de dire aux gens qui disaient "il y a des mouettes" (par exemple) "non ce ne sont pas des mouettes ce sont des goélands". Je sais que j'ai rabâché ça tellement de fois... et ça m'arrive encore mais je fais plus attention car en tant qu'adulte les gens trouvent ça lourd...

J'ai toujours vouvoyé mes beaux parents (eux me tutoient). En plus je les entendais parler de ma belle soeur en disant qu'elle n'avait pas de bonnes manières, qu'elle les tutoyait etc. donc ça me rassurait je me disais que je faisais bien. Mais au bout de 10 ans ils me disent "tu peux nous tutoyer" ! Oh le stress j'y arrive pas, ça me fait bizarre. Souvent je vouvoie et en parlant je me rends compte de "l'erreur" donc j'essaie de tourner la phrase pour englober d'autres personnes comme si c'était du pluriel...
Modifié en dernier par tigachris le jeudi 29 août 2019 à 14:46, modifié 1 fois.
Aucun diagnostic pour le moment, beaucoup de questionnements personnels
Dossier CRA reçu, il ne reste plus qu'à le remplir...

Avatar du membre
Ellendë
Fidèle
Messages : 128
Enregistré le : samedi 20 juillet 2019 à 13:49

Re: vos "bugs" sociaux !

#1483 Message par Ellendë » jeudi 29 août 2019 à 14:19

@tigachris : je suis contente de te lire :mryellow: je me retrouve dans les meme bugs ( l’expression : au jour d’aujourd’hui me hérissent le poil je dois toujours corriger les gens qu’il faut dire « a ce jour » car c’est un pleonasme et que ce terme n’existe pas dans la langue française, pour la voiture je suis pareille que toi heureusement que j’ai mon conjoint qui a la passion des voitures... je regarde aussi ma montre très souvent mais quand on me demande l’heure je dois regarder à nouveau, le plateau au self service je fais souvent cette « gaffe » aussi ou bien j’oublie les couverts et pour mes beaux parents je les connais depuis 13 ans mais je n’arrive toujours pas a les vouvoyer ni à les tutoyer alors je m’adresse à eux de façon impersonnelle. Par exemple si on joue un jeu de société et que ma belle-mère demande qui doit jouer et que c’est son tour je répondrais : ce n’est pas à moi. Du coup elle rétorque: c’est à moi alors ? Et je réponds « oui « .) :oops:
Suspicion TSA - Rendez-vous neuropsy prévu fin novembre

Avatar du membre
Nanar02
Forcené
Messages : 1370
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 17:37

Re: vos "bugs" sociaux !

#1484 Message par Nanar02 » jeudi 29 août 2019 à 15:40

Rigolo moi aussi je me retrouve dans tous cela et à 51 ans j'apprends qu'il faut proposer du café même si on fait chauffer de l'eau :lol:
Diagnostiqué Asperger 01/04/2019

Avatar du membre
cléa
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: vos "bugs" sociaux !

#1485 Message par cléa » jeudi 29 août 2019 à 23:42

Lorsque vous parlez de vouvoiement et tutoiement ça me rappelle qu'enfant j'avais du mal à comprendre pourquoi un vous de pluriel et un vous de politesse.

Je ne savais pas lequel utiliser bien que je comprenais globalement qu'il était préférable de vouvoyer adultes et inconnus.

Voir des gens âgés tutoyer des jeunes qui devaient les vouvoyer me perturbait vraiment.
Plus encore lorsque ceux-ci étaient outrés que les jeunes les tutoient.
Même si on m'expliquait le respect dû à leur âge.

Il est évident que le tutoiement est synonyme de proximité et que le vous place une distance.
Une frontière.

J'ai toujours du mal à comprendre l'indignation de certains qui sont tutoyés par mégarde.

-Se sentent t-ils de déconsidérés ?
-Infantilisés?
-du genre a dire "on a pas gardé les vaches ensemble"?
-ou tout simplement parce-que socialement le vous marque le respect ?

Il y a quelques mois j'ai lu sur un blog un enseignant qui expliquait que lorsque il s'adressait à ses élèves en les vouvoyant, ils en étaient heureux, se sentaient considérés et que cela changeait beaucoup pour eux.

Si c'est vraiment le cas ça signifie que les enfants percevraient le tutoiement qu'on leur adresse comme discriminatoire!

Depuis le temps que le tutoiement général à été instauré on peut constater que même s'il a gagné les familles ce n'est pas le cas pour tout

J'ai encore lu un vieil article ou il était écrit nous vouvoyons nos proches mais les enfants se tutuoient car ils sont entre pairs.
(On se demande comment ce tutoiement alors qu'ils étaient vouvoyes)

C'est plutôt confus entre vous et tu.
Peut-être à cause de l'instauration du tutoiement qui à mal pris ?
Ça m'arrangeait bien s'il n'y avait que l'un ou l'autre.
En route pour savoir quel est le type exact d'autisme de ma fille.
Je trouve ici un échange instructif et cordial

Répondre