Problèmes gastro-intestinaux

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
3enfants
Forcené
Messages : 1283
Enregistré le : vendredi 23 novembre 2012 à 21:51
Contact :

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#106 Message par 3enfants » samedi 28 mai 2016 à 23:07

A l'époque où l'hôpital st Vincent de Paul à paris existait encore, il y avait un super gastro ped. Il a ensuite migré vers l'hôpital parisien qui a récupéré son service... puis il en est parti, sans doute retraite. Sinon je t'aurais conseillé d'aller le consulter. Nous ici ouf, on est sortis des troubles digestifs rgo allergies etg.
3 enfants : une fille Asperger, un fils TED NS et le frère ... "sans étiquette" (traits autistiques + éléments de précocité)... !
mon blog : cuisineallergo.canalblog.com

Galatara
Habitué
Messages : 85
Enregistré le : lundi 20 janvier 2014 à 2:12

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#107 Message par Galatara » dimanche 29 mai 2016 à 4:26

A 3 enfants :

Vous en êtes sortis ? Waouh ! Comment ? Combien de temps ?
Ici on stabilise à coups de régimes contraignants et compléments type probiotiques. Croissance et poids ont repris, transit bien meilleur, mais mon fils souffre physiquement visiblement (il ne peut s'asseoir !) et a des déglutitions type reflux. Cela semble lié à l'émotion mais tout de même je me questionne quant à un rgo.
Or je ne sais comment m'y prendre. En plus nous sommes échaudés par les docs : bcp d'espoir, bcp de temps, bcp d'argent aussi parfois et au final bcp de déception. La gastro ped consultée dans un HP parisien nous a envoyé bouler comme des malpropres (le pire rdv de ma vie).
Pour l'ancien gastro ped à Paris, l'as-tu consulté ? Peut-être serait-il possible de le contacter pour avoir des recommandations quant à des confrères : pourrais-tu me donner son nom en MP stp ?
Maman de 2 adorables p'tits gars : un "grand" de 9 ans, autiste typique (sévère, avec DI, suivant tant bien que mal le CE1), et un "petit grand" de 7 ans, HP.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19712
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#108 Message par Jean » dimanche 29 mai 2016 à 8:29

Rem 82 a écrit :Petite question : Y'a t-il des autistes qui souffent aussi de la maladie de Crohn ?
Oui. J'en connais deux à Brest.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Athéna
Forcené
Messages : 1372
Enregistré le : samedi 29 novembre 2014 à 20:17
Localisation : Toulouse

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#109 Message par Athéna » dimanche 29 mai 2016 à 19:29

Galatara a écrit :Merci Athéna
Toulouse est cependant un peu loin pour nous (nous sommes basés en région parisienne)

JE connais, de loin, les régimes tels que FODMAPS et Gaps mais ils sont très très contraignants, notamment celui de Miss Campbell (plus de sucres dont les céréales, je ne vois pas comment nourrir un enfant), pas eu le courage de me lancer seule (sans conseil d'un nutritionniste). Et je n'ai pas eu de retour non plus
moi je suis seignalet, beaucoup moins contraignant et j'ai des résultats mais ça ne suffit pas. Un ami thérapeute me conseille de faire 6 semaines de campbell pour renforcer tout ça et de ne pas lésiner sur les bouillons. Je n'ai pas testé car je suis végétarienne et donc les bouillons me rebutent mais ça peut marcher pour vous peut-être ?

pour le sucre, je remplace par des compotes dans les gâteaux et c'est bluffant ! des fruits sechés mixés aussi parfois mais en petite quantité, ça reste du sucre.
Aspie diagnostiquée au CRA de Toulouse

Ma page facebook: https://www.facebook.com/AuVertdelaLune/?fref=ts

Mon blog Vegan, minimaliste et atypique :

https://auvertdelalune.wordpress.com/

Avatar du membre
3enfants
Forcené
Messages : 1283
Enregistré le : vendredi 23 novembre 2012 à 21:51
Contact :

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#110 Message par 3enfants » dimanche 29 mai 2016 à 22:59

Pour le gastro-péd, j'avais essayé de le recontacter, sans succès.
Pour ma fille, il avait diagnostiqué une allergie différée au maïs (éviction stricte en fin de GS) + au lait (éviction stricte milieu CP).
+ RGO persistant diagnostiqué un peu avant, milieu GS.
rien de visible sur les bilans sanguins, ni sur les tests allergo classiques en 15 min, diagnostic posé par des tests allergo de type patch posés pendant 48 h.
Quelques années avec un régime strict. Puis un peu moins. On a pu réintroduire le lait, progressivement, depuis cette année de CM2. A l'heure qu'il est, elle consomme sans soucis des petites quantités de maïs (on ne teste pas les grosses doses : on n'est pas au Mexique !) : elle peut manger une entrée contenant du maïs, ou un goûter avec pop-corn, ou des corn-flakes au petit déjeuner. Et concernant les produits laitiers, elle n'a pas envie de boire du lait au petit déjeuner, elle aime manger une portion "normale" de fromage le midi et un laitage le soir. Elle peut avoir en plus, de temps en temps, une glace par exemple. Chouette !!!!!!!!!!!!!!

Pour les garçons, on est passé par des régimes avec gluten... mais sans lait ni blé (pas en même temps, ça n'aurait pas été drôle !), pour F pas sûre qu'il pourrait consommer de fortes doses de noix de coco, mais on n'est pas en Asie, il peut consommer désormais sans problème du blé, sans problème 3 portions de produits laitiers par jour, même ceux contenant du lactose, et de petites doses de noix de coco. Chouette !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et G peut aussi manger de tout. Pas sûre pour le fromage de chèvre, un peu occasionnellement on ne remarquera rien, mais une grosse dose ou s'il en avait tous les jours pas sûre. Pas bien gênant. Chouette !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

il n'y a plus que moi qui reste sans produits laitiers.

Bref, on a diagnostiqué ce qui n'allait pas, on a fait un régime adapté, certes strict et contraignant mais incontournable, après plusieurs essais très prudents (style un pétale de maïs par jour pour le maïs, une cuillère à café de yaourt par jour pour le lait... et en cas de réaction on repassait à 0 strict), on a pu réintroduire, par paliers progressifs. style pour le lait : une cuillère à café de yaourt par jour pendant 3 semaines, puis 2 par jour pendant 3 semaines, et on doublait toutes les 3 semaines, en cas de réaction on redescendait d'une marche, là où il n'y avait pas de réaction, pendant 6 mois, avec systématiquement la même dose par jour tous les jours, puis retest... C'est plus pratique maintenant qu'ils mangent de tout et qu'on n'est plus obligé de contrôler qu'il y a bien tant de pétales de maïs par jour (on n'est plus obligé d'avoir du maïs tous les jours), ou 0 blé, ou juste une cuillère à café de yaourt !!!
3 enfants : une fille Asperger, un fils TED NS et le frère ... "sans étiquette" (traits autistiques + éléments de précocité)... !
mon blog : cuisineallergo.canalblog.com

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4322
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#111 Message par Flower » lundi 30 mai 2016 à 12:22

@3enfants: Cette méthode de réintroduction progressive est intéressante, je devrais peut-être m'en inspirer. Il faudrait juste que je trouve une adaptation pour des aliments qui ne se gardent pas, vu qu'il n'y a personne d'autre pour me les finir - genre les tomates, voire le poisson (si j'ose). Pour l'instant quand j'ai testé un produit, j'en ai mangé une quantité "normale" pour voir si je réagissais. Mais une réintroduction progressive entraînerait peut-être une meilleure tolérance.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
3enfants
Forcené
Messages : 1283
Enregistré le : vendredi 23 novembre 2012 à 21:51
Contact :

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#112 Message par 3enfants » lundi 30 mai 2016 à 13:48

contourne le truc... Par exemple pour la réintroduction du maïs, j'ai choisi d'utiliser des corn-flakes. Pour le poisson, tu peux par exemple choisir une olive aux anchois, ou regarder du côté des biscuits apéritifs s'il y en a avec du thon ou de la sardine, ou partir des surimis : un surimi peut contenir seulement 1/3 de poisson, tu en as des minis qui font peut-être 10 g et contiennent donc environ 3-4 g de poisson, emballés par 2... Certes, comme source de poisson c'est "très bof", mais si les autres ingrédients ne te posent pas de problème, ça peut être une piste adaptée.
Pour les tomates, il vaut mieux commencer par tester la tomate cuite, tu peux commencer par des mini-doses en utilisant de la sauce tomate en tube, style une cuillère à café par jour pour voir...
3 enfants : une fille Asperger, un fils TED NS et le frère ... "sans étiquette" (traits autistiques + éléments de précocité)... !
mon blog : cuisineallergo.canalblog.com

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4322
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#113 Message par Flower » lundi 30 mai 2016 à 16:22

Alors à part le fait que les olives, les anchois et le surimi, je trouve ça immonde depuis toujours, le problème c'est que si je teste du poisson, il faudra que je parte sur des poissons blancs/d'eau froide, qui contiennent moins d'histamine à la base que p. ex. le thon, et que le poisson soit le moins transformé possible. En plus je ne peux pas manger certaines céréales... (Sinon je pourrais essayer des demi-bâtonnets de poisson peut-être.) Pour la tomate, effectivement un truc genre ketchup pourrait le faire. Au moins ça se mélange bien à à peu près tout ce que je mange habituellement!
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
3enfants
Forcené
Messages : 1283
Enregistré le : vendredi 23 novembre 2012 à 21:51
Contact :

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#114 Message par 3enfants » lundi 30 mai 2016 à 20:31

commence donc par tester la tomate. Une fois que tu auras atteints un seuil de tolérance pour la tomate, tu testeras le poisson. On ne teste pas 2 choses à la fois. Ca te laisse du temps pour trouver une idée qui te convient pour le poisson. Par contre, tant que tu es en essai de réintroduction, tu devras suivre un protocole strict tous les jours.
3 enfants : une fille Asperger, un fils TED NS et le frère ... "sans étiquette" (traits autistiques + éléments de précocité)... !
mon blog : cuisineallergo.canalblog.com

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22063
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#115 Message par Tugdual » samedi 17 septembre 2016 à 10:47

Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Meddio
Passionné
Messages : 418
Enregistré le : jeudi 29 mars 2018 à 7:16
Localisation : PACA

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#116 Message par Meddio » jeudi 3 mai 2018 à 5:57

Quand ce n'est pas l'insomnie, c'est des problèmes digestifs, je n'en peux plus de ne pas dormir normalement.

Tirant profit de mon temps de veille, je lis ce fil et essaye de réfléchir aux raisons qui font que j'ai trôné aux toilettes et non au pays des rêves cette nuit.

J'étais avec ma femme "invité à boire un coup et manger un morceau" chez la nourrice de ma fille, et comme la dernière fois, je n'étais pas venu, ma femme m'a dit que la nourrice risquerait de mal le prendre si je ne venais pas à nouveau. Paranoïaque que je suis, je vois déjà la nourrice maltraiter mon enfant car je ne suis pas venu. J'y vais donc.

Voici ce qui m'a conduit à cette nuit qu'on peut qualifier de nuit à ch*er :

- Le fait de boire avant pour être moins mal à l'aise et de reboire pendant (alcool peu digeste)
- Le fait que quand je ressente une émotion, un stress, ce soit dans la gorge et l'estomac (noués)
- Le fait de manger stressé, avec l'estomac noué
- Le fait de ne pas manger des choses auxquelles je suis habitué
- Le fait de ne pas savoir dire non et de trop manger et trop boire et de ne pas le sentir sur le moment
- Le fait le soir d'avoir eu de émotions en écoutant de la musique, en lisant (effet goutte d'eau selon l'expression)
- Une prédisposition aux problèmes digestifs

Je pense que de mon cas particulier, je peux tirer quelques éléments déjà cités ci-dessus :
- émotion
- stress
- habitudes perturbées
- alcool (il a été question de dépendance, je n'irai pas jusque là mais il y a de ça)
- Ne pas savoir s'arrêter (mauvais politesse, manque de ressenti de son propre corps)
- prédisposition (génétique)

Le problème étant qu'à moins d'une bonne prévention, impossible de l'éviter une fois que c'est fait. Et au moment de me mettre au lit, je peux savoir que j'aurais un problème digestif mais il n'y a rien à faire à part l'attendre.

Je ne sais pas comment vous gérez ça mais c'est pire que de l'insomnie car non seulement ça empêche de dormir mais ça "lessive" (on peut le prendre dans tous les sens du terme) complètement. J'ai envie de tout fo*tre en l'air tellement ça m'use et tellement je ne peux rien faire d'autre. Cela accentue le problème car j'en ai encore l'estomac noué de colère.

De plus, je suis persuadé qu'il y a des effets à long terme. Si j'ai la chance de ne pas mourir d'accident, je suis convaincu que je mourrai d'un problème lié à l'appareil digestif.

Non seulement je suis mal à l'aise dans ce genre de "sorties de société" mais je n'en vois pas l'intérêt, je le subis et en plus, je le paie à l'arrivée, c'est dingue.

J'aurais dû rester chez moi, manger ma macédoine l'esprit tranquille et au lieu de ça, j'ai fait un effort pour quelque chose qui ne m'était ni utile ni agréable et c'est moi qui le paie, je suis vraiment le dernier des c*n.
Diagnostiqué SA et HPI

Avatar du membre
aspieseul
Habitué
Messages : 78
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 17:51
Localisation : lozère

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#117 Message par aspieseul » jeudi 3 mai 2018 à 11:13

Effectivement dans mon cas , le clapet de mon estomac et cassé ce qui provoque des fois des brûlures et remontées d'estomacs.Cependant j'ai réussi a les combattre grâce à la méditation.
Je me demande si nous sommes nombreux a avoir des problèmes gastro-intestinaux n'est pas du au fait qu'on ne parle pas pendant les repas et du coup qu'on mange trop vite, tout simplement.
Diagnostic par CMP en avril 2018.
Aspie ou ET this is the question.

pédeuceu
Passionné
Messages : 306
Enregistré le : lundi 28 août 2017 à 10:22

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#118 Message par pédeuceu » vendredi 4 mai 2018 à 6:59

jnhbgfdfghjkl:;,nbv
Modifié en dernier par pédeuceu le mercredi 31 octobre 2018 à 22:51, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Meddio
Passionné
Messages : 418
Enregistré le : jeudi 29 mars 2018 à 7:16
Localisation : PACA

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#119 Message par Meddio » vendredi 4 mai 2018 à 9:32

Je ne suis pas spécialiste du tout mais d'après ce que j'ai compris - et il faut me corriger si je me trompe :

- Soit les particularité génétiques qui favorisent l'autisme favorisent également des troubles digestifs
- Soit c'est une comorbidité causée par l'autisme (au même titre que d'autre ex : incompréhension des codes sociaux qui peut avoir comme conséquence une surcharge de stress avec d'autres)

Mais il ne me semble pas avoir lu que les problèmes gastriques soient une cause de l'autisme. Mais attend peut-être une réponse plus éclairée car j'ai lu ce fil est parcouru les articles dans un "état second" comme on dit autour de 4h du matin.
Diagnostiqué SA et HPI

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22063
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Problèmes gastro-intestinaux

#120 Message par Tugdual » vendredi 4 mai 2018 à 9:58

Il ne s'agit bien que de corrélation, qui doit être confirmée ...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Répondre